• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 25 avril 2011

Penser positif

Posté par othoharmonie le 25 avril 2011

 

Penser positif dans Exercices simples pensee_positive

« Nous aimerions que vous puissiez mieux comprendre le processus de votre pensée. Une pensée est une énergie et il faut que vous soyez de plus en plus vigilant lorsque vous émettez l’énergie pensée. 

 

N’oubliez pas que vous êtes en fin de cycle, et que même si vous doutez ou que vous n’avez pas l’impression que beaucoup de choses changent en vous, vous avez de plus en plus le pouvoir de créer par la pensée, que ce soit dans le sens évolutif ou involutif, que ce soit dans le sens positif ou inférieur. Alors essayez de vous servir du côté positif de cette force pensée. 

 

Lorsqu’une pensée involutive se manifeste, essayez de faire tout de suite le contrepoids, c’est-à-dire de projeter sur elle la Lumière et l’Amour, et demandez que cette pensée soit annihilée par cette Lumière et cet Amour. Il faut que ce soit fait instantanément pour éviter que cette pensée s’envole trop loin de vous, qu’elle vous échappe. Lorsque vous venez de la créer et qu’elle est encore tout près de vous, , vous avez la possibilité de l’annihiler.

 

 dans Exercices simples

 

Faites l’exercice suivant :

  

Emettez des pensées de paix par rapport à vous-même. Dites vous : « je suis totalement en paix, je suis heureux dans cette paix. » 

… 

Projetez ensuite sur vous-même des pensées de joie. Pour faciliter votre tâche, vous pouvez vous remémorer des moments de joie, de bonheur. 

… 

Maintenant pensez : « je suis un être de perfection, je suis un être d’Amour et je rayonne cette perfection et cet Amour tout autour de moi. » 

… 

Affirmez ensuite que vous êtes une particule de la Source, et que cette particule a tout pouvoir, toute connaissance, que vous avez ce pouvoir d’Amour, ce pouvoir de Sagesse. 

… 

Puis tout simplement aimez profondément ce que vous êtes en tant qu’être humain, en tant qu’âme, en tant qu’esprit parfait. 

… 

Maintenant vous vous sentez en paix et en relation profonde avec votre propre Etre Divin, avec la Source, avec tout l’Univers. Vous faites partie de ce merveilleux Univers, vous êtes relié en permanence à toute vie en ce monde et dans l’Univers. » 

 

 

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : 

  • qu’il ne soit pas coupé 

  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu 

  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org 

  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

 

h7qc2722

Publié dans Exercices simples | Pas de Commentaire »

Penser par soi-même

Posté par othoharmonie le 25 avril 2011

 

Penser par soi-même dans Auto-Guérison 18449

Ne laissez personne penser à votre place 

Le rôle de l’individu y est absolument nul. Sa conscience y est tenue pour zéro, exactement comme son libre arbitre. S’il est cent mille ou cent millions, cela représente, en matière de pensée, cent mille ou cent millions de zéros. Qu’un seul penseur s’y agglomère et imprime sa pensée à lui dans ce vide, aussitôt les milliers ou les millions de zéros s’y ajoutent et constituent un nombre à la suite de l’unité. Cela peut avoir lieu dans le mal comme dans le bien. En fait, c’est principalement dans le mal qu’opèrent les conducteurs de pensées. L’histoire ancienne et contemporaine en fournit de nombreux exemples dont certains sont encore sous nos yeux. 

 

Pensée individuelle et pensée collective 

Dans la société moderne, plus qu’à toute autre époque de l’humanité, les cerveaux sont embrigadés au service d’idées collectives. Les hommes de ce temps sont tous des partisans, à un degré quelconque. Or la notion d’appartenance est exclusive de la liberté de penser. Tout parti comporte une petite tête et un grand corps. La tête pense, si elle peut, et le corps obéit à la pensée de la tête. Cela semble si commode à l’homme du commun que tout le monde s’en remet à des conducteurs du soin de penser. 

 

Les rares individus qui échappent à l’esprit de parti n’évitent pas la radio, la télévision et la presse qui leur façonnent, du matin au soir, des idées standardisées et une pensée omnibus. 

