Sexualité au masculin

Posté par othoharmonie le 13 juin 2011

Le TAO de la Sexualité au masculin

 

Sexualité au masculin dans La Sexualité Sacrée Untitled-7-300x134

 » L’orgasme multiple de l’homme et sans éjaculation n’est pas un mythe. Les techniques de bioénergétique taoïstes peuvent y conduire « , explique Matéo Magarinos, qui organise des stages de bioénergétique taoïstes animés par Juan Li, élève de Mantak Chia, auteur de plusieurs livres sur ce sujet.  » Alors que certaines écoles d’énergétique chinoise (qi gong, taï chi) mettent trop l’accent sur les postures, l’enseignement de Mantak Chia privilégie le ressenti intérieur. Dans ce cadre, il développe un enseignement sur la sexualité, car c’est une énergie tout à fait exceptionnelle et qui a pour caractéristique de pouvoir se multiplier indéfiniment. Le but de cet enseignement n’est pas utilitaire, il ne peut être dissocié d’une pratique globale, qui est une voie de développement spirituel. «  

 

Comme le tantrisme indien, le taoïsme chinois a produit de nombreux écrits sur la sexualité, proches d’une sorte d’alchimie intérieure. Certaines techniques sexuelles complexes, décrites dans des ouvrages anciens, sont assimilées à des recettes d’immortalité. Là encore, il s’agit avant tout de textes symboliques. Le taoïsme, comme le tantrisme, se fonde sur un sentiment d’unité avec le monde, vécu dans la double polarité yin-yang, masculine-féminine. Le développement de cette conscience se fait à l’aide des techniques énergétiques : qi gong, massages, respiration, méditation, travail sur le son. D’une manière plus systématique peut-être qu’en Inde, le taoïsme s’est penché sur l’application de ces techniques au domaine de la sexualité.  » Le tao de la sexualité consiste dans la guérison, la multiplication et la transformation de l’énergie sexuelle. Les femmes apprennent à libérer l’énergie et la force de leurs ovaires, les hommes la force du sperme, pour les faire circuler consciemment dans le corps « , écrit Maitreyi Piontek, élève de Mantak Chia, dans Le Tao de la femme (éd. Le Pré aux Clercs). 

 

Mantak Chia est l’un des rares auteurs qui ait développé l’aspect sexuel de l’énergétique chinoise

Un travail de pionnier. Mais l’utilisation de ces techniques dans le seul but de développer les performances sexuelles risque, ici encore, de déboucher sur bien des illusions et des déboires. À cet égard, certaines expressions utilisées dans les livres de Mantak Chia (l’homme multi-orgasmique ou le kung-fu sexuel) prêtent à confusion. Mais, heureusement, il montre bien que les techniques proposées ne sont pas séparables d’une philosophie globale, qu’elles relèvent d’une véritable spiritualité du corps.

oghw877n dans La Sexualité Sacrée

Publié dans La Sexualité Sacrée | 2 Commentaires »

Oser le geste

Posté par othoharmonie le 13 juin 2011

La TAO de la sexualité au féminin 

 

 

Oser le geste dans La Sexualité Sacrée Untitled-7-300x134

 

Nombreuses sont encore celles qui ne connaissent pas leur corps et ses ressources. Maitreyi Pionteck, infirmière sexologue, auteur du livre Le Tao de la femme, constate cette méconnaissance dans toutes les réunions qu’elle organise. D’où une tendance féminine à se laisser entraîner par les attentes du partenaire et à s’adapter à la sexualité masculine, en oubliant leurs propres besoins. Elle conseille alors aux femmes d’apprendre à découvrir leur corps et à connaître leurs zones érogènes :  » Apprenez à vous caresser. La sexualité féminine passe par la force des reins, par le relâchement. Il est impératif de développer sa force rénale et sa force intérieure, qui aide à vaincre la peur de se laisser aller. Le moyen le plus simple pour y parvenir est d’oser se masturber, de prendre le temps de découvrir à quoi le vagin et le clitoris réagissent le mieux. Vous pouvez utiliser des supports comme les vibromasseurs et les boules d’amour chinoises pour trouver vos points d’excitation et parvenir seule à l’orgasme.  » Pour les taoïstes, la force sexuelle est la base de la créativité, de la santé, de la vitalité et même de la spiritualité. Les femmes y apprennent à libérer la force de leurs ovaires. 

 

 

Source : limpatientwordpress.com

Publié dans La Sexualité Sacrée | 1 Commentaire »

La sexualité Sacrée

Posté par othoharmonie le 13 juin 2011

La sexualité Sacrée dans La Sexualité Sacrée sexualite_sante_tantra_do-1        Lorsque vous avez une relation sexuelle, offrez-la au divin 

Non dans l’intention d’obéir à un dogme religieux, mais pour retrouver votre beauté intérieure et votre grandeur. 


Accomplissez tous vos actes en les offrant à la vie, à la terre, à la lumière, au divin. 

 

En savoir plus 

Articles à lire sur ce site : http://spirit-science.fr/doc_psycho/sexualite.html#mozTocId379121 

 

Drag and drop me

·         Hommes et femmes, le bonheur de s’écouter et se comprendre. Réaliser l’union du féminin et du masculin en soi. Les relations de couple sont souvent dénaturées par des conflits, des difficultés de communication et des différences d’opinion. Ces comportements sont-ils génétiquement programmés? Non. Ils sont le résultat d’une éducation enfermante et d’une ignorance de notre nature profonde. Une observation authentique et honnête de soi nous révèle que chaque homme et chaque femme possède aussi bien les qualités masculines que féminines, qui demandent à être reconnues, acceptées et développées. C’est en faisant la paix intérieure entre notre masculin et notre féminin que nous pouvons établir des relations harmonieuses, d’abord avec soi-même et ensuite avec les autres. C’est alors que la vie de couple, et la Vie elle-même, nous offrent le meilleur 

Lire la suite… »

Publié dans La Sexualité Sacrée | Pas de Commentaire »

Comment ressentir à distance

Posté par othoharmonie le 12 juin 2011

Comment ressentir à distance dans Expériences axileaaxilea dans Expériences La question principale est de ressentir à distance. Bien des gens pensent que JACKY ROUX a un don, ce dont je doute car la plupart de ses élèves y parviennent (et même tous, après avoir travaillé la finesse du ressenti un certain temps). Certains ne ressentent rien au début ; dans ce cas, il cherche avec eux ce qui pourrait les empêcher de développer leur sensibilité. Voici les facteurs ayant pu être relevés : 

  • Trop de volonté de contrôle, manque de lâcher prise 

  • Découragement et abandon face au manque de sensation dans les mains 

  • Partir dans une énergie périphérique autre que celle de l’Ostéodouce 

  • Position inconfortable, manque d’espace libre pour les mouvements des bras et des mains 

  • Trop de préoccupations en tête, manque de concentration 

50-des-jeunes-francais-declarent-ressentir-des-difficultes-psychologiques-illustration_19450_w250   COMMENT  RESSENTIR ? 

Voici 3 exercices de base qui permettront, une fois maîtrisés, de commencer à pratiquer ce que JACKY ROUX appelle l’Ostéodouce. Il est préférable de les travailler l’un à la suite de l’autre, afin de bien acquérir la finesse de ces sensations. 

1. Ralentir le mouvement Tout d’abord, en étant confortablement assis, mettre un bras en flexion à 90°. Continuer à le fléchir, tout en ralentissant le mouvement, au point qu’il ne soit plus perceptible de l’extérieur, visuellement parlant, alors qu’à l’intérieur de soi, on sent que le bras continue à se plier. Ralentir encore la vitesse de cette flexion : 

IL FAUT ARRIVER A LA FRONTIERE ENTRE L’IMMOBILITE ET LE MOUVEMENT

A ce point, ressentir une sorte d’intensité énergétique, « l’intensité de l’immobilité ». Il est nécessaire de rester dans cet état quelques minutes pour bien s’imprégner de cette sensation. 


2. Pouce/majeur 

Placer le pouce face au majeur de la même main et les écarter l’un de l’autre de 5 à 7 centimètres (main droite ou gauche). Rapprocher le pouce du majeur en ralentissant le mouvement au point de ne plus le percevoir extérieurement, tout en gardant dans le ressenti intérieur, la mobilité la plus lente possible. Là aussi, une intensité va s’installer dans les doigts, comme une gangue d’énergie qui les entoure et qui peut parfois même en prendre possession au point de les faire trembler ou d’y induire de petits mouvements incontrôlés. 

Il est nécessaire de bien maîtriser ces sensations de mouvements infimes et à peine perceptibles, pour être prêt à ressentir le mouvement du corps. 

