• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 10 avril 2010

La Loi d’économie

Posté par othoharmonie le 10 avril 2010

Comment fonctionne-t-elle ? 

Tout le monde parle de l’économie, mais le nombre de personnes qui réellement la connaissent et la pratiquent est très réduit.  Elle est en contact avec la Loi de la transformation et bien d’autres encore. Tout est en étroite relation, utilisée pour tout, en portant une économie parfaite. Nous voyons dans la nature comment de manière simple et facile, tout s’utilise. Un arbre en donnant ses fruits nourris les personnes et quelques animaux volatils. Quand ces fruits sont trop mûrs et tombent au sol, tous les petits animaux qui ne montent pas normalement à l’arbre se nourrissent. Et finalement, les résidus décomposés sont absorbés et transformés par la terre en d’autres substances comme aliment. Rien n’est perdu tout est économisé, comme l’exemple que nous venons de voir. Nous pourrions en citer beaucoup plus comme ceux-ci.Nous devons bien pratiquer cette loi.  Si toutes les personnes du monde entier pratiquaient bien la Loi de l’Économie, personne ne mourerait de faim, la misère n’existerait pas. Nous allons donc voir ce que nous faisons et ce que nous devrions faire :

- Dans la façon de parler, ne croyez-vous pas qu’on perd une grande quantité d’énergie dans des phrases ou dans des mots inutiles ?  Je crois que si nous pensons à cette Loi, en plus d’économiser beaucoup d’énergie, nous développerions beaucoup de points importants, comme le respect en général, plus de concentration, d’observation, de silence, et de profondeur, etc..

Mouvements : Ne croyez-vous pas que nous nous déplaçons trop pour faire si peu de concret ?

Il est clair qu’il y a une grande perte d’énergie qui ne nous permet pas d’avoir un petit peu de réserve.

Alimentation : Mangez-vous véritablement tout ce que vous achetez, ou les mettez vous à la poubelle ?

 Je crois que dans ce paragraphe il y a beaucoup à rectifier. Je suis sûre qu’on pourrait manger mieux avec moins d’argent. Comptons pour un moment, d’énormes quantités de choses, dans tous les aspects, qui sont gaspillés partout dans le monde ou qui sont mal utilisés ?

Nous avons ici des formes fondamentales qui expliquent le pourquoi de ce monde si pauvre et misérable.  Nous sommes responsables de tous cela, uniquement pour ne pas pratiquer les Lois d’énergies divines qui sont la direction et la sagesse de la vie de l’être humain. Pensez profondément à tout cela, réfléchissez et mettez le rapidement en pratique dans votre vie quotidienne. Ne vous laissez pas aller par la vie facile. N’entrez pas entièrement dans cette folie qu’est la société de consommation. Ne soyez pas non plus misérables, exagérés ou réprimés. Prenez simplement ce que vous avez besoin dans la juste mesure ! Sourire

La Loi d'économie dans Travail sur soi ! energie-propre-solution-planete

Publié dans Travail sur soi ! | 1 Commentaire »

Apprendre à vivre

Posté par othoharmonie le 10 avril 2010

- Apprendre à vivre devrait être la matière la plus importante que l’on devrait enseigner à l’école. Je ressens une grande déception en voyant que cette matière n’a pas sa place et que ni même elle existe dans l’enseignement scolaire.

- Les gens croient que vivre c’est comme respirer. Qu’il ne faut rien faire, que c’est comme ça. Il est nécessaire de savoir que la véritable vie se traduit seulement par la joie, l’enthousiasme, le dynamisme, l’agilité, la bonne santé, la clarté, l’entendement, la propre lumière, l’équilibre et le grand bonheur.

- Tout cela me donne l’impression que les personnes ne connaissent pas le véritable sens de la vie et c’est pour cela qu’ils ne peuvent pas apprendre à vivre.

