Mon frère Denis

Posté par othoharmonie le 11 avril 2010

Mon frère Denis dans Photographies image_10

 

Ici, j’ai envie de vous parler de mon frère Denis. Pourquoi ?

Tout simplement parce que depuis que son corps a rejoint la Terre et que son âme fait partie de moi, au jour de son accident de la route de février 1982, je n’ai jamais pu parler de lui …

Effectivement, le prénom de Denis n’a jamais pu être abordé dans aucune réelle conversation, ni avec mes parents, dont le coeur était « trop douloureux » comme ils le disaient et disparus aujourd’hui, ni avec mes 3 enfants car ils ne l’ont jamais connu, ni avec ma famille car je n’en ai pas.

Comme s’il était objet d’une double disparition à jamais, sauf pour moi qui m’adressais à lui dans mon coeur depuis maintenant 28 longues années…

 sans_t10 dans Photographies

Ceci est l’article paru au Bien Public à cette époque…

 

Denis avait 19 ans lorsqu’il m’a laissée, j’en avais 23 et venais tout juste d’accoucher de ma première fille Coralie. A cette époque, j’étais au déserpoir, on m’avait amputée….

Je suis tombée en grave dépression, c’est ma mère qui s’est occupée de mon enfant pendant environ 6 mois. Puis, une nuit, dans une sorte de rêve, mais pourtant si réel, Denis est venu me voir, il était beau, habillé tout de blanc et lumineux ; il m’a dit :

« Ne t’inquiète pas petite soeur, je serai toujours là, je fais partie de toi à jamais ».

Lorsque je me suis levée le lendemain matin, ces paroles étaient à tout jamais gravées. J’étais guérie…. !  C’est à partir de ce moment là que je me suis mise en chemin vers la spiritualité, à coups de Pourquoi ?

Je ne vous raconterai pas toutes les conversations que j’ai eu par la suite avec mon frère, ce serait trop long et aussi parce que d’autres le font mieux que moi dans les livres…. Mais je vais juste vous raconter une annecdote du pourquoi il m’appelait « petite soeur » alors que j’étais son aînée de 3 ans !

Voilà : « Lorsque je souhaitais sortir le soir quand j’avais alors 18-19 ans, pour aller en boîte de nuit ou au bal, j’aimais à me faire accompagner de mon petit frère, alors âgé de 16 ans, tout simplement parce que je mesure 1 m 50 et que lui, mesurait déjà 1 m 75 ; nous aimions ainsi à considérer qu’il était mon garde du corps pour la soirée !!

A mes parents, nous disions que je sortais mon petit frère, mais en réalité c’est lui qui me sortait, nous inversions les rôles tout simplement, il faisait plus mature que moi, il me présentait à ses copains comme sa petite soeur ! »

Toute notre enfance nous avons toujours été très liés, un amour fusionnel entre nous, comme si nous savions qu’un jour nous serions séparés physiquement, on vivait à 100 % ensemble nos moments de temps libre, étant de totals confidents l’un pour l’autre… pour vous dire à quel point ….

Lorsqu’il est parti au service militaire, nous avons pleuré toutes les larmes de nos corps dans les bras l’un de l’autre par le simple fait de savoir que la Vie allait nous séparer pour un temps…. Nous ne savions pas encore ce qui nous attendait !!

 00020567 

 

Mes parents et mon frère sont réunis en ce lieu :

 

tombe_12

 

 

 

 

2 Réponses à “Mon frère Denis”

  1. coco dit :

    Trés émouvant et je ne doute pas que les tiens sont toujours avec toi . nous avons créer une séparation qui n’existe pas !
    A la limite, nous sommes plus séparées quand nous sommes vivant sur terre que décédés.
    j’ai réalisé cela , il y a peu et surtout depuis que j’ai perdu un de mes frères . je suis plus proche de lui maintenant que je ne l’étais dans la vie sur terre.
    c’est dommage de ne pas en avoir conscience quand nous sommes en vie . mais l’Amour est quand même là.

  2. Hélène dit :

    Merci pour ce beau témoignage ! c’est vraiment magnifique l’amour fraternelle, et c’est une chance énorme.
    Encore aujourd’hui, j’ai énormément du mal à croire que ça puisse exister des frères et soeurs qui s’aiment vraiment.
    Ton témoignage m’oblige à croire que oui, cela existe bel et bien.
    ♥ bizzz à toi !

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...