• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 19 février 2011

Ce qu’est la vie

Posté par othoharmonie le 19 février 2011

 

CE QU’EST LA VIE……. 

Ce qu'est la vie dans Etat d'être gqd1qa84

D’abord, qu’entendons-nous par « la vie »?

  

Nous entendons par là ce que nous voyons, sentons, entendons, touchons ou goûtons, et la raison pour laquelle il en est ainsi. Nous devons être entrés en contact avec tout ce que nous savons de la vie.

Nous avons déjà découvert que la vie Est, sinon nous n’aurions pu vivre aucune des expériences. « Au commencement, Dieu » ou la vie. De cette vie qui est, tout a été fait.

Ainsi la vie doit circuler en toutes choses. Il n’y a rien qui soit matière morte. En outre, la vie est une, et elle ne peut être changée, sauf en elle-même.

Toutes les formes sont les formes de cette unité et doivent apparaître et disparaître par quelque activité intérieure. Cette activité intérieure de la vie ou de la nature doit être quelque forme d’auto-conscience ou d’auto-connaissance.

Dans notre compréhension humaine, nous appellerions cette connaissance intérieure ou conscience d’être, la « pensée« . L’Esprit, ou la Vie, ou Dieu, doit faire les choses de Sa Substance, par auto-recognition, ou auto-connaissance, ou comme nous pourrions l’appeler: la pensée.

Puisque Dieu est tout, il n’y a rien qui puisse l’empêcher de faire ce qu’il désire, et à la question de savoir comment les choses viennent à l’existence, la réponse est: Dieu les fait de Sa Substance.

Dieu pense, ou sait, et la chose qu’il pense ou sait apparaît et est faite de Sa Substance. Il n’y a pas d’autres explications possibles pour les choses que nous voyons.

A moins que les humains ne soient disposés à commencer à ce point, ils ne comprendront jamais comment il se fait que les choses ne sont pas matérielles, mais spirituelles.

3905 dans Etat d'être

 

 


Extraits tirés du livre :  « Mental Créateur et Réussite«  de « Ernest Holmes« 

 

4936b29a

 

 

Qui est Ernest Holmes (1887 – 1960) : « Un génie spirituel«  


Ernest Holmes est l’auteur de nombreux excellents livres traitant de métaphysique. Il est né en 1887 dans une petite ferme du Maine, le plus jeune de 9 garçons. Adolescent, il fréquente l’école préparatoire « Bethel », mais passe surtout son temps dans les bois à se demander « Qu’est-ce que Dieu? Qui suis-je? Pourquoi suis-je ici » ? De là, lui vient le surnom de « point d’interrogation » (question mark). 


Il se confronte intellectuellement avec tous les prédicateurs locaux et doute des réponses qu’il obtient à l’église. À l’âge de 18 ans il quitte l’école et l’éducation formelle pour adopter résolument une pensée libre et indépendante. Il part pour Boston, travaille dans une épicerie et poursuit sans relâche ses recherches et ses études personnelles. Il découvre les écrits de Ralph Waldo Emerson: « Lire Emerson est pour moi comme boire de l’eau fraîche », dit-il. Ses études métaphysiques s’intensifient, sa quête de vérité le mène à la littérature, aux arts, aux sciences, à la philosophie, à la religion et particulièrement aux enseignements de la « Science Chrétienne » de Mary Baker Eddy. Il explore ensuite les oeuvres de Christian D. Larson, Ralph WaldoTrine, Horatio Dresser et Phineas Parkhurst Quimby. Holmes est très impressionné par les écrits de la Nouvelle Pensée de Larson et abandonne éventuellement les textes de la « Science Chrétienne » pour ceux de Larson. 


En 1914, à l’âge de 25 ans, Ernest déménage à Venice en Californie. Poursuivant ses études personnelles, il découvre les oeuvres de Thomas Troward, qui nourrissent la flamme déjà allumée par ses précédentes découvertes métaphysiques. Presque par hasard, il commence à parler des écrits de Troward devant de petits groupes de personnes qui bientôt grandissent. Sans cérémonie, son ministère commence. Plus tard, avec la popularité de ses colloques, il est fait pasteur de l’église de la « Science Divine ». 

Ernest Holmes publie son premier livre « Le Mental Créateur » (Creative Mind) en 1919, suivi peu après de « Mental Créateur et Réussite » (Creative Mind and Success). Il continue ses études et ses conférences pour un public de plus en plus large en Californie et dans les villes de l’est. Pendant ce temps, il écrit « La Science du Mental » (The science of Mind) qui devient le manuel de base de la philosophie de la « Science Religieuse ». Ce livre, publié en 1922, revisé en 1938, en est à sa 45ème édition et est traduit en français, en allemand et en japonais. À la demande de ses nombreux élèves enthousiastes, il fonde finalement en 1927 le mouvement international de la « Science Religieuse » (Religious Science) et « L’École de Philosophie » (School of Philosophy). Il est à l’origine de la revue périodique « Science of Mind », en publication continuelle depuis 1927. 


Le 23 octobre 1927, il épouse à Los Angeles la veuve Hazel Durkee Foster. Il reste son inséparable compagnon pendant trente ans et Hazel meurt le 21 mai 1957. Ernest Holmes fait sa transition vers une autre expérience de vie le 7 avril 1960 à Los Angeles. Sans enfants, il lègue tout de même à l’humanité un héritage qui perdure: une façon de vivre appelée « Nouvelle Pensée » et « Science Religieuse ». L’enseignement de la « Science du Mental » de Ernest Holmes est reconnue aujourd’hui comme l’un des meilleurs points de vue de la métaphysique moderne. 


Sa philosophie spirituelle nous donne une cosmogonie effective et une approche positive de la vie quotidienne nous faisant comprendre notre relation avec Dieu et notre place dans l’univers. 

Holmes-Ernest%20Holmes

Publié dans Etat d'être | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...