• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 15 avril 2010

Printemps

Posté par othoharmonie le 15 avril 2010

AH !! Le printemps est enfin arrivé par chez nous…. Ouf !

Printemps dans Photographies 1deux_10

 

2botte10 dans Photographies

 

3avril10

 

4jacin10

 

 

5les_p10

 

 

Cette année au moins les cerisiers sont en fleurs, c’est pas comme l’année dernière !!

cerisi10

 

 

une une_pe10 pour vous !

 

Publié dans Photographies | 2 Commentaires »

Le pardon total

Posté par othoharmonie le 15 avril 2010

 Le pardon total dans Nouvelle conscience 0002044A On parle très souvent du pardon, mais qui de nous a saisi réellement le concept du Pardon Total…..

Si ce n’est  Colin C.Tripping dont je fais référence et dont vous trouverez les coordonnées  dans « le coin vidéo et librairie de ce blog ».

Le pardon total est fondé sur une perspective spirituelle très large.

Nous avons souvent tendance à juger trop vite certaines situations conflictuelles en faisant des reproches à autrui sur ce qui se passe dans notre vie et bien souvent, nous créons bien plus de souffrance encore, jusqu’à ce que nous nous éveillons et nous nous demandions : mais que se passe-t-il entre nous ?

Tout simplement parce que le problème relationnel sera d’autant plus fort que nous ne nous serons pas pris par la main pour nous guérir.

Comme l’explique très bien Colin C.Tripping, beaucoup d’événements jugés néfastes dans notre présent nous viennent de certaines croyances de notre enfance ; elles ont été bien trop longtemps enfouies. Des sentiments négatifs auxquels nous avions donné foi et qui ont fini par mener par la suite notre vie toute entière, jusqu’à aujourd’hui, sur de mauvaises bases…. Maintenant, nous avons décidé de nous prendre en charge et de venir à bout, de comprendre notre situation de malaise, ici et maintenant !

 Une certitude ; c’est que la vie reflète toujours nos croyances.

Tout ce qui nous arrive dans la vie est une opportunité pour guérir de nos croyances et notre âme agit de concert avec d’autres âmes que nous côtoyons chaque jour afin de nous faire comprendre. Nous devons en prendre iminament conscience !

Parmi les hypothèses spirituelles de Tipping, il y en a une de taille : « Nous avons un corps qui meurt, mais nous avons une âme immortelle qui transcende la mort (par conséquent, la mort est une illusion). Ceci est une preuve de notre capacité à nous illusionner. »

« Bien que notre corps et nos sens nous disent que nous sommes des individus séparés, nous sommes tous Un. Nous vibrons tous individuellement en tant que parties d’un Tout Unique ».

Et je citerai ici une phrase de Neal Donal Walsch : « Nous ne sommes pas des êtres humains ayant une expérience spirituelle occasionnelle ; nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience humaine. »

Tipping explique cela très bien : « Au niveau vibratoire, nous vivons dans deux mondes simultanément :

a) le monde de la vérité divine (esprit)

b) le monde de l’humanité.

Par conséquent, le monde est une école spirituelle et la vie en est le programme d’étude. Notre objectif est de nous éveiller à la vérité de ce que nous sommes et de retourner chez nous ».

Armés de cela, alors nous décidons d’apprendre et d’évoluer en faisant partie intégrante du monde de l’humanité. En suivant la voie de notre choix et trouver nous-mêmes notre chemin.

« Ne pas croire que la vie est aléatoire ! non, non ! 

Elle nous révèle intentionnellement notre plan divin en nous donnant des opportunités de faire des choix et de prendre des décisions à chaque instant…. Nous avons projeté la pensée d’être séparés d’avec Tout-ce-qui-Est et elle est devenue notre réalité (erronée), celle de ce monde, et ainsi naît l’ego (notre croyance en la séparation). Désormais, l’ego tente d’assurer sa survie en « nous projetant » dans notre envahissante culpabilité… oui, oui !

« Nous créons notre réalité à travers la loi de la cause et de l’effet. A savoir que les pensées sont des causes qui se manifestent dans notre monde sous forme d’effets physiques. La réalité reflète notre conscience…. Notre monde est un miroir qui réfléchit nos croyances »

(voir chapitre 9 du livre de Colin C.Tipping : Le pouvoir du pardon total).

