• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 23 février 2011

La science du succès

Posté par othoharmonie le 23 février 2011

La science du succès

La science du succès dans Etat d'être succes

 

Peu de personnes considèrent la vie comme une expérience créatrice. La plupart d’entre nous sont si occupés par des routines qu’ils en oublient le sens de la vie. Les exigences de la tâche quotidienne, une vie sociale agitée pendant les fins de semaines et deux semaines de vacances annuelles accaparent toute notre existence.

Je souhaite que les lecteurs et lectrices de ce livre en tirent un intérêt nouveau envers la vie, l’enthousiasme pour accomplir ce qui doit être accompli et une technique qui leur permette de vivre dans la joie.

En regardant la vie d’un point de vue inspiré, on peut voir les grandes choses et cesser de résister à celles qui sont mesquines et sans importance. La vie est un processus d’intelligence. Toujours elle agit intelligemment. Les problèmes résultent de ce que nous la vivons sans intelligence.

Il faut aller avec la vie, dans le sens où elle agit. Pour conduire une voiture il faut la conduire comme telle et non point comme une locomotive, un avion ou un bateau. La vie peut être pleinement vécue, à condition qu’elle le soit suivant ses propres normes fondamentales.

La puissance créatrice dans la vie, c’est l’esprit, l’entendement, qui est sa fonction de base. L’univers est l’oeuvre d’un penseur mathématicien. Un sage a dit que la seule différence entre la matière et l’esprit c’est que l’esprit est une aire d’idées à l’état fluidique et la matière une aire d’idées temporairement enfermées dans la forme.

En fait l’univers est un système mental. Sa nature première est le processus des idées en passe de prendre forme. Chaque fait dans votre univers est aussi une idée dans votre esprit. Pour obtenir des choses nouvelles dans votre univers il faut que vous ayez de nouvelles idées dans votre conscience.

Peu de personnes pensent suffisamment de façon abstraite pour créer de nouvelles idées dans leur esprit. Elles pensent continuellement à ce qu’elles savent déjà, à ce qu’elles savent depuis des années. Cela explique la monotonie de leur vie.

Accroître le champ de la conscience d’être de l’humain a été le but de toute religion, de toute éducation. L’infiltration d’idées nouvelles dans l’esprit est essentielle à une vie saine. Vous existez dans un Entendement infini qui vous offre une variété d’idées sans cesse en expansion. Les idées cherchent à naître en votre esprit.

Choisissez l’idée de quelque nouvelle expérience que vous souhaitez vivre et puis pensez-y sans cesse. L’Entendement vous donnera tout ce dont vous avez besoin pour en faire la démonstration. Ceci est loin d’être impossible. Les grands, les sages, les vrais, en ont fait la preuve.

Vous l’avez faite vous-même et vos amis l’on faite. Il se peut que vous n’ayez pas considéré ce processus comme étant spirituel ou psychologique. Vous avez intuitivement perçu une idée nouvelle. Votre penser, en termes de cette idée, en a provoqué la manifestation dans votre vie.

Le présent livre a été conçu pour cette grande partie de la population d’aujourd’hui qui est spirituellement libérale et psychologiquement éveillée. Ceux qui sont entravés par les croyances traditionnelles le rejetteront. Je souhaite que des milliers d’êtres soient aidés et enrichis en lisant ces pages.

La puissance ne se trouve pas dans ce que vous faites, dans ce que vous possédez ni dans la santé de votre corps. La puissance est dans l’emploi de votre esprit et de vos sentiments profonds.

Votre état de conscience détermine la façon dont la vie travaille pour vous, car elle ne peut travailler pour vous qu’en agissant à travers vous. Les idées sont contraintes à se servir des matériaux qui sont en vous. Ces matériaux sont vos attitudes mentales, vos craintes, votre mémoire et vos désirs.

Depuis que l’humain a commencé sa première recherche d’une croyance en Dieu, élaborant des religions, son « penser » spirituel lui a révélé une idée dominante que toutes les religions ont enseignée et dont tous les sages ont donné l’exemple. Cette idée est que votre vie est déterminée par vos croyances.

Ce que vous êtes intérieurement commande votre vie extérieure. Votre foi dans le bien accroît le champ du bien dans votre vie. Votre foi dans ce qui est négatif et qui engendre la crainte, augmente les problèmes.

Il y a une science de l’esprit, un moyen de se servir de la pensée et des sentiments de manière à jouir au maximum de la vie. Cette science ne vous enseigne point que vous pouvez être constamment heureux, prospère et bien portant, ce qui serait un non-sens.

