• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 10 septembre 2010

Les Runes : consultation

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

LA CONSULTATION DES RUNES

Les Runes : consultation dans Runes runes-pierres

Certaines personnes consacrent tous les jours une heure déterminées au tirage des Runes.

D’autres préfèrent observer une approche plus formelle ; ils allument une bougie, parfois même un bâtonner d’encens, et prennent le temps de se concentrer.

D’autres enfin méditent en se concentrant sur leur respiration, au rythme de leur inspiration et de leur expiration en respirant lentement, sans effort, en enchaînant.

Il est important d’être concentré. Mais même si les soucis de la vie quotidienne viennent faire irruption dans notre mental, nous pouvons consulter les Runes sans préparation particulière. C’est notre besoin qui les fait entrer en action….

Une occasion particulièrement favorable est celle où nous avons épuisé toutes nos ressources et que nous devons faire face à une situation pour laquelle nous ne possédons que des informations incomplètes.

En concentrant notre mental très clairement sur le sujet de notre demande.

Nous ouvrons le sac contenant les Runes.

Introduisons notre main.

Entrons en contact avec les pierres.

Tirons une Rune.

Et comme le disait un pratiquant du renemal : « La Bonne Rune colle toujours aux doigts« .

Quand vous tirez les Runes pour une autre personne que vous, demandez-lui de formuler, en esprit, la question qui la préoccupe. Mais surtout qu’elle ne la prononce pas. Cela éliminera toute influence de votre subconscient sur votre interprétation des Runes.

Parfois, il vous arrivera de trouver que le conseil que vous recevez ne correspond pas du tout à votre problème, comme si les Runes détectaient chez vous une préoccupation beaucoup plus significative, par exemple que chose que vous évitez consciemment ou non quelque chose dont vous n’avez pas encore objectivement conscience. Que les Runes semblent ainsi « passer outre » est une sorte de garde-fou automatique. De la même manière si vous êtes pris entre deux problèmes et que vous ne savez pas lequel invoquer, ne vous faites pas de souci ; les Runes choisiront pour vous en évoquant la plus urgente de vos préoccupations.

CONSTELLATION+DU+BOUVIER+DESSIN%C3%89E+PAR+HEVELIUS+-+SOURCE+WIKIPEDIAV dans Runes

A SAVOIR

Neuf Runes se lient chacune de la même manière, quelle que soit la façon dont vous les avez tirées : elles n’ont qu’un endroit. En revanche, les seize autres, se lisent indifféremment à l’endroit ou à l’envers.

Cependant rappelez-vous bien qu’une Rune à l’envers ne doit pas vous alarmer. Elle est plutôt une indication du style : soyez prudent, faites attention etc…

Que vous tiriez votre rune à l’endroit ou à l’envers, il est toujours bon de lire les deux interprétations, car cela vous aidera à comprendre, indirectement, la face cachée de votre nature. La lecture des deux aspects de la Rune va vous aider à prendre conscience des forces d’ombre et de lumière qui se combinent pour former votre personnalité.

A la question : Pouvez-vous prêter vos Runes ? 

Certains se sentiront gênés de prêter leurs Runes, d’autres ne le seront pas. Prêter ses Runes est une affaire personnelle. Dans le doute, demandez tout simplement aux Runes leur avis. Tirez une rune de votre sac. A l’endroit, la réponse est « oui », à l’envers, la réponse est « non ».

ouvert2

Il est également possible de réaliser soi-même ses RUNES  :

On peut les faire en bois et pyrograver les glyphes. On peut les faire avec des galets plats polis par la mer ou par une rivière. En céramique. Peu importe la matière de votre choix, mais lors de leur réalisation, laissez-vous aller à méditer tout en les fabriquant.

Voilà, vous êtes prêts pour la lecture de vos Runes, dont les définitions suivent…….

 

 

 

RunesRunes

 

Publié dans Runes | Pas de Commentaire »

LES RUNES

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

LE LANGAGE SACRE DES GOTHS ET DES VIKINGS

dans la lecture Runique

LES RUNES dans Runes viking

Avant de s’engager dans une lecture runique à brûle-pourpoint, nous allons déjà en faire un petit historique….

