• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 21 février 2011

Les vérités interdites

Posté par othoharmonie le 21 février 2011

 Titre 

 

Les vérités interdites 
 Auteur

 

 Daniel Braibant  

 

LES VERITES INTERDITES 

 

 

Les vérités interdites dans A et B f57ecd79fe58488f7b606d82cebf5dee-300x300

 

pas d’image à vous soumettre désolée !

 

de quoi ça parle :

 

 

Un livre très rare qui aurait pu s’intituler: Cours complet de santé et de longévité.
Le contenu de  » Toutes les vérités interdites  » vous révèle ce que l’on vous a caché depuis si longtemps sur votre vie, votre santé et les moyens sûrs et sans danger de les préserver. Scientifiquement prouvées, les révélations que contient ce livre vont mener le lecteur de façon la plus naturelle qui soit sur le chemin du bien-être et d’une longévité que l’auteur n’hésite pas à considérer d’exceptionnelle. 


Il ne s’agit pas là de vagues promesses, car tout ici est immédiatement utile et efficace et peut être mis en oeuvre dès la lecture des premières pages. Se sentir en pleine forme à un âge avancé ou très avancé grâce aux informations capitales et gardées jusqu’ici secrètes, tel est le leitmotiv de cet ouvrage inédit. Destiné à tous ceux et toutes celles qui considèrent leur vie et leur santé comme un bien précieux et irremplaçable. 

 

Il s’agit d’un livre complet, qui vous apporte chez vous, toutes les révélations que des générations de chercheurs ont mises au point. C’est à votre tour d’en profiter. 

DES PREUVES ? Voyez ce que disent des lecteurs enthousiastes ! 

 

Elle à testé certaines des techniques et secrets révélés dans le livre.
Voici ce quelle en dit :

 

« Mes problèmes de santé ont été vite résolus grâce à vos secrets taoïstes et à leur grande efficacité. Merci mille fois. J’aime particulièrement la technique de la purification du corps que vous expliquez si clairement » Sandrine T.  (Levallois Perret) 

 

« J’ai appris tellement de choses nouvelles que j’en suis ébahi. » Hervé C. (Limoges) 

 

Profitez à votre tour de tous ces secrets merveilleusement pratiques et efficaces, pour prolonger votre vie et garder la forme pendant très longtemps. 

 

Dans ce livre étonnant, il n’y a rien d’inutile, tout est conçu, écrit et présenté, pour que vous en tiriez des bénéfices et des avantages immédiats. 

 

Vous savez maintenant que les résultats sont garantis. Vous ne prenez aucun risque, tous les risques sont pour moi. 

 

Vous devez bien comprendre que mon seul objectif est que VOUS profitiez totalement des enseignements et révélations faites dans ce livre. Voici ce qu’en dit le Docteur Jean Philippe Santourian (docteur en médecine) : « Cet ouvrage est véritablement exceptionnel. Je le recommande chaleureusement. » Docteur JPh. Santourian. 

 

 

L’auteur :               daniel-braibant dans A et B 

Auteur de très nombreux ouvrages …. A découvrir : http://blog.idph-europe.com/tag/daniel-braibant/ 

 

 

 

zd6xoo3v

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICIhttp://www.decitre.fr/livres/Toutes-les-verites-interdites.aspx/9782848910840 

 

power-packs-idph-2010-1024

Publié dans A et B | Pas de Commentaire »

Très sage Héloïse

Posté par othoharmonie le 21 février 2011

 

Titre 

 

Très sage Héloïse 

 

Auteur

 

 

Jeanne  Bourdin  

 

TRES SAGE HELOISE 

 

Très sage Héloïse

De quoi ça parle : 

 

 

 » Héloïse ! Une des créatures les plus extraordinaires de tous les temps !é On a pu l’appeler  » la femme qui inventa l’amour  » car elle se dresse comme une torche au seuil du siècle qui sut transmuer le sentiment amoureux en passion. Née avec lui (1100 ou 1101), la belle étudiante du cloître Notre-Dame vécut totalement, dans sa chair, dans son âme, les enivrements et les déchirements d’une découverte superbe mais sulfureuse. 


