• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 28 septembre 2010

Dieu en l’homme

Posté par othoharmonie le 28 septembre 2010


Dieu en l'homme dans L'Esprit  Guérisseur coeur
Votre esprit peut vous guérir – Le principe universel de la guérison. (Dr.Bailes

(si vous avez des difficultés, alors pour mieux comprendre les pouvoirs de votre esprit, reportez-vous S.V.P à mon second blog :      http://channelconscience.unblog.fr/2010/07/05/accepter-la-responsabilite-de-son-pouvoir/    et   catégorie : Allan Kardec

 

 

tube ailes

9.     Un réservoir infini 

 

Nous nous rendons compte que nous vivons dans un océan d’Intelligence subjective. Nous appelons Intelligence subjective universelle celle qui nous entoure ; celle dont nous nous servons, nous l’appelons intelligence subjective individuelle, mais elles sont identiques. Plus on est capable de se concevoir soi-même comme usager de l’Intelligence universelle, plus la pensée devient puissante. 

 

L’individu peut accroître à l’infini sa conception de la puissance disponible pour son service s’il rend assez claires sa vision et sa compréhension ; il trouvera alors qu’il y a toujours à sa portée autant de cette puissance qu’il en peut accepter mentalement

 

Et il n’a pas besoin d’avoir peur d’atteindre le point où il pourrait épuiser l’Universel. Il pourrait, s’il le désirait, employer le tout de la Puissance cosmique sans réduire celle-ci d’une unité. Même si chaque âme qui vit était suffisamment éveillée de façon que toutes, dans la plus large mesure, aient recours à l’Universel, il n’y aurait néanmoins aucune diminution de cette puissance. Cette puissance est infinie, sans limites, inépuisable. 

 

tube ailes

10.      Le Tout de Dieu 

 

L’homme vit dans un monde des sens. Il est lié par ses conceptions erronées de l’espace et du temps. Il applique des termes quantitatifs à des choses spirituelles, ne réalisant pas que Dieu n’a pas de dimensions. En fait, le tout de Dieu remplit l’univers entier et, cependant, le tout de Dieu est dans chaque homme, dans chaque cellules séparée du corps, dans chaque minuscule organisme, dans chaque brin d’herbe. 

 

Cependant, il n’y a pas de séparation en morceaux ; Dieu étant indivisible est en chaque endroit, à n’importe quel moment, avec le tout de Lui-même. Il n’est pas taillé en des trillons de pièces minuscules afin de résider dans les différents organismes. Débarrassons-nous donc de cette notion matérielle qui est le résultat d’un raisonnement matériel. 

 

tube ailes

11.     La maladie est une fausse image 

 

Il y a davantage en ce qui précède que ce que nous voyons au premier abord. C’est un principe fondamental que nous devrions saisir, car lorsque pour la première fois nous nous éveillons à sa signification, nous sommes frappés par une conception qui bouleverse l’imagination. La première fois qu’un être prend conscience du fait qu’il est habité par toute la puissance et la présence de Dieu – et sent se réveiller en lui un sentiment de sécurité qu’il n’avait jamais cru possible auparavant. Lorsqu’il entrevoit cette immense vérité que toute la Puissance universelle coule à travers son corps, il est capable de demeurer en une calme assurance, avec une totale absence de peur à l’apparition de la maladie. Car sa peur fut créée par l’image qu’il s’était faite de son être envahi par un ennemi fort, cruel et sans pitié ; voilà la raison pour laquelle il ne fut jamais capable de croire que sa petite mentalité pourrait peut-être bien se mesurer avec ce monstre de la maladie. 

