• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 10 juillet 2010

Morpho-visage

Posté par othoharmonie le 10 juillet 2010

 Morpho-psychologie : personnalité selon la forme du visage 

 Le décryptage de Christophe Drouet, morpho-psychologue

Morpho-visage dans Tests de personnalité morpho2

 

Votre visage : 

Il est rond, vos joues sont pleines et rebondies. On vous dit souvent que vous avez une frimousse de poupée ou poupon. Les lignes de votre visage lui donnent une certaine douceur, pareille à celle d’un enfant. 

> Vos qualités : Ouverture et souplesse, vous savez vous adapter. Vous êtes une personne gentille, chaleureuse, spontanée, optimiste, et parfois un peu naïve et sans défense. Au travail, avec vos amis ou en couple, vous prenez les choses du bon côté, cherchez la conciliation plutôt que l’affrontement. 

> Vos points faibles : Attention, vous vous exprimez très facilement au risque de regretter vos paroles. Votre optimisme peut vous conduire à surestimer vos forces ou à survaloriser celles des autres. 

> Vos valeurs : le matérialisme, le pragmatisme et l’épicurisme. Pour vous, la vie est une sorte de grand jeu avec de nombreuses possibilités de se faire plaisir. D’une grande vitalité, vous aimez en profiter. 

fleur

Votre visage : il n’est ni rond ni creusé, plutôt ovale et équilibré. C’est la forme de visage la plus courante. 

> Vos qualités :  Calme, objectivité, vous savez résoudre les conflits avec diplomatie. Discrétion quand il le faut, vous vous montrez aussi ouvert avec les gens que vous appréciez. 


> Vos points faibles : Votre carapace ! Très réservée, vous cachez votre sensibilité, vos sentiments et vos émotions. 

> Vos valeurs : la vérité et l’objectivité. Vous trouvez le monde et les gens complexes, c’est pourquoi vous prenez le temps d’y voir clair avant de prendre position, car vous avez peur de vous tromper. D’une manière générale, vous vous méfiez de tout ce qui est définitif et catégorique : les dogmes, les opinions tranchées, les décisions irréversibles. 

fleur

Votre visage : Les traits du visage sont « creusés », les joues ne sont pas pleines, au contraire. Cela donne à la figure une forme triangulaire. 

> Vos qualités : Indépendance, hypersensible, sélective. Rigoureuse, vous aimez contrôler les choses. Dotée d’une grande capacité d’analyse, vous préférez observer et écouter avant d’agir. 

> Vos points faibles : Au premier abord, vous êtes froide et distante, mais les relations se réchauffent lorsqu’on apprend à vous connaître. Au quotidien, vous êtes plutôt critique, pessimiste et susceptible. Vous trouvez la vie compliquée, dangereuse et difficile. 

> Vos valeurs : L’authenticité, la sincérité. En toute chose et notamment dans vos relations, vous recherchez ce qui est rare et profond, intense ou subtil, fort ou durable. Vous préférez la solitude à l’abondance de relations superficielles. 

fleur

Votre front : Le front est haut et dégagé, assez prépondérant. Les cheveux sont implantés sur le sommet du crâne. 

> Votre intellect : Vous avez une grande capacité à digérer l’information. Vous aimez apprendre et vous êtes capable d’étudier des sujets ardus ou complexes. Maths, physique, philosophie…, votre intelligence a besoin d’un domaine pour s’exprimer.   


> Votre tempérament : Très prudente, vous repérez facilement les dangers et savez les évaluer. Vous n’aimez pas les risques et tout ce qui s’y rapporte : l’inconnu, le désordre, le flou, l’ambiguïté et l’irrationnel. Ce que vous recherchez, c’est la clarté, la sécurité, l’ordre et la « normalité ». Vous avancez lentement mais sûrement et toujours à l’intérieur d’un cadre défini à l’avance. 

fleur

Votre front : Le front est de taille moyenne, ni trop haut ni trop étroit. 