- Quand j’observe les gens, que je les vois tellement loin d’eux-mêmes, entourés dans une série d’histoire, illusoire et parfois malsaine. Je ressens de la peine parce qu’ils sont en train de se détruire psychiquement, psychologiquement et physiologiquement. C’est comme si nous partions contre la véritable vie en faveur d’une léthargie profonde.

- Nous passons par le monde sans connaître la véritable vie, à cause de tout type de passion, d’obsession, de manque de domination en soi-même, des vices, des peurs, des complexes, des pensées négatives, des sentiments de culpabilité et de cet élan primitif. 

Si nous pouvions comprendre et mettre les choses à leur place, les dispositions du monde seraient dans un lieu et la vie dans une autre. Si nous avions une véritable logique nous verrions que tout ce qu’il y a dans le monde sert pour le monde. L’homme a besoin de lui pour se développer, se manifester et faire ses expériences. En vérité tout ce qui est sur la planète est à la disposition et au service du développement de l’homme. Pourquoi ? 

Parce que le développement, la perfection et la libération de l’homme est le plus important de l’univers. Si l’homme prend conscience et la responsabilité de lui-même, il obtient ce dont il a de plus nécessaire.

—————————————————————————————-

Aujourd’hui, Mardi 13 avril 2010, on vient de me poser une question :

Avons-nous réellement une raison d’être là ?

REPONSE Oui nous avons une raison d’être présent à cet instant précis, mais encore faut-il trouver cette raison … elle peut être variable cette raison car à l’image de chaque individu, mais le jour où l’on comprend que notre vie nous appartient alors on choisi de la vivre selon ses propres désirsSi le regard de l’autre peut en dire long, il est certain que son propre regard envers soi-même est encore plus explicite. La vie est un terrain de jeu où nous apprenons au fur et à mesure que nous grandissons à nous comporter en personne libre et responsable. L’univers est un miroir symbolique où seul l’adoration de son être permet de réussir l’acte même de la vie et s’écouter, c’est avoir un petit peu de tendresse et de respect pour soi. S’accepter, c’est initier son « petit moi » à l’acceptation de sa propre vie. Et enfin être ancrée, est la preuve de notre vocation à suivre une route spirituelle.  A partir de là, on s’engage vers une voie plus en rapport avec ce que l’on est réellement c’est à dire suivre le chemin de l’acceptation de soi.

C’est à cet instant que la route de la vie prend un sens car chaque épreuve est considérée comme une occasion de grandir et d’aller chercher au fond de soi une force et un courage qu’on ne connaissait pas encore.

 Francesca 

Apprendre à vivre dans Travail sur soi ! tennis-rouges

Publié dans Travail sur soi ! | 1 Commentaire »

La solitude

Posté par othoharmonie le 10 avril 2010


J’ai pu constater que la solitude n’existe pas. 
Nous l’avons créé nous-mêmes avec nos peurs, nos intérêts, notre égoïsme, et notre séparation avec la communication interne et infinie. L’être humain est réellement fait pour vivre en communication, avec son prochain. Il a été conçu pour ressentir perpétuellement le contact avec son Être Réel et tout ce qui l’entoure.

Où donc est la solitude, alors ? 

Pourquoi, tant de gens souffrent de solitude, et pourquoi la redoutent ils ?  Il n’y qu’une seule façon de comprendre cela, en regardant autour de nous. Auprès de mes collègues par exemple, j’ai vu que beaucoup de parents apprennent à leurs enfants à se défendre, en tirant profit de leurs camarades, en les utilisant et en se servant d’eux de manière égoïste. Ils leurs enseignent à se servir de tout et de tous, à être séduisant, manipulateur, diplomate, hypocrite…. Apprendre à se déguiser par de sophistiqués apparences, tout en conservant une image raffinée et gentille. 

