On peut se dire au revoir plusieurs fois

Posté par othoharmonie le 25 juin 2011

araignéeReçu par email du site publicitaire   www.terre-de-lumiere.com


 
 

David Servan-Schreiber, l’auteur des livres à succès Guérir et Anticancer, vient de publier un nouvel ouvrage intitulé : « On peut se dire au revoir plusieurs fois ». Il s’agit, de loin, du plus personnel de tous ses livres. Après 19 ans de rémission,  il souffre d’une grave rechute d’un cancer du cerveau, un glioblastome de stade 4, « the big one », écrit-il.

Dans ce livre, David Servan-Schreiber ressent l’urgence et le désir de faire le point sur sa situation et sur ce qu’il advient de sa méthode anticancer. Il est bien au fait que cette rechute n’est pas sans faire vaciller la confiance de certains lecteurs pour « les framboises et le brocoli, l’exercice physique, le yoga, la méditation, la lutte contre le stress… ».

gif coeur

Voici un extrait tiré du livre « On peut se dire au revoir plusieurs fois », publié aux éditions Robert Laffont. 

La première question soulevée par mon état de santé :

« Ma rechute entame-t-elle la crédibilité de la méthode anticancer? », je réponds catégoriquement non.  

D’abord parce que je ne suis pas une expérience scientifique à moi tout seul, je suis un cas clinique parmi d’autres. Les expériences scientifiques brassent les données de milliers, voire de dizaines de milliers de cas cliniques. Les considérations, les recherches, les conclusions, les preuves que j’ai présentées dans Anticancer ne sont pas fondées sur mon expérience personnelle, mais sur la littérature scientifique.

 

gif soleil

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...