La relaxation

Posté par othoharmonie le 15 avril 2010

La relaxation dans Travail sur soi ! cocci07Beaucoup de gens me disent : « tu parles très souvent de méditation, mais moi j’y arrive pas, j’suis pas doué pour ça … »

alors je dirais qu’avant de bien savoir méditer, il faut déjà bien apprendre à se relaxer !

Beaucoup trop de personnes tendues qui gaspillent parfois inutilement leur énergie vitale sans en prendre réellement conscience, tant elles ont pris pour habitude de courir. Mais savent-elles qu’en agissant ainsi, elles perdent la maîtrise de leur mental ? qui en découle à ne plus pouvoir assurer le gouvernement de leur corps ?

Avez-vous déjà pensé tout simplement à vous relaxer, une bonne relaxation qui permet de se re-mettre en symbiose avec soi-même…

Savoir qu’il existe presque autant de méthodes de relaxation que d’individus peut mettre en confiance, vous y rencontrerez très certainement la vôtre. Choisir sa méthode, la tester ; choisir sa catégorie : relaxation locale, générale ou mentale…. tout ceci est déjà un premier pas et ça ne prend pas forcément beaucoup de temps !

Nous allons donc partager ensemble quelques unes de mes méthodesinsectes-papillons-80 dans Travail sur soi !

 

Exemple d’une relaxation locale : celle  Des Yeux

Je regarde à l’horizon, je vois la prairie, les collines tout au loin, je laisse mes yeux errer dans le paysage, je ne nomme pas ce que je vois, je ne juge pas non plus, j’accueille ce spectacle avec confiance ; je souris un peu ; mes yeux se perdent dans le paysage sans attacher mon regard sur quoi que ce soi, sans percevoir, sans comparer, sans annalyser. Juste se perdre dans l’horizon et tout simplement accueillir…

Bien souvent on me dit : « oui, mais toi t’es à la campagne, c’est plus facile pour toi, moi je suis dans le bruit de la ville… »

Eh ben non, on peut se relaxer, même dans le bruit. Tout simplement en adoptant une écoute consciente, c’est-à-dire écouter, oui écouter, sans juger, sans analyser ni disséquer les divers bruits ; les globaliser… Ainsi, vous n’en obtiendrez plus que la sensation, car l’attention qui sera portée volontairement et consciemment en fera ressortir le calme et la détente qui sont en vous… car accepter, signifie que l’on admet la réalité.

Pour parfaitement se relaxer, il faut cesser de se fabriquer des chimères, ce qui Est, EST. C’est tout simple, sinon on devient prisonnier de ce que l’on refuse. Accepter l’évidence en toute conscience !

Le but réel de la relaxation n’est pas de devenir entièrement atone et de marcher dans les nuages, non, la relaxation c’est retrouver l’équilibre entre la tension et la détente, l’harmonie du corps et de l’esprit, l’attitude Juste !

Je ne vais pas passer en revue toutes les parties du corps, car je sais que vous avez compris que prendre conscience des choses les fait se fondre dans la globalité !

 

s6bu6ziqLorque l’on en arrive donc à la relaxation généralisée, comme chacun sait, nous avons le fabuleux remède à la portée de tous, c’est le RIRE. Il permet d’apaiser les douleurs, de diminuer les inflammations, il ralentit le rythme cardiaque, fait baisser la tension artérielle, régularise la digestion, favorise la bonne respiration, l’activité cérébrale, sexuelle, etc…. Le Rire rétablit l’équilibre !

Choisir le rire pour surmonter la pression sociale, en apprenant à rire de nos petits malheurs, de nos échecs ; cultiver en soi le rire ludique. C’est simple et libre d’accès !

Autre forme de relaxation généralisée, c’est la marche…. La méthode est simple, il suffit de bien respirer et de prendre conscience de cette respiration, le reste va de soi, abandonnez-vous au spectacle environnant. Fixer son attention sur notre respiration est la meilleur des méthodes pour enclencher la relaxation généralisée ; que l’on peut utiliser dans n’importe quel endroit, que ce soit dans le flux intense de la circulation, en promenade dans la forêt, que ce soit dans la salle d’attente de notre médecin, à la queue d’un magasin ; au lieu de s’énerver, relaxons-nous, concentrons-nous sur la respiration, c’est mieux que de laisser aller des pensées vagabondes…

Notre respiration est une chanson, écoutons-là !   00020579  00020579  00020579 

 

Comme certains pourraient le faire remarquer, nous ne sommes pas obligés de s’allonger pour se relaxer…. ça, ce sont dans les contes de fées.