On peut d’ores et déjà deviner avec grande précision le futur de cette classe de personnes. Il est absolument sûr qu’ils seront rejetés par les autres et souffriront de profonde solitude, car ils sont en train de vivre une vie qui ne correspond pas à l’être intérieur. Les gens enfermés dans un cercle vicieux, limités, jaloux et méfiants de tous, souffriront de solitude car ils leur manquent la tolérance et la richesse de la communication. Ils seront pauvres, misérables, et toujours plongés dans la monotonie, la tristesse et l’ignorance.

Les gens incapables de partager, possessifs, égoïstes, et centrées sur eux-mêmes, souffriront de solitude parce que la vie est faite pour être partagée dans toute sa gamme de valeurs et de merveilles. Les gens qui selon leurs concepts regardent les autres dédaigneusement, avec indifférence, froideur, arrogance et méfiance, vont souffrir de solitude. Une telle attitude, ne peut qu’engendrer antipathie, distances, etc.

Les gens qui ne se soucient guère du mal qu’ils créent pour leur propre intérêt, souffriront de solitude car ils leur manqueront la conscience, l’honnêteté et le respect des autres. Ils se regardent le nombril, mais ne se mettent pas à la place de l’autre pour comprendre le processus.

Les personnes qui jouent avec le mot amour en créant un sans fin d’apparence hypocrite, mais qui en réalité croient que la seule chose qui compte sont des liens d’attachements égoïstes seulement dans le but d’acquérir un bien être matériel et une sécurité personnelle se verront dans une solitude. Ils auront oubliés le véritable sens du mot amour, et vivront toujours dans la fausseté, le mensonge, en se créant eux-mêmes une grande solitude.

Les personnes sceptiques qui par l’attachement de la matière oublient la chaleur humaine, l’amitié admirable, le partage, le respect et la responsabilité à son prochain, les valeurs humaines, et l’essence à laquelle nous appartenons tous, c’est-à-dire la lumière Divine et les Lois Suprêmes seront dans la solitude, une solitude qu’ils auront créés eux-mêmes.

Nous sommes aussi les créateurs de toutes nos souffrances et de nos misères.

Il y a partout dans le monde beaucoup de gens cultivés, mais très peu connaissent l’art de vivre.

La solitude dans Travail sur soi !

Publié dans Travail sur soi ! | Pas de Commentaire »

L’évolution est inévitable

Posté par othoharmonie le 10 avril 2010

Si les gens savaient que le seul but de la vie depuis le commencement jusqu’à l’éternité de l’existence, est « l’évolution ». Je pense qu’ils prendraient une attitude différente de celle qu’ils ont maintenant.  Le plus important dans la vie pour moi, c’est la personne, mon dévouement, l’amour et le respect que je porte envers elle est grand. Pourquoi grand ? Parce que la foi que j’ai en elle est grande, encore qu’il me trompe constamment. Je sais que ne peux pas faire autre chose, car je suis consciente, de la raison de l’existence de l’homme, je sais qu’il est le premier organisme différent au reste des créatures et qu’il a une âme individuelle.L’homme est capable de comprendre et c’est pour cela qu’il lui a été donné la responsabilité de mener à bien sa propre évolution. Si je crois en l’énergie créatrice, comment ne vais-je pas croire en l’homme. Chacun de nous porte, dans le plus profond de lui-même, l’étincelle de son essence Divine.

Je crois en l’homme malgré la folie que mes yeux et mon coeur sent chaque jour. Je crois en l’homme parce que je sais qu’il a la possibilité de revenir à la raison.

Je crois en l’homme parce que je crois en moi- même, en l’énergie créatrice et en l’évolution.

Je suis totalement sûre qu’une prise de conscience humaine peut nous amener à sauver la planète que nous habitons, et entrer en communication avec la partie de notre être plus évoluée.

À l’heure actuelle de l’histoire, la planète est au bord de l’abîme, c’est ce que nous disent les médias, mais l’homme est aussi au bord de prendre conscience et de comprendre où se trouve la clé de l’entendement.

