• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 13 juillet 2010

Le chemin le moins fréquenté

Posté par othoharmonie le 13 juillet 2010

Titre :  Le chemin le moins fréquenté 
Auteur :  PECK Scott  

 

 

Le chemin le moins fréquenté 

C’est le chemin qui mène à soi

 

Le chemin le moins fréquenté

 

De quoi ça parle  

L’ouvrage de Scott Peck a été écrit en 1978, l’auteur est un psychiatre américain à orientation analytique qui ne fait aucune distinction entre le spirituel et le mental donc aucune distinction entre évoluer spirituellement et évoluer mentalement, pour lui c’est la même chose. Il pense que l’évolution personnelle implique un travail complexe et ardu qui dure toute la vie et considère que la psychothérapie peut être une aide substantielle mais qu’elle n’est pas fondamentale. Il se situe hors tout courant dogmatique, ne se déclare ni Freudien, ni Jungien, ni Adlérien et défend la pluralité des voix vers l’évolution spirituelle.

 La première partie de son ouvrage est consacrée à la discipline

Il considère celle-ci comme un outil de base dont nous disposons pour apprendre à affronter les problèmes et à les résoudre avec succès pour s’enrichir et évoluer. C’est grâce à la discipline que l’homme peut se confronter à ses problèmes et à leurs résolutions et grâce aux difficultés de la vie que nous évoluons mentalement et spirituellement. Les gens sages savent, non seulement, ne pas avoir peur de leurs problèmes, mais les acceptent de bon cœur avec la souffrance qu’ils impliquent.

Pour lui, la plupart des hommes ont tendances à contourner les difficultés de la vie plutôt qu’à faire face ; il considère avec Jung que la névrose est toujours un succédané d’une souffrance légitime. 

L’objectif de Scott Peck est donc d’élaborer une façon d’aborder la douleur de manière constructive. Il fait pour cela appel à quatre techniques de discipline : retarder la satisfaction, accepter la responsabilité, se consacrer à la vérité, et trouver l’équilibre. Nous reviendrons sur chacun de ces points pour les développer. 

L’auteur

 L’auteur est psy et alimente son essai de nombreux exemples qui rendent la lecture très vivante. Je suis plutôt d’accord avec lui sur ce que doit être une relation entre un psychothérapeute et son patient, sur le degré d’implication que suppose une telle thérapie. Il témoigne également du nombre de patients qui préfèrent reculer devant les remises en causes familiales, matérielles, affectives… que supposent un vrai questionnement. 

A toute personne qui souhaiterait engager une thérapie, je propose ces deux citations :

 « Ce que tu ne peux pas donner te possèdes » 

« Il faut du courage pour être heureux«  

Avis de l’auteur

L’amour est donc une forme de travail ou bien une forme de courage. C’est le courage ou le travail ayant pour but l’évolution spirituelle. Si une action n’est ni du travail ni du courage, ce n’est pas un acte d’amour. L’un des principaux aspects que peut prendre l’acte d’amour est l’attention. L’amour est un phénomène à double sens par lequel le receveur donne et le donneur reçoit ; être attentif à l’autre à son écoute est une façon d’aimer l’autre, il faut pour cela mettre entre parenthèses de façon temporaire ses préjugés, ses références, ses désirs pour comprendre de l’intérieur le monde de son interlocuteur ; puisque la véritable écoute est un acte d’amour, elle ne peut être plus appropriée que dans la vie à deux. L’auteur met sur le compte de l’écoute l’amélioration considérable qui peut se manifester en début de thérapie sur le compte de l’écoute, les patients étant le plus souvent véritablement écoutés pour la première fois. La qualité de l’attention est proportionnelle à l’intensité de la concentration pendant ce laps de temps. L’acte d’amour demande de réagir contre la paresse par le travail ou contre la peur par le courage ; le courage n’est pas l’absence de peur mais l’action malgré la peur la réaction contre la résistance qu’engendre la peur de l’inconnu. Pour l’auteur, la plupart des patients en psychothérapie ont des difficultés à affronter carrément et librement la réalité de la mort. La mort peut devenir, comme pour Don Juan de Carlos Castaneda, notre alliée toujours redoutable mais source intarissable de sages conseils. Lorsque nous refusons la mort c’est la nature changeante des choses que nous refusons et nous nous détournons alors inévitablement de la vie.

  

 Si vous voulez, vous aussi, vous procurer ce livre, vous le trouverez ici : 

http://livre.fnac.com/a1587246/Scott-Peck-Le-chemin-le-moins-frequente

Le chemin le moins fréquenté dans O à  R livre_ouvert

 

Publié dans O à  R | Pas de Commentaire »

La face cachée du Monde

Posté par othoharmonie le 13 juillet 2010

Titre :  La face cachée du Monde 

Auteur

PEAN Pierre  

  Co-écrit avec COHEN Philippe 

Du contre-pouvoir aux abus de pouvoir 

 La face cachée du monde

   Page de couverture 

Le monde change ; Le Monde aussi, mais pas forcément dans le bon sens. Le quotidien fondé par Hubert Beuve-Méry a été la victime d’un détournement. Après avoir conquis la direction du Monde en 1994 et s’être affranchi de tout contrôle réel sur la gestion de l’entreprise, Jean-Marie Colombani, Edwy Plenel et Alain Minc ont installé le nouveau Monde au coeur des réseaux de pouvoir français. Du soutien à Balladur lors de la campagne électorale pour la présidentielle de 1995 à la chasse au Messier », en passant par un appui aux nationalistes corses dans le cadre du Processus de Matignon et par les campagnes contre les « nouveaux réactionnaires », la direction peut à loisir honorer ou discréditer hommes politiques, patrons et intellectuels, selon leurs intérêts propres et leurs choix partisans. Usant de son pouvoir d’intimidation, Le Monde a insidieusement glissé de son rôle de contrepouvoir vers l’abus de pouvoir permanent… C’est l’histoire de cette dérive que racontent les deux auteurs après deux années d’enquête. 