Les runes qui sont décrites ici sont des Runes salutaires et miséricordieuses ; elles ne nous feront aucun mal. Apprenons leur langage et laissons-les nous parler. Jouons avec leur pouvoir d’être le « miroir de notre propre connaissance », c’est-à-dire un moyen de communiquer avec notre esprit subconscient. Souvenons-nous que nous consultons un oracle et non une diseuse de bonne aventure.

Un oracle ne va pas nous donner des instructions précises comme : « Faites ceci ou cela… », pas plus qu’il ne prédira des événements futurs. Un oracle nous fera toucher du doigt nos craintes et nos motivations cachées, celles qui vont modeler notre avenir par leur présence imperceptible tout au long de notre existence. Une fois vus et reconnus, ces éléments sont assimilés par notre libre arbitre. Les oracles ne nous dispensant pas de la responsabilité de choisir les voies de notre avenir, mais attirent notre attention vers des choix plus profonds qui pourraient bien être les éléments les plus déterminants de notre avenir.

Comment est-il possible que ces choix, livrés au hasard de quelques pierres gravées puissent avoir des liens réels avec notre réalité ? 

Peut-être parce que les interprétations données à chacune de ces Runes sont si évocatrices que, finalement, chacune contient un élément donné de la gamme de tout ce qui peut se produire à tout moment et pour tout individu aux confins de son moi inconscient. C’est l’explication la plus acceptable d’un point de vue scientifique. Cependant, la pratique des Runes, nous dit D.Rayner, a montré une telle succession de coïncidences, une telle pertinence, une cohérence si évidente lors de chaque lecture, qu’il paraît difficile de les expliquer par ce seul mécanisme.

Peut-il exister d’autres facteurs qui provoqueraient une distorsion du simple effet de hasard lié au choix aléatoire d’une Rune ? Ces facteurs mettraient-ils en œuvre un langage permettant au subconscient et à ses attentes de se faire connaître ? 

En ce qui concerne, D.Reyner qui conserve l’esprit ouvert ; aucune observation ne doit être rejetée parce que ses mécanismes sous-jacents n’ont pas encore trouvé d’explication satisfaisante. Ces runes nous parleront de changements et d’améliorations. Les aspects négatifs ont trait au blocage de l’évolution personnelle, tandis que les aspects positifs sont liés à la transcendance, à la transformation et à des processus libérateurs.

Le subconscient que nous allons rencontrer n’est pas une bête redoutable attendant d’être domptée. Il n’est autre que l’insatiable chercheur de vérité qui est au fond de nous et que nous devons aider dans sa tâche, qui est de nous sauver de nous-mêmes.

Dr. Martin D.Rayner 

Professeur de physiologie à la faculté 

De médecine de l’université d’Hawaii

  

runes dans Runes

Jadis, les Runes et leurs symboles furent employés par les conquérants. J’espère que les Runes, dans le cadre de leur utilisation contemporaine, serviront le guerrier spirituel, celui qui, dans sa quête, livre bataille contre lui-même et dont l’ambition est la transformation de soi :

« Elève ton moi en t’aidant du Soi,  Mais ne laisse pas le moi s’affaiblir, 

Car le Soi est le seul ami du moi, 

Et le moi est le seul adversaire du Soi… »

Le dit Bhagavad-Gîtâ    

000203CE

Donc, à tous les guerriers spirituels se trouvant en tout être humain, je m’adresse à vous…. 

Dépourvu d’anxiété, seul et détaché du résultat des événements, le guerrier spirituel pratique la confiance totale en son combat pour l’éveil et l’attention ; il garde toujours à l’esprit que ce qui importe est de vivre pleinement le présent.  Croître en sagesse et apprendre à penser prend du temps. Il n’est pas donné à tout le monde de réussir dans la voie du guerrier, bien qu’elle soit accessible à toute personne qui a la volonté d’en surmonter les obstacles. Celui qui s’y aventure le fait pour rencontrer son Soi-témoin, son gardien intérieur, comme pour devenir celui qui tirera le meilleur de son dialogue avec les Runes.