Il y a beaucoup de personnes qui sont déjà conscientes de la situation et davantage encore sur le point de comprendre. Le reste continuera en ayant ses opportunités car l’inévitable ÉVOLUTION continuera jusqu’à ce que cette Étincelle Divine s’unisse à sa véritable  ORIGINE.

L'évolution est inévitable dans Nouvelle conscience evolution

Publié dans Nouvelle conscience | Pas de Commentaire »

La recherche de soi-même

Posté par othoharmonie le 10 avril 2010

Il y a des gens qui pour ne pas vouloir développer la force de volonté, la constance et le sacrifice pour eux-mêmes commettent l’erreur de se laisser séduire, fasciner et conscientiser par des moyens Ésotériques et Exotériques commerciaux.Si tu veux vraiment savoir ce que tu as été et ce que tu seras. Tu peux être absolument sûr, qu’il n’y a personne dans ce monde qui le sait mieux que toi-même. Tu peux arriver à constater cette réalité, si tu fais l’effort de travailler sur toi-même. Nous devons nous enquêter comme le ferait le détective pour les autres. Chercher partout, et s’étudier constamment, dans le plus profond de nos sentiments, de nos pensées, de notre imagination : idées, concepts, actions, réactions, états, attitudes, émotions, expériences, rêves, etc.. Il est nécessaire d’approfondir, d’observer, de comparer, d’être éveillé, ouvert et conscient pour pouvoir expérimenter tout ce qui apparaît sur notre chemin de vie, sans préjugé et étant le plus libre possible. 

La Vie donne pas à pas tout ce dont la personne a besoin pour se comprendre et pour se reconnaître de manière positive, équilibrée, harmonieuse et sûre. 

Quand l’individu arrivera à se découvrir par ses propres moyens, la valeur de la réalité qu’il aura réussi à atteindre sera incalculable et sûre. Cette découverte, lui aura porté un processus de travail constant et profond dans lequel sa conscience sera réveillée et aura développé beaucoup plus de valeurs humaines : patience, acceptation, tolérance, compréhension, émotion profonde, sensibilité correcte, discernement, Amour, altruisme et nécessité de servir autrui et d’être utile.

La recherche de soi-même dans Travail sur soi ! nature

Publié dans Travail sur soi ! | 1 Commentaire »

Les déclencheurs de pensée

Posté par othoharmonie le 10 avril 2010

1- la vue

2- l’ouïe

3- l’ambiance

4- les habitudes et tendances


Afficher l'image en taille réelle Afficher l'image en taille réelle Afficher l'image en taille réelle

1- La vue

Nous devons transformer et sélectionner systématiquement toutes les informations que nous voyons, sans jamais nous laisser aller dans la banalité et le négatif. Il est nécessaire d’appliquer rapidement la réflexion constante pour apprendre, si il y a lieu d’apprendre. Si non, nous appliquerons immédiatement la transformation des impressions.

Par exemple, si deux personnes se disputent et en arrivent à la violence, nous devons avoir un esprit méditatif pour voir avec discernement l’état psychologique des protagonistes, sans nous laisser identifier avec les événements. Dans le cas contraire nous nous exposons à ce que les impressions négatives s’infiltrent en nous, créant des images, des sentiments ou des pensées négatives.

2- L’ouïe

Nous devons savoir contrôler et choisir uniquement ce qui nous convient pour le développement et le bien être de nous mêmes dans sa totalité.

Vous rendez vous compte de la quantité de pensées qui sont générés quotidiennement par toutes les vibrations sonores?

Chaque mot, chaque expression ou chaque son provoque immédiatement une pensée. Il est urgent que la conscience fasse un tri sélectif pour que l’esprit rentre en méditation, et transforme toute cette énergie de manière positive. Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser passer des habitudes négatives qui seront le moule de nos pensées mal saines, destructives et consommatrices de notre faible énergie, indépendamment du lieu et du temps qu’elles peuvent occuper dans notre esprit. Grâce à l’ouïe nous pouvons entendre la douce parole susurrée par la voix de l’Amour, écouter nôtre propre voix et celle de notre Conscience Divine, nous sentir unis et entourés par les sons de la Mère Nature englobant ses murmures, et son admirable création.