> Votre intellect : Vous avez une intelligence de bon niveau, apte à capter une diversité de situations. Votre devise : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement« . Vous aimez les idées claires, les conceptions évidentes et imagées. Ce qui fait de vous une personne très pédagogue et organisée. 

> Votre tempérament : Le mental est un aspect de votre personnalité, mais vous misez également beaucoup sur les sentiments et l’intuition. Ce mélange de rigueur et d’imagination fait de vous une personne équilibrée, capable de dénouer les situations les plus difficiles. 

fleur

Votre front : Le front est étroit, les cheveux sont implantés assez bas sur la tête, le visage n’est pas très allongé. 

> Votre intellect : Les problèmes et les casse-têtes, très peu pour vous ! Pour appréhender la réalité, le mental n’est pas votre outil de prédilection. Très indépendante, vous n’aimez pas perdre votre temps à examiner les choses, à les décortiquer de manière tenace et rigoureuse. 


> Votre tempérament : Vous êtes une fonceuse. D’abord on fait, après on réfléchit ! 

Vous préférez apprendre en agissant, et tirer les leçons de vos erreurs. Vos idées et vos principes proviennent de votre expérience. 

fleur

Vos yeux : Ils sont grands et illuminent le visage. 

> Vos atouts : Qui dit grands yeux, dit grands récepteurs. D’autant plus s’ils sont clairs ! Vous avez une ouverture d’esprit incroyable et une curiosité intellectuelle insatiable. Au quotidien, vous fuyez l’ennui et votre imagination très développée vous porte vers les domaines créatifs. 

> Vos points faibles : Vous avez tendance à  »absorber » la réalité. Le hic : s’il y a trop d’informations, vous n’arrivez pas à vous concentrer, vous vous montrez distraite. Attention également à votre hypersensibilité, car vous pouvez réagir très fortement à certaines situations. 

fleur

Vos yeux : Vos yeux sont petits et enfoncés. 

> Vos atouts : Qui dit petits yeux, dit petits récepteurs. Vous avez une intelligence thématique et sélectionnée. Rigoureuse et organisée, vous aimez réfléchir sur un problème à la fois et le résoudre avant de passer à autre chose. Car vous ne supportez pas de vous disperser. Mais quand quelque chose vous intéresse, vous vous donnez cœur et âme. 

> Vos points faibles : Vous vous montrez parfois un peu obtuse et bornée. Essayez de vous ouvrir davantage aux choses qui, a priori, ne vous passionnent pas. Elles vous seront forcément utiles un jour. 

fleur

Votre nez : Le nez est petit et court

> Vos atouts : Idéaliste et profondément gentille, vous êtes une grande sensible. Votre émotivité à fleur de peau et votre douceur enfantine font de vous une personne attachante. 
> Vos points faibles : Parce que vous êtes souvent sur la défensive, il est difficile d’entrer dans votre intimité. Vous vous méfiez de ce qui vous est étranger, vous vous repliez sur vous-même face à une difficulté, alors que le problème est bien souvent dans votre tête ! 

fleur

Votre nez : Le nez est allongé et plutôt fin. 

> Vos atouts : Vous êtes dans l’action et dans la décision. Vous vous intéressez à tout ce qui bouge, change, apparaît, évolue, se transforme : le sport, les voyages, les découvertes culturelles. Dynamique, vous avez sans cesse besoin de mouvement, de liberté, d’espace et de projets.  


> Vos points faibles : Vous avez tendance à fonctionner comme une adolescente, vous essayez tout sans réellement vous engager, vous courez après un idéal « inaccessible »…  d’où une certaine insatisfaction chronique. Vous aimez prendre des décisions, des initiatives. Ce côté « petit chef » vous handicape dans vos relations aux autres. Car vous aimez faire les choses rapidement et à votre manière, et tant pis pour ceux qui ne sont pas d’accord ! 

fleur

Votre nez : Le nez est aquilin, replié sur lui même, avec une petite bosse.

> Vos atouts : Entière, vous avez horreur de toutes les qualités intermédiaires : la tempérance, la mesure, la douceur, la lenteur, l’objectivité. Soit vous aimez, soit vous détestez. Vous, vous avez besoin d’admirer, de vous passionner et de vous investir à fond dans quelque chose qui en vaille la peine. Cette fougue vous confère un certain charisme et un enthousiasme contagieux. 