  

b.runique%20po

Image de l’anneau d’or runique.

Un anneau d’or du trésor de Petroassa porte les Runes suivantes :  « Propriété des Goths, réservée et inviolable ». 

Invocation :

« Dieu en moi, Dieu hors de moi, 

Comment pourrais-je encore douter de Toi ? 

Il n’est nul endroit où je puisse aller 

Sans y voir la face de Dieu, sans y savoir 

Que je suis ce que Dieu voit, ce que Dieu entend. 

Aussi tout au long de la moisson de mes années, 

Je suis le Semeur, je suis le Semé, 

Je suis le Soi divin qui se révèle, et je lui appartiens. » 

Su-03

  

 Image Pierre runique, Vâsterbu, Uppland, Suède. Œuvre d’Asmund Karasun, vers 1050. 

Le Credo du guerrier

Je n’ai pas de parents ; du ciel et de la terre je fais mes parents 

Je n’ai pas de maison ; de l’attention je fais ma maison 

Je n’ai ni vie, ni mort ; les marées de mon souffle sont ma vie et ma mort

Je n’ai nul pouvoir divin ; l’honnêteté est mon pouvoir divin 

Je n’ai pas de moyens ; ma compréhension me sert de moyens 

Je n’ai pas de secrets magiques ; ma force de caractère est mon secret magique

Je n’ai pas de corps ; l’endurance est mon corps

Je n’ai pas d’yeux ; de l’éclair je fais mes yeux, 

Je n’ai pas d’oreilles ; la sensitivité, voilà mes oreilles. 

Je n’ai pas de membres : la rapidité, voilà mes membres. 

Je n’ai pas de stratégies ; « sans les entraves de la pensée », telle est ma stratégie. 

Je n’ai pas de desseins ; « saisir l’opportunité par les cheveux », tel est mon dessein.

Je n’ai pas de miracles ; l’action juste, voilà mes miracles

Je n’ai pas de principes ; l’adaptation à toutes les circonstances, voilà mes principes. 

Je n’ai pas de tactique ; le vide et le plein, voilà ma tactique

Je n’ai pas de talents ; être toujours prêt à agir, voilà mon talent. 

Je n’ai pas d’amis ; mon esprit est mon ami. 

Je n’ai pas d’ennemis ; l’inconscience est mon ennemi.

Je n’ai pas d’armure ; la loyauté, la bienveillance sont mon armure. 

Je n’ai pas de château ; l’immobilité de mon esprit est mon château. 

Je n’ai pas d’épée ; de l’absence de tout ego je fais mon épée. 

Citation Samurai anonyme (XIVè siècle).    

                                                                                             A suivre… langage des Runes

Publié dans Runes | Pas de Commentaire »

Les Runes : interprétation

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

L’INTERPRETATION DES RUNES

 

 

« La graine de Dieu est en nous… la graine de poire devient poirier, celle de la noisette noisetier, et les graines de Dieu deviennent Dieu. » 

 

Citation de Maître Eckhart.

 

 

Avec nos pierres runiques, nous sommes en présence d’un ancien mystère et il va nous falloir l’approcher avec révérence. Comme l’a écrit le poète soufi Rumi :

 

 

« Que la beauté que nous aimons soit ce que nous faisons. Il y a des centaines de façons de s’agenouiller pour embrasser le sol. » 

 

 

Imaginons une prairie vaste et brumeuse renfermant quelques Stonehenge en ruine. Cette prairie fait face à un glacier, au-dessus de l’entrée d’un fjord sauvage. Du brouillard s’élève des pierres massives, battues par les tempêtes, fleuries de lichens jaunes. Par-dessus le frémissement des hautes herbes, des glyphes, profondément gravés au centre de chaque pierre, semblent animés de pulsations et de vibrations. Tout au centre, touchée par les premiers rayons du soleil levant, s’élève une pierre solitaire et blanche : à la fois pleine et vide, elle est l’arbitre de tout ce qui va arriver et de tout ce qui passe….

