• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 28 novembre 2010

Cessez d’être gentil….

Posté par othoharmonie le 28 novembre 2010

Titre

CESSEZ D’ETRE GENTIL, SOYEZ VRAI   

Auteur

Thomas  D’ANSEMBOURG  

 

                          CESSEZ D’ÊTRE GENTIL, SOYEZ VRAI ……… 

 

Cessez d'être gentil soyez vrai : Être avec les autres en restant soi-même

 

De quoi ça parle

 

Ce livre nous apprend comment être avec l’autre tout en restant soi-même, comment être soi sans cesser d’être avec l’autre. Pratique difficiles, car nous avons appris à nous couper de nous-mêmes pour être avec les autres . Cette tendance à ignorer ou à méconnaître nos propres besoins nous incite à nous faire violence, violence qui risque bien de se reporter sur les autres : le non respect de soi mène au non respect de l’autre. Ce livre nous montre comment la communication consciente et non violente nous permet de « décoder » nos sentiments et besoins respectifs et d’exprimer clairement nos demandes de façon négociable.


Ce livre a reçu le prix du festival des auteurs psys de Nîmes en avril 2003 ; il est aujourd’hui un best seller traduit en 26 langues et vendu à plus de 400 000 exemplaires.
 

 

L’auteur :         Cessez d'être gentil.... dans C et D ThomasdAnsembourg

 

Thomas d’Ansembourg a exercé la profession d’avocat au Barreau de Bruxelles pendant cinq ans et travaillé dans une entreprise internationale comme conseiller juridique pendant dix ans. Parallèlement il s’est engagé, pendant dix ans également, en tant que responsable-animateur bénévole d’une association dans l’aide concrète aux jeunes qui connaissent des problèmes de délinquance, violence, prostitution et dépendances de toutes sortes


Par cette double approche, juridique et sociale, il s’est tôt impliqué dans la gestion des conflits et la recherche de sens. 


Comme avocat il a pu constater que la plupart de nos conflits naissent de malentendus et que ceux-ci résultent souvent d’une combinaison de mal-exprimé (non dit-mal dit) et de mal écouté. 


A l’écoute des jeunes de la rue, il s’est rendu compte que la plupart de leurs comportements expriment des besoins humains fondamentaux qui n’ont pas trouvé d’autre mode pour se dire : identité, reconnaissance, intégration, appartenance, compréhension, accueil, tendresse, sens,… Ainsi, il lui est apparu que quelque soit la forme de la violence, extériorisée (insultes, agressions, déprédations, vols) ou intériorisée (drogue, alcool, prostitution, dépression), il s‘agit la plupart du temps d’un manque tragique de conscience de ce qui se passe en soi et de vocabulaire pour le formuler avec des mots plutôt qu’avec des coups ou du repli sur soi. Il précisera dans son premier livre : « La violence n’est pas notre nature, mais l’expression de la violation de notre nature »

Dans le souhait de comprendre la difficulté d’être en général et particulièrement la violence, Thomas d’Ansembourg entreprend une psychothérapie (psychanalyse) pour plusieurs années. Dés les premières semaines de ce travail sur lui, il découvre la liberté de prendre du champ sur l’inconscient et particulièrement la joie qu’il y a à prendre conscience de scénarii à répétition dans lesquels il se trouvait enfermé sans même le savoir, et à s’en dé-piéger. Il mesure qu’il aurait pu passer sa vie, se croyant libre, alors qu’il était pris au piège de ses conditionnements éducatifs, habitudes de pensée et systèmes de croyances. Il décide alors de devenir lui-même psychothérapeute pour pouvoir partager ces prises de consciences et accompagner d’autres personnes dans les processus d’ouvertures de cœur et de conscience.

Il se forme à différentes approches psychothérapeutiques, et particulièrement à la méthode de la Communication Non-Violente ( CNV) avec son fondateur Marshall Rosenberg (Docteur en psychologie, USA). Devenu en 1994 formateur certifié en Communication Non-Violente (membre du réseau international “the Center for Non-violent Communication”), il enseigne principalement cette approche qu’il appelle le plus souvent : le processus de Conscience Non-Violente, nos habitudes de violence subtile étant souvent inconscientes et donc à démanteler d’abord dans notre conscience puis dans nos modes relationnels. 


Il participe a différents groupes et formations thérapeutiques et devient en 1994 assistant, puis collaborateur du psychanalyste jungien québécois Guy Corneau (auteur des livres “Père manquant, fils manqué”, “N’y a-t-il pas d’amour heureux”, “La guérison du cœur, nos souffrances ont-elles un sens ?”, « Victime des Autres, Bourreau de soi-même », « Le Meilleur de Soi ») dans le cadre d’ateliers qui permettent d’explorer la relation entretenue avec soi-même, avec les autres (parents, conjoint, enfants, famille, collègues, etc.) et avec la vie.

