Champ d’action de l’esprit

Posté par othoharmonie le 30 septembre 2010

Champ d'action de l'esprit dans L'Esprit  Guérisseur coeurVotre esprit peut vous guérir – Le principe universel de la guérison. (Dr.Bailes

(si vous avez des difficultés, alors pour mieux comprendre les pouvoirs de votre esprit, reportez-vous S.V.P à mon second blog :      http://channelconscience.unblog.fr/tag/humanite/   et   catégorie : Allan Kardec

 

 

tube ailes

 

-         1 – REALITE ET CHAMP D’ACTION DE L’ESPRIT 

 

La connaissance exacte est une condition préalable de la guérison. Ce chapitre, par conséquent, posera la base d’une entente commune sur les termes employés et les faits sur lesquels nous fondons notre assurance de guérir. Dès le début, il est nécessaire que nous définissions et comprenions nos termes, vu que toute la science de guérir est basée sur une compréhension vraie de l’esprit, sa manière d’opérer et sa relation avec le grand Esprit de l’univers

 

tube ailes

1.     L’Intelligence cosmique 

 

Les gens qui pensent sont capables de voir la claire évidence d’une Intelligence cosmique à l’œuvre à travers tout l’univers. Le professeur Albert Einstein a dit qu’il y a une évidence indiscutable de lois d’ordre dans l’univers. En cela, il est appuyé par Jeans, Eddigton, Millikan et bien d’autres physiciens de premier plan. 

 

Avant que nous acceptions le fait d’une Intelligence à l’œuvre dans l’univers, nous devrions avoir le droit de demander : « Où est l’évidence de cette Intelligence ? ». 

 

Nous voyons l’Intelligence travailler selon une loi lorsque des particules de matière sont attirées l’un vers l’autre ou se repoussent l’un l’autre. La science chimique entière est basée sur le travail sans aucune déviation de cette Intelligence ordonnée. Chaque brin d’herbe qui pousse suit un plan ordonné ; chaque cellules construite dans une tige de céleri est construite selon un plan intelligent. L’emplacement et le mouvement des étoiles et des planètes témoignent d’une Intelligence créatrice qui les guide. 

 

Les organismes variés existant sur notre propre planète – du plus minuscule des microbes au plus grand des éléphants – montrent dans la construction de leurs corps un plan intelligent qui se déploie tout en se réalisant en structures exactes destinées à faire un travail précis. Ce n’est pas un hasard si le cœur, l’estomac, les nerfs et les vaisseaux sanguins sont construits comme ils le sont et si dans chaque espèce ils soient construits de la même façon. 

 

Si nous pouvons admettre qu’il y a une Intelligence à l’œuvre dans l’univers, la question logique suivante sera : « Quelle est notre relation avec cette Intelligence ? ». Si nous pouvons y répondre, nous pouvons résoudre le problème de la maladie, car le secret de la guérison – que cela soit dit dès maintenant – se trouve dans la capacité de l’homme à s’unir consciemment avec cette Intelligence universelle, d’en disposer pour éloigner les pensées types de maladie et leur substituer les pensées types de guérison. 

 

Cela est beaucoup plus facile à faire que la plupart des gens ne se l’imaginent. Des millions d’hommes et de femmes l’ont déjà accompli et ont ainsi éliminé la maladie des faits à expérimenter. Je le constate tous les jours de ma vie chez ceux avec lesquels je suis mis en contact. Là où jadis le terme « guérison mentale et spirituelle » était salué par un rire moqueur, il est aujourd’hui traité avec le respect qu’il mérite, même parmi les savants matérialistes. Il n’est pas facile de railler des gens aujourd’hui en parfaite santé et qui, autrefois, étaient considérés comme perdus et destinés à mourir de maladies telles que cancer, diabète, affections cardiaques, paralysie… pour ne rien dire de troubles prétendus moindres. Ils ne sont pas toujours capables d’expliquer comment cela se produisit exactement, mais ils ont fait une expérience précise, comme dans l’histoire de Jésus, l’homme censé avoir dit ; « Je ne sais ni qui il est ni comment il le fit, mais je sais que j’était aveugle et que maintenant je vois« . Après tout, les résultats parlent plus haut que les explications et ne peuvent pas être changés par des arguments. 

