• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 17 avril 2011

La création de Khajuraho

Posté par othoharmonie le 17 avril 2011

Khajuraho, petit village de l’Inde centrale, doit sa réputation à ses magnifiques temples millénaires. Des 85 temples originaux, 22 ont survécu à ce jour pour constituer une des plus grandes merveilles artistiques au monde. Ainsi se raconte la légende avec son aura traditionnel… 


La création de Khajuraho  dans Légendes Indiennes photos_site_khaj2

   

 

Khajuraho doit son existence à une ravissante jeune fille du nom de Hemvati. Elle était la plus belle fille de Hemraj, le prêtre royal de Kashi (Varanasi). Une nuit d’été, alors qu’elle se baignait dans les eaux étincelantes d’un bassin rempli de fleurs de lotus, le Dieu Lune fut si ébloui par sa beauté qu’il descendit sur la Terre sous une forme humaine et la séduisit. La pauvre Hemvati, qui était malheureusement une enfant veuve, menaça d’appeler la malédiction sur le Dieu pour avoir ruiné sa vie et sa réputation. Pour réparer son erreur, le Dieu Lune fit la promesse qu’elle deviendrait la mère d’un fils vaillant. « Emmène-le à Khajjurpura », pense-t-on qu’il ait dit. « Il sera un grand roi et construira un grand nombre de temples entourés de lacs et de jardins. Il accomplira aussi une cérémonie religieuse grâce à laquelle ton pêché sera effacé. » Suivant ses instructions, Hemvati quitta sa maison pour donner naissance à son fils dans un petit village. L’enfant, Chandravarman, brave et fort, était aussi brillant que son père. Quand il eut atteint l’âge de 16 ans, il pouvait tuer tigres et lions avec ses mains nues. Ravie par ses prouesses, Hemvati invoqua le Dieu Lune, qui présenta leur fils avec une pierre de touche qui pouvait changer le fer en or, et l’installa comme roi de Khajuraho. 

Chandravarman remporta une série de victoires brillantes et construisit une puissante forteresse à Kalinjar. A la demande de sa mère, il démarra la construction de 85 temples magnifiques avec des lacs et des jardins à Khajuraho et accomplit la cérémonie qui la délivra de sa culpabilité. 

Source : www.indianmythology.com/ 

w_khajuhraho dans Légendes Indiennes

Publié dans Légendes Indiennes | Pas de Commentaire »

Blaisy-Bas (21)

Posté par othoharmonie le 17 avril 2011

BLAISY-BAS

 

 

Blaisy-Bas (21) dans Ma Bourgogne En détails Blaisy-Bas2

  

 

Blaisy-Bas est une commune française, située dans le département de la Côte-d’Or et la région Bourgogne. 

 

Blaisy-Bas se situe à environ 26 kilomètres à vol d’oiseau à l’ouest du centre de Dijon   , à proximité de la limite entre les arrondissements de Dijon et de Montbard   . Les sources de la Seine se trouvent à environ 12,5 km plus au nord. 

 

Le territoire communal se trouve dans le relief du Seuil de Bourgogne, au sud du mont Tasselot. Y coulent de petits rivières qui forment en aval l’Ozerain, affluent de la Brenne, dans le bassin fluvial de la Seine. 

La commune est desservie par la route départementale 7 et ses annexes. Elle bénéficie d’une gare SNCF sur la ligne entre Dijon à l’est et  Alise-Sainte-Reine  en nord-ouest. Le tunnel de 4 100 m date du milieu du XIXe siècle, et voit passer les TGV Paris-Dijon. 

7478_TGV_vers_Paris04 dans Ma Bourgogne En détails

  

 

Histoire 

 

Blaisy-Bas ou Blaisy-la-Ville, les deux noms furent utilisés à une époque reculée. Le nom viendrait du mot celte Blays désignant le loup (lieu fréquenté par…). Si le nom est cité dans l’histoire au IXe siècle, au XIVe siècle le village appartenait pour moitié aux Crecey, pour l’autre moitié aux Blaisy. 

 

L’existence d’un maire est connue dès le XIIe siècle ; au XVIIe siècle, on cite un chirurgien, un recteur des écoles. Son église fut probablement construite à la fin du XVe ou début du XVIe siècle, puis remaniée aux deux siècles suivants. Son mobilier liturgique est très intéressant. À noter son cadran solaire de 1661. 