 

Mais à présent, il possède une nouvelle image. Cette image de maladie n’est plus une chose créée qui le domine. Toutes choses sont relatives. En face de la Puissance guérisseuse et de la Présence universelle, l’image de maladie pâlit jusqu’à l’insignifiance, se recroquevillant en une apparence chétive et mal nourrie qui essaie de l’épouvanter. Il la reconnaît pour ce qu’elle est ; une image essayant de prendre l’aspect de la réalité. Il sait que la seule réalité dans l’Univers est l’Esprit, que le monde matériel, avec toutes ses formes changeantes, n’est qu’un monde de fantômes alors que le monde réel est le monde de l’Esprit et de l’Intelligence. Ainsi l’homme est-il libéré de sa peur de toute vie devant la maladie, parce que « plus grand est Celui qui est pour nous que ceux qui sont contre nous ». 

 

L’homme n’a pas besoin d’accepter une prétendue révélation pour connaître Dieu. Incontestablement, les écritures saintes nous ont révélé beaucoup de choses sur le Divin, mais il n’est pas nécessaire que nous acceptions leurs conclusions lorsqu’elles violent notre raison ou sont en contradiction avec ce que nous-mêmes sommes capables d’observer. Après tout, les saintes écritures ne sont pas tant une révélation de Dieu à l’homme, que les résultats des tâtonnements de l’homme cherchant Dieu. Il est vrai que des hommes à la vision élevée et à l’intuition spirituelle les ont rédigées, et les considérant comme telles nous devrions être reconnaissants de la pensée qu’elle expriment. Mais ce n’est pas une obligation pour nous de les accepter en totalité comme définitives. Nous aussi possédons raison, jugement et faculté d’observation ; la connaissance que nous atteignons par notre propre développement mental est une révélation aussi valable que cette transmise par tout homme ayant vécu dans le passé. 

 

L’homme peut observer pour lui-même le travail de l’Intelligence dans l’univers et édifier ainsi sa propre foi en cette Puissance universelle. Il construit ainsi sur des fondations posées par lui-même plutôt que par un autre. 

 

tube ailes

12.     Un pouvoir sans limites 

 

Considérons l’univers comme une démonstration du travail de l’Intelligence. Nous savons que la planète sur laquelle nous vivons est une masse lourde, se mouvant autour du soleil en une orbite bien définie. De même, huit autres planètes de dimensions diverses se meuvent autour du soleil en un horaire exact, constituant ainsi notre système solaire. Plus loin, dans l’espace, d’autres corps célestes se meuvent – en réalité, notre système solaire entier tourner lui-même autour d’une autre étoile. 

 

Les dimensions de ces étoiles et planètes ainsi que leurs distances de l’une à l’autre bouleversent l’imagination. Notre terre mesure approximativement 12 700 kms de diamètre et est à une distance de 150 millions de kilomètres du soleil, une distance qui nous est presque incompréhensible. Pourtant, des millions d’étoiles qui nous apparaissent tels de faibles points de lumière sont distantes de la terre de billions de kilomètres. Toute cette multitude de corps célestes traverse l’espace comme une armée de soldats, chacun poursuivant sa course sans chemin à travers des millions d’années-lumière d’étendue, chacun exactement à l’heure, comme s’il était guidé par les doigts invisibles d’un maître de marionnettes. 

 

L’agent invisible qui dirige tout cela est l’Intelligence universelle, manifestant un ordre élevé d’intelligence, infini. Elle démontre un pouvoir sans limites. Une énergie formidable doit être déployée pour mettre en mouvement à travers l’espace ces corps massifs, et cependant cela se fait silencieusement, sûrement, infailliblement, par cette Intelligence infinie qui doit être aussi Puissance infinie. 

 

C’est là la Puissance intelligente à laquelle ‘homme a accès parce qu’il est un avec elle. Aussi longtemps qu’il persiste à rester aveugle devant ce fait, il continue à vivre en esclave. Cette Puissance extraordinaire est à sa portée, mais elle ne veut pas servir l’homme à moins que celui-ci ne l’appelle lui-même. Lorsqu’il comprend et accepte le fait que la même Puissance qui maintient en action l’univers est prête à maintenir son corps livre de maladie, il peut se rendre compte qu’il n’y a pas de maladies incurables – seulement des gens incurables, incurables parce qu’ils demeurent aveugles en face de leur guérison possible. Ceux qui pensent que leur guérison dépend de leurs propres et faibles efforts mentaux tels que concentration force de volonté et ainsi de suite, seront désappointés. Mais ceux qui apprennent le moyen de permettre à cette Intelligence universelle de s’épancher en leur faveur trouveront la libération et la guérison. 