> Vos points faibles : Vous êtes trop sensible aux apparences, qui sont parfois trompeuses. A trop vouloir ressembler aux « grands » de ce monde et à multiplier les folies, vous risquez de vous fatiguer. Attention également à ne pas vous marginaliser à cause de vos principes, apprenez plutôt à faire des concessions. 

fleur

Votre bouche : La bouche est fine, les lèvres sont bien dessinées. 


> Votre sensualité :
Vous avez une sensualité mesurée et sélective, vous recherchez la qualité et non la quantité. Vous privilégiez certains sens et avez tendance à négliger les autres. 


> Ce que vous appréciez : Le raffinement, les choses bien faites, la belle langue, les jolies présentations, la subtilité. Votre goût vous pousse vers les extrêmes et vous appréciez de tout connaître d’un domaine.  

fleur

Votre bouche : La bouche est grande, les lèvres sont épaisses, pulpeuses.

> Votre sensualité : Vous avez une sensualité ouverte et épanouie. A la recherche du plaisir, vous êtes une épicurienne, une vraie. Vous dégagez ainsi une confiance en vous et une aura très attractive pour les autres
> Ce que vous appréciez : L’échange ! Vous aimez profiter des choses d’ici bas, goûter à la nouveauté et surtout les partager avec d’autres, donner et recevoir. 

fleur

Ma mâchoire : La mâchoire est large, prononcée. 

> Mes atouts : La mâchoire large est généralement signe de force, de résistance physique. Elle indique un réel sens pratique au quotidien. En amour, vous êtes entreprenante. Faire le premier pas ne fait pas peur, au contraire, vous aimez diriger vos relations affectives comme professionnelles. Active et combattive, vous savez défendre votre territoire. 


> Mes points faibles : L’impatience ! Vos besoins doivent être assouvis, vous supportez difficilement la frustration. 

fleur

Ma mâchoire : La mâchoire est peu développée, le bas du visage est ovale.

> Mes atouts : Raffinée, exigeante, vous aimez profiter des plaisirs de la vie tout en privilégiant la qualité de vos relations. Vous êtes une personne profonde, en quête de valeur et d’authenticité. Avec les autres, vous aimez les ambiances de communion, l’intimité harmonieuse. Vous vous imposez tout en finesse

> Mes faiblesses : Vous êtes très attachée aux traditions, ce côté conventionnel vous bloque parfois. Très exigeante, vous manquez de tolérance à l’égard de vos proches que vous n’épargnez pas au moindre faux pas.  

fleur

LES MAINS 

La signification des mains à un rapport indirect avec la chiromancie, nous pouvons les interpréter de manière différente car pour la chiromancie, c’est les lignes de la main que l’on interprète. 


Voici donc les significations des mains ci-dessous

- Si vous possédez des mains grosses et courtes, cela signifiera que vous êtes une personne d’un tempérament plutôt vaniteux, travailleurs mais vous aurez plutôt tendance à vivre dans le mensonge. 

- Si vous possédez des grandes mains, cela signifiera que vous êtes une personne d’un tempérament pacifiste et plutôt serviable. 
 


- Si vous possédez des mains velues avec des doigts boudinés, cela signifiera que vous avez un tempérament plutôt luxurieux et que vous possédez un esprit peu subtil. 

- Si vous possédez des mains fines avec des proportions agréables, cela signifiera que vous êtes une personne de bon sens et que vous êtes prudents dans toutes les circonstances. 
 


La signification des mains ne se fait pas qu’a l’apparence, elle se fait aussi en fonction de la teinte de celles-ci : 

- vous avez des mains blanches où jaune pâle, cela indiquera que vous êtes un individu instinctif et tranquille. 


- Vous avez les mains rouges, cela signifiera que vous êtes une personne plutôt active. 

- Vos mains sont d’un jaune accentué, cela signifiera que vous êtes mélancolique et pessimiste. 