 

La pratique de la guérison mentale et spirituelle gagne de plus en plus sa place légitime dans note vie quotidienne. Les médecins les plus avancés l’étudient et beaucoup l’exercent, même quand ils n’osent pas le reconnaître publiquement. Le médecin de l’avenir corrigera la vie de la pensée de son malade, traitant ainsi la cause au lieu de soigner l’effet. 

 

tube ailes

2.     Intelligence individuelle et Intelligence universelle 

 

Mais retournons à la parenté de l’homme avec l’Intelligence pénétrant d’un bout à l’autre l’univers. La science a prouvé que toute l’Intelligence est Une, exactement comme elle a découvert que toute la matière est Une et que toutes les prétendues lois de l’univers ne sont en réalité qu’Une Loi. 

 

L’intelligence dont use l’homme pour bêcher son jardin ou choisir et planter des fleurs est la même Intelligence qui dirige l’univers. Elle ne diffère qu’en son degré, jamais en sa nature. L’homme peut ne pas comprendre cette vérité, mais le fait demeure : toutes les fois qu’il pense, il se sert de l’Intelligence Une de l’univers. 

 

Il n’existe rien de semblable à « votre » intelligence et à « mon » intelligence. Ce que nous appelons intelligence individuelle est simplement la part de l’Intelligence universelle que nous pouvons employer à un moment donné. Il n’existe rien de semblable à « mon » air et à « votre » air, il n’y a qu’un seul air également distribué autour de la planète, et ce que j’appelle « mien » est simplement la quantité de cet air environnant que j’ai pu aspirer dans mes poumons sur le moment. A un autre moment, il peut être aspiré par les poumons de quelque autre personne et devenir « sien ». 

 

Lorsque nous comprenons que cette Intelligence universelle remplit l’univers, nous pouvons alors l’imaginer tel un vaste océan enveloppant dans lequel nous sommes tous immergés et duquel nous disposons. Cette Intelligence est subjective ou subconsciente, c’est-à-dire qu’elle n’a aucune faculté de choisir mais qu’il lui faut être dirigée vers l’action

 

Elle est hautement compréhensive, possède en soi tout le savoir de l’univers, mais n’est pas une Intelligence qui raisonne. Elle connaît une chose ; se mouvoir dans la direction vers laquelle elle est dirigée

 

La question pourrait être posée ; qui ou quoi choisit, raisonne et dirige ? 

Cela est accompli par la Cause première, ou l’Esprit. En retournant en arrière, au-delà de tout ce qui a pris forme, nous sommes forcés de conclure que l’univers a dû être formé par la pensée. La science sait qu’il est possible que la terre se soit seule donné l’existence. L’attribut principal de la matière est l’inertie, c’est-à-dire qu’elle n’a, en aucun point, le pouvoir de se mouvoir. La matière doit toujours être mise en mouvement par quelque forme d’énergie en dehors d’elle-même. Toute forme d’énergie que nous connaissons dans l’univers est matérielle en sa source, sauf une : la pensée

 

La pensée est le produit de l’Intelligence ; c’est pourquoi nous pouvons assurer sans hésitation qu’avant que la matière ait pu prendre forme, il faut qu’il y ait eu une Intelligence capable de déterminer cette condensation en une forme. Certaines personnes nomment cette Intelligence « Dieu », mais le nom importe peu, c’est le fait de son existence qui importe. 

 

 

tube ailes

3.     Les trois vibrations de l’univers 

 

Cette Intelligence opère de deux manières : premièrement comme Intelligence sélective et créatrice qui détermine ce qu’elle désire voir accompli, deuxièmement comme Intelligence qui obéit, exécutant les ordres de l’Intelligence créatrice. 

 

Cette Intelligence secondaire opère toujours et entièrement comme Loi, possédant toute la connaissance nécessaire pour construire tout ce qui est, mais travaillant toujours avec devant elle un modèle dont elle est incapable de s’écarter. Si elle était capable de s’en écarter, il n’y aurait pas de Loi de l’univers et le chaos en résulterait. En fait, il n’y aurait jamais pu y avoir en premier lieu un univers car, à moins que deux et deux ne fassent toujours quatre, rien ne saurait être construit. Comme le célèbre physicien Lord Kelvin l’a dit ; « L’univers est le produit d’un Penseur pensant systématiquement ». 

 

Une fois que nous sommes arrivés à admettre Dieu comme Intelligence de l’univers, nous pouvons séparer en trois ses activités – ou manifestations – afin de mieux comprendre la méthode selon laquelle il opère. A ce point de jonction, il ne doit y avoir aucun malentendu. Dieu est indivisible et ne peut certainement pas être séparé en parties ; par conséquent, cette séparation est entièrement une question de mots, afin que nous puissions maintenir dans la ligne droite notre pensée limitée. 