3- L’ambiance

Dans l’ambiance familiale d’un point de vue purement positif, on produit des pensées d’affections, de collaboration, d’ordre, de partage et d’utilité, etc..

Dans l’ambiance sociale, des pensées positives se produisent à travers des impressions, des événements, des changements, des manifestations et de multitude d’idées, etc..

Dans l’ambiance scolaire ce sont plutôt des pensées de comparaison, de différences, de domination, de rivalité, de grandeur etc..

Dans les lieux et ambiances de divertissement, les pensées positives se manifestent par le biais de contact avec les autres, et par les différentes manières que les gens ont, pour se divertir.

Dans le milieu que l’on a crée soi même, on peut produire des milliers de pensées. Des pensées a partir de ce que l’on croit, de ce que l’on idéalise, de ce que l’on rêve, de notre imagination, etc.. Tout a son côté positif et son côté négatif. Notre but sera de chercher la partie positive par tous les moyens afin que la pensée accomplisse sa véritable fonction. C’est à dire une création enrichie par soi-même et pour le développement et l’évolution des autres.

4- Les habitudes et les tendances

La façon de se présenter aux autres, les habitudes et les tendances laissent apparaître tout ce que vous voulez dissimuler à votre entourage, plus une série de pensées négatives qui sont en train d’empoisonner votre esprit.

Il est urgent de changer les habitudes et les tendances négatives, afin que les pensées deviennent saines et puissent en même temps soigner l’esprit. Les pensées doivent être propres, intelligentes, constructives, tranquilles, inspirées et motivées par la compréhension de ce qui est bon.

La pensée positive nous fait voir les choses d’une autre manière et nous évite les tensions, les préoccupations, les complications, la lourdeur et un mal être généralisé.

Nous devons penser que l’esprit est comme l’estomac. Si nous encombrons l’estomac d’aliments abondants et mauvais, l’esprit sera malade, sa fonction naturelle se convertira en un désordre qui mettra en péril la santé. Quand nous chargeons abondamment l’esprit de pensées négatives et inutiles, il devient malade, il est perturbé et cesse d’accomplir correctement sa fonction. Si la pensée est positive, notre attitude le sera aussi.

 

Les déclencheurs de pensée dans Travail sur soi ! reve

Publié dans Travail sur soi ! | Pas de Commentaire »

Passage de la mort à la vie !

Posté par othoharmonie le 10 avril 2010

Sans crier gare, le grand tournant de la vie surgit. 

Ton âme se sent alors balancée par une force centrifuge.  Ton cœur s’accroche aux corps comme si la vie n’est que le train russe. 

Et alors, seulement alors, tu prends conscience que quelque chose a changé. 

Tu ne sais pas quoi, ni comment tout n’est que ressentis sans nom. 

Mélange d’angoisse sournoise et d’espérance profonde. 

Fusion de tristesse immense et de promesse de joie. 

Tu ne demandes alors qu’est ce qui a bien pu déclencher le tourment ? 

Qu’as-tu fait ?

Qu’à t’on fait envers toi ? 

Qu’as-tu appris ?

Qu’as-tu apporté aux autres ?

Tu sens juste qu’il y a des choses que la tête ne peut comprendre. 

Laisses-toi aller, abandonnes toi à la Vie, à la Mort, a quoi que ce soit.  Restes seulement ancrée en toi, en-dedans de toi. 

A quelque chose d’indéfinissable, de beau, de noble, de pur. 

Un ange ? Dieu ? Toi ? 

Cesses de chercher, écoute simplement ton cœur. 