JACKY ROUX INSISTE BIEN SUR CE POINT : LES BOUTS DES DOIGTS CONTINUENT A SE RAPPROCHER MAIS ON NE DOIT PAS VOIR LES DOIGTS BOUGER . TOUTE L’ATTENTION EST LA , AU BOUT DES DOIGTS POUR QU’ILS NE S’ARRETENT PAS MAIS CE MOUVEMENT EST IMPERCEPTIBLE. 

TOUT LE TRAVAIL DE L’OSTEODOUCE EST CONCENTRE DANS UN PETIT EXERCICE

3. Ressentir le mouvement de son propre corps 

JACKY ROUX rappelle une des lois de l’énergie, à suivre avant tout travail en Ostéodouce : il faut définir le protocole que l’on va utiliser pour ressentir. Il  vous propose trois manières de procéder, à employer conjointement ou séparément : 

  • La manière physique : pour les droitiers (et inversement pour les gauchers), les doigts de la main gauche vont toucher ou désigner les os à vérifier, pendant que les doigts de la main droite vont ressentir le mouvement des os. 

  

  • La manière verbale : indiquer aux doigts le rôle qu’ils vont jouer. Dire par exemple au pouce « tu es le péroné » et au majeur « tu es le tibia ». Répéter cela de temps en temps pour que l’esprit ne dévie pas de ce qu’il est en train de faire, pour garder sa concentration sur les os travaillés et ne pas partir uniquement sur un ressenti intense

  • La manière visuelle : Visualiser l’articulation à travailler. Cela demande une connaissance et une représentation anatomiques aussi précises que possible. 

SideRessentir                   

Ecrit Par Jacky Roux 

Allez visiter son site http://www.osteodouce.net/?osteodouce-0

axilea axilea

Publié dans Expériences | Pas de Commentaire »

Changer

Posté par othoharmonie le 11 juin 2011

~ Le cerveau préfère la nature aux courriels ~ 

Changer dans Expériences 7093937-mini-canyon-in-thailand-national-park-image L’an passé, au début de l’été, cinq chercheurs en neuroscience ont canoté pendant une semaine la rivière San Juan qui coule dans une région sauvage du sud de l’Utah, aux États-Unis. Jusqu’ici, rien de bien spécial, ces expéditions en autonomie complète étant devenues monnaie courante. 

Mais pour ces scientifiques, souvent un tantinet « workaholic », deux autres défis s’ajoutaient à leur camping sauvage : survivre une semaine loin de leur téléphone portable et de leur laptop, interdits durant l’aventure; et tenter de comprendre,  en observant leurs propres réactions sans leurs gadgets préférés, comment l’usage quotidien de ces technologies change  la façon dont nous pensons et nous comportons. 

David Strayer, professeur de psychologie à l’université de l’Utah et organisateur de l’expédition, s’intéresse par exemple à l’effet d’une fréquence quotidienne élevée de stimulations digitales sur l’attention, un phénomène au cœur de l’apprentissage  et de nombreux déficits qui peuvent lui être associés. On pense aussi à l’usage parfois compulsif que font certains adolescents  du texto sur leur cellulaire qui serait générateur d’anxiété. Ou encore à la mémoire de travail qui pourrait être distraite  par l’expectative constante de la réception de courriels. 

Ces scientifiques un peu masochistes (imaginez : sept jours sans accès à ses courriels!) ont cependant vite remarqué qu’ils dormaient mieux et qu’ils perdaient rapidement le réflexe de regarder constamment leur cellulaire (et même de mettre leur montre !) devant les beautés du canyon qu’ils descendaient.

       274716465-sunset-in-the-grand-canyon dans Expériences         grand-canyon-10           

Était-ce les stimulations sensorielles plus variées de l’environnement naturel, l’effort physique et la concentration nécessaire aux descentes de rapides, l’absence de contraintes temporelles, toujours est-il qu’à partir du troisième jour, plusieurs  participants ont expérimenté une plus grande clarté de leur pensée, et même de nouvelles idées pour leurs recherches !

Et dans l’ensemble, le groupe est devenu plus calme, plus contemplatif et attentif à son environnement. Des effets qui vont dans le sens d’autres études montrant par exemple que des gens qui viennent de prendre une marche en forêt apprennent mieux que d’autres qui viennent de marcher dans les rues achalandées d’un centre-ville. Bref, un peu comme l’aspirine que l’on a longtemps prescrit sans en connaître le mécanisme, nos scientifiques ont terminé  leur expédition assez convaincus, sans pouvoir l’expliquer véritablement, qu’une dose régulière de nature a des effets bénéfiques sur le cerveau humain…

Drag and drop me

Source : Le Blogue du cerveau à tous les niveaux 

Publié dans Expériences | Pas de Commentaire »

Expérience d’abondance

Posté par othoharmonie le 11 juin 2011

Expérience d'abondance dans Expériences corneabondance~ Rêves d’abondance ~

Un grand Merci à Guy Corneau pour ce texte très éclairant ! 

Chaque jour, je fais une courte méditation où je reconnais l’abondance de lumière naturelle dans mon univers.  Je savoure aussi l’abondance d’air. Je salue l’abondance d’eau. Je constate qu’au niveau de mes besoins vitaux, la survie est plus qu’assurée. J’honore aussi l’abondance de nourriture, d’abri, d’amitié, de relations, de biens culturels et de liberté. Ainsi, je prends conscience que ma vie est déjà remplie d’une abondance que je peux déguster à satiété. Cette prise de conscience me détend, car je me rends compte que ma vie est plutôt pleine alors que je la croyais vide. Cela m’aide à entrevoir mon sort différemment. 

Lorsqu’un être ne prend pas conscience de l’abondance qui occupe déjà sa vie, il risque de demeurer dans la position d’une victime qui demande toujours plus. De même, dans un monde où la richesse est très inégalement répartie et où nous faisons partie des 5% de ceux qui possèdent, il ne pourra y avoir redistribution des richesses que si nous arrivons à détendre nos insécurités matérielles. Lorsque nous entrevoyons notre véritable abondance,  nous acceptons de partager plus facilement. 

Savoir pourquoi on veut plus

 

Serait-il alors injuste de vouloir plus d’argent et plus d’amour ? Non, il est normal de vouloir améliorer son sort. Mais cela est plus intéressant si l’on sait pourquoi on veut avoir plus. Par exemple, je peux souhaiter être propriétaire  d’une grande maison. Toutefois, pourquoi est-ce que je désire une telle résidence? S’agit-il de réparer une blessure d’enfance ou de mieux paraître socialement. Si c’est le cas, elle risque de ne pas apporter le bonheur entrevu car elle servira principalement à me sécuriser en améliorant mon image. Par contre, si je me mets en relation avec l’essence de  ma personne, celle qui est liée à l’expression de mes goûts et de mes talents, je peux alors imaginer que ma grande demeure puisse servir mon épanouissement et celui des autres. Elle peut me permettre d’exercer mes dons d’accueil.

 

Elle peut être un refuge pour écrire dans la nature ou encore pour faire de grandes fêtes poétiques où chacun exprime sa fantaisie. Elle peut aussi devenir un abri pour une famille nombreuse ou un refuge pour des sans-abris. 

C’est ainsi qu’un rêve matérialiste se teinte d’une essence expressive et s’ouvre vers l’utilité sociale, car l’abondance est déjà en chacun. Chacun a un talent qu’il veut exercer pour servir et harmoniser le monde. Dans une telle perspective, le souhait matériel ou amoureux devient un environnement favorisant une expression personnelle et essentielle. 

Il en est de même du côté de l’amour. Qu’est-ce qui vous semble difficile dans votre vie en solo au point de vouloir la changer ? Désirez-vous une relation uniquement pour vous sécuriser ? Qu’est-ce qu’une nouvelle relation apporterait de plus dans votre vie ? S’agit-il d’un projet familial, social ou spirituel ? Contribuerait-il à l’expression de ce que vous êtes profondément ? Comment le fait d’être à deux favoriserait-il votre libération intérieure ?

Il est important de se poser ces questions car, si vous regardez autour de vous ou dans vos relations antérieures, il n’est pas du tout assuré que les relations amoureuses servent à libérer les personnes de leurs conditionnements psychologiques. Bien au contraire, elles créent souvent de nouveaux attachements et de nouveaux enchaînements. 