 

Trop de gens aujourd’hui, dans l’Ancien comme dans le Nouveau Monde, n’ont d’autre opinion que celle de leur journal. Et cela est d’autant plus niais que les journalistes n’ont pas d’opinion plus arrêtée que leurs lecteurs et se bornent à reproduire des avis qui leur sont dictés et à écrire en vertu d’une consigne. Mais les directions des journaux ne sont pas davantage capables de penser ; elles sont inféodées à un parti, à une coalition d’intérêts commerciaux ou religieux auxquels elles obéissent. Ces collectivités elles-mêmes ne jouissent d’aucun libre arbitre; elles sont dans les mains d’une ou de plusieurs personnalités, elles-mêmes à la merci d’influences qu’on ne connaît pas (publicité entre autres). On le voit, si l’on remonte à l’origine des opinions, bien peu sont le fait d’hommes qui pensent originalement et par conséquent sont capables de gouverner leur vie et d’entraîner des fractions d’humanité. 

 

L’individu le plus humble, dans la condition la plus modeste, peut isoler son libre arbitre et avoir sa pensée à lui. S’il a sa pensée à lui et s’il lui donne une impulsion continue, il peut se rénover lui-même et rénover des foules autour de lui. 

 

Car chaque pensée est un univers avec son comportement et ses lois propres. Si elle est menue ou peu courante, des pensées de même sorte s’agglomèrent autour d’elle et son sillage devient de plus en plus profond. Aussi loin qu’elle voyage – et elle fait en un temps record plusieurs fois le tour du monde des consciences elle demeure étroitement reliée à l’esprit qui l’a conçue en premier. C’est donc l’émetteur de la pensée originale qui bénéficie de toutes les conquêtes de sa pensée, sous quelque forme que celle-ci se présente et que ce soit dans le domaine de la religion, de la philosophie, de la science ou de l’art. 

 

Quand vous écoutez la Sixième Symphonie de Beethoven, votre âme s’élève à des hauteurs insoupçonnées et toute votre pensée prie avec celle du musicien génial. Mais, en même temps que vous, des milliers d’autres âmes à l’écoute vibrent dans un splendide unisson. 

 

Et l’univers spirituel au milieu duquel votre intelligence se meut n’est-il composé que des seules pensées des hommes organiques ? 

 

Certes non, car le monde invisible pense beaucoup plus intensément que le monde dont nos sens sont témoins. Ceux que nous appelons les morts et qui sont, en réalité, les vivants d’une autre vie, retrouvent une faculté de penser accrue lorsqu’ils n’ont plus leur cerveau de chair. Ce plexus cervical que les hommes positifs considèrent comme l’unique instrument à penser mis à la disposition de l’homme n’est vraiment, qu’un limitatif de la Haute Pensée destinée uniquement à la compréhension des trois plus basses dimensions. 

 

Fort utile pour expliquer celles-ci, non seulement il est impuissant à pénétrer les  dimensions supérieures, mais encore il constitue l’obstacle organique à la compréhension des plans élevés. 

  

 

extrait de : Comment on soulève les montagnes ! Georges BARBARIN 

 

 

button8 dans Auto-Guérison

citation : (Rudolf Steiner) 

« Le premier pas à faire sur le chemin qui mène à la connaissance suprasensible consiste à passer de la pensée purement passive à une pensée animée et active… Introduire la volonté dans la pensée, voici précisément ce qui ne se réalise aucunement au cours de l’observation quotidienne… Cette nouvelle pensée ne se déroule plus en une suite d’images passivement acceptées ; elle crée activement, et l’on a conscience de posséder une force dont on se sert tout à fait librement, force analogue à celle qu’on emploie pour lever le bras par exemple, et dessiner… En activant sa pensée, on en fait un organisme de toucher psychique, un tact spirituel, on commence à se sentir plongé au sein des réalités de la pensée, on pense comme on marcherait, comme on saisirait les objets, comme on les toucherait… La pensée se transforme alors à un tel point que l’on peut avoir le sentiment d’être entièrement devenu un être pensant ; on est soi-même la force qui pense… »

_wsb_348x353_yeuxbleusite

Publié dans Auto-Guérison | 1 Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...