 

Ces pierres sont les témoins légués par d’antiques guerriers spirituels, gardiens de notre civilisation. Les murmures des pierres des Anciens se sont éteints, les siècles se sont écoulés. Mais, sans aucun doute, ces voix ont jamais chuchoté leur enseignement secret à d’autres et elles s’adressent à nous aujourd’hui. A nous l’honneur de découvrir ainsi Notre Silence Intérieur.

 

Pour ce faire, une simple question, une simple prière suffira ; montrez-moi ce que je dois savoir pour ma vie à venir.

 

 

 

 

 

Les Runes : interprétation dans Runes cheval-grave-margot

 

 

Pierre commandée au célèbre graveur Ball par deux jeunes filles en souvenir de leur père

(Vârfrukyrka, Uppland, Suède).

 

 

 

 

Vous trouverez donc ci-après, LES CLES DES RUNES

 

fullsize dans Runes

.

 

Publié dans Runes | Pas de Commentaire »

Mannaz (1)

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

Le Soi

 

Mannaz (1) dans Runes Mannaz

 

 

LA RUNE (1) : MANNAZ

 

 Le point de départ est le moi. Son essence est l’eau. Il ne s’agit ici que de clarté, d’acceptation du changement. C’est en effet à partir d’une relation correcte avec nous-mêmes que nous établirons une relation correcte avec autrui et avec le divin. 

 

Restons modeste, nous conseille l’oracle. Aussi grand que soit notre mérite, n’en soyons pas moins docile, dévoué, modéré ; ainsi seulement nous trouverons la direction juste. 

 

Soyons de ce monde sans nous perdre en lui : le message, ici, va de soi. Mais ne nous fermons pas, ne soyons pas étroit, évitons les préjugés ; au contraire, soyons réceptif aux influx provenant du divin, en nous et en dehors de nous. Efforçons-nous de vivre notre vie ordinaire de façon non ordinaire. Distinguons sans cesse ce qui se passe et concentrons-nous sur ce qui demeure. Voilà ce qui nous est demandé en ce moment. 

 

Le temps est à la croissance, à la rectification, laquelle naturellement, précède toute progression. Il faut herser le champ avant de semer, et désherber le jardin avant la floraison ; de même notre moi doit connaître la tranquillité avant de pouvoir découvrir sa propre mélodie. 

 

Ce n’est pas le moment de glaner des louanges pour nos accomplissements ou de ne nous intéresser qu’aux résultats. Soyons plutôt heureux d’accomplir une tâche pour elle-même. Cet état d’esprit est moins accessible à ceux qui ont en permanence le regard fixé sur les buts à atteindre qu’à ceux qui, n’ayant pas perdu le sens du jeu, savent rester fidèles à eux-mêmes au sien de leur activité. Là réside un secret ; celui de l’expérience  du présent véritable. 

 

Si nous scindons la rune du Soi en deux moitiés, dans le sens de la hauteur, nous trouverons la rune de la Joie face à son image réfléchie. Il nous est subtilement demandé de nous méfier de l’insouciance. L’énergie qui doit être ici mobilisée est une énergie dansante, acrobatique ; c’est le Soi qui doit équilibrer le moi. « rien d’excessif » ; telle était la deuxième phrase inscrite au propylée du temple de Delphes. La première était ; « Connais-toit toi-même ». 

 

 

SIGNIFICATION INVERSEE

mannaz-reversed dans Runes 

 

Si nous nous sentons entravé, ne nous tournons pas vers les autres, mais cherchons en silence, à l’intérieur de nous-mêmes, à identifier l’ennemi de notre progression. Quel que soit le domaine de notre vie où nous nous sentons bloqué, arrêtons-nous et méditons bien, jusqu’à ce que l’ennemi « extérieur » ne nous apparaisse plus comme le reflet de notre ennemi intérieur dont jusqu’alors nous n’avons pas voulu ou pu reconnaître l’émanation. 

 

Par-dessus tout, soyons humble. Il nous est ici demandé de briser la chaîne des habitudes anciennes ; en effet dans la vie spirituelle, le chemin est toujours à recommencer. 