 

Il s’agit donc de rêver juste, de rêver en fonction de son essence profonde et d’une façon qui est ouverte aux autres.  Finalement, avant de demander, il faut offrir. Il faut offrir sa présence amoureuse au monde, sa présence abondante. Dans cet acte d’offrande, on se met déjà sur la fréquence de l’amour et de l’abondance, alors, on risque de les attirer plus facilement. Si on en a encore besoin, bien entendu ! 

 barre de séparationvisitez le site de Guy Corneau : www.toslog.combarre de séparation 

Publié dans Expériences | Pas de Commentaire »

Le Coin Sourire

Posté par othoharmonie le 10 juin 2011

Le Coin Sourire dans Sourire au rire new207 ~ Une mère rentre dans la chambre de sa fille qu’elle trouve vide.
Sur le lit une lettre. Elle imagine le pire en ouvrant la lettre :

Ma Maman chérie, je suis désolée de devoir te dire que j’ai quitté la maison pour aller vivre
avec mon copain. Il est l’amour de ma vie. Tu devrais le voir, il est tellement mignon avec tous ses tattoos, son piercing et sa super moto. Mais ce n’est pas tout ma petite maman chérie. Je suis enfin enceinte et Abdoul dit que nous aurons une vie superbe dans sa caravane en plein milieu des bois. Il veut beaucoup d’enfants avec moi, c’est mon rêve aussi. Je me suis enfin rendu compte que la marijuana est bonne pour la santé et soulage les maux. Nous allons en cultiver et en donner à nos copains lorsqu’ils seront à court d’héroïne et de cocaïne pour qu’ils ne souffrent pas.
 

Entre-temps, j’espère que la science trouvera un remède contre le sida pour qu’Abdoul aille mieux. Il le mérite vraiment tu sais. Ne te fais pas de soucis pour moi maman, j’ai déjà 13 ans, je peux faire attention à moi toute seule et le peu d’expérience qui me manque, Abdoul peut le compenser avec ses 44 ans. 


 

J’espère pouvoir te rendre visite très bientôt pour que tu puisses faire la connaissance de tes petits enfants. Mais d’abord je vais avec Abdoul chez ses parents en caravane pour que nous puissions nous marier. Comme ça ce sera plus facile pour lui pour son permis de séjour.  

Ta fille qui t’aime !

PS : Je te raconte des idioties maman, je suis chez les voisins.
Je voulais juste te dire qu’il y a des choses bien pires dans la vie que le bulletin scolaire
que tu trouveras sur ta table de nuit. Je t’aime maman.

2672-3d-coeur-sourire dans Sourire au rire

Publié dans Sourire au rire | 2 Commentaires »

Le sens de la vie

Posté par othoharmonie le 9 juin 2011

  

Une école initiatique nous enseigne le sens de notre vie terrestre – Pensée du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov 

Qu’est-ce que la science initiatique ? 

Cette deuxième naissance, ce changement d’état de conscience qu’est l’Initiation, implique une si profonde mutation psychique qu’on ne doit pas l’entreprendre sans respecter certaines règles. Sinon, de grands dangers attendent l’imprudent. La science initiatique est un savoir millénaire, transmis avec amour de maître à disciple, et grâce auquel se réalise progressivement, harmonieusement, le passage vers l’illumination intérieure

La plupart des humains ne connaissent pas la raison de leur vie sur la terre, ils se demandent même ce qu’ils y font et, en attendant de repartir, ils se contentent de manger, de boire, de dormir, de s’amuser, de se bagarrer… Mais pour le disciple de la science initiatique, tout est clair: il sait qu’il doit réparer les erreurs commises dans ses vies précédentes. Ensuite, il cherche à comprendre pourquoi il est dans tel pays, dans telle famille, pourquoi il possède telles facultés ou telles lacunes et ce qu’on attend de lui. Enfin, il s’efforce de développer tous les germes des qualités et des vertus que le Créateur a déposés en lui depuis l’éternité. Voilà pourquoi une École initiatique est tellement indispensable: il n’y a rien au-dessus de la lumière qu’elle apporte au disciple sur le sens de sa vie terrestre.

Le sens de la vie dans APPRENDS-MOI tableau-moderne-trois-fleurs-zen

Publié dans APPRENDS-MOI | Pas de Commentaire »

L’union du Masculin et du Féminin

Posté par othoharmonie le 8 juin 2011

L'union du Masculin et du Féminin dans Guérir en douceur

 

fleche-gif-005 dans Guérir en douceur  le site du Tantra de la Réconciliation 

Accompagner la guérison des blessures intimes du féminin. Dévoiler, incarner la vérité du Féminin sacré, à travers les déesses grecques. Jouer avec ses démones et les déjouer tendrement. Retrouver beauté, passion, puissance et mystère dans son corps de femme. Se laisser inspirer par le mystère des rituels de la Déesse. Réveiller la joie douce, la magie pure d’être Femme. Lire la suite… 

Stage « L’Union du Masculin et du Féminin : Le Yin et le Yang ».
Dates :
 Du mardi 09 août à 18 h au mardi 16 août à 17h.
Lieux : La ferme Rolland – Drôme provençale. France.
7 jours magiques pour restaurer, célébrer la vérité créatrice et sacrée du Masculin et du Féminin, sortir des clichés. Pour réveiller la magie d’être femme, la fierté d’être homme. Pour pacifier et apprivoiser la relation. Pour réconcilier et marier son couple intérieur. Par l’auteur de « Masculin Féminin, l’Initiation Amoureuse ». Ce stage demande maturité et enracinement. 
fleche-gif-005dbellego.pferrer@orange.fr    
www.tantradianebellego.com 

Engagement d’éthique. Individus et couples.  Lire la suite… 

Publié dans Guérir en douceur | Pas de Commentaire »

Reproches aux autres

Posté par othoharmonie le 7 juin 2011

REPROCHER AUX AUTRES LA QUALITÉ

DE NOTRE EXPÉRIENCE DE VIE EST FUTILE. 

La mentalité de la victime et du vainqueur est déni et illusion. 

Chevaucher le chaos terrestre et le drame extérieur humain est un nettoyage délibéré qui se déroule planétairement, destiné à résoudre notre approche de la vie inauthentique, non consciente et programmée. Tout conflit extérieur qui déclenche en nous émotionnellement un état inconfortable, reflète notre état intérieurement tourmenté non intégré. 

Notre seul choix se trouve à présent entre s’engager de manière réactive dans le drame extérieur, ou de permettre à cette pièce de théâtre de nous faciliter la voie vers un éveil réceptif et compatissant envers notre désarroi intérieur, pour son intégration. 

 

Reproches aux autres dans Zones erronées RTEmagicC_video.gif  de votre choix :97356343fleche-gif dans Zones erronées     Introduction au Processus de la Présence   

  Le traitement des émotions 

 

Le plus grand défi

 

Aimer c’est évoluer 

 

 Tout est amour (dans la distorsion ) 

 

   Intimité et sexualité 

 

InterObjectif – L’ESPRIT COLLECTIF EN ACTION !

Publié http://blog.nous-les-dieux.org/le-processus-de-la-presence-par-michael-brown/

 

tableau-moderne-trois-fleurs-zen

 

Publié dans Zones erronées | Pas de Commentaire »

Livres audio Eckhart Tollé

Posté par othoharmonie le 6 juin 2011

« Le pouvoir du moment présent » de Eckhart Tolle

Guide d’éveil spirituel

Eckhart Tolle  Eckhart Tolle est né en Allemagne et y a passé les treize premières années de sa vie. Après des études universitaires à Londres, il s’orienta vers la recherche et, dans ce cadre, dirigea même un groupe à l’université de Cambridge. À l’âge de 29 ans, il connut une profonde évolution spirituelle qui le transfigura et changea radicalement le cours de son existence.

Il consacra les quelques années suivantes à comprendre, intégrer et approfondir cette transformation qui marqua chez lui le début d’un intense cheminement intérieur.

Au cours des dix dernières années, il fut conseiller et enseignant spirituel auprès d’individus et de petits groupes en Europe et en Amérique du Nord. Depuis 1996, il vit à Vancouver, (Colombie-Britannique). Grâce à ses livres, un plus grand auditoire pourra enfin profiter de ses enseignements.

Voici la version abrégée du livre audio :

 

(Achetez le double CD audio)

(Achetez ce livre)

 01. Vous n’êtes pas votre mental

02. Se sortir de la souffrance par la conscience

03. Plonger dans le moment présent

04. Les stratégie du mental pour éviter le moment présent

05. La présence en tant qu’état

06. Le corps subtil

07. Diverses portes d’accès au non-manifeste

08. Les relations éclairées

09. Au-delà du bonheur et du tourment, la paix

10. La signification du lâcher-prise

(narration: Vincent Davy)

Eckhart Tolle nous enseigne qu’il est possible de vivre sans souffrance, sans anxiété et sans névrose. Mais pour atteindre cet état d’éveil nous devons arriver à comprendre que nous sommes nous-mêmes les créateurs de notre propore souffrance. Que notre mental – et non pas les autres et notre monde environnant – est à l’origine de nos problèmes. C’est notre mental, avec son flot presque continu de pensées, qui se soucie du passé et s’inquiète de l’avenir qu’il faut apprendre à maîtriser.