- Vos mains sont de couleur sombre, cela signifiera que vous êtes une personne volontaire. 

fleur

LES PIEDS Moins remarqué et pourtant peut-être beaucoup plus significatif car ignoré, le langage de nos pieds serait un miroir de l’âme quasi-indéfectible… 

Car si l’on a tous plus ou moins idée des signaux envoyés par certaines mimiques de notre visage   ou bien encore du maintien de notre corps, peu nombreux sont ceux qui savent déchiffrer ce que racontent nos pieds. Et pourtant attention! Ils en disent bien plus qu’il n’y paraît… 

Il existe trois formes de pieds : le pied grec, le pied égyptien et le pied carré.
Le pied grec possède le deuxième orteil (en partant du gros orteil) qui dépasse des autres. Lorsqu’on a le pied grec il faut se baser sur cet orteil plus grand que les autres pour choisir la longueur de ses chaussures. Le pied grec est en forme de triangle. On dit que 25 % de la population aurait le pied grec. 

Le pied carré dit également auvergnat possède les trois premiers orteils de même longueur, puis les 4ème et 5ème orteils régressent. Le pied carré est également appelé pied romain. On dit que le pied carré est le plus facile à chausser. 6 % de la population aurait le pied carré.

Le pied égyptien possède le gros orteil plus long que tous les autres orteils qui vont en diminuant, c’est le plus propice à l’Hallux Valgus (déformation sur le côté). On dit que le pied égyptien est le plus difficile à chausser car la chaussure est soit trop petite pour le pouce du pied, soit trop grande pour les orteils. 65 % de la population aurait le pied égyptien.

simulationdecoiffureStylOR-50205 dans Tests de personnalité

Publié dans Tests de personnalité | Pas de Commentaire »

Ho’oponopono

Posté par othoharmonie le 10 juillet 2010

fleurHO’OPONOPONO*fleur 

(source amourdelumiere.fr)

 ___________________________________________________________

Traduit de l’anglais (USA) par Andrée Thouin avec la permission de l’auteur. 

*********

Texte original : http://www.freewebs.com/shamanism/articles.htm

 

Site de l’auteur : http://www.mrfire.com 

fleur

 

Il y a deux ans, j’ai entendu parler d’un thérapeute d’Hawaii qui a guéri une salle complète de patients aliénés criminels — sans jamais voir aucun d’eux. 


Le psychologue étudiait le dossier d’un interné et ensuite regardait en lui-même pour voir comment il avait créé la maladie de cette personne. À mesure qu’il s’améliorait lui-même, le patient s’améliorait. 

Quand j’ai entendu cette histoire pour la première fois, j’ai pensé que c’était une légende urbaine. Comment quelqu’un pouvait-il guérir quelqu’un d’autre en se guérissant lui même ? Comment même le meilleur maître de l’auto-amélioration pouvait-il guérir l’aliéné criminel ? 


Ça n’avait pas de sens. Ce n’était pas logique. J’ai donc rejeté cette histoire. Cependant, je l’ai entendue de nouveau un an plus tard. J’ai entendu dire que le thérapeute avait utilisé un procédé de guérison hawaïen appelé ho’oponopono. 

Je n’en avais jamais entendu parler, pourtant je ne pouvais laisser cela me sortir de l’esprit. Si l’histoire était vraie, je devais en savoir davantage. 


J’avait toujours compris que «responsabilité totale» signifiait que j’étais responsable de ce que je pensais et de ce que je faisais. Au-delà de ça, je n’y étais pour rien. 

Je crois que la plupart des gens considèrent la responsabilité totale de cette façon-là. Nous sommes responsables de ce que nous faisons, pas de ce que n’importe qui d’autre fait — mais cela est faux. 


Le thérapeute hawaïen qui a guéri ces personnes malades mentales allait m’enseigner une nouvelle perspective avancée sur la responsabilité totale. 