 

  

  

Image du temple de Delphe

 

 

dessin-Delphes

 

Publié dans Runes | Pas de Commentaire »

Gebo (2)

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

L’association

Le don

Gebo (2) dans Runes Gebo

LA RUNE (2) : GEBO   

L’apparition de cette rune indique qu’une association, d’une forme ou d’une autre, est en jeu. 

Prendre garde, cependant, de ne pas nous anéantir dans cette union. En effet, la véritable association ne s’accomplit qu’entre êtres indépendants et individualisés restant autonomes. Voici un conseil qui vaut pour tous les domaines ; en amour, en affaires, dans toute forme de partenariat, laissons circuler entre nous et nos partenaires le souffle du ciel. 

L’accent est mis également sur un autre domaine d’association qui prête à méditation. Le chemin de l’association peut nous mener à la réalisation d’une union plus belle encore ; celle où nous rejoignons le Soi supérieur, le divin. Le don suprême que représente cette rune est la réalisation du divin dans tout ce qui existe : Dieu ne s’associe en effet que d’égal à égal. 

Gebo, la rune de l’Association, ne peut être inversée car elle est le don de liberté duquel découlent tous les autres dons. 

Gebo%20Format%2075x75 dans Runes

Publié dans Runes | Pas de Commentaire »

Ansuz (3)

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

Les présages

La rune du Messager

Le dieu Loki

Ansuz (3) dans Runes 4

LA RUNE (3) : ANSUZ 

Cette rune parle de réception : messages, signes, présents. Donné à temps, un avertissement peut être un véritable cadeau. Lorsque la rune du Messager apporte un peu de son savoir sacré, considérons cela comme une bénédiction : peut-être annonce-t-elle le développement prochain d’une vie nouvelle.

Nouveaux contacts, rapports établis de façon surprenante et inattendue et nous guidant sur des chemins insoupçonnés : ainsi s’amorce chaque renouvellement de la vie. Soyons extrêmement attentifs lors des réunions, des visites, des rencontres apparemment fortuites, et particulièrement en présence de personnes plus sages que nous.

La rune des présages est associée au dieu Loki, le tricheur de l’ancien Panthéon nordique. Il correspond au Heyeokhah des Indiens d’Amérique du Nord, « ombre moqueuse du dieu créateur », celui qui fait profiter l’humanité des bienfaits célestes. Même des truands, des bandits de grand chemin peuvent être porteurs de sagesse. Si nous tirons cette rune, attendons-nous à l’inattendu : le message est toujours un appel, un appel vers la vie nouvelle.

Ansuz est la première des treize runes qui constituent le cycle de l’initiation et qui ont directement trait au processus d’auto-transformation ; en tant que telle, elle fait appel à notre besoin d’intégrer par une intention consciente nos motivations inconscientes.

Quand nous la tirons, elle nous dit que le divin se tient disponible, prêt à être exploré dans ses profondeurs, dans les bases fondamentales de la vie ; le moment est venu de faire l’expérience directe de la source inépuisable de notre nature divine.

En même temps, il nous est rappelé que, d’abord, c’est pour nous sustenter et nous servir nous-mêmes que nous devons puiser à cette source. Il en restera bien assez pour désaltérer les autres ensuite. Cette rune est empreinte d’un sens nouveau de la solidarité familiale.

SIGNIFICATION RENVERSEE

 ansuz-reversed dans Runes

Notre problème est certainement lié à un manque de communication, de clarté ou de conscience, soit dans notre passé, soit dans notre situation présente. Peut-être sommes-nous inhibé lorsqu’il s’agit d’accepter ce qui nous est offert. Peut-être nous sentons-nous submergé par un sentiment de futilité, de mouvement inutile, d’ « à quoi bon ». Souvenons-nous alors que cette situation s’inscrit opportunément dans notre processus. Si le puits est bouché, c’est le moment de le nettoyer de sa vieille vase. Cette rune renversée nous dit : « Cherchez à utiliser l’adversité à votre avantage ».