Pour entreprendre ce périple vers le pouvoir du moment présent, il nous faut laisser derrière nous notre esprit analytique et le faux moi qu’il a créé, c’est-à-dire l’ego.

Dès le début du premier chapitre, nous nous élevons rapidement vers des hauteurs où nous pourrons respirer un air plus léger propre à la spiritualité. Même si le périple où Eckhart Tolle nous emmène présente des défis, le langage qu’il emploie est simple et le format question-réponse qu’il a choisi constitue un guide rassurant. Les mots ne sont eux-mêmes que des panneaux indicateurs.

Si nous réussissons à être totalement dans ici-maintenant et à faire chaque pas dans le moment présent, si nous réussissons aussi à vraiment appréhender les réalités que sont notre corps énergétique, le lâcher-prise, le pardon et le non-manifeste, nous saurons nous ouvrir au pouvoir transformateur de l’instant présent.

« L’être est la vie éternelle et omniprésente. Il existe au-delà de toutes les formes assujetties au cycle de la vie et de la mort. L’être vous est accessible maintenant comme étant votre véritable nature. Mais n’essayez pas de le comprendre avec votre mental. Vous ne pouvez le saisir que lorsque votre mental s’est tu et que vous êtes pleinement et intensément présent. Retrouver la conscience de l’Être et se maintenir dans cet état de réalisation, c’est cela l’illumination. » Lire la suite de cet article… »

 

Le pouvoir du moment présent

Publié dans APPRENDS-MOI | Pas de Commentaire »

Les lois de l’hospitalité

Posté par othoharmonie le 6 juin 2011


Les lois de l'hospitalité  dans Légendes Indiennes 26-insolite-16  En Inde, les gens sont, pour le meilleur et pour le pire, très attachés à leurs traditions. Dans certains cas, même quand toutes les formes du devoir et des convenances semblent être respectées, la notion de mesure est perdue. Le comportement atteint alors des extrêmes qui n’étaient peut-être pas souhaitables. C’est ce que vous raconte cette histoire à la fois drôle, ambiguë et cruelle. 


Une histoire indienne, souvent racontée sous des formes diverses, montre un oiseleur, un habile piégeur. Il capturait des oiseaux vivants et les vendait au marché. 


Un jour, parmi ses prises, il comptait un pigeon femelle, qu’il emportait dans une cage en bambou. 


Tandis qu’il traversait une épaisse forêt pour regagner sa demeure, un orage inhabituel frappa la terre. Toute marche était impossible. L’homme dut chercher un abri sous un arbre énorme. Il s’appuya contre l’arbre (auquel il demanda sa protection) et déposa près de lui, sur le sol, la cage qui renfermait le pigeon femelle et une autre cage, où se débattaient d’autres oiseaux. 


Il se trouva que cet arbre était l’habitation de la pigeonne, sa capture, qui vivait là avec son mâle. Celui-ci, qui se cachait de l’orage dans les cavités du bois, entendit les plaintes de sa compagne. Il sortit craintivement et la vit prisonnière dans une cage, au-dessous de lui. 


 Les deux pigeons engagèrent la conversation, dans leur langage – que l’homme ne pouvait pas comprendre malgré son habitude des bois. Et les autres oiseaux crièrent au pigeon mâle :
   – Vite ! Descends ! Délivre-nous !
   – Il s’est endormi ! N’aie pas peur ! Viens ! 


En effet, le chasseur laissait tomber sa tête sur sa poitrine et s’abandonnait au sommeil.
   Le pigeon mâle descendit de l’arbre et, à coups de bec, à coups de pattes, il s’attaqua aux liens qui fermaient la cage de la femelle… 


   – Que fais-tu ? lui dit celle-ci.
   – Je lutte contre ces attaches.
   – Pourquoi ? Tu as d’abord d’autres devoirs.
   – Dis-moi.
   – Cet homme a froid. Tu dois le réchauffer. 

 

Le mâle parut très vivement surpris et dit à la femelle prisonnière : 


   – Réchauffer notre ennemi ? Cet homme qui t’a capturée et qui veut te vendre au marché ? As-tu perdu l’esprit dans le vent ?
   – Non répondit fermement la femelle. Mon esprit est clair, même dans ma cage. Plus clair peut-être. 


   Mais les autres oiseaux criaient, tout en s’agitant dans leur cage : 


   – N’écoute pas cette insensée ! Délivre-nous ! Aucune hésitation n’est concevable !
   Troublé par l’attitude de la femelle, le mâle lui demanda :
   – Que veux-tu me dire ?
   Tu as oublié ce que tu sais, lui répondit-elle. Notre ennemi a choisi cet arbre pour abriter un moment sa fatigue dans la tempête, et cet arbre est notre demeure. Cet homme est donc chez nous, il est notre hôte. Le destin, qui s’appelle aussi le hasard, l’a dirigé cette nuit jusqu’à nous. Même dans le territoire obscur du sommeil, la tête penchée, les bras faibles, il est plus précieux que nous. Nous lui devons respect et assistance. 


   – Ne l’écoute pas ! criaient les autres oiseaux. Ne te trompe pas sur ton devoir ! N’obéis pas à cette loi ! Une loi que l’on suit étroitement devient absurde ! 


   – C’est le destin qui a déclaré cette tempête ! reprit un autre oiseau. C’est le destin qui a mené le chasseur jusqu’ici ! 


   – Oui ! Pour que tu nous délivres !
   – Et c’est le destin qui l’a endormi !
   – Fais vite avant qu’il se réveille !
   – Veux-tu voir ton épouse en esclave ? 


Mais le pigeon mâle demeurait immobile devant la cage de la femelle. Et celle-ci, qui paraissait très calme et sûr d’elle, lui dit encore : 


   – N’écoute pas les cris des autres captifs qui sont prisonniers de leur souffrance. Néglige une pitié banale. Un ordre supérieur cette nuit nous commande. Ne sois pas insensible à cet ordre. Vois plus loin que moi. Va chercher du bois sec pour réchauffer cet homme et dépêche-toi, car il tremble. 


en_inde dans Légendes Indiennes          Le mâle s’élança dans la forêt. Trouver du bois sec au fort de l’orage ne fut point facile. L’oiseau fit des dizaines et des dizaines de voyages, apportant des brindilles, des bouts d’écorce et de la mousse, qu’il entassait au pied de l’arbre à l’abri de la pluie, tandis que le piégeur, détruit par la fatigue, dormait. 

 

Quand le tas lui parut assez gros, méprisant les cris d’indignation des autres oiseaux captifs, le pigeon mâle, encouragé par sa femelle, s’élança pour trouver du feu. Il pénétra, à ses périls, dans plusieurs demeures de paysans où du feu pétillait. Il se cacha, il rusa, il réussit à saisir et à emporter dans son bec une petite bûche embrasée. Il la tint sous son aile, se brûlant les plumes, pour la protéger de la forte pluie. Mais malgré ses efforts la braise s’éteignit. 


Il recommença, deux fois, trois fois, quatre fois. A la cinquième tentative, à bout de résistance, il parvint à allumer le feu tout près du chasseur endormi. 


La nuit tombait déjà. L’oiseau se tenait sur une des branches, épuisé par six heures d’efforts.
Le chasseur se réveilla et tendit ses mains vers la flamme. Il rajouta du bois au feu.
L’orage ne se calmait pas. Les deux pigeons, qui observaient alors le chasseur, le virent alors porter une main à son estomac. 


   – Il a faim, dit le pigeon femelle à son compagnon.
   – Oui, il a faim, lui dit le mâle. Il est notre hôte. Nous devons le nourrir.
   – Tu as raison, lui dit la femelle emprisonnée. Nous devons le nourrir. Il le faut. 


Ils s’étaient compris l’un l’autre. A cette heure tardive, il était illusoire de rechercher dans la forêt quelque nourriture pour le chasseur. Tout était sombre et hostile. Alors le pigeon mâle ferma ses ailes et se laissa tomber au milieu des flammes au-dessous de lui, sous les yeux étonnés du chasseur. En un instant ses plumes brûlèrent, sa peau se rôtit, sa vie se perdit. 