Il s’appelle Dr Ihaleakala Hew Len. Nous avons probablement passé une heure à parler lors de notre premier appel téléphonique. Je lui ai demandé de me raconter toute l’histoire de son travail en tant que thérapeute. 
Il a expliqué qu’il avait travaillé quatre ans à l’hôpital de l’État d’Hawaii.

 
Cette salle où ils gardaient les malades mentaux criminels était dangereuse.

Des psychologues quittaient chaque mois. Le personnel prenait beaucoup de congés de maladie ou s’en allait, tout simplement. Les gens marchaient dans cette salle en gardant le dos contre le mur, craignant d’être attaqués par les patients.


Ce n’était pas un endroit agréable où vivre, travailler ou venir en visite.
Le Dr Len m’a dit qu’il ne voyait jamais ses patients. Il accepta d’avoir un bureau et de voir les dossiers. Pendant qu’il regardait les dossiers, il travaillait sur lui-même. À mesure qu’il travaillait sur lui-même, les patients commençaient à guérir. 

«Après quelques mois, des patients à qui l’on avait dû mettre des entraves furent autorisés à marcher librement, m’a-t-il dit. D’autres, qui avaient dû être lourdement médicamentés commencèrent à abandonner leurs médicaments.
Et ceux qui n’avaient aucune chance d’être relâchés furent libérés.» 

J’étais stupéfait. 


«Pas seulement cela, poursuivit-il, le personnel commença à se plaire à venir travailler. L’absentéisme et le roulement du personnel prirent fin. Nous avons fini par avoir plus de personnel que nous en avions besoin parce que les patients étaient relâchés et que tout le personnel se présentait pour travailler. Aujourd’hui, cette salle est fermée.» 

C’est là que je devais poser la question d’un million de dollars : 

«Qu’est-ce que vous faisiez en vous-même qui amenait ces gens à changer?»
«Tout simplement, je guérissais la partie de moi qui les avait créés» a-t-il dit. 

Je ne comprenais pas. Le Docteur Len a expliqué que la responsabilité totale pour votre vie signifie que tout dans votre vie — simplement parce que c’est dans votre vie — est de votre responsabilité. 

En un sens littéral, le monde entier est votre création. 


Ouais. Cela est difficile à avaler. Être responsable de ce que j’ai dit ou fait est une chose. Être responsable de ce que chacun dans ma vie dit ou fait est une tout autre chose. Pourtant, la vérité, c’est que si vous assumez la complète responsabilité de votre vie, alors tout ce que vous voyez, entendez, goûtez, touchez ou expérimentez de quelque façon est de votre responsabilité parce que c’est dans votre vie. 

Cela signifie que les activités terroristes, le président, l’économie — quoi que ce soit que vous expérimentez et que vous n’aimez pas —, c’est à vous qu’il revient de les guérir. Ils n’existent, pour ainsi dire, que comme des projections venant de l’intérieur de vous. Le problème n’est pas leur, il est vôtre et pour les changer, vous avez à vous changer. 


Je sais que cela est difficile à saisir, sans parler que c’est difficile à accepter et à vivre pour de vrai. Le blâme est beaucoup plus facile que la responsabilité totale, mais à mesure que je parlais avec le Dr Len j’ai commencé à réaliser que la guérison pour lui et dans le ho’oponopono signifie s’aimer soi-même.

Si vous voulez améliorer votre vie, vous devez guérir votre vie. Si vous voulez guérir quelqu’un — même un criminel malade mental — vous le ferez en vous guérissant. 


J’ai demandé au Dr Len comment il s’y prenait pour se guérir lui-même. 

Qu’est-ce qu’il faisait, exactement, quand il regardait les dossiers de ces patients ? 

«Je faisais juste répéter « Je m’excuse » et « Je vous aime » encore et encore»,
a-t-il expliqué. 

«C’est tout ?» «C’est tout.» 


Il se trouve que vous aimer vous-même est la plus merveilleuse façon de vous améliorer, et à mesure que vous vous améliorez, vous améliorez votre monde.

Laissez-moi vous donner un exemple rapide de la façon dont ça marche:
un jour, quelqu’un m’a envoyé un courriel qui m’a contrarié. 
Auparavant, j’aurais traité la situation en travaillant sur mes points faibles émotionnels ou en essayant de raisonner avec la personne qui avait envoyé le message désagréable. 