 

 Dieu Loki :

Loki

  

Publié dans Runes | Pas de Commentaire »

Othila (4)

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

Séparation

Retraits

Héritage

Othila (4) dans Runes othila+stone+pic

LA RUNE (4) : OTHILA 

Ici, des chemins se séparent. Les vieilles dépouilles doivent être abandonnées, les relations qui n’ont plus de raison d’être doivent se terminer. Lorsqu’elle apparaît dans un tirage, cette rune souligne toujours la nécessité d’une élimination. Inscrite dans le cycle de l’initiation, Othila est une rune de séparation radicale.

L’action juste consiste ici à se soumettre et, probablement, à faire retraite : savoir où et quand se retirer tout en conservant intact en soi le ferme désir de mener l’entreprise à terme.

Othila est associée à la propriété ; c’est la rune des acquisitions et des bénéfices. Cependant les bienfaits que nous recevons sont un héritage ; ils peuvent provenir de quelque chose qu’il nous faut maintenant abandonner. Lâcher prise, dans ces conditions, peut être extrêmement douloureux, si par exemple ce que nous devons abandonner est un aspect de notre conduite ou de notre héritage culturel il nous faut alors examiner très attentivement ce dont, jusqu’à maintenant, nous avons tiré fierté en tant que droit inné. Il peut s’agir de notre attachement à notre position sociale, à notre travail, à ce que nous pensons être : cette séparation nous donnera la liberté de nous rapprocher de notre vraie nature.

SIGNIFICATION RENVERSEE

 

Othila%20invertida dans Runes

Il n’est plus temps de nous laisser entraver par les anciens conditionnements, par ce qui n’a plus lieu d’avoir pouvoir sur nous. Pensons bien à ce qui nous est profitable, mais aussi à ce qui est profitable aux autres, et agissons en accord avec la nouvelle lumière qui habite notre vie.

Comme il nous est probablement demandé d’entreprendre un abandon total de nos habitudes anciennes, il nous faut faire preuve d’une honnêteté totale. Sinon, la négligence ou le refus de voir clair seront l’occasion de douleur pour autrui et de désagréments pour nous.

Les méthodes qu’il nous faut maintenant cultiver sont l’adaptabilité et l’adéquation des moyens aux fins. Nous n’en devons pas moins laisser l’univers agir. Devant cette rune, rappelons-nous que nous agissons par le non-agir et qu’ainsi tout s’accomplit comme de soi-même.

 

graphic

Publié dans Runes | Pas de Commentaire »

Uruz (5)

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

Force

 

Virilité, féminité

 

L’aurochs

 

Uruz (5) dans Runes Uruz

 

RUNE (5) : URUZ 

 

Uruz, rune des fins et des nouveaux commencements, indique que la vie qui jusqu’alors a été la nôtre déborde maintenant de la forme dans laquelle elle s’inscrivait. Cette forme doit mourir afin que l’énergie puisse être libérée dans une nouvelle naissance et emplir une nouvelle forme. Rune de passage, elle est par conséquent incluse dans le cycle de l’initiation.

 

Toutefois, la croissance et la transformation requièrent peut-être une descente au sien de l’obscurité inscrite dans le cycle du renouveau perpétuel. Comme dans la nature, le progrès se fait en cinq temps ; mort, décomposition, fertilisation gestation, renaissance.

 

Peut-être des événements de notre vie actuelle nous font-ils subir une sorte de mort intérieure. La transformation de soi n’étant jamais obligatoire – nous sommes toujours libres de résister  - , gardons présent à l’esprit que la nouvelle forme, la vie nouvelle, est toujours plus magnifique que l’ancienne.

 

Préparons-nous alors à rencontrer, sous le déguisement de la perte, l’opportunité elle-même. Cela peut s’accompagner de la perte de quelque chose ou même de quelqu’un avec qui nous entretenons un lien affectif puissant et en qui nous avons investi une partie de notre vie : cette partie doit maintenant lui être retirée afin que nous la vivions par nous-mêmes.

 

D’une certaine manière, le lien est coupé, la relation subit un changement radical, un mode de vie touche à sa fin. Cherchons alors parmi les cendres ; nous y trouverons une nouvelle perspective une nouvelle force.