Le chasseur, qui comprenait parfaitement le sens de ce geste, se sentit ému jusqu’aux larmes. Il ouvrit la porte de la cage et rendit la liberté à la femelle, tout en lui demandant pardon, ainsi qu’aux autres oiseaux. 


Mais la femelle, au lieu de s’éloigner dans la forêt, rejoignit aussitôt son époux dans les flammes et brûla près de lui. 

 

Source : www.indianmythology.com/

1

Publié dans Légendes Indiennes | Pas de Commentaire »

BIODIVERSITE

Posté par othoharmonie le 5 juin 2011

Le Val Suzon, bientôt Réserve naturelle régionale

 

Situé au nord de l’agglomération dijonnaise, le massif forestier du Val-Suzon offre une grande diversité de milieux, et une richesse florale et faunistique à préserver. D’où le projet d’y créer une Réserve naturelle régionale.

 

BIODIVERSITE dans Traditions en Bourgogne   dans Traditions en Bourgogne            

         Forêt du Val-Suzon

Forêt du Val-Suzon © crédit photo : Pierre Combier

La loi de démocratie de proximité (article 109) a institué, en 2002, les réserves naturelles régionales, dont le classement appartient au Conseil régional. Ce nouvel outil permet une réflexion sur la préservation de la biodiversité à l’échelle régionale.


Le conseil régional de Bourgogne souhaite inscrire le massif forestier du Val Suzon comme réserve naturelle régionale. Celui-ci présente en effet une mosaïque d’habitats unique en Bourgogne et une faune et une flore associées, très riches tant sur le plan de la rareté que de la diversité, sur une surface de plus de 3000 ha.

 

Des habitats multiples et rares

La Bourgogne se situe au carrefour des influences climatiques océaniques, méditerranéennes et continentales. De plus, le Val Suzon bénéficie de multiples orientations et situations topographiques. On y trouve par conséquent une riche diversité de milieux : pelouses sèches, éboulis, marais tufeux, falaises,…


 
Une grande diversité faunistique et floristique

 

La variabilité des situations déterminent la diversité de la faune et de la flore, particulièrement importantes dans les milieux ouverts remarquables. 27 sites ont ainsi été répertoriés d’intérêt écologiques en forêts domaniale du Val-Suzon et communale de Messigny-et-Vantoux. On dénombre plus de 500 espèces botaniques dont 59 espèces remarquables. Un quart de la flore bourguignonne est représentée dans le massif forestier du Val-Suzon. Parmi elles, on trouve 11 espèces bénéficiant d’un statut de protection régional, et 1 espèce botanique protégée au niveau national.


Par ailleurs, 11 espèces d’oiseaux d’intérêt européen et 5 espèces de reptiles protégés au niveau national ont été recensées, ainsi que plusieurs espèces entomologiques protégées et remarquables.

pont+de+val+suzon

Un site primordial pour la gestion de l’eau

Le périmètre du projet de la réserve naturelle couvre une surface importante du réseau hydrographique du massif forestier. Les résurgences et le ruisseau du Val Suzon représentent un tiers du bassin d’approvisionnement de l’agglomération dijonnaise. Autant dire que la qualité de l’eau y est primordiale. Que ce soit les habitats humides ou les sols forestiers, tous jouent un rôle de filtre naturel, de stockage temporaire ou de transfert de l’eau qui ne doit pas être négligé.

Archéologie :

trois sites témoins des premières activités humaines Le périmètre de la réserve inclut trois sites d’exception que nous devons de préserver :

  • Le camp fortifié de Roche-Château (21 ha, il domine l’entrée sud de la vallée)
  • Le camp de la Fontaine au Chat (2 ha, installé au Nord-est du bourg de Val-Suzon)
  • Le camp du châtelet d’Etaules (8  ha, il surplombe le Val-Suzon)

Ces sites ont été choisis dès le Néolithique (entre le IVème et le IIème millénaire avant J.-C.) comme sites de défense permanents pour les populations venues chercher la sécurité afin de pratiquer des activités principalement pastorales. Abandonnés au Néolithique final, puis de nouveau occupés au environ du Xème siècle avant J.-C. après 10 siècles d’abandon, ils verront construire des ouvrages plus imposants comme des citadelles pendant l’Âge de fer.

On trouve aussi le temple Lingon, une construction de pierres sèches attribuée aux Lingons où l’on a retrouvé des monnaies gauloises et romaines.

Le saviez-vous ?

le classement en Réserve naturelle régionale est proposé pour une durée initiale de 10 ans

 

Depuis%20les%20balcons%20du%20Suzon

Publié dans Traditions en Bourgogne | Pas de Commentaire »

La spiritualité

Posté par othoharmonie le 5 juin 2011

ange

 

 

Un véritable spiritualiste ne cherche qu’à se perfectionner – Pensée du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov 

Il vaut mieux un matérialiste convaincu qui rejette la réalité du monde invisible, qu’un prétendu spiritualiste qui va s’aventurer dans un monde qu’il connaît mal et qu’il veut exploiter par intérêt ou même seulement par vanité, pour attirer l’attention sur lui, car il enfreint les lois du monde spirituel et un jour ou l’autre il devra répondre de ses fautes. Le savoir que les Initiés ont accumulé tout au long des siècles n’était pas destiné à l’usage qu’en font beaucoup trop de gens qui s’y intéressent : des curieux, des hurluberlus, des malades, des escrocs… Celui qui se prétend spiritualiste ne doit rien attendre d’autre de la Science initiatique que la transformation de sa vie intérieure, son perfectionnement. Tout élément étranger à cette préoccupation n’est pas la spiritualité véritable. 

Les joies spirituelles, plus précieuses que les plaisirs – Pensée du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov 

Combien de gens regardent les spiritualistes avec pitié ! Ils disent :  » Mon Dieu, quelle vie ! Prier, méditer, faire des exercices spirituels, jeûner même, au lieu de profiter des plaisirs comme tout le monde… oh, les pauvres, c’est affreux !  » Ils ne savent pas que ces gens qu’ils plaignent ont déjà vécu, dans un passé proche ou lointain, cette vie d’après eux tellement désirable, et que s’ils l’ont abandonnée, c’est justement parce qu’ils ont découvert l’existence d’autres domaines ; ils connaissent d’autres états de conscience qui leur apportent d’autres bonheurs, des sensations de plénitude beaucoup plus vastes, plus stables, plus sûres et que les matérialistes ne soupçonnent même pas. Et puisque ce sont des joies spirituelles qu’ils n’ont pas encore expérimentées, ils n’ont pas le droit de se prononcer sur elles. Les spiritualistes ont pu faire la comparaison, tandis que les matérialistes, non : ils ne goûtent qu’à une seule catégorie de plaisirs, comment peuvent-ils se prononcer en connaissance de cause ?  Ils sont trop pressés de plaindre ceux qui ont choisi la voie de la spiritualité.   

Le retour à la source – Extrait des Oeuvres complètes – Volume 17- Pensée du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov 

« … Celui qui arrive à comprendre ce double processus, la sortie du centre et le retour au centre, possède la clé du savoir. 

Le retour à la source, cette union, cette fusion avec notre Père Céleste, est le but de toutes les religions. C’est ce que l’on appelle la réintégration des êtres. La préoccupation essentielle de toutes les religions est de faire retrouver à l’homme son état primordial, cet état d’équilibre, de paix, de joie, d’extase et de lumière qu’il goûtait dans le sein de l’Éternel… »

 

 

 

ange

Publié dans APPRENDS-MOI | 3 Commentaires »

Massothérapie

Posté par othoharmonie le 5 juin 2011

Formation en massothérapie Esalen®

Massothérapie dans Guérir en douceur centreeauvie

 

190 heures d’enseignement en massage Esalen® donné par les enseignantes de l’Institut Esalen.
En plus d’une technique manuelle, cette approche holistique nous parle d’un état d’être, d’une philosophie du toucher. Cette formation s’adresse à celles et ceux qui veulent devenir massothérapeutes, ajouter cette technique à leur pratique existante ou entreprendre une démarche de croissance personnelle.  

f15d dans Guérir en douceurDu 24 juillet au 21 août 2011. www.centre-eauvie.com

 

Actualités 

:: Commentaires de gens ayant suivi la formation de 28 jours en Massage Esalen ®. toute l’info 

 

:: Le Centre EauVie prendra bientôt racines !
toute l’info 

 

:: La méditation du solstice sera vraiment spéciale.  Elle aura lieu un jour où on vivra une éclipse de pleine lune !  Ce phénomène ne s’est pas produit depuis 456 ans !! toute l’info 

 

:: Nouveauté ! Des alternatives santé s’offrent à vous ! toute l’info 

 

accueil-en

Publié dans Guérir en douceur | Pas de Commentaire »

Chamane Intérieur

Posté par othoharmonie le 5 juin 2011

Chamane intérieurLoge de la Paix 

ange

Réveiller L’âme de votre Chaman Intérieur
Voyage Initiatique au coeur du Mont Shasta, Californie


21-26 Juin  -  26-31 Juillet   - 23-28 Août

Durant cette semaine d’exploration et de ressourcement, plusieurs activités vous seront offertes afin de vous aider à vous relier à l’immensité des énergies du Mt Shasta. Remplissez votre corps de lumière, laissez votre âme s’élever vers les plus hautes dimensions spirituelles et devenez un pont entre la terre et le ciel. 