Toutefois elle vous apprend que vous êtes à même d’améliorer considérablement vos attitudes mentales et qu’il en résultera certainement pour vous, plus de bonheur, une santé meilleure et plus d’aise dans vos finances.

Ces aspects de la vie étant déterminés par la qualité des idées qui habitent votre conscience d’être, vous êtes à tout instant capable de parfaire la façon dont vous pensez et sentez profondément.

Les grands penseurs spirituels ont reconnu l’importance de diriger l’esprit vers les grandes idées plutôt que de le maintenir au niveau des routines quotidiennes qui nous retiennent dans ce qui est mesquin, fastidieux et déconcertant. Ils ont conseillé la méditation sur la nature de Dieu, de Dieu qui est l’esprit vivant en vous, et de ces éléments de vie qui sont créateurs, amplifiants et éternels.

Si vous avez médité ainsi, vous avez fait la preuve que cette technique est payante. Lorsque vous fixez votre attention sur un but positif, la Vie vous soutient par tous ces processus et vous prenez conscience de ce que l’univers est pour vous et jamais contre vous. Vous vivez alors avec plus d’aisance et vous êtes à même d’en donner aux autres.

L’Entendement Infini créa votre conscience afin qu’elle soit un champ d’action positive, créatrice, active. Les craintes, les malheurs, la maladie et la pénurie résultent du mauvais emploi de votre esprit. Il ne fut point créé pour servir ces sentiments vicieux et destructeurs. C’est pour cela qu’ils vous font tant de mal.

Dieu savait ce qu’Il faisait lorsqu’Il vous donna le pouvoir de penser en termes larges, de percevoir les grandes vérités et de ressentir l’amour sous ses formes les plus hautes. Vous êtes divinement conditionné pour penser tout ce que les grands êtres ont pensé à travers leurs livres, la musique, l’art, le théâtre et les sciences. De plus votre conscience d’être vous habilite à faire surgir de vous-mêmes des idées originales.

Aucun humain n’a jamais contemplé sa Divine Nature sans en tirer bénéfice. Sans cesse Elle nous pousse à choisir dans la vie ce qui est supérieur à ce que nous possédons. De cette même source intuitive, le murmure de Dieu nous apprend que nous n’avons pas à être malades, malheureux, frustrés, ni à nous débattre dans des difficultés pécuniaires.

La vie est un flux et un reflux. C’est quelque chose que vous recevez et que vous donnez. Les idées pénètrent en votre esprit et sont suivies par des actes. Les pensées viennent à votre esprit et vous agissez selon leur nature. Si vous êtes négatif, vous vous tourmentez, craignez et doutez. Si votre état d’esprit est positif, vous êtes inspiré pour faire ce qui est bien et plein d’amour.

 

Vous êtes à jamais immergé dans un Entendement Créateur dont vous êtes partie. Cet entendement pense des idées nouvelles dans votre conscience. Acceptez-les, sachant qu’elles viennent pour agir à travers vous afin d’amener dans votre vie un état de choses meilleur, plus grand.

Souhaitez la bienvenue à ces idées comme vous le feriez à un ami cher. La vie cherche à inspirer votre esprit de toutes les manières. Elle veut que de plus en plus, vous ayez toutes les bonnes choses. Elle ne connaît ni pénurie, ni limitation, ni impossibilité. Dieu ne connaît point de défaite.

Il n’y a pas de vertu dans la douleur, dans la pauvreté et le malheur. Le malheur n’a jamais amélioré âme qui vive. Il ne peut agrandir le champ de votre bien, mais seulement le diminuer. L’Infini ne peut émettre Ses idées que dans la conscience qui est en paix avec elle-même et qui jouit de l’expérience qu’est la vie.

Le bonheur est déterminé par les idées qui agissent dans votre conscience et non par votre entourage, vos biens, votre position sociale ou vos espoirs. Le bonheur ne connaît pas le temps, il est toujours une action présente. Votre mentalité est sans cesse sous votre contrôle personnel et votre esprit se dévoile sans cesse.

Lorsque vous entrez quelque part, les gens jettent sur vous un regard et connaissent votre état d’esprit. Vous ne donnez aux autres que ce que vous êtes. Votre bonheur est à la mesure exacte de votre capacité à vous donner aux autres.

 

 

Extraits tirés du livre : «  LA SCIENCE DU SUCCÈS  »  de  » RAYMOND CHARLES BARKER  » Barker_001 dans Etat d'être

51854858simplicite-1-jpg

 

Publié dans Etat d'être | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...