Le danger est devenu d’autant plus grand pour la démocratie que Le Monde bénéficie encore de l’aura de son passé et qu’il demeure un média influent, voire dominant, dont les télévisions et radios s’inspirent tous les jours, même s’il est davantage craint que respecté. 


Bref, il fallait « investiguer sur l’investigateur ».
 

L’auteur 

Pierre Péan est enquêteur-écrivain. Philippe Cohen est journaliste et responsable du service Économie de Marianne. 

 Avis 

  • Le quotidien Le Monde aurait été selon les auteurs, la victime d’un détournement. Après avoir conquis la direction du Monde en 1994 et s’être affranchi de tout contrôle réel sur la gestion de l’entreprise, Plenel, Colombani et Minc auraient installé le « nouveau » Monde au cœur des réseaux de pouvoir français. 

  • Du soutien supposé lors de la campagne électorale pour la présidentielle de 1995 à la « chasse au Messier », en passant par un appui en Corse, lancé par Jospin, et par les campagnes contre les «nouveaux réactionnaires », la direction pourrait à loisir honorer ou discréditer hommes politiques, patrons et intellectuels, selon leurs intérêts propres et leurs choix partisans. 

  • Usant de son pouvoir d’intimidation, Le Monde aurait insidieusement glissé de son rôle de contre-pouvoir vers l’abus de pouvoir permanent… C’est l’histoire de cette dérive supposée que racontent les deux auteurs après deux années d’enquête. 

Si vous voulez, vous aussi, vous procurer ce livre, vous le trouverez ici : 

http://livre.fnac.com/a1409013/Pierre-Pean-La-face-cachee-du-monde?PID=1 

 

La face cachée du Monde dans O à  R livre_ouvert

Publié dans O à  R | Pas de Commentaire »

Mon code de vie

Posté par othoharmonie le 13 juillet 2010

Titre :  Mon code de vie 

Auteur : 

PALLARDY Pierre  

 

 

 

Santé, jeunesse, harmonie !

Santé, jeunesse, harmonie 

Page de couverture 

Pierre Pallardy révèle enfin son « code de vie ». Un code de vie qui vous permettra, quel que soit votre âge, de profiter de la santé du corps et de l’esprit. 

Que faire à trente, quarante, soixante ans et plus pour vivre intensément, en pleine jeunesse, et paraître toujours quelques années de moins ? Comment se comporter dans la vie de tous les jours pour préserver au mieux son capital, conserver durablement son énergie, son optimisme, sa confiance en soi ? 

Apprendre ou réapprendre à se respecter, à s’aimer, à aimer, à communiquer… savoir pratiquer un sport-plaisir d’endurance, s’alimenter sainement, choisir les bonnes vitamines, apprendre les techniques de respiration et d’auto-massage… Dans ce livre engagé, Pierre Pallardy combat les mensonges et dénonce les tricheries. Mais surtout il livre les secrets de sa méthode élaborée grâce à des années d’expérience, une méthode simple, naturelle, accessible à tous. Une méthode fondée sur la prévention et qui montre que vieillir n’est pas une fatalité. 

L’auteur 

Ostéopathe et diététicien, Pierre Pallardy est l’auteur de plusieurs best-sellers traduits dans le monde entier, cautionnés par le milieu médical : Les chemins du bien-être, Plus jamais mal au dos, Et si ça venait du ventre ? et Vaincre fatigue, stress, déprime et protéger son cœur. 

Extrait de la page 191

 SACHEZ DIRE NON : 

J’ai déjà évoqué le laxisme généralisé de nombreux parents d’aujourd’hui. J’insiste ; dire non est une preuve d’amour. Parce qu’un enfant a besoin d ‘apprendre le bien et le mal, ce qui se fait et ne se fait pas, pour être capable, lui aussi, de dire non. Parce qu’un enfant qui n’a pas de règle, pas de modèle, pas d’interdit d’aucune sorte, n’acquiert aucune des valeurs qui fondent une société. Il devient boudeur et lymphatique, colérique ou violent, en quelque sorte asocial, incapable d’adopter un comportement cohérent, de s’adapter aux situations en fonction de critère intelligibles. 

Lisez le 1er chapitre en PDF si vous le souhaitez : http://www.yodawork.com/images/POCKET/da/S15714ch1.pdf

Si vous voulez, vous aussi, vous procurer ce livre, vous le trouverez ici : http://www.amazon.fr/Mon-code-vie-jeunesse-harmonie/dp/2221104218 

 

Mon code de vie dans O à  R biblio-4a

Publié dans O à  R | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...