• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 24 août 2010

Ne pas créer la souffrance

Posté par othoharmonie le 24 août 2010

Ne pas créer la souffrance dans Exercices simples coussin+la+vie+est+belle - Ne créez pas vous-même votre souffrance S.V.P 

« Le pire des bourreaux est parfois nous-mêmes. » 

Certaines souffrances psychologiques sont inévitables, mais d’autres sont créées de toutes pièces. Trop souvent nous souffrons inutilement en alimentant mentalement nos blessures intérieures, particulièrement lorsque nous nous sentons persécutés ou victime d’injustices. Ressasser nos malheurs ne fait qu’augmenter notre ressentiment. Cela peut donner inutilement à notre existence une note dramatique. En effet, certaines personnes réussissent à transformer une situation heureuse en une situation douloureuse parce qu’elles revivent en pensée des événements négatifs

Exemple


Quand une idée négative se présente à notre esprit, elle n’est pas encore une pensée puissante pour nous. Et, elle ne peut nous faire aucun mal sans notre consentement. Par exemple, la pensée suivante vient à l’esprit de Pierre: « J’en veux à mon épouse parce qu’elle m’a abandonné ». S’il garde cette pensée active, il se fait du mal. En continuant avec ce sujet à l’esprit, il donne du poids à cette pensée. Il la légitimise jusqu’à se persuader que son épouse a tous les torts et qu’il n’est qu’une victime. Une meilleure approche est de prendre conscience que son esprit s’apprête à ressasser une mauvaise pensée et préférer repousser cette dernière. Cela ne signifie pas que son mariage n’a pas été difficile; mais dans l’instant présent, il prend la décision de ne pas se laisser désharmoniser par cette pensée négative. 

Autre exemple

Nous découvrons que quelqu’un tient des propos déplaisants à notre sujet. Si nous réagissons en nous sentant blessé ou furieux, et nous détruisons notre paix d’esprit. Par contre, si nous ignorons la calomnie en faisant la sourde oreille, nous nous protégerons contre cette blessure. Bien sûr, il est impossible d’éviter toute situation déplaisante, mais il est possible d’atténuer la souffrance en réagissant de la bonne façon. Trop souvent, nous aggravons notre souffrance en ayant une mauvaise attitude et en revivant à répétition en pensée des situations déplaisantes. 

Gifs...Papillons

 

 

Lorsque nous éprouvons momentanément du ressentiment ou de la colère à l’égard de quelqu’un, si nous traitons ce sentiment avec indifférence, il est peu probable que cela s’envenime. Mais si nous repensons constamment aux « injustices » qui nous sont faites ou aux « mauvais traitements » qui nous sont infligés, alors nous nourrissons la haine. C’est en alimentant nous-mêmes ces émotions négatives que nous leur permettons de survire longtemps dans nos pensées et de nous faire plus de mal. Impossible d’être en harmonie avec soi-même lorsqu’on à la tête pleine de telles pensées.

« Ce que nous devenons est le résultat direct de nos pensées. »

-

plus-belle-saint-valentin-rencontres-amoureuses-plus-droles_57574 dans Exercices simples

Publié dans Exercices simples | Pas de Commentaire »

Apprendre de nos épreuves

Posté par othoharmonie le 24 août 2010

 Apprendre de nos épreuves dans Exercices simples 2096019409_798eae2b8d  « Chaque épreuve doit contribuer à notre évolution. » 

Beaucoup d’expériences désagréables sont des occasions uniques de cheminer. Il est donc important d’avoir l’esprit ouvert afin de percevoir les leçons qui se cachent derrière nos épreuves. 

Voici quelques questions qui favorisent une telle ouverture : 

1.       Quelle croyance ou préjugé obscure ma perception de ce problème ?   

2.       Est-ce que ma façon d’agir et/ou mon attitude sont la cause de ce problème ou y contribue ? 

3.       Est-ce que d’autres personnes dans la même situation réagiraient de la même façon ? 

4.       Quelle sera ma perception de ce problème dans un an ? 

5.       Est-ce que je serais moins affecté par ce problème si j’étais calme et reposé ?   

6.       Est-ce que cette épreuve me fait trop focaliser sur une chose non essentielle ? 

7.       Quelle est la vérité dans cette situation ? 

8.       Est-ce que j’ai des attentes irréalistes ? 

9.       Est-ce que j’ai une vision incomplète et/ou biaisée de la réalité ? 

10.   Est-ce que j’ai recherché activement une solution à ce problème ? 

11.   Est-ce que d’autres personnes ont déjà fait face à ce même problème ? 

Si oui : 

- Est-ce certaines personnes ont déjà surmonté cette épreuve ?
- Est-ce que j’ai exploré la façon dont elles ont réagi ? 

12.   Est-ce que j’ai déjà fait face à ce problème ? 

Si oui : 

- Quelle a été la séquence d’évènements ?
- S’il y a lieu, quelle solution ai-je expérimenté dans le passé ?
- Comment améliorer les choses cette fois-ci ? 

13.   Est-ce que ce problème peut se répéter dans le futur ? 

- Si oui, qu’est-ce que je peux faire pour le prévenir ? 

  14.   Finalement, les questions qui résument tout

- Qu’est-ce que j’ai à apprendre dans cette épreuve ?
- Est-ce que cette épreuve peut-être transformée en opportunité ? 

Conclusion

Certaines épreuves jettent de la lumière sur des réalités qui sont autrement trop faciles à ignorer, incluant des opportunités significatives de cheminement. Quand tout va bien, il est trop facile d’ignorer qu’il existe une manière de vivre plus évoluée. Heureusement, la vie nous bouscule de temps à autre et nous force à réfléchir. Les épreuves contribuent à jeter de la lumière sur de nouvelles façons de voir les choses, qui seraient autrement demeurées cachées. Ainsi, nos épreuves peuvent être la fondation d’un niveau supérieur de compréhension ! 

« Dès le moment où nous avons une bonne attitude face aux épreuves,
nous avons en main les rênes de votre destinée. »

-

horo-destin dans Exercices simples

 

Publié dans Exercices simples | 1 Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...