• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 28 mai 2011

La méditation Vipassana

Posté par othoharmonie le 28 mai 2011

La méditation Vipassana a été crée par le Bouddha, il y a 2500 ans. Elle est l’essence même de toutes formes de méditation. Aucune autre méthode n’a mené autant de gens à l’éveil.  

 

La méditation Vipassana dans Noble Silence-Vipassana gyan

 Selon une étude approfondie, dirigée par le philosophe et sociologue Frédéric Lenoir, cette méditation assise et silencieuse est celle que préfèrent les Français. 

 

Voici les instructions pour commencer à la pratiquer. 


Durée suggérée : 40 minutes 

 

Asseyez-vous dans une position confortable et propice à la vigilance. En lotus mais pas forcément…ce qui compte et que vous soyez dans une position confortable. 

 

Ensuite, restez ainsi pendant 40 minutes. La colonne vertébrale et la nuque doivent être bien droites. Fermez les yeux, respirez normalement. Restez autant que possible immobile, ne modifiez votre posture que si c’est absolument nécessaire. 

 

La chose essentielle à observer est le mouvement du ventre, juste au-dessus du nombril, à chaque inspiration et expiration. Ce n’est pas une technique de concentration, votre attention sera donc sollicitée par beaucoup d’autres choses. 

 

Dans Vipassana, rien n’est considéré comme une distraction. En d’autres termes, quand quelque chose se manifeste, cessez d’observer votre souffle, centrez votre attention sur l’événement du moment jusqu’à que vous puissiez retourner au souffle. Il peut s’agir de pensées qui vous traversent l’esprit, de sentiments, de jugements, de sensations physiques, d’impressions suscitées par des stimulis extérieurs, etc. 

 

Le point significatif est la vigilance et non l’objet de l’attention. Veillez donc à ne pas vous identifier avec ce qui entre dans la sphère de votre conscience. Restez simplement présent et vigilant. 

 

Cette technique n’est pas forcément évidente et autant elle peut calmer le mental si elle vous correspond, autant elle peut être un obstacle si elle ne vous est pas adaptée. Essayez et si vous sentez bien, continuez et sinon arrêtez et essayez en une autre, plus énergétique peut-être comme les méditations actives

 

Lire aussi :


-
Les limites de la méditation Vipassana pour l’homme et la femme d’aujourd’hui ? 

 

 

Source http://www.meditationfrance.com/bouddha/vipa.htm

en-pleine-meditation_940x705 dans Noble Silence-Vipassana

 

 

Publié dans Noble Silence-Vipassana | Pas de Commentaire »

Méditation et solution ?

Posté par othoharmonie le 28 mai 2011

Méprise n° 11 sur la méditation : une quinzaine de jours de méditation et tous mes problèmes vont disparaître

 

Désolé. La méditation n’est pas un remède rapide. Vous commencerez tout de suite à voir des changements, mais les effets profonds sont à des années de distance. C’est simplement la manière dont l’univers est construit. Rien de valable n’est accompli du jour au lendemain. 

 

La méditation est dure à certains points de vue. Elle demande une longue discipline et parfois un douloureux processus de pratique. A chaque assise, vous gagnez un peu de terrain, mais les résultats sont souvent très ténus. Ils se produisent profondément dans le mental, pour se manifester seulement beaucoup plus tard. Et si vous êtes là, assis, en train de chercher constamment des changements, vous manquerez complètement les modifications subtiles. Vous serez découragé, vous abandonnerez et jurerez que rien ne se produira jamais. La patience est la clef. Patience. Si vous n’apprenez rien d’autre, vous apprendrez la patience. Et c’est la leçon la plus appréciable. 

 

Extrait de l’ouvrage « Méditer au quotidien » Bhante Henepola Gunaratana, Robert Lafond 1995 et Marabout 2003

Méditation et solution ? dans Noble Silence-Vipassana Mountain_Meditation

Publié dans Noble Silence-Vipassana | Pas de Commentaire »

Elever la pensée

Posté par othoharmonie le 28 mai 2011

Méprise n° 10 sur la méditation: méditer, c’est s’asseoir et avoir des pensées élevées

 

Encore faux. Il existe certains systèmes de contemplation dans lesquels on fait ce genre de choses. Mais ce n’est pas Vipassana. 

 

Vipassana est la pratique de la conscience éveillée. La conscience de ce qui est – quoi que ce soit – la vérité la plus haute comme la plus basse. Ce qui est là est là. Bien sûr, de hautes pensées peuvent apparaître pendant votre pratique. Elles ne sont pas à éviter, ni à rechercher. Ce sont simplement des à-côtés plaisants. Vipassana est une pratique simple. Elle consiste à éprouver les événements de votre propre vie directement, sans préférence et sans images mentales collées dessus. Vipassana consiste à voir votre vie se dérouler d’instant en instant sans préjugés. Ce qui surgit, surgit. C’est très simple. 

 

(clic ici pour connaître )

 

Extrait de l’ouvrage « Méditer au quotidien » Bhante Henepola Gunaratana, Robert Lafond 1995 et Marabout 2003

Elever la pensée dans Noble Silence-Vipassana meditation

Publié dans Noble Silence-Vipassana | Pas de Commentaire »

Est-ce égoïste de Méditer ?