 

tube ailes

13.     Une force gigantesque à vos ordres 

 

Voici donc l’Intelligence et la Puissance que l’homme peut faire entrer en action. Assez forte pour maintenir en harmonie un univers, cette Intelligence obéit à la pensée et à la parole de l’homme et peut être dirigée vers l’édification d’une santé parfaite, du bonheur et de la prospérité par quiconque comprend sa responsabilité entière. Telle est la Loi de l’Intelligence dont nous évoquons la puissance. Elle est plus grande que toute chose paraissant s’opposer à nos désirs. 

 

Rien dans l’univers n’a le pouvoir de nous frustrer de quoi que ce soit, parce que nous sommes Un avec l’Intelligence-Dieu et la Puissance-Dieu. 

 

 

coeur dans L'Esprit  Guérisseur

 

Publié dans L'Esprit Guérisseur | Pas de Commentaire »

Notre richesse

Posté par othoharmonie le 28 septembre 2010

Exercice simple :

Notre richesse dans Exercices simples image-arbre-zen      Notre richesse 

 

Amenez votre corps vers la tranquillité et sentez le pilier de lumière s’éveiller, se nettoyer tout en rappelant à votre corps ses fonctions idéales. Formez l’intention que le pilier de lumière emplisse votre corps, et que la santé et le bien-être palpitent dans vos cellules et l’essence de votre identité. 

 

Tout en ressentant cette énergie qui pénètre votre corps, combinez l’énergie qui est vôtre avec l’environnement d’une façon bénéfique à tous. Détendez-vous et entrez en vous-même par des rayons lumineux. Dans la région du plexus solaire, un lieu de volition, de sentiment et de pouvoir. Imaginez que vous en retirez quelque chose, une pièce d’or, un diamant, un joyau inestimable. Tenez dans vos mains cet objet que vous considérez sans prix, découvert en vous. Emerveillez-vous de la beauté majestueuse de votre trésor. 

 

2ksw2rfs dans Exercices simples

Imaginez que vous vous trouvez en compagnie d’un vaste groupe de gens et que chacun d’entre vous tient son joyau intérieur d’une valeur inestimable. Un par un, vous vous approchez d’un tissu vert et doré, et vous y posez votre trésor avec grande délicatesse et révérence. Il symbolise la valeur intérieure que vous êtres prêt à partager de façon à en faire bénéficier l’humanité entière. Votre don peut être aussi grand ou aussi petit que vous le désirez. 

 

Une fois le joyau déposé, retirez-vous et rejoignez le cercle, en contemplant l’ensemble de la contribution de votre groupe. Ressentez également notre présence. Ressentez les effets découlant de l’addition de votre richesse à celle du reste du groupe. 

 

2ksw2rfs

Imaginez maintenant l’apport que vous souhaitez que cet amas de richesse apporte à la Terre. Imaginez aussi les désirs de votre cœur.  Ressentez l’énergie que le pilier de lumière fait pénétrer en vous au moment où votre richesse est acceptée. Qu’est-ce qui fera la différence pour la Terre, selon vous ? 

 

Maintenez votre vision aussi clairement que possible. Ressentez l’énergie qui  agite le cercle des consciences. Laissez l’énergie tournoyer et tourbillonner, allant rapidement d’une personne à l’autre, vous rappelant de vous investir, avec l’esprit et le cœur, dans l’avenir de la Terre. 

 

 

Publié dans Exercices simples | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...