 

Nous avons alors le Dieu Un, opérant sur ce que nous pouvons appeler trois plans, explicables par l’emploi d’un terme dont on a abusé et qu’on a mal compris : le terme vibrations

 

Nous avons ainsi Dieu comme Esprit, la plus haute vibration, la moins tangible, désirant créer un univers organisé. Pour l’Esprit, désirer, c’est créer

 

En l’Esprit est la grande substance informe de l’univers, qui peut à juste titre être appelée le corps de Dieu. Cette substance, caractérisée par son inertie, ne peut être activée que par une force en dehors d’elle-même. Elle a la vibration la plus basse, la plus tangible. Donc, l’Esprit emploie l’Intelligence en qualité de Loi pour mouler et former l’univers et en faire cette matière dense que nous connaissons. 

 

La Vibration de l’Intelligence étant moindre que celle de l’Esprit, elle s’assujettit à l’Esprit, et étant plus élevée que celle de la matière, elle assujettit cette matière ; et voilà pourquoi Dieu comme Intelligence peut être défini comme vibration moyenne. 

 

Ainsi, l’Esprit manifeste sa volonté et l’Intelligence obéit sans discuter, modelant la matière selon la forme du modèle que détient l’Esprit. 

 

Comme l’homme est en petit ce que Dieu est en grand, l’homme est une trinité semblable. Il est matière en son corps, un avec Dieu en la vibration la plus basse. Il est un penseur, son intelligence le rendant Un avec Dieu sur le niveau mental ; et il est esprit, UN avec Dieu au degré le plus élevé de la vibration. 

 

 

tube ailes

4.     L’homme, corps de Dieu 

 

Il est nécessaire, avant de pénétrer profondément dans le mode opératoire de la guérison, de comprendre clairement que l’homme est fait de la grande substance informe de l’univers qui fut appelée corps de Dieu. Le corps de l’homme n’est donc en aucune façon une chose vile. Il est un temple sacré en lequel habite l’Esprit et à travers lequel l’Esprit opère par la Loi de l’Intelligence. 

 

Il est vrai que le corps de l’homme est d’une vibration inférieure à celle de l’Esprit ou de l’Intelligence, étant plus dense, mais en même temps le corps est substance spirituelle et, à moins que l’on ne saisisse clairement cette vérité, on sera privé d’une bonne part de la connaissance nécessaire pour guérir. 

 

L’intelligence de l’homme est l’Intelligence de Dieu. 

Le psychologue nous dit que la mentalité humaine se répartit sur deux plans, non pas deux intelligences, mais deux phases d’une même intelligence nommées consciente et subconsciente, ou objective et subjective. L’intelligence objective de l’homme raisonne, choisit et dirige ; elle crée moins qu’elle ne dirige l’activité créatrice. L’intelligence subjective de l’homme est créatrice. Elle se trouve en ces grandes profondeurs cachées, inconscientes, où sont accumulées toutes les réminiscences des pensées et actions passées, qui n’ont pas disparu alors même que l’homme ne peut s’en souvenir consciemment, mais qui remontent à la surface en rêves et en complexes. 

 

L’intelligence subjective est celle qui exerce les multiples activités du corps. Rien dans l’univers ne se fait sans l’intelligence, et cela demeure vrai aussi pour le corps. L’intelligence subjective entretient les battements du cœur, l’abaissement et l’élévation du diaphragme de telle façon que les poumons aspirent l’air et l’expulsent, maintient tous les processus digestifs et éliminateurs, fait que les nerfs acheminent l’énergie nerveuse à chaque pouce du corps ; elle fabrique des fluides, hormones et enzymes dans le corps ; elle maintient toujours la température qui convient en veillant à la consommation d’une quantité correspondante de combustible et en contrôlant l’appareil régulateur de la chaleur. 

 

Elle fait tout cela, et bien plus encore, facilement et sans effort, comme nous le démontrerons plus loin, exécutant ainsi des opérations que l’intelligence consciente de l’homme ne sait pas comment réaliser. La raison pour laquelle elle peut faire tout cela est que l’intelligence subjective de l’homme est en réalité une partie de l’Intelligence subjective universelle. 

 

 

coeur dans L'Esprit  Guérisseur

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...