Chamane Intérieur dans Guérir en douceur f15dJosiane Antonetti  
www.mattersofspirit.com

Cérémonies dans la Loge de la Paix offertes pendant les mois d’été au Mont Shasta, Californie

Notre loge de la paix est une « maison de prière ». C’est un endroit de réunion du cœur rassemblant  des personnes de toutes les fois, milieux et cultures pour embrasser l’unité de notre famille planétaire. Ce lieu sacré, imprégné de milliers de prières offertes depuis de nombreuses années par des personnes du monde entier, est ouvert aux individus ainsi qu´aux groupes visitant notre région à la recherche de guérison. 

f15d dans Guérir en douceurSur réservation. Pour plus d’informations   www.mattersofspirit.com

 

 

 

 

holysprt.237132341_std

Publié dans Guérir en douceur | Pas de Commentaire »

Porte ouverte sur le futur

Posté par othoharmonie le 4 juin 2011

 

Porte ouverte sur le futur dans ADN Démystifiée toilekishori    Suite 4 de l’Interview  avec  KISHORI  AIRD 

Le nouveau modèle de l’ADN 

pour le magazine espagnol REVISTA  ATHANOR, mars 2011 

 

 

 

-         Il semble qua ‘il existe des personnes qui possèdent plus d’hélices que la majorité. Pouvez vous expliquer ce qu’elles ont de différent de nous tant du point de vue génétique du point de vue de leurs capacités? 

 

Je ne les connais pas personnellement, mais je suis certaine que c’est comme l’intelligence, ce qui compte c’est ce que nous en faisons ! C’est exactement comme les protocoles de l’ADN, nous pourrions nous servir de la reprogrammation pour contribuer à plus d’abondance, une meilleure santé, plus d’intelligence, plus, plus, plus …. Mais pourquoi au juste ? La recherche du bonheur et du plaisir mène rarement au contentement et à l’amour. 

 

Dans mon cas, à force de reprogrammer mon code génétique en utilisant l’intention du POINT ZÉRO, j’ai de plus en plus de facilité à accéder à ma vraie nature ESSENTIELLE et à l’amour de soi.  Voilà selon moi le but de toutes capacités accrues : « Connais-toi toi-même » (Socrate) et « aimes ton prochain comme toi-même » (Jésus). 

 

-      Y a –t il des indices à partir de l’ ADN que l’espèce humaine a commencé sa mutation? Vers quoi ? 

 

J’espère  que c’est vers l’énergie de l’unité de l’Essence et du cœur au point zéro ! 

 

Certains de mes stagiaires ont connu des changements physiques importants grâce à la reprogrammation de l’ADN mais pour moi, depuis le début de mon travail sur la reprogrammation de l’ADN ce que j’ai noté le plus j’ai les lecteurs et les stagiaires, c’est le changement de paradigme à propos de leur relation avec la dualité et l’avènement du point zéro, les retrouvailles avec leur Essence et l’inauguration de la nouvelle ère de l’amour de soi.  C’est l’Essence de l’amour et l’amour de l’Essence dans la matière. 
Ils ont vécu des transformations profondes sur tous les plans, physique, émotionnel, mental et spirituel.  Pour moi c’est cela qu’holistique veut dire et je suis heureuse d’intervenir dans mes programmes par défaut pour choisir de nouvelles structures et d’avoir l’appui dans ce processus de mon propre code génétique. 

 

Pour répondre à votre question, oui il y a des indices, en  voici un exemple : 

http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/575/interview-de-drunvalo-melchizedek 

 

Il y a 10 ou 11 ans un enfant est né au Etats Unis avec le Sida. A la naissance, puis à 6 mois, il fût testé positif. Une année plus tard il était encore positif. Alors ils ont cessé de le tester jusqu’à ce qu’il ait 6 ans. Ce qui fût surprenant c’est que le test indiquait qu’il était complètement libéré du sida. En fait, il n’y avait aucune trace qu’il ait pu avoir le sida ou le virus HIV un jour. Il fût emmené à UCLA (Université de Los Angeles) pour voir ce qu’il en était et les tests montrèrent qu’il n’avait pas un ADN humain normal. Dans l’ADN humain nous avons 4 acides nucléiques qui se combinent par groupes de 3 formant 64 schémas – ou patterns – différents, appelés codons. Où que ce soit sur la planète, l’ ADN humain comporte 20 codons « branchés »(activés), les autres étant « débranchés »(désactivés), excepté 3 d’entre eux qui sont les codes d’arrêt et de démarrage, tout à fait comme pour un ordinateur. (…) Ce garçon avait 24 codons branchés, 4 de plus que n’importe quel autre être humain. Après ils ont testé ce garçon pour voir la force de son système immunitaire (…) et ils découvrirent que cet enfant était immunisé contre tout. Alors ils ont trouvé un autre enfant avec ces codons branchés, puis un autre, puis un autre, puis 10 000, puis 100 000, puis 1million et, arrivés à ce point l’Université de Los Angeles, en analysant des tests ADN du monde entier, estime que 1% de la population du globe a le nouvel ADN. Ce qui correspond approximativement à 60 millions de personnes qui ne sont pas humaines selon les vieux critères. 

 

-Un message final pour les lecteurs ? 

 

Mon message est  à propos de la nouvelle étape d’évolution essentielle qui s’ouvre à nous. Notre ADN reprogrammé, réveillé et au point zéro nous permet déjà de commencer à conscientiser cela facilement en nous et autour de nous : 

 

La cosmologie décrit souvent les  lois par lesquelles le monde physique est gouvernée selon le code suivant : 0-1-2. Au début il y a le chaos ou le grand chaos cosmique, le Grand Tout – le ZÉRO.  Puis dans le Zéro apparaît un mouvement le UN (l’Essence), L’Essence est la partie individualisé du zéro.  La volonté du Zéro ouvre un chemin à l’Essence c’est le Tao, le chemin de l’expression du Un qui le conduira du non manifesté vers le manifesté.  L’Essence arrive comme un point, un œuf dans le manifesté et  déploie selon des lois générales du monde physique qui sont gouvernées par le DEUX, le yin et le yang, l’ombre et la lumière, le féminin et le masculin.  La pensée orientale considère cette dualité comme une complémentarité plutôt qu’une opposition et qui est la base de la manifestation dans la matière.  La vie de cette Essence s’exprimera au gré des besoins du temps à travers cette complémentarité. 

 

Les besoins de notre temps nous amènent présentement vers un changement de structure : 2-0-1-2.  Nous terminons un DEUX et retournons vers le ZÉRO pour recommencer avec le UN dans une nouvelle manifestation du DEUX, 

 

A partir d’ici dans un monde de densité et de restrictions, nous avons saisi le  DEUX par le biais du point zéro, nous retournons vers l’ESSENCE (le UN) pour commencer une nouvelle forme de complémentarité. Comme je l’ai écrit dans mon livre convergence, le point zéro ouvre une nouvelle possibilité. Dans ce mouvement convergent sans début et sans fin, les polarités cessent d’exister individuellement et se fondent dans une spirale convergente dynamique et puissante qui ouvre la porte de l’espace sacré des possibilités essentielles. 

 

Le chemin de la convergence vers notre centre existe déjà à l’intérieur de nous et ne demande qu’à être activé. C’est une spirale au point zéro formée de deux côtés dont l’un est positif et l’autre négatif. Chaque fois que nous l’alimentons par une sensation positive ou négative, l’espace convergent à l’intérieur du vortex s’amplifie. Son centre devient de plus en plus accessible et nous conduit directement à l’intérieur vers l’état d’amour au point zéro qui permet à l’ombre de coexister avec la lumière. 