 

Le symbole originel de la rune Uruz était le bœuf sauvage, l’aurochs, l’urus. Lorsque cet animal fut enfin domestiqué – tâche apparemment impossible -, on put lui faire porter de très lourds fardeaux. Apprenons à nous adapter aux exigences de cette période de grande activité. A cette rune sont associés de forts principes, ainsi que, tout à la fois, l’humilité : si nous voulons diriger, nous devons apprendre à servir. Le message d’Uruz est que notre âme et l’univers sont tous deux capables de prendre en charge cette croissance.

 

SIGNIFICATION RENVERSEE

uruz-928456 dans Runes

 

Si nous n’avons ni yeux pour voir ni oreilles pour entendre, nous risquons de ne pas profiter du moment qui passe. Le résultat peut être alors une occasion manquée ou un affaiblissement de notre position. Tout se passe comme si notre force personnelle était utilisée contre nous.

 

Certains verront en Uruz renversée un avertissement identifiable sous la forme de petits échecs et de déceptions mineures. Les personnes moins éveillées, moins attentives à elles-mêmes, risquent de subir une secousse plus rude. Cette rune renversée exige une profonde réflexion sur la qualité de la relation que nous entretenons avec nous-mêmes.

 

Ne nous décourageons pas. Pensons au cycle constant de la naissance et de la mort, ce va-et-vient incessant.

 

 

aurochs2

Publié dans Runes | Pas de Commentaire »

Perth (6)

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

Initiation

 

Choses cachées

 

Secret

 

Perth (6) dans Runes Perth

 

RUNE (6) : PERTH

  

Rune hiératique, empreinte de mystère, Perth fait allusion à ce qui dépasse nos maigres pouvoirs de manipulation. Cette rune se situe en effet du côté du ciel, du côté de l’inconnaissable, et le phénix, cet oiseau qui se consume et qui renaît de ses cendres, lui est associé. Elle obéit à des principes secrets, cachés.

 

De puissantes forces de transformation sont ici à l’œuvre. Cependant la nature des accomplissements est ici difficilement communicable. Après tout, la conquête de l’intégrité de notre être et les moyens de cette conquête demeurent un profond secret.

 

Sur le plan terrestre et quotidien, nous aurons peut-être des surprises ; il n’est pas impossible que nous enregistrions des gains inattendus. Sur le plan de la nature humaine, cette rune a pour symbole le vol de l’aigle : un vol vers les hauteurs, libre de toute entrave, où nous nous élevons au-dessus du flux et du reflux incessant de la vie ordinaire pour embrasser une vision plus large – tout cela est indiqué par cette rune, la rune de la recherche.

 

Inscrite elle aussi dans le cycle de l’initiation, Perth est associée à la couche la plus profonde de l’être, le plateau rocheux sur lequel s’établit notre destinée. Rien d’extérieur n’a ici d’importance, sauf dans la mesure où nous est révélé le reflet de sa nature intérieure. Dans certains tirages, Perth peut indiquer une mort psychique. Si tel est le cas, laissons faire – ne cherchons pas à retenir. Ne mettons rien à part, n’excluons rien. Il n’est question de rien de moins que du renouvellement de l’esprit.

 

SIGNIFICATION RENVERSEE

 dans Runes

 

Il nous est conseillé de ne pas attendre trop, ou d’attendre de façon différente : l’ancien ordre des choses touche à sa fin, et nous ne pouvons espérer à la fois continuer dans nos habitudes et ne pas souffrir. Ressemblons nos énergies dispersées, concentrons-nous sur l’état actuel de notre vie, sur ce que notre développement personnel exige précisément de nous. Plus important encore : Perth nous conseille de ne pas nous attacher aux résultats et de ne pas nous laisser encombrer par le souvenir des réalisations de notre passé.

 

En effet, ces attachements nous empêchent de faire l’expérience du présent authentique, le seul moment où nous puissions réaliser la transformation de nous-mêmes.

 

Nous sentons-nous épuisé à force d’affronter les obstacles qui se sont succédés sur notre chemin ?