Depuis 1995, il anime des conférences et ateliers en Belgique, en France, en Suisse, au Québec et au Maroc. Il a également animé durant plusieurs années des ateliers itinérants de développement personnel dans le désert du Sahara (Tunisie) et dans les montagnes de l’Atlas (Maroc), partageant là son expérience de nombreuses expéditions dans le désert organisées pour les jeunes de la rue.
Il est membre fondateur et animateur de l’association Coeur.Com (Québec – Europe francophone), créée avec Guy Corneau, qui offre des ateliers de compréhension et d’expression psychologiques et émotionnelles co-animés par des artistes et des thérapeutes (
www.productionscoeur.com). 


Il a pratiqué pendant plus de dix ans la consultation individuelle et familiale, mais ne reçoit plus en consultation). 

En février 2001, il publie son premier livre “Cessez d’être gentil, soyez vrai – Etre avec les autres en restant soi-même”, aux Editions de l’Homme, qui devient rapidement un best seller (400 000 exemplaires en français en 2009 et 26 traductions) 


En mai 2004, il publie son deuxième livre « Etre heureux ce n’est pas nécessairement confortable » qui devient également un succès (60 000 exemplaires vendus en 2009), édité aux Editions de l’Homme et chez Pocket 


En 2006 : il propose une conférence-spectacle co-animée avec la comédienne Dominique Lahaut « Guerre et Paix dans le couple. Petite mise en scène(s) de ménage », basé sur des saynètes écrites par Guy Corneau. 


En octobre 2008, il sort son troisième livre « Qui fuis-je, Où cours-tu, A quoi servons-nous ? Vers l’intériorité citoyenne » toujours aux Editions de l’Homme. 

Les ateliers et les conférences qu’il anime – en mouvement, de façon vivante et illustrée – s’inspirent de ses différentes formations et expériences de vie et s’adressent à toute personne qui cherche à mieux se comprendre elle-même, à mieux comprendre les autres, à être plus consciente, bienveillante et responsable, et à trouver plus de sens et de joie à partager . 

Il vit en Belgique avec sa femme Valérie, et leurs trois filles.

 

livre dans C et D

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/Cessez-d%C3%AAtre-gentil-soyez-vrai/dp/2761915968 

 

 

 

Livre

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Mandalas

Posté par othoharmonie le 28 novembre 2010

Titre

MANDALAS 

Auteur

Dalke RÜDIGER 

 

                                                                            MANDALAS 

 

ou : Comment retrouver le divin en soi 

 

Comment retrouver le divin en soi

De quoi ça parle

Le terme « mandala », bien que sanskrit au départ, est employé ici pour désigner les formes qui, dans toutes les cultures humaines et à tous les âges, ont servi à représenter l’ordre universel et les puissances divines. Tout mandala – toute vie – est issu du centre unique, de l’unité et de là se déploie dans le monde de la manifestation. Broché 15 x 21 – 336 pages – Illustrations. 

Selon le Dr Rüdiger Dahlke, les mandalas, formes parfaites, nous permettent d’accéder à la vision de l’essentiel, à la vision profonde du centre qui est en nous. Leur but est sans doute de nous amener à la réflexion, à la méditation. Mandalas à colorier selon vos envies, ainsi, plus rien ne vous sera impossible ! 

 

 

L’auteur     : Mandalas dans C et D Dahlke 

 

Rüdiger Dahlke (* Juillet 24th 1951 dans Berlin ) est médecin et psychothérapeute , et dans le domaine de l’ésotérisme dans le travail sur le terrain ainsi psychothérapeutique. Il a grandi à Freising à Munich et a étudié en médecine humaine . 1978 promovierte er mit der Arbeit Zur Psychosomatik des kindlichen Asthma bronchiale . 1978 diplômé de son travail de Psychosomatique de l’enfant l’asthme . Mitte der 1970er Jahre begann die Weiterbildung zum Arzt für Naturheilweisen und in verschiedenen Psychotherapie-Richtungen aus dem Bereich der humanistischen Psychotherapie. Mi-1970, la résidence pour Natural Healing et de la psychothérapie dans des directions différentes dans le domaine de la psychothérapie humaniste. An Thorwald Dethlefsens Institut für außerordentliche Psychologie machte er eine Ausbildung zum Reinkarnationstherapeuten und wirkte dort von 1977 bis 1989. Pour Thorwald Dethlefsen Institut de psychologie extraordinaire, il a été formé en tant que thérapeute réincarnation et ya travaillé de 1977 à 1989. Wegen unüberbrückbarer inhaltlicher Differenzen trennte er sich 1989 endgültig von Dethlefsen und gründete zusammen mit seiner Frau Margit 1990 das Heilkundezentrum in Johanniskirchen in Niederbayern . En raison des différences irréconciliables de contenu, il se sépare définitivement en 1989 par Dethlefsen et co-fondateur avec son épouse Margaret en 1990  du centre de guérison dans l’église St. John’s en Basse-Bavière . Als Grundlage der therapeutischen Arbeit des Heilkundezentrums wird die Hermetik des Hermes Trismegistos benannt. La base du travail thérapeutique du centre de guérison est Magique de Hermès Trismégiste nommé. 