 

Le point zéro, qui permet la coexistence de l’ombre et de la lumière, est identique à l’espace dynamique convergent à l’intérieur de la double hélice d’ADN. Chacune des torsades représente des forces opposées négatives et positives. Cet enchaînement se fait dans un sens déterminé, opposé à celui de l’autre, formant une spirale qui s’enroule autour d’un axe d’énergie. En périphérie, l’énergie se dissipe, mais lorsqu’elle converge vers le centre, comme dans le cas des tornades ou des vortex, elle s’amplifie. La force négative et la force positive se déplacent constamment le long de cet axe de rotation du point zéro. C’est un enroulement énergétique tendant vers l’infini et l’éternel, puisqu’il est sans naissance et sans fin. Il est la manifestation de l’amour non polarisé dans le bien et le mal, et résulte de la coexistence de ces deux courants

 

Actuellement de cette espace sacré des possibilités essentielles, s’ouvre une nouvelle possibilité du cœur. Nous revoici avec un nouveau mouvement un nouvel UN – l’Essence peut s’incarner à volonté selon la loi du libre arbitre, et nous pouvons choisir cette nouvelle possibilité du DEUX.

 

 Au lieu de vivre la complémentarité dans une réalité (une matrice)  qui est basé sur différence et  la séparation entre le yin et le yang, le bon et  le mauvais nous pouvons par le passage du point zéro, et l’Essence (le un) accéder à la nouvelle matrice de l’unité – c’est celle du cœur. C’est comme si nous avions un V et qu’à la base il y a avait un zéro qui s’ouvre sur un autre V renversé on pourrait penser à la forme du 8.  Du 2 de la séparation dans le V du haut, nous passons au 0 au centre (le point zéro) nous nous reconnectons au 1 (la nouvelle étape d’unité de l’Essence et de l’Amour de Soi) et nous nous  ouvrons au 2 dans bas – celui de l’UNITÉ. C’est le code de 2-0-1-2.  Pour se faire il ne faut pas attendre que l’année 2012 nous apporte un miracle ou une fin du monde.  C’est la fin du monde de la séparation qui s’offre à nous, il n’en tient qu’à nous de la choisir.  Si nous réalisons que nous ne sommes pas capable de vivre de façon essentielle dans l’état d’amour au point zéro.   Nous pouvons reprogrammer notre ADN pour pouvoir le faire facilement et aisément. 

 

C’EST CETTE NANO SECONDE du point zéro entre les deux boucles du 8 nous permet de quitter la boucle du haut qui est celle de la séparation pour choisir le nouveau monde de l’Unité.

 Le site de Kishori Aird peut être visité ICI

 

 

FuturAvant28 dans ADN Démystifiée

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

Qu’est-ce que le Point Zéro

Posté par othoharmonie le 4 juin 2011

Qu’est-ce que le Point Zéro dans ADN Démystifiée flyer-lieu,406,Point-zero,161,0Suite 3 de l’Interview  avec  KISHORI  AIRD 

Le nouveau modèle de l’ADN – pour le magazine espagnol REVISTA  ATHANOR, mars 2011 

-      Qu’est ce que le Point Zéro et comment peut-il mettre de l’ordre dans nos polarités? 

Le point zéro est un état d’être dynamique qui résulte de la coexistence consciente de deux pôles opposés. Il nous permet d’utiliser l’aspect négatif et positif des émotions et de créer ainsi une force d’attraction. Mais saviez-vous que ce point zéro peut devenir dynamique et créer un vortex de haute énergie que nous pouvons utiliser comme force créatrice pour nous permettre de mieux amplifier notre Essence et apporter du mouvement dans les situations stagnantes ? 

La spirale convergente du point zéro est une constance qui permet à l’ombre de coexister avec la lumière sans que l’un n’annule l’autre. Peu importe ce qui nous arrive, si nous choisissons de le vivre sans jugement au point zéro, nous permettons à tout ce que nous ressentons, que ce soit sur le plan physique, émotionnel, mental ou spirituel de contribuer à la dynamique convergente du vortex du point zéro. Au centre de cette tornade, il y a un espace vaste et sacré des possibilités où nous pouvons créer l’émergence de notre individualité essentielle. À force de pratiquer la convergence, nous devenons riches et pleins de l’intérieur, restaurés par notre Essence et par la paix du cœur. En laissant agir la convergence, nous développons une disponibilité à recevoir ses bienfaits. En ayant accès à l’espace sacré des possibilités au centre de la spirale du point zéro, au lieu de choisir que nos objectifs s’alignent sur l’Essence, nous permettons aux objectifs de l’Essence de se manifester en laissant agir l’Essence et la convergence dans nos vies

- Quelle sont l’attitude et le travail que nous devons réaliser pour atteindre l’équilibre correct des polarités au Point Zéro ? 

Le point zéro est une spirale convergente dans laquelle tout est recevable et tout est acceptable. C’est une direction concentrique pour tout ce que nous vivons physiquement, mentalement, émotionnellement et spirituellement. Le vortex du point zéro est si puissant qu’il permet l’activation et l’ancrage de l’Essence et de l’Amour de soi  sans aucune réserve. La convergence au centre de soi avec tous nos corps, physique, émotionnel, mental et spirituel permettent aux pensées, aux blessures, aux aspirations et aux succès de se fondre en un tourbillon au cœur duquel s’ancre l’espace sacré des possibilités essentielles. Dans cet espace naît le contentement et jaillit le rayonnement de l’amour au point zéro. À partir de maintenant, en étant convergents au point zéro, tout nous sert à ancrer et à amplifier notre Essence et l’amour de soi, que ce soit la colère, la tristesse ou la culpabilité. Pour que nous placions notre vie au point zéro, il s’agit d’inclure tous nos aspects sur les plans physique, émotionnel, mental ou spirituel. Il nous permet de développer une attitude convergente et de non jugement par rapport à nos aspects négatifs. L’intimité des relations affectives est souvent un milieu très favorable pour pratiquer l’intention consciente. Imaginez cette scène : mon conjoint a un programme par défaut qui le fait se sentir impuissant chaque fois que moi, je suis dans mon pouvoir créatif. Son sentiment d’impuissance déclenche chez moi en réaction, un autre programme inconscient par défaut : ma culpabilité face à mon pouvoir créatif, à cause duquel je me sens inconfortable en sa compagnie dans ces moments-là, ce qui me rend agressive. Au lieu de réagir en critiquant mon conjoint, ce qui ne règle rien du tout, je travaille avec l’intention consciente et je dis « Je choisis d’utiliser l’énergie de cette émotion que je ressens (par exemple la colère)  pour alimenter l’espace sacré au centre du vortex du point zéro même si je ne sais pas comment ou même si je voudrais avoir raison, etc. Lorsque je suis dans mon pouvoir créatif, toutes les personnes autour de moi peuvent en bénéficier. De même, s’il surgit une difficulté (ou une rupture) de communication, je peux formuler une intention telle que : « Je choisis de communiquer de façon essentielle et aimante quand je suis dans l’intimité, même si je ne sais pas comment (ou même si j’ai de la difficulté à m’exprimer parce que mon père était très autoritaire, ou…) » . 

Il faut bien comprendre que se placer au point zéro ne veut pas dire « laisser tomber ». Nous ne laissons rien tomber au point zéro. Nous maintenons au contraire deux polarités différentes dans le même espace

  Le site de Kishori Aird peut être visité ICI

April_2006_Paris_Day_3o_Point_Zero_in_Place_du_Notre_Dame.sized dans ADN Démystifiée

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

ADN et Essence

Posté par othoharmonie le 4 juin 2011

 

ADN et Essence dans ADN Démystifiée 518WYEB4VFL._SL160_   Suite 2 de l’Interview  avec  KISHORI  AIRD 

Le nouveau modèle de l’ADN pour le magazine espagnol REVISTA  ATHANOR, mars 2011 

 

 

-      Vous avez défini l’Essence en termes de fréquences. Pouvez-vous l’expliquer? 

 

Le «vrai nous» est non localisé, c’est-à-dire qu’il n’est pas limité.  Il n’existe pas en fonction du temps et de l’espace et n’a pas de position fixe. C’est son taux vibratoire qui est constant. 

 

Selon la théorie des cordes, tout n’est que fréquence vibratoire, que ce soit au 

niveau subatomique ou macroscopique. En vertu de cette théorie, la configuration et le contenu de l’univers sont définis par des fréquences vibratoires. La théorie des cordes fait le lien entre la mécanique quantique et la relativité en présentant les particules comme des cordes d’énergie enroulées sur elles-mêmes, qui vibrent à des fréquences bien spécifiques et ainsi constituent la matière. Chaque fréquence, qui comporte une masse et une énergie distinctes, donne à la matière son individualité. La matière est donc formée de cordelettes et c’est la fréquence vibratoire de ces cordelettes qui indique la nature des éléments quantiques. Chaque quark possède sa propre fréquence individuelle. Le taux vibratoire et la fréquence particulière de chaque type de quarks déterminent la nature de la matière. Nous aussi, avons un taux vibratoire propre et unique. 