« Au niveau de l’âme, nous recevons précisément ce dont nous avons besoin dans notre vie pour notre évolution spirituelle. La façon dont nous jugeons ce que nous recevons détermine si nous allons vivre notre vie dans la souffrance ou dans la joie…. »

La réalité physique est une illusion créée par nos 5 sens. La matière est constituée de champs énergétiques en interaction, qui vibrent à différentes fréquences et nous arrivons dans la vie physique avec une mission : celle de vivre pleinement l’expérience d’un schéma énergétique particulier à chacun, afin de ressentir les émotions associées à ce schéma et ensuite de les transformer par l’Amour (Voir chapitre 11 du livre de Colin C.Tipping : le pouvoir du pardon total).

Le pardon total est donc différent du pardon traditionnel car il vient s’enraciner dans la réalité métaphysique du monde de l’Esprit ; ce que Tipping appelle le monde de la Vérité Divine. Dans les deux cas, nous observons les situations se présentant à nous à travers des loupes complètement différentes. Notre rôle est pourtant de ne pas différencier ces deux perceptions, mais plutôt de rester en équilibre avec ces 2 mondes…. C’est pourquoi un travail spirituel demande toujours à celui qui l’entreprend d’être bien ancré à la Terre, c’est-à-dire dans le monde de l’humanité, tout en restant relié au monde de la vérité divine à travers notre âme.

Je vous mets ici un passage de la page 61 « du pouvoir du pardon total » de Tipping. :

« …. le voile entre les deux mondes s’affine à l’évidence. Le pardon total contribue à ce processus, à la fois au niveau de l’individu et au niveau de la conscience collective. Pourtant, les deux types de pardon demeurent littéralement des mondes à part. Chacun demande une conception différente du monde et de la vie. Le pardon traditionnel est clairement un chemin de vie dans le monde humain , tandis que le pardon total n’est rien de moins qu’une voie spirituelle. Concernant notre capacité à nous autoguérir et à évoluer spirituellement, le pardon total recèle un potentiel extraordinaire de transformation de la conscience et ce potentiel excède de loin ce qui est possible dans le cadre du pardon traditionnel… »

Je donne ici un exemple tiré du livre :

« Lorsque nous sommes submergés par la souffrance, par exemple, il nous devient virtuellement impossible d’utiliser le pardon total…  Lorsque quelqu’un nous a récemment fait du tort, par exemple si nous venons d’être violés, on ne peut pas attendre de nous que nous acceptions à ce moment-là que l’expérience était quelque chose que nous voulions et qu’elle représente le déroulement d’un plan divin !

nous n’aurons pas la réceptivité nécessaire pour abonder dans ce sens. Cela ne peut survenir que plus tard, au cours de moment de réflexion, au calme et non pas au beau milieu d’une colère ou immédiatement après le traumatisme ».

Gardons toujours à l’esprit que ce que nous avons créé EST l’idéal spirituel ; que nous avons créé des circonstances dans nos vies pour nous aider à évoluer et à apprendre ; que les leçons que nous avons besoin d’apprendre se cachent dans la situation et que le seul moyen d’évoluer dans l’expérience en question est de la vivre pleinement.

 

 

 

 000203F3 dans Nouvelle conscience 

 

 

 

 

 

Publié dans Nouvelle conscience | Pas de Commentaire »

Le pouvoir du pardon total

Posté par othoharmonie le 15 avril 2010

LE POUVOIR DU PARDON TOTAL

Livre de Colin G. Tipping

aux éditions Guy Trédaniel

 Le pouvoir du pardon total dans Librairie / vidéothèque 9782844458926FS

 

 

Ce livre va très probablement changer votre vie.

Il transformera votre vision du passé et des évènements du présent, notamment dans vos relations avec autrui.

A l’inverse d’autres formes classiques de pardon, Le pardon total va plus loin : vous apprenez à décrypter une situation conflictuelle, à totalement changer votre vision en comprenant en quoi cette situation n’est pas là pour vous stresser et vous angoisser, mais qu’elle est en vérité un plan d’évolution parfait pour vous, orchestré par votre âme et celle de la personne avec laquelle vous êtes en désaccord.

La personne qui vous a offensé n’est alors plus votre bourreau, mais votre bienfaiteur ; vous n’êtes plus victime, mais bénéficiaire ; et le pardon et la libération se font spontanément, sans faux-semblant, totalement.

Les techniques proposées dans cet ouvrage sont simples ; elles vous aideront à vous soulager des bagages émotionnels du passé et à accueillir la joie de vivre en vous abondonnant totalement aux événements de la vie.