Cette fois-là, j’ai décidé d’essayer la méthode du Dr Len. Je répétais en silence

«Je m’excuse» et «Je vous aime», je ne le disais à personne en particulier.J’évoquais simplement l’esprit d’amour pour guérir en moi ce qui avait créé la circonstance extérieure. 
En dedans d’une heure j’ai reçu un courriel de la même personne.
Il s’excusait pour son message précédent. 


Rappelez-vous que je n’avais pris aucune mesure extérieure pour obtenir ces excuses. Je ne lui avais même pas répondu. 

Pourtant, en disant «Je t’aime», j’avais en quelque sorte guéri en moi ce qui le créait. 

J’ai par la suite participé à un atelier de ho’oponopono animé par le Dr Len. Il a maintenant 70 ans, il est considéré comme un grand-père chaman et il est quelque peu solitaire. 

Il a louangé mon livre The Attractor Factor. Il m’a dit qu’à mesure que je m’améliorerai la vibration de mon livre augmentera et que chacun le sentira quand il le lira. Bref, dans la mesure où je m’améliorerai, mes lecteurs s’amélioreront. 

«Qu’en est-il des livres qui sont déjà vendus et qui se trouvent un peu partout (out there) ?», ai-je demandé. 
«Il ne sont pas « un peu partout »», a-t-il expliqué, m’étonnant encore une fois avec sa sagesse mystique. «Ils sont encore en vous.» 

En résumé, il n’y a pas d’un peu partout. 
Cela prendrait un livre entier pour expliquer cette technique avancée avec la profondeur qu’elle mérite. Qu’il suffise de dire que chaque fois que vous voulez améliorer quelque chose dans votre vie, il n’y a qu’une seule place où regarder :
EN VOUS


Quand vous regardez, faites-le avec amour. 

******

* Ho’oponopono signifie rendre droit, rectifier, corriger. (Note de la traductrice)

 

Ho »oponopono – musique ICI  en dessous

http://fr.youtube.com/watch?v=ac5SGwRPv0o&eurl=http://loi-d-attraction.com/    

Merci à Agnès !

  Ho'oponopono dans Exercices simples 00020153 

merciiiiiiiii

 

Publié dans Exercices simples | Pas de Commentaire »

Pour rire

Posté par othoharmonie le 10 juillet 2010

Cette histoire me vient du forum SP où mon amie Calixte l’a déposée ; je la reprends donc ici car je l’ai bien aimée, trop marrante !! 

 

  

Pour rire dans Sourire au rire 000203F0

 

 

Un jour, un homme rentre du travail pour trouver le chaos qui règne à la maison. 


Ses enfants, encore en pyjama, jouent dans la boue du jardin. 


Sur le gazon, tout autour de la maison, il y a des cartons de repas congelés et des boîtes de jus de fruits par terre. 


Quand il entre dans la maison, c’est encore pire : 


La vaisselle sale est éparpillée dans toute la cuisine, le repas du chien est renversé sur le sol, la vitre est brisée et traîne par terre sur une grande surface et il y a du sable par terre, sur la table de la cuisine et les meubles. 


Dans la salle de séjour, il trouve des jouets, des vêtements et une lampe renversée. 


A ce moment, l’homme a très peur qu’un malheur ait touché sa femme.
Il se précipite au second étage et là, stupéfait, il trouve sa femme encore en pyjama assise dans le lit en train de lire un livre. 


Elle se retourne en souriant et lui demande : 


- Comment était ta journée ? 


- Que s’est-t-il passé ici aujourd’hui ? 

Souriante… 


- Tu sais, chaque jour en rentrant, tu me demandes ce que j’ai fait durant la journée et quand je réponds que je me suis occupée de la maison et des enfants… 

Tu me dis : 


- C’est tout ? 

- Eh bien, aujourd’hui, je n’ai rien fait !

Merci Calixte f

Publié dans Sourire au rire | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...