Cœur qui frémit, qui dégage des ondes plus que pénétrantes. 

N’aie pas peur, car on ne meurt jamais tant qu’ »on a le cœur ». 

Le monde peut bien s’écrouler, tu vivras toujours. 

Le grand virage peut durer quelques jours, semaines, mois ou années.  Et il cessera comme il est venu : sans crier gare ! 

Tu t’en rendras compte que tu t’es adapté à nouveau une fois la routine bien installée. 

Tu as connu plein de grands tourments, et ce que tu vis ne sera pas la dernière. 

Ne te laisses pas gémir en disant « ah non pas encore ça ! J’en ai marre « ! 

La Vie, la vraie, si tu la savais, elle ignore vraiment ceux qui refusent de changer 

La Vie, l’intense, si tu la comprenais, elle recouvre de la lumière tous ceux qui évoluent.  Toi, petite créature humaine, tu es comme tous ces humains sur terre 

Tu es facilement angoissée quand c’est le moment de grandir un peu plus ! Tu me fais rire de tendresse !  On dirait un enfant qui découvre qu’il peut marcher, 

Eh bien, il s’affole et s’assied brutalement par terre !  Et il cherche à rentrer dans son berceau Réjouis-toi au lieu d’avoir le cœur assombri face à chaque changement ! 

Que ce soit un changement rempli de joie ou de deuils ! 

Les deuils ne sont que des illusions brisées, et délivrance de vérité, souviens-toi !

Passage de la mort à la vie ! dans Nouvelle conscience Vie-et-Mort

Publié dans Nouvelle conscience | Pas de Commentaire »

Je suis androgyne

Posté par othoharmonie le 10 avril 2010

L’androgynie n’est pas un concept nouveau, mais a récemment resurgi dans notre conscience collective en tant qu’idée véhiculant un énorme potentiel de développement individuel et social. Ma conscience s’est donc ouverte à ce concepte et j’intègre cette idée….

L’Homme n’échappe pas à cette Loi fondamentale qui est la source de son existence et qui lui garantit survie et développement, tant au niveau de l’espèce qu’au niveau de l’individu. Il est yang ou yin, mais aussi et surtout yin et yang à la fois. Il appartient à l’Univers ; procède et participe à toutes ces manifestations auxquelles il est soumis. 

Pourtant quand on y regarde superficiellement, il faut croire que depuis que le monde est monde, l’humanité est coupée en deux. Les uns naissent hommes, les autres naissent femmes. C’est ainsi, dans cette fatalité biologique auquel nos chromosomes nous interdisent d’échapper et qui détermine définitivement tous nos comportements.

 Notre éducation, nous « dressant » à jouer un rôle exclusivement masculin ou exclusivement féminin sur le plan social, professionnel, familial et même sexuel, accentue encore ce qui semble être un déterminisme de la Nature. Si je suis un homme je ne dois rien montrer de féminin. Et inversement une femme ne doit jamais adopter une attitude réputée masculine. Ainsi, aux unes sont attribuées la douceur, la délicatesse, la souplesse, la faiblesse, considérées comme autant de valeurs négatives voire méprisables, aux autres la rigidité, la force, la brutalité, la violence, valeurs masculines du guerrier, valeurs positives par excellence, voire valeurs suprêmes. L’autre sexe nous en est devenu tellement étranger que dire que les hommes et les femmes ne sont pas de la même planète est devenu une banalité acceptée par tous et toutes comme une évidence. On en publie même des livres où, à longueur de pages, on nous explique que l’une et l’autre ne peuvent qu’être séparés par un abîme d’incompréhension mutuelle. 

