• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 11 septembre 2010

Pouilly en Auxois

Posté par othoharmonie le 11 septembre 2010

Pouilly en Auxois dans Ma Bourgogne En détails Halle%20du%20toueur%209

Pouilly-en-Auxois en Côte d’Or (21) se trouve à environ 40 km de Dijon et 280 km de Paris.

Transports

L’autoroute A6 passe juste à côté de Pouilly, et l’A38, barreau reliant Dijon à l’A6, font que Pouilly-en-Auxois est facilement accessible par la route.

Histoire

L’agglomération de Pouilly, située à l’origine sur la hauteur, fut peu à peu rebâtie dans la vallée à partir du XVIe siècle, lorsque murailles et châteaux édifiés par les Ducs de Bourgogne eurent perdu toute leur efficacité militaire.

Héraldique

Blason Blasonnement

« Parti d’or et d’azur aux deux chevrons ondés l’un en l’autre, à la bordure de gueules. »

Voûte du canal de Bourgogne

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

250px-Canal_de_Bourgogne_voute dans Ma Bourgogne En détails

magnify-clip

Tunnel (voûte) de Pouilly-en-Auxois

La voûte du canal de Bourgogne est un tunnel de 3 333 m situé à Pouilly-en-Auxois

250px-Toueur-Pouilly

magnify-clip

Ancien Toueur

.

Construit à partir de 1775, le canal de Bourgogne relie la Seine à la Saône. La ligne de partage des eaux entre le bassin de la Seine et celui du Rhône se situe dans la région de Pouilly. C’est d’ailleurs à Pouilly, dans le long souterrain de 3333 mètres de long (également appelé « la voûte ») que le canal passe de l’un à l’autre.

Pendant plus de 7 ans, des ouvriers mineurs creusèrent ce souterrain.

Pour les mariniers, il ne fallait pas moins de 10 heures pour le traverser. C’est pourquoi, en 1867, on installa un toueur à vapeur engrené par une chaîne immergée. En 1893, on le remplaça par un toueur électrique, et le trajet fut réduit à 2 heures seulement. Une autre difficulté dut être surmontée : la voûte n’étant pas assez haute, les bateaux les moins chargés touchaient le haut de la voûte. En 1910 fut trouvée la solution : on mit en service un bac transporteur sur lequel prenait place la péniche. Après avoir vidé une partie de l’eau contenue dans le bac, le bateau se trouvait à un niveau suffisamment bas pour être pris en charge par le toueur. De nos jours, les rares péniches traversent seules. Pour cela, il faut abaisser le niveau de tout le bief.

Bateau promenade

Nous vous proposons plusieurs types de croisières avec passage de la Voûte et d’une ou plusieurs écluses. Notre pilote agrémentera votre croisière d’anecdotes et de commentaires historiques.

image_hotel_exterior_outside_1

Le canton de Pouilly en Auxois est idéal pour profiter de la nature avec ses proches. L’Office de tourisme vous donne quelques idées de sorties en famille : vous pouvez faire une croisière en bateau, se balader en vélo sur la véloroute, visiter des châteaux et finir par un petit tour à la Maison de Pays pour goûter les produits régionaux.
 

Vous pouvez visualiser sur une carte les sites et les loisirs à découvrir sur le canton de Pouilly en Auxois en cliquant ici

 

 

Bienvenue sur le site de la ville de Pouilly en Auxois.

Vous y trouverez toutes les informations utiles, que vous soyez habitants de Pouilly en Auxois, du canton, ou simple visiteur curieux de faire connaissance avec notre jolie ville.

Pouilly en Auxois, commune de Côte d’Or, est idéalement située au coeur de la Bourgogne.

Cette ville dynamique offre un cadre de vie verdoyant, de nombreux commerces et tous les services nécessaires au bien-être de ses habitants et de ses visiteurs.

Bienvenue sur ce site et bonne navigation!

 

 

panneau-pouilly-en-auxois

4431199

Publié dans Ma Bourgogne En détails | Pas de Commentaire »

Vénarey les Laumes

Posté par othoharmonie le 11 septembre 2010

Vénarey les Laumes  dans Ma Bourgogne En détails 1_Venarey-Les-Laumes

Venarey-les-Laumes est une commune française, située dans le département de la Côte-d’Or et la région Bourgogne.

La dénomination actuelle est devenue officielle le 28 décembre 1961, à la suite du décret de changement de nom du 21 décembre précédent, publié au Journal officiel le 27. Auparavant, la commune était désignée sous le nom de Venarey, appellation encore fréquente dans le langage courant.

Deux propositions existent sur le nom, qui serait d’origine latine: il dériverait de Veneris Ara, se rapportant ainsi à la déesse Vénus (l’autel de Vénus)[1] ou de Venariacus ou Venerius, avec l’adjonction du suffixe -acum (le domaine de Venerius)[2],ce qui a donné Venarey au XIVe siècle. Le village de Venarey s’est rassemblé avec Les Laumes, dont l’origine vient également du latin :lima (limon, boue) ou lima (roseaux). Les hommes travaillant à la construction du chemin de fer avaient besoin de logements. Des quartiers se sont formés pour s’étendre près de Venarey : Venarey-Les-Laumes était né.

 

 

Église Saint-Germain

 

Venarey-les-Laumes, traversé par l’Oze et par la Brenne, affluents de l’Armançon, lui-même affluent de l’Yonne, est située à environ 15 km au sud-est de Montbard (chef-lieu d’arrondissement), 65 km au nord-ouest de Dijon (chef-lieu de département et de région) et une vingtaine de km à l’ouest de la source de la Seine.