 

 

barre-28 dans C et D

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : 

http://www.amazon.fr/Mandalas-Comment-retrouver-divin-soi/dp/270330322X 

 

Mandala%20seeds%20Mandala-_1

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

Les mangeurs de rêves

Posté par othoharmonie le 28 novembre 2010

Titre    LES MANGEURS DE REVES  
Auteur Gordon DAHLQUIST 

 

                                      LES MANGEURS DE REVES 

Les Mangeurs de rêves

De quoi ça parle

 Résumé : Ce livre renferme l’aventure la plus intrigante qu’on puisse imaginer.  

Tout commence par une lettre de rupture, dans laquelle le sieur Roger Bascombe annonce sans ménagement à Miss Temple qu’il annule leurs fiançailles. 

L’imbécile ! Ignore-t-il qu’une femme bafouée est l’adversaire la plus dangereuse qui soit ? 
Car l’impétueuse Miss Temple entreprend de le suivre. Elle pousse les portes du manoir d’Hartschmort et découvre un monde aussi irrésistible que terrifiant où se croisent libertins costumés, princes dépravés, comtesses meurtrières et savants fous… Or ces sinistres individus ont pour seul point commun un projet monstrueux : emprisonner les souvenirs et contrôler les consciences.
 

Les Mangeurs de rêves : un chef-d’œuvre de démesure, d’imagination et de suspense.

 

« Ce roman évoque tout à la fois Jules Verne et La Fiancée de Frankenstein. Du pur génie ! » : The Washington Post. 

Critique

Étrange roman que celui-là, qui se distingue par sa longueur, le nombre de ses influences et de ses ambiances, de même qu’une promotion originale en Grande-Bretagne, ou bien une campagne radio par chez nous. Il faut dire que Michel Lafon, l’éditeur français, n’a pas de collection ouvertement fantasy, et qu’il s’agit là d’un roman difficile à classer, se dérobant à toute volonté de catégorisation. 

Mais au diable les cases ! Nous voilà conviés à assister d’aventures des plus “feuilletonnesques”, dans une ambiance de XIXeme siècle, et dans une ville qui pourrait aussi bien être Londres que Paris. Le flou demeure, volontairement selon l’auteur lui-même, et finalement, c’est de toute façon l’histoire et ses protagonistes qui priment ici. 

Et même si le cadre, le propos, le style sont différents, on se prend à songer à un nouveau roman-fleuve, façon Jonathan Strange & Mr Norrell. Il faut dire qu’avec un premier chapitre de plus de 60 pages… le décor est planté ! Et voilà peu à peu l’impression qui se dessine : ce roman est verbeux. Dès lors, sa publication préalable en épisodes de l’autre côté de la Manche ferait presque sens : le lire d’une traite se présente comme une option rapidement écarté. Mais impossible de nier l’originalité, la créativité de l’auteur, dont on perçoit d’ailleurs l’influence de son expérience d’auteur de pièces de théâtre, et qui nous offre là bien autre chose que la quête d’un jeune paysan devant sauver le monde. 

Roman de brume et de mystère, de rêve et de féerie au parfum victorien, il ne fera certainement pas l’unanimité et devrait laisser de marbre bon nombre de lecteurs ne sachant pas sur quel pied danser. 


Et si cet ouvrage se voulait certainement plus ambitieux, en tutoyant par exemple
les sommets, ses aspects bancals le rendent peut-être finalement plus intriguant qu’un pseudo chef-d’oeuvre… 

L’auteur :        Les mangeurs de rêves dans C et D dahlquist130

Gordon Dahlquist est un américain dramaturge , théâtre directeur , romancier et cinéaste expérimental.  Originaire du Nord-Ouest du Pacifique, Dahlquist a vécu et travaillé à New York City depuis 1988. Ses pièces, qui comprennent Mesilina et Delirium Palace (deux Garland Prix Playwriting gagnants), ont été réalisées à New York et Los Angeles.  Ses courts-métrages expérimentaux ont été acceptés dans les festivals multiples. 

Dahlquist Les Livres de verre des mangeurs de rêves , un hybride de fantasy et de science-fiction dans un délai similaire à l’ époque victorienne , a été publié le 1 août 2006, acclamé par la critique notable. Dahlquist aurait été versé une avance pour les livres de verre des mangeurs de Dream, le premier d’une livre de contrat de deux. Ses ventes ont été décevantes et l’on estime avoir perdu de son éditeur, Bantam , environ 851.500 $. La suite de The Books of the Dream Glass Eaters, ‘Le Volume Dark’, a été publié au Royaume-Uni par Penguin le 1 mai 2008, et 24 Mars 2009 dans les États-Unis. 

  

00020532 dans C et D

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI : http://www.amazon.fr/Mangeurs-r%C3%AAves-Gordon-Dahlquist/dp/2749905664 

 

 

dahlquist-gordon_150x110

Publié dans C et D | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...