Dédicaces de Neale Donald Walsch :

« Le livre le plus intéressant qui ait été publié depuis bien longtemps…. »

  »Cet ouvrage est le livre le plus intéressant sur le pardon qui ait été publidé depuis bien longtemps. Je n’ai jamais rien vu d’aussi bien écrit et d’aussi juste sur ce sujet. Je recommande ce livre à tous. Il pourra changer, voire sauver la vie de certains. Pour d’autres, il pourra s’avérer être le cadeau d’une vie ».

 

 

 

 

 

coupdecoeur dans Librairie / vidéothèque

 

Publié dans Librairie / vidéothèque | Pas de Commentaire »

La relaxation

Posté par othoharmonie le 15 avril 2010

La relaxation dans Travail sur soi ! cocci07Beaucoup de gens me disent : « tu parles très souvent de méditation, mais moi j’y arrive pas, j’suis pas doué pour ça … »

alors je dirais qu’avant de bien savoir méditer, il faut déjà bien apprendre à se relaxer !

Beaucoup trop de personnes tendues qui gaspillent parfois inutilement leur énergie vitale sans en prendre réellement conscience, tant elles ont pris pour habitude de courir. Mais savent-elles qu’en agissant ainsi, elles perdent la maîtrise de leur mental ? qui en découle à ne plus pouvoir assurer le gouvernement de leur corps ?

Avez-vous déjà pensé tout simplement à vous relaxer, une bonne relaxation qui permet de se re-mettre en symbiose avec soi-même…

Savoir qu’il existe presque autant de méthodes de relaxation que d’individus peut mettre en confiance, vous y rencontrerez très certainement la vôtre. Choisir sa méthode, la tester ; choisir sa catégorie : relaxation locale, générale ou mentale…. tout ceci est déjà un premier pas et ça ne prend pas forcément beaucoup de temps !

Nous allons donc partager ensemble quelques unes de mes méthodesinsectes-papillons-80 dans Travail sur soi !

 

Exemple d’une relaxation locale : celle  Des Yeux

Je regarde à l’horizon, je vois la prairie, les collines tout au loin, je laisse mes yeux errer dans le paysage, je ne nomme pas ce que je vois, je ne juge pas non plus, j’accueille ce spectacle avec confiance ; je souris un peu ; mes yeux se perdent dans le paysage sans attacher mon regard sur quoi que ce soi, sans percevoir, sans comparer, sans annalyser. Juste se perdre dans l’horizon et tout simplement accueillir…

Bien souvent on me dit : « oui, mais toi t’es à la campagne, c’est plus facile pour toi, moi je suis dans le bruit de la ville… »

Eh ben non, on peut se relaxer, même dans le bruit. Tout simplement en adoptant une écoute consciente, c’est-à-dire écouter, oui écouter, sans juger, sans analyser ni disséquer les divers bruits ; les globaliser… Ainsi, vous n’en obtiendrez plus que la sensation, car l’attention qui sera portée volontairement et consciemment en fera ressortir le calme et la détente qui sont en vous… car accepter, signifie que l’on admet la réalité.

Pour parfaitement se relaxer, il faut cesser de se fabriquer des chimères, ce qui Est, EST. C’est tout simple, sinon on devient prisonnier de ce que l’on refuse. Accepter l’évidence en toute conscience !

Le but réel de la relaxation n’est pas de devenir entièrement atone et de marcher dans les nuages, non, la relaxation c’est retrouver l’équilibre entre la tension et la détente, l’harmonie du corps et de l’esprit, l’attitude Juste !

Je ne vais pas passer en revue toutes les parties du corps, car je sais que vous avez compris que prendre conscience des choses les fait se fondre dans la globalité !

 

s6bu6ziqLorque l’on en arrive donc à la relaxation généralisée, comme chacun sait, nous avons le fabuleux remède à la portée de tous, c’est le RIRE. Il permet d’apaiser les douleurs, de diminuer les inflammations, il ralentit le rythme cardiaque, fait baisser la tension artérielle, régularise la digestion, favorise la bonne respiration, l’activité cérébrale, sexuelle, etc…. Le Rire rétablit l’équilibre !

Choisir le rire pour surmonter la pression sociale, en apprenant à rire de nos petits malheurs, de nos échecs ; cultiver en soi le rire ludique. C’est simple et libre d’accès !