 

Vers 1840, on envisage la construction du chemin de fer de Paris à Lyon. L’ingénieur Henry Darcy persuade les politiques de faire passer le tracé par Dijon en empruntant la vallée de l’Oze. Ce choix favorisera le développement économique de Blaisy-Bas. La construction d’un tunnel de 4 100 m de long (alors le plus long d’Europe) se fera sous le « Toit du monde occidental » cher à Henri Vincenot. Les travaux s’étaleront sur 4 ans et la population comptera plus de 2 000 habitants. On ouvrira un hôpital. 

 

En 1998, Blaisy se trouve à 22 minutes de Dijon et bénéficie de 12 liaisons ferroviaires par jour. Environ 600 habitants y vivent. L’on y trouve plusieurs corporations d’artisans ou de commerçants, dont une entreprise groupant 60 ouvriers. 

 

Blaisy-Bas_34067_la-gare-et-la-colline-de-Blaisy-Haut

 

blaisy-bas-cote-d-or-21--20188-1-v4zoom

 

Publié dans Ma Bourgogne En détails | Pas de Commentaire »

La quête du Graal

Posté par othoharmonie le 17 avril 2011

La quête du Graal dans Mythologie/Légende forum_11

 Sagesse primordiale 

 

Les peuples m’ont représenté sous divers aspects : vase, lance, épée, pierre précieuse, calice. 

Ils m’ont imaginé trésor, symbole d’une vengeance ou porteur d’une connaissance. 

 

Ils firent de moi l’objet de leurs fantasmes. Ils me feront porte-drapeau d’une cause politique, d’une religion, tantôt chrétien, tantôt païen, mais je serais surtout le symbole d’une quête dont les héros auront pour nom (selon l’écrivain) Peredur, Parsifal, Perceval, Perlevaux, Parsival ; ils seront chevaliers de la table ronde dans la légende du Roi Arthur. 

 

Cette légende raconte l’histoire des amours interdites d’une reine et d’un chevalier, Guenièvre et Lancelot. Cette même légende narre l’installation d’une nouvelle religion, « le christianisme » dans une région à obédience païenne. 

 

Les hommes de cette contrée seront malheureusement dans l’obligation de se battre pour garder leur identité religieuse. Ils le feront seulement après avoir essayé de s’entendre et de vivre en harmonie avec les chrétiens. Ce qui fut impossible, le christianisme s’imposant en maître absolu et désirant le rester. 

 

L’initié qui connaît cette histoire y lira en filigrane le combat que mèneront les croyants de la plus vieille religion du monde, ceux qui avaient foi en la terre-mère, philosophie primordiale où l’homme ne fait qu’un avec la Conscience Universelle. 

 

L’homme de ce temps m’était acquis, il se sentait responsable de ses actes, de ses paroles. Seuls la Connaissance, l’Amour, la Vérité et la Liberté lui étaient importants. Il était conscient de la divinité qui l’habitait. 

 

Vois-tu, je suis l’aboutissement d’un chemin que parcourt un initié afin d’obtenir la maîtrise de son corps et de son esprit. 

 

Je suis le but que tout homme devrait atteindre : La Sagesse 

Je suis l’enseignement primordial, celui que les prêtres »Godis » dispensèrent par la tradition orale. 

 

Le plus grand nombre de ces prêtres furent persécutés, tués, brûlés pour hérésie. Seuls survivront à ces massacres ceux qui se cacheront, conscients qu’un homme mort n’est plus utile à personne. 

 

Puis, cet enseignement courant de grands risques d’être tronçonné, transformé, occulté par les nouvelles religions monothéistes, les hommes et les femmes qui le détenaient, passèrent ce savoir clandestinement. 

 

Ainsi cet enseignement que l’on crut perdu à jamais ne le fut par tous et pendant des siècles, il sera transmis dans le plus grand des secrets. 

 

C’est alors que l’homme ignorant ce que j’étais, imagina les plus folles histoires, les plus rocambolesques, les plus fantastiques, pour me décrire. On n’osa pas tout à fait m’occulter et c’est ainsi que je devins trésor fabuleux, objet magique possédant tous les pouvoirs… 

 

Cette notion de pouvoir dans son essence n’est pas fausse, tant il est vrai que le pouvoir que je donne n’est pas celui que l’on a sur les autres, qui n’est celui-là, souvent qu’éphémère mais de celui que l’on a sur soi qui est le pouvoir des pouvoirs. 

 

Dès que tu l’appliqueras sans y réfléchir mais instinctivement tu seras sur la voie de la sagesse qui donne la sérénité et la joie au coeur te permettant ainsi d’être le maître de ta vie.

 

 Voilà ce qu’est le Graal et la sagesse, voilà ce qu’est la Quête du Graal ! 

source: Le Graal (Sagesse primordiale)

489412848 dans Mythologie/Légende

Publié dans Mythologie/Légende | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...