Je revendique donc mon androgynie car je me reconnais dans ce qui est dit là :

Citation: D’après O. Wirth 

Le mot Androgyne vient du grec anêr (génitif andros) signifiant « homme » et de gunê « femme ». La chose double, l’Androgyne symbolisé par « Y » est un Rebis, un être double qui réunit en lui les principes opposés masculins et féminins.L’Androgyne possède en lui les vertus masculines : l’énergie, le courage, l’audace, la forte affirmation de soi qui poussent à l’action et à la création. Les vertus féminines contrebalancent cette exaltation. La douceur, le calme, la timidité, la modestie, la résignation, l’obéissance permettent de développer une meilleure sensitivité et une faculté de compréhension qui s’affirme par la passivité. Les vertus masculines correspondent au Soufre des alchimistes, les vertus féminines au Mercure.

Ces vertus opposées sont réunies en une nouvelle unité par un principe conciliateur, c’est le Sel qui permet l’équilibre.Chaque être humain possède en lui les qualités de tel ou tel principe, masculin ou féminin de manière intrinsèque. Afin de s’accomplir, d’atteindre une perfection toute relative, l’homme doit développer en lui les vertus latentes opposées qui lui donneront la clef de sa nature céleste. L’homme » pour devenir Rebis doit cultiver en lui la raison guidée par le sentiment qui développera l’intuition. L’initiation sentimentale correspond à l’Echelle de Jacob, l’échelle qui permet à l’homme » de relier le ciel et la terre.….

Parvenues à un degré suffisant d’évolution, les âmes s’attirent mutuellement pour fusionner. Ces attractions se traduisent par des sympathies réciproques soumises à la loi des complémentaires, comme s’il s’agissait de constituer à deux une unité psychique plus parfaite. Le corps faisant obstacle à la fusion des âmes, celle-ci se distingue du mariage, institution sociale qui vise à fonder une famille.

Lorsque la reproduction de l’espèce est en cause, les choses peuvent se passer selon la théorie de Louis Ménard, l’amour étant alors inspiré par l’entité qui désire s’incarner. Il en résulte une appétence rapprochant les corps en dépit parfois des âmes qui sont loin de se rechercher. Tout se passe comme alors dans le domaine de l’animalité où le mâle s’éloigne communément de la femelle dès qu’il l’a fécondée : l’instinct seul est en jeu, même quand l’abandon ne se produit pas, comme dans les espèces où le mâle pourvoit à la nourriture de sa compagne et de leur progéniture.

Mais est-ce là ce que les hommes appellent l’amour ? 

Ce sentiment se développe assurément d’un sexe à l’autre en se combinant avec l’instinct de reproduction ; mais il se manifeste aussi avant l’éveil de cet instinct et après son extinction. Les enfants s’aiment entre eux ; ils aiment leurs parents ou d’autres grandes personnes ; ils aiment aussi des animaux ou des objets inanimés qui leur sont chers. Il y a en eux une puissance d’affection qui survit dans le vieillard aux sens définitivement apaisés.

Et pourquoi aimons-nous sans que la sexualité nous y incite ? 

Tout simplement parce que l’âme est essentiellement aimante : ne pas aimer, c’est manquer d’âme. Les âmes se recherchent, et quand elles se sentent en affinité, elles s’attirent, l’une aspirant alors à se fondre dans l’autre. Résulte-t-il de ces fusions des unités parfaites ou des associations comparables aux étoiles doubles des astronomes ? La question reste ouverte. Toujours est-il que l’amour pur d’âme à âme rapproche de l’unité suprême et opère la rédemption des individus par groupes bisexués, telle que l’entend Guaita. De la fusion d’une âme masculine avec une âme féminine résulterait ainsi une entité androgynique angélique.   

Mais le principe qui anime ici-bas hommes et femmes est-il nécessairement sexué ? 

La physiologie terrestre se transporte-t-elle au ciel ? 

Y conserverait-elle sa raison d’être ?

Si vous souhaitez plus d’explications, lisez mon autre Blog ici : http://channelconscience.unblog.fr/tag/humanite/

Je suis androgyne dans Nouvelle conscience Androgyne-r1

Publié dans Nouvelle conscience | 2 Commentaires »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...