Posté par othoharmonie le 28 mai 2011

Méprise n° 9 sur la méditation : la méditation est égoïste.

On pourrait vraiment le croire. Voyez un méditant assis sur son petit coussin. Est-il en train de faire don de son sang? Non. Est-il en train de s’affairer pour sauver les victimes de la dernière tragédie? Non. Mais examinons ses motivations. Son intention est de purger son esprit de la colère, des préjugés et de la malveillance. Il est engagé dans le processus menant à se débarrasser de la convoitise, des tensions et de l’insensibilité, c’est-à-dire des éléments mêmes qui bloquent sa compassion envers les autres. Jusqu’à ce qu’ils soient partis, ses bonnes actions ont une forte chance de n’être d’aucune aide véritable à longue échéance. Le mal au nom du bien est l’une des plus vieilles histoires du monde. Le Grand Inquisiteur tuait avec les plus nobles motifs. Les procès des sorcières de Salem furent menés pour le bien public. Examinez la vie personnelle de méditants avancés et vous les trouverez souvent engagés dans le service humanitaire. Vous les trouverez rarement partant en croisade, prêts à sacrifier quelques individus pour l’amour d’un mieux idéal. Le fait est que nous sommes plus égoïstes que nous le croyons. L’ego possède le moyen de transformer les plus nobles activités en horreurs si on le laisse en liberté. Par la méditation, nous devenons conscients de nous-mêmes, exactement tels que nous sommes. Nous nous éveillons aux nombreux moyens subtils que nous utilisons pour manifester notre propre égoïsme. Alors commençons-nous à être véritablement sans ego. Se purifier de l’égoïsme n’est pas une activité égoïste. 

 

Extrait de l’ouvrage « Méditer au quotidien » Bhante Henepola Gunaratana, Robert Lafond 1995 et Marabout 2003

Est-ce égoïste de Méditer ? dans Noble Silence-Vipassana journee_meditation

Publié dans Noble Silence-Vipassana | Pas de Commentaire »

Etre heureux

Posté par othoharmonie le 28 mai 2011

Méprise n° 8 sur la méditation: la méditation est un moyen d’être heureux.

Eh bien, oui et non. La méditation procure parfois d’agréables sensations de béatitude, mais pas toujours et ce n’est pas le but… De plus, si vous méditez avec cette intention, vous avez moins de chances d’y parvenir qu’en méditant simplement en vue du but réel de la méditation qui est un accroissement de conscience.

La béatitude provient de la relaxation et la relaxation de la détente des tensions. Rechercher la béatitude par la méditation introduit une tension dans le processus, qui le fait disjoncter. Il n’y a pas moyen d’en sortir. Vous ne pouvez atteindre la béatitude que si vous ne la cherchez pas. De plus, si l’euphorie et les sensations agréables sont ce que vous cherchez, il y a des manières plus faciles de se les procurer. Vous les trouverez dans les bars et auprès des personnages louches qui hantent les rues. L’euphorie n’est pas le but de la méditation. Elle se produira souvent, mais elle doit être considérée comme un à-côté plaisant. Plus vous méditez, plus il devient fréquent. Vous ne trouverez aucun désaccord à ce sujet auprès des pratiquants avancés. 

 

 

Extrait de l’ouvrage « Méditer au quotidien » Bhante Henepola Gunaratana, Robert Lafond 1995 et Marabout 2003 

 

 

 

                                                                                                                   Gif bouquets

 

 

 

Publié dans Noble Silence-Vipassana | Pas de Commentaire »

Méditation, réalité

Posté par othoharmonie le 28 mai 2011

Méprise n° 7 sur la méditation: méditer, c’est se détourner de la réalité

 

Incorrect. La méditation, c’est se tourner vers la réalité. Elle ne vous isole pas des souffrances de la vie. Elle vous permet de pénétrer si profondément dans la vie et tous ses aspects que vous percez la barrière de la douleur et allez au-delà de la souffrance. Vipassana (clic ici pour connaître ) est une pratique effectuée avec l’intention spécifique de faire face à la réalité, d’expérimenter la vie complètement, juste comme elle est, et de faire face à ce que vous trouvez. Elle vous permet de déchirer les illusions et de vous libérer de tous les petits mensonges polis que vous vous racontez sans arrêt. Ce qui est là est là. Vous êtes qui vous êtes. Vous mentir sur vos propres faiblesses et vos motivations vous enchaîne encore plus étroitement à la roue de l’illusion. Vipassana n’est pas la tentative de vous oublier ou de dissimuler vos ennuis. C’est apprendre à vous regarder exactement comme vous êtes. À voir ce qui est là, à l’accepter pleinement. Seulement alors pourrez-vous le changer

 

Extrait de l’ouvrage « Méditer au quotidien » Bhante Henepola Gunaratana, Robert Lafond 1995 et Marabout 2003 

 

 

 

 

 

Méditation, réalité dans Noble Silence-Vipassana meditation_m

Publié dans Noble Silence-Vipassana | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...