Venarey_0 dans Ma Bourgogne En détails

Une famille de Venarey a tenu la seigneurie du XIIIe au XIVe siècle, avec Guy en 1212, Guillaume chevalier parti en Terre Sainte en 1231, Etienne en 1324, lequel reconnaît que sa maison-forte de Venarey est jurable et rendable au Duc de Bourgogne. Les droits féodaux passent ensuite à Guy de Tour en 1371, puis à la famille de Crecy au XVe siècle, Jean de Bruneau possédant la seigneurie en 1618 par sa femme Anne de Crecy. Les familles de Montal, de la Rivière, de Morges détiennent les droits aux XVIIe siècle et XVIIIe siècle.[3]

La création de la ligne de chemin de fer Paris-Dijon, décidée en 1844 sous l’égide de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, a considérablement modifié la physionomie de la commune durant le XIXe siècle. La plaine des Laumes est en effet choisie pour la construction d’un important centre ferroviaire, avec une gare qui obtiendra ultérieurement le statut de première classe avec des voies secondaires en direction d’Epinac-les-Mines et d’Avallon, via Semur-en-Auxois. L’inauguration de la ligne Paris-Dijon intervient en 1851, ce réseau étant ensuite exploité par la Compagnie PLM, créée en 1857. L’apogée de cette activité, dans la première moité du XXe siècle, s’accompagne de l’édification d’une cité nouvelle avec ses commerces, son école et son église, la ville devenant du fait de son expansion chef-lieu de canton en 1910. À partir de 1939, la SNCF remplace la Compagnie PLM. Après la seconde guerre, les effectifs et l’activité ne cessent de décroître, un atelier de maintenance générale subsistant de nos jours.

L’autre événement d’importance pour la commune au XIXe siècle est l’ouverture du Canal de Bourgogne, construit à partir de 1775 et dont l’exploitation commence en décembre 1832. Cet ouvrage s’accompagne de la création d’un port fluvial à proximité du cimetière de Venarey. Du fait de la rapide concurrence du chemin de fer et de la route, le développement attendu pour le transport des marchandises (bois, vins, pierres, ciment…) ne sera pas au rendez vous. Le canal est de nos jours dévolu au tourisme fluvial, la ville disposant d’une halte nautique.

 

    château du XVIIIème siècle

 

 

Concours Régional des Villes et Villages Fleuris de Bourgogne : Venarey-Les Laumes, récompensée, obtient une 3ème fleur 

T3539


Le Comité Régional de Tourisme organise chaque année, sous le parrainage du Conseil Régional, une manifestation qui met à l’honneur « les Villes et Villages fleuris de Bourgogne ».

Celle-ci a eu lieu le jeudi 22 octobre 2009, à la salle polyvalente de Clamecy, dans la Nièvre, et était présidée par Didier Martin, Président de Bourgogne Tourisme, Patrick Molinoz, Conseiller Général, représentant Jean Pierre Rebourgeon, Président de Côte d’Or Tourisme et Madeleine Leroy, Présidente de la Commission Régionale du fleurissement.

Elle avait pour but d’honorer les 169 communes fleuries en Bourgogne détentrices du panneau « Villes et Villages Fleuris ». Sur ces 169 communes, 5  possèdent 4 fleurs ; 32 possèdent 3 fleurs ; 49 possèdent 2 fleurs et 83 possèdent 1 fleur. 760 communes en Bourgogne participent à ce concours des Villes et Villages Fleuris.

A signaler que seules deux nouvelles villes ont obtenu trois fleurs cette année : Chablis et Venarey-Les Laumes.

Pour Didier Martin « la qualité du cadre de vie est devenue incontournable dans notre société, tant pour les habitants que pour les touristes. Pour les Français, les espaces verts font aujourd’hui partie intégrante du patrimoine, au même titre que les monuments historiques ».

Depuis de très nombreuses années, Venarey-Les Laumes, participe à ce concours et se voit récompensé des efforts entrepris pour l’embellissement et le fleurissement de la commune. Une 1ère Fleur était attribuée en 1992 puis une 2ème en 1997. En 2009, la commune vient à nouveau de se voir récompensée et décernée une 3ème Fleur.

Cette dernière, concrétise l’action et les efforts menés par la municipalité depuis 2001, en faveur de l’embellissement et  du fleurissement, des parcs, des espaces publics, des bâtiments communaux, et la création d’un environnement favorable à l’accueil et au séjour, aussi bien pour les habitants que pour les touristes.
Cette récompense fait suite à la visite en juillet 2009, du Comité Départemental du Fleurissement, qui a proposé Venarey-Les Laumes pour participer au Concours Régional, et ainsi avoir la possibilité d’obtenir une troisième fleur. Le 27 août 2009, ce jury Régional est venu visiter les différents quartiers de la ville, avant de délibérer fin septembre.

Patrick Molinoz, maire de Venarey-Les Laumes, s’est réjoui de cette distinction qui récompense les efforts de la municipalité, mais aussi le travail du service technique et du service des espaces verts.

En savoir plus… 

VENAREY LES LAUMES OFFICE DE TOURISME ** DU PAYS D’ALESIA ET DE LA SEINE

 Place Bingerbrück,
21150 VENAREY LES LAUMES
Tél : +33 (0)380968913


Contacter l’Office par mèl

Visiter son site interne

venarey-les-laumes-1

Publié dans Ma Bourgogne En détails | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...