Elle allait bouleverser l’ordre de l’amour humain. Emportée dans la même étourdissante spirale, Abélard et Héloïse demeurent les témoins exemplaires de la prodigieuse révolution de moeurs qui s’est produite à l’aube de ce XIIe siècle qui fut, en réalité, notre véritable Renaissance. Autour d’Héloïse revit une époque minutieusement reconstituée et observée à partir des détails les plus familiers, les plus authentiques aussi. « Jeanne Bourin Très sage Héloïse, un livre brûlant, par l’auteur de La Chambre des dames ne nous raconte pas la passion d’Héloïse pour Abélard mais nous la fait réellement vivre avec une intensité prodigieuse. «  

 


Ou est la limite entre fiction et réalité?

Héloïse, religieuse âgée, va mourir, et elle le sait. Elle revient sur sa vie et son histoire d’amour avec Abélard. Une histoire d’amour sans limites, une passion démesurée, qui résiste à tous les malheurs. 


Ces personnages ont réellement existé, et on bien vécu une histoire ensemble. Cependant, on ne sait pas trop où commence la fiction et où fini la réalité. Un roman court, un peu sous la forme d’un journal intime, entrecoupé de chapitres où l’on voit la scène du point de vue de ceux qui assistent à son agonie. Une histoire d’amour, un peu étrange à mon avis, surtout du côté d’Abélard, agréable à lire. Mais l’on n’apprend pas grand chose sur le Moyen Age, ce qui limite quelque peu l’intérêt du roman. 

L’auteure :              Très sage Héloïse dans A et B 

Née à Paris, Jeanne Bourin a suivie ses études au lycée Victor-Duruy, puis elle a préparé une licence de lettres et une licence d’histoire à la Sorbonne. Elle est mariée à André Bourin, journaliste, critique littéraire, producteur de radio et de télévision. Elle est mère de trois enfants. 

 

Elle est décédée mercredi à l’âge de 81 ans de mort naturelle : Lire l’article 

 

Romancière et historienne, elle s’est exclusivement consacrée au Moyen-Age. En 1963, elle publie son premier livre, le Bonheur est une femme, où elle évoque les amours de Pierre de Ronsard et d’Agrippa d’Aubigné. Elle publiera Très sage Héloïse en 1966 réédité en 1980 où elle fait revivre celle qui fut aimée d’Abélard et demeure une des plus grandes figures féminines de tous les temps ; l’ouvrage, plusieurs fois traduit, a été couronné par l’Académie Française. 

 

Suit une biographie animée mais composée sur des bases rigoureusement historiques d’Agnès Sorel, La dame de beauté en 1970 réédité en 1982. 

 

Jeanne Bourin consacre ensuite sept années à la documentation et à la rédaction de son premier roman, La Chambre des dames (1979) préfacé par Régine Pernoud et qui met en scène des marchands et des artisans dans leur vie quotidienne à Paris, au temps du roi Saint-Louis. Grand Prix grand prix des lectrices de Elle et prix des Maisons de la Presse. Traduit en sept langues, ce livre a reçu un accueil enthousiaste de la critique et du public. En 1981, elle donne une suite à ce roman avec Le Jeu de la tentation (prix Renaissance, 1982) qui s’impose très vite comme un grand succès de librairie. Ces deux romans ont fait l’objet d’une adaptation télévisée. 

 

Pour répondre aux demandes d’informations qui lui sont alors adressées, Jeanne Bourin publie, en collaboration avec Thomassin, un livre de cuisine médiévale : Les recettes de Mathilde Brunel. 

 

Vient ensuite Le Grand feu, qui obtient le Grand Prix Littéraire de la Société amicale du Loir-et-Cher en 1985 et le Grand prix catholique en 1986. 

 

Mars 1987, Jeanne Bourin publie un roman situé au XVIe siècle, Les Amours blessées, qui traite de l’intrigue amoureuse unissant durant quarante ans le poète Pierre de Ronsard à Cassandre Salviati. 

 

En septembre de cette même année, elle fait paraître un conte pour enfants de 8 à 12 ans, Le Sanglier blanc, qui unit le merveilleux des contes de fées à une évocation très fidèle de la vie quotidienne au Moyen-Age. L’ouvrage est abondamment illustré de dessins en couleur. 