Alors lorsque vous serez dans une file d’attente, au lieu de ronchonner, pensez-y ! Le bonheur n’est pas forcément à l’abri, dans un nid douillet, il est dans la rue, au bureau, partout autour de soi. Il suffit de presque rien pour le cueillir et le garder en soi : un corps paisible, un coeur attentif, une âme en paix.

Se servir objectivement de nos 5 sens ouvre les chemins de la conscience de soi. Devenir observateur, le témoin neutre de sa propre vie. Cesser d’être acteur pris dans le tourbillon. Savoir se retrancher du fourmillement, est source de paix et induit la relaxation. Conscience de soi nous mènera immanquablement à faire l’expérience de l’Absolu. La Rencontre !

Lorsque vous voudrez alors aborder la grande relaxation, alors là oui, il conviendra de se trouver dans un endroit calme, où vous serez certain de ne pas être dérangé ; installé le plus confortablement possible, soit allongé, soit assis sur un bon divan.

Concentration sur la respiration toujours… et vous sentirez votre corps se libérer de certaines tensions, devenant ainsi de plus en plus lourd. Ce relaxer n’est rien d’autre que de détendre successivement tous les muscles de son corps en passant en revue toutes les parties, un peu comme je l’ai déjà expliqué dans l’auto-hypnose…verre7

 

Nous allons donc passer à la relaxation mentale ……..

Notre corps est comme notre véhicule, notre maison, nous sommes tenus d’en prendre soin. Notre corps est un tout qui ne peut vivre que dans l’harmonie. Il est indispensable d’avoir une image mentale de soi stable et unifiée de son propre corps. Certes, c’est un long apprentissage, mais également une tâche qui ne cesse jamais. Bien souvent absent de notre corps, nous ne savons pas reconnaître en lui sa perfection. Il nous faut le reconnaître, l’habiter, lui parler et nouer des relaitons amicales avec lui. C’est la base de toute relaxation…. On en prend vite l’habitude vous verrez !

 

1264640873_papillon-gif-026Prendre une posture stable, prendre conscience du moment présent, « je suis là, maintenant, je respire ».

Nettoyons notre esprit : laisser les émotions, les pensées remonter à la surface ; laisser faire, sans intervenir, sans juger…. puis imaginer alors que notre conscience est un point lumineux, et ce point lumineux, laissons-le divaguer en nous, comme s’il venait pour nous protéger. Laissons se dissiper en fumée tout ce que nous avons fait remonter comme pensées et émotions précédemment, toutes les pensée et émotions partent en fumée. Laissons-les partir maintenant !

Puis, renouons amitié avec notre espace intérieur. Reconnaissons-nous, acceptons-nous, aimons-nous et la relaxation mentale est au bout de ce chemin-là …

Graduellement, on retrouve le mouvement de « l’expir, inspir ».

Recommançons ces exercices tout au long de la vie….

C’est ainsi, se rendre libre pour écouter les murmures du vent, c’est d’abord dominer son esprit et son corps pour mieux les utiliser. Cesser de se laisser balloter au gré des pensées… Mieux nous serons relaxés et plus facile il nous sera d’entrer en méditation, que nous verrons plus tard !

Nous sommes en relation étroite avec le groupe humain, avec la nature, avec le cosmos, laissons nos coeurs ouverts pour mieux se concentrer sur l’intériorité qui purifie notre conscience de soi.

Je vous souhaite « bonne intimité » à tous et toutes !

  

dyn010original368380gif25978866f97c58c6aa3e7d9d1c6f550dbdb8590

Une Réponse à “La relaxation”

  1. Hélène dit :

    A te lire, je tombe un peu des nues ! Si j’ai bien compris, je pratique tous les jours, très souvent dans la journée, de relaxations sans le savoir ? Ah bon ?!
    Est ce que déguster le chocolat en écoutant de la musique, c’est aussi une forme de relaxation ? :D

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...