Autre forme de relaxation généralisée, c’est la marche…. La méthode est simple, il suffit de bien respirer et de prendre conscience de cette respiration, le reste va de soi, abandonnez-vous au spectacle environnant. Fixer son attention sur notre respiration est la meilleur des méthodes pour enclencher la relaxation généralisée ; que l’on peut utiliser dans n’importe quel endroit, que ce soit dans le flux intense de la circulation, en promenade dans la forêt, que ce soit dans la salle d’attente de notre médecin, à la queue d’un magasin ; au lieu de s’énerver, relaxons-nous, concentrons-nous sur la respiration, c’est mieux que de laisser aller des pensées vagabondes…

Notre respiration est une chanson, écoutons-là !   00020579  00020579  00020579 

 

Comme certains pourraient le faire remarquer, nous ne sommes pas obligés de s’allonger pour se relaxer…. ça, ce sont dans les contes de fées.

Alors lorsque vous serez dans une file d’attente, au lieu de ronchonner, pensez-y ! Le bonheur n’est pas forcément à l’abri, dans un nid douillet, il est dans la rue, au bureau, partout autour de soi. Il suffit de presque rien pour le cueillir et le garder en soi : un corps paisible, un coeur attentif, une âme en paix.

Se servir objectivement de nos 5 sens ouvre les chemins de la conscience de soi. Devenir observateur, le témoin neutre de sa propre vie. Cesser d’être acteur pris dans le tourbillon. Savoir se retrancher du fourmillement, est source de paix et induit la relaxation. Conscience de soi nous mènera immanquablement à faire l’expérience de l’Absolu. La Rencontre !

Lorsque vous voudrez alors aborder la grande relaxation, alors là oui, il conviendra de se trouver dans un endroit calme, où vous serez certain de ne pas être dérangé ; installé le plus confortablement possible, soit allongé, soit assis sur un bon divan.

Concentration sur la respiration toujours… et vous sentirez votre corps se libérer de certaines tensions, devenant ainsi de plus en plus lourd. Ce relaxer n’est rien d’autre que de détendre successivement tous les muscles de son corps en passant en revue toutes les parties, un peu comme je l’ai déjà expliqué dans l’auto-hypnose…verre7

 

Nous allons donc passer à la relaxation mentale ……..

Notre corps est comme notre véhicule, notre maison, nous sommes tenus d’en prendre soin. Notre corps est un tout qui ne peut vivre que dans l’harmonie. Il est indispensable d’avoir une image mentale de soi stable et unifiée de son propre corps. Certes, c’est un long apprentissage, mais également une tâche qui ne cesse jamais. Bien souvent absent de notre corps, nous ne savons pas reconnaître en lui sa perfection. Il nous faut le reconnaître, l’habiter, lui parler et nouer des relaitons amicales avec lui. C’est la base de toute relaxation…. On en prend vite l’habitude vous verrez !

 

1264640873_papillon-gif-026Prendre une posture stable, prendre conscience du moment présent, « je suis là, maintenant, je respire ».

Nettoyons notre esprit : laisser les émotions, les pensées remonter à la surface ; laisser faire, sans intervenir, sans juger…. puis imaginer alors que notre conscience est un point lumineux, et ce point lumineux, laissons-le divaguer en nous, comme s’il venait pour nous protéger. Laissons se dissiper en fumée tout ce que nous avons fait remonter comme pensées et émotions précédemment, toutes les pensée et émotions partent en fumée. Laissons-les partir maintenant !

Puis, renouons amitié avec notre espace intérieur. Reconnaissons-nous, acceptons-nous, aimons-nous et la relaxation mentale est au bout de ce chemin-là …

Graduellement, on retrouve le mouvement de « l’expir, inspir ».

Recommançons ces exercices tout au long de la vie….

C’est ainsi, se rendre libre pour écouter les murmures du vent, c’est d’abord dominer son esprit et son corps pour mieux les utiliser. Cesser de se laisser balloter au gré des pensées… Mieux nous serons relaxés et plus facile il nous sera d’entrer en méditation, que nous verrons plus tard !

Nous sommes en relation étroite avec le groupe humain, avec la nature, avec le cosmos, laissons nos coeurs ouverts pour mieux se concentrer sur l’intériorité qui purifie notre conscience de soi.

Je vous souhaite « bonne intimité » à tous et toutes !

  

dyn010original368380gif25978866f97c58c6aa3e7d9d1c6f550dbdb8590

Publié dans Travail sur soi ! | 1 Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...