Nous n’en avons pas moins le choix, à tout moment ; soit nous ne voyons, dans toute cette apparente négativité, que de la malchance, soit nous reconnaissons en elle une sorte de course d’obstacles, une suite de défis inscrits dans la logique de notre processus actuel d’initiation. Lors de ces périodes où notre être profond se transforme et se perfectionne au-dessous du niveau conscient, il nous faut de la patience, de la constance et de la persévérance. Restons concentré, ne cessons pas de percevoir l’humour de la situation et persévérons.

new-top-secret

 

Publié dans Runes | Pas de Commentaire »

Nauthiz (7)

Posté par othoharmonie le 10 septembre 2010

Contrainte

 

Nécessité

 

Douleur

 

Nauthiz (7) dans Runes nauthiz+stone+pic

 

RUNE (7) : NAUTHIZ 

 

L’enseignement de Nauthiz porte sur la nécessité de prendre son parti de contraintes rigoureuses. Les aspects positifs de cette rune représentent les limitations dont nous sommes nous-mêmes la cause. Ses aspects négatifs entraînent des restrictions provenant de notre entourage. Dans l’un et l’autre cas, la gestion de ces contraintes n’est guère facile.

 

Nauthiz a pour mission d’identifier notre « ombre », notre côté sombre ou réprimé, les parties de nous-mêmes que nous avons insuffisamment développées et qui produisent des faiblesses que nous projetons sur notre prochain. Ne faisons pas de ce monde une affaire personnelle, nous dit cette rune.

 

Agissons en étant conscient de cette ombre, examinons ce qui, en nous, attire l’infortune comme un aimant dans notre vie. Lorsque nous pourrons enfin considérer Nauthiz avec un sourire, nous reconnaîtrons, dans les malheurs, les obstacles et les entraves de notre vie, nos maîtres, nos guides et nos alliés.

 

La nécessité de nous contenir se fait, ici, assurément sentir. L’apparition de cette rune indique qu’il y aura des empêchements, des raisons de reconsidérer soigneusement nos projets. Il nous faudra travailler sur nous-mêmes. Prenons ce travail avec bonne volonté et montrons-nous persévérant.

 

Le temps est propice au paiement d’anciennes dettes, au rétablissement, sinon de l’harmonie, du moins d’un équilibre. Réparons, rapiéçons, restaurons ce qui est endommagé, redressons ce qui est tordu ; quand les pêcheurs sont empêchés de prendre la mer, ils réparent leurs filets. Profitons des contraintes de ce moment pour rectifier notre relation avec nous-mêmes, tout en gardant à l’esprit que c’est une condition nécessaire à notre progression. Et, encore une fois, recherchons les usages positifs que nous pouvons faire de l’adversité.

 

SIGNIFICATION RENVERSEE

nauthiz1 dans Runes

 

Nauthiz, rune du cycle de l’initiation, est le grand instructeur caché sous le déguisement de celui qui apporte chagrin et limitation. On dit que ce n’est qu’en atteignant cette profondeur des ténèbres que l’on peut prendre conscience de la lumière intérieure qui nous aide à reconnaître notre véritable pouvoir créateur.

 

Lorsque nous renions quelque chose en nous-mêmes,  cet élément renié introduit le désordre. Une purifications s’impose ; l’entreprendre nous permet d’établir les bases de notre volonté et de renforcer notre caractère. Commençons par le plus difficile, et continuons par ce qui est plus aisé. Ou bien commençons par ce qui est facile et attaquons-nous ensuite à ce qui est le plus difficile. Quel que soit notre choix, rappelons-nous que le sens originel du mot « souffrir » était « subir », au sens de « subir une expérience ».

 

Il nous est peut-être demandé de faire l’expérience du côté sombre de nous-mêmes et de le mettre en lumière. Contrôler notre colère, réfréner nos impulsions, garder une foi ferme ; voilà tout ce dont il est question. En un tel moment, la modestie et  la bonne humeur sont essentielles.

 

 

 

 

runes

 

Publié dans Runes | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...