A l’automne 1989 paraissent Les Périgrines. Ce nouveau romand de Jeanne Bourin conduit le lecteur de Chartres à Jérusalem, en passant par Constantinople, dont l’auteur ressuscite les splendeurs, Nicée, Antioche et Tripoli et lui fait partager les terribles épreuves, mais aussi l’ardeur de ceux et celles qui accomplissent à l’extrême fin du XIe siècle la première Croisade, pour délivrer le tombeau du Christ. En février 1992, avec Les Compagnons d’éternité, Jeanne Bourin donne une suite aux Périgrines et, dans ce nouvel ouvrage, évoque la prise de Jérusalem, puis la constitution du royaume franc ; tous ces événements vus et vécus par ses trois héroïnes. 

 

Auparavant, en octobre 1990, elle avait publié un album richement illustré sur l’histoire des jardins au Moyen-Age du VIIe au XVe siècle : La Rose et la Mandragore. Pareil sujet n’avait jamais été traité ainsi dans son ensemble. Jeanne Bourin est également conférencière et a publié divers articles dans des quotidiens, revue et magazines. Elle a participé à de nombreuses émissions de radio et de télévision, tant en France que dans les autres pays francophones. Elle a rédigé des préfaces notamment pour Les plus belles pages de la poésie française livre publié en 1982. Elle fait partie de divers jurys littéraires et a fondé le Grand Prix Littéraire de la Femme. 

 

zd6xoo3v dans A et B

 

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI :  

http://www.amazon.fr/Tr%C3%A8s-sage-H%C3%A9lo%C3%AFse-Jeanne-Bourin/dp/2253040622

 

 

zeze0k0u

Publié dans A et B | Pas de Commentaire »

L’hymne des démons

Posté par othoharmonie le 21 février 2011

 

Titre 

 

L’hymne des démons  

 

Auteur

 

 

Nicolas Bouchard   

 

L’hymne des démons 

 

 

L'Hymne des démons

De quoi ça parle : 

 

La forêt noire, près de Fribourg en Bresgau, année 1740. De lourdes incertitudes pèsent sur l’Europe, l’équilibre précaire des puissances menace de s’effondrer. Un nouveau roi vient de monter sur le trône de Prusse ; l’électeur de Bavière inquiète la fragile Autriche antérieure, la guerre sourd… Et un tueur mystérieux profite de l’extrême morcellement des principautés germaniques pour accomplir ses crimes en toute impunité. Au point que le peuple croit reconnaître dans ces meurtres abominables la marque du Chasseur Noir, dont les méfaits, inspirés par le diable, ont ensanglanté la forêt voilà de cela des centaines d’années. La troupe de Tullio Boccarosa, compositeur d’opéra itinérant, échoue à Fribourg en pleine psychose collective ; là, on leur proposera un bien étrange contrat : composer un opéra racontant la légende du Chasseur Noir. Mais en montant une telle œuvre, Lisbeth Boccarosa, épouse et égérie de Tullio, se demandera rapidement s’ils ne risquent pas d’y perdre leur âme… ou pire encore. Meurtres rituels, enlèvements, messes noires, vieux donjon au bord du Rhin, opéra sanglant : une vision  sombre du siècle des Lumières assailli par les démons du passé.

Avec L’Hymne des démons, Nicolas Bouchard se lance dans le roman noir historique

 

 

 

L’auteur :                     L'hymne des démons dans A et B bouchard 

 

Nicolas Bouchard né en 1962. Passionné de science-fiction (L’Empire de poussière, Le Réveil d’Ymir), mais aussi d’histoire (La Ville noire, L’Hymne des démons), il a toujours été fasciné par l’antiquité et le monde romain. Auteur de thrillers, il a voulu comprendre ce qui avait pu amener les criminels romains à de telles aberrations et décrire un torrent de passions tumultueuses au cours d’une période archaïque et, somme toute, peu connue de l’histoire de la ville éternelle. 

 

 

b7eb352c dans A et B

si vous aussi vous voulez vous procurer ce livre, vous le trouverez ICI :  

http://www.amazon.fr/LHymne-d%C3%A9mons-Nicolas-Bouchard/dp/2080684833

 

zeze0k0u

Publié dans A et B | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...