 

-      Il semble que les fréquences soient aussi importantes pour l’ADN. Quelle est la relation entre les fréquences de l’ADN et celles de l’Essence? 

 

Notre ADN vibre à la fréquence de notre famille génétique, notre race, notre sexe, etc,  mais l’énergie qui l’habite est celle de notre Essence, c’est notre taux vibratoire individualisé. 

 

-      Dans votre livre Essence, vous relativisez l’importance de reprogrammer l’ ADN à partir des protocoles que vous avez établi dans vos livres précédents ? Il existe des façons plus simples ?  Quelles sont elles? 

 

Nous pouvons utiliser le pouvoir de l’intention essentielle au point zéro.  Nous pouvons choisir de vivre notre vie, alignés et ancrés sur la fréquence de notre Essence, en restants convergents au point zéro. La convergence qui est la direction du point zéro est comme une tornade dont le centre donne accès à l’espace sacré des possibilités essentielles.  C’est l’espace de l’Essence de l’amour et l’amour de l’Essence. 

 

Les gens qui ont vécu une mort clinique ont pu réaliser qu’une fois libérée du corps, l’ESSENCE ou la force vitale, (le KA, le Qi, etc) peut aller dans toutes les directions. Par le libre arbitre nous pouvons choisir que nos choix s’alignent sur la fréquence de notre essence. il  doit avoir une résonance  harmonieuse avec la fréquence de votre essence. Vous pourriez sans doute défier cette loi, et faire fi de cette permission vibratoire, mais les conséquences de cause à effet sont si lourdes à porter et ont tant de répercussions qu’il faudrait vraiment considérer l’amplitude de  cette décision et la force de la vague qu’elle entraînera dans votre existence avant de décider de le faire.  De toutes façons, c’est vraiment se compliquer la vie. Si vous vous limitez à cette partie juste et essentielle  qui vous est accessible, votre plaisir et votre abondance seront sans fin.  C’est une question d’harmonie et d’endroit juste dans l’univers.  C’est une question de relations essentielles  et de constellations d’univers.   Il existe différents types de constellations d’univers avec des dénominateurs communs essentiels. 

 

Comme dans les affaires humaines, il existe dans le cosmos un territoire existentiel qui marque ce rapport de constellation et donc qui marque un certain rapport d’appropriation existentielle, de grasping existentiel correspondant à cette constellationhttp://1libertaire.free.fr/Guattari11.html 

 

Le fait de ne plus chercher à devenir nous rend disponibles aux circonstances les plus alignées sur notre taux vibratoire et nous permet d’arriver à créer sans rien forcer, en suivant le courant. Le centre de la spirale du point zéro n’est pas un espace statique depuis lequel nous regardons la vie sans engagement et sans passion. C’est un espace de vie aux possibilités multiples qui, lorsqu’il est purgé du jugement positif ou négatif de l’observateur, n’a qu’une seule direction, qui est l’expression juste de notre nature essentielle. Avec la convergence au point zéro qui permet de faire coexister toutes les définitions bonnes ou mauvaises que nous avons de nous et des autres, nous participons à la création d’une réalité où chaque élément peut trouver sa place et son expression exactes en fonction de son individualité essentielle. 

 

-      SI l’ADN est moins stable et solide que ce que l’on croyait, pouvons-nous réellement le reprogrammer fermement? 

 

Puisque l’ADN est moins stable et solide que ce que l’on croyait, je termine chacun des protocoles par la phrase suivante : 

Je commande que cette reprogrammation soit complète et scellée jusqu’à nouvel ordre de la part de… (la personne traitée). Ceci scelle la reprogrammation. 

 

À partir de maintenant nous ne faisons plus de protocoles pour régler un problème mais pour pouvoir vivre ce problème de façon convergente au point zéro en s’honorant inconditionnellement peu importe nos forces ou nos faiblesses et tout en amplifiant et ancrant notre Essence et l’Amour de Soi. 

 

C’est comme si nos interventions ne servent plus  à rectifier notre vie, mais la reconduire sur le chemin de l’Essence,  en accord avec l’équilibre parfait de toutes les possibilités accomplies et non accomplies.  Cette façon de procéder diminue l’ampleur de nos interventions et les rend plus tolérées et s’ajustent constamment au changement inhérents à l’existence en gardant continuellement la même direction qui, elle, NE CHANGE PAS ! 

 

-      Des expériences scientifiques menées en Russie ont démontré que l’ADN est sensible au langage. Quelles recommandations pouvons-nous extraire de…. 

 

Des linguistes russes ont déterminé que le code génétique, surtout l’ADN superflu, utilise les mêmes signes que ceux du langage. La substance génétique d’un tissu vivant – mais non d’un tissu in vitro – réagit à un langage dont la fréquence est semblable à celle du langage utilisé en hypnose. 

 

C’est la raison pour laquelle lorsque nous installons nos commandes de reprogrammation nous utilisons un ton de voix comme celui de l’hypnose ou la prière.  Si la structure de la molécule de l’eau est sensible aux commandes vocales comme la démontré. 

 

-      Notre monde interne est caractérisé par des pensées et des émotions polarisées. Ceci constitue –t- il une prédétermination génétique? 

 

La prédétermination génétique agit comme un champ morphogénique à l’intérieur du code génétique. « C’est Rupert Sheldrake (né le 28.06.1942), biologiste spécialiste de biochimie et de chimie cellulaire, qui donnera toute son ampleur au concept de champ morphogénique en en faisant le réservoir de la mémoire de l’univers et la source de ce qu’il appelle ‘la causalité formative’. (…) R. Sheldrake écrit que ‘la mémoire est inhérente à la nature’. Il considère que ‘les systèmes naturels, tels que des colonies de termites, des pigeons, des orchidées, des molécules d’insuline héritent d’une mémoire collective renfermant tous les phénomènes concernant leur espèce, aussi distants soient-ils dans l’espace et dans le temps’. Et R. Sheldrake écrit que, puisque toutes nos cellules comprennent à peu près le même ADN et se développent malgré tout selon des schémas différents, c’est bien qu’il y a en dehors d’elles une source d’information qui oriente leur action. Cette source d’information c’est le champ morphogénique de l’espèce.  « Des champs morphogéniques à l’anthropologie fondamentale », EfferveSciences n°48, http://www.effervesciences.com/

 

 

L’impact de ce que nous exprimons collectivement peut aussi se répercuter jusqu’au soleil. En effet, des études démontrent que les guerres et la violence ont un effet direct sur le soleil et augmentent l’ampleur des tempêtes solaires et que les chaînes d’amitié et de fraternité en diffusent l’intensité. Ce que nous réalisons et comprenons peut se transmettre à nos proches par l’influence que nous exerçons sur le champ morphogénique sans même que nous ayons à nous expliquer. De la même façon que notre bagage génétique peut nous influencer de façon passive, tout comme pourrait le faire les miasmes.  Un miasme est un manque, un vide ou une faille énergétique qui nous rend plus fragile face à certaines pathologies ou à certains déséquilibres psychologiques. Quoique vibratoires, les miasmes peuvent se manifester physiquement au niveau des cellules et des molécules, si certaines conditions les déclenchent. Ces manifestations énergétiques peuvent nous affecter légèrement par des affaiblissements mineurs, ou plus sévèrement par de graves transformations ou par des mutations. 

 

Il doit y avoir une compatibilité énergétique temporaire entre la personne et le milieu ambiant du miasme pour que le lien entre les deux s’établisse. Ce peut être le cas au moment d’un choc (bon ou mauvais) par exemple. Le choc ouvrirait un portail et laisserait entrer le miasme.  Le miasme s’installe alors en nous comme une plus petite réalité disjointe. En réponse à cette intrusion, le corps va créer une zone-tampon énergétique autour du miasme pour se protéger de l’intrus. Un miasme peut demeurer ainsi emmuré, tant au niveau énergétique que moléculaire, très longtemps. Aussi longtemps, en fait, qu’il n’y aura pas d’élément déclencheur. Il ne gêne pas la personne autrement que par la non disponibilité de l’énergie vitale requise au maintien du mur protecteur. Le miasme fait alors partie de la constitution moléculaire de la personne, et il peut être transmis génétiquement, par l’ADN superflu, aux générations suivantes. L’énergie d’un miasme, libérée par un élément déclencheur, peut alors finir par causer des problèmes de santé. On soupçonne d’ailleurs que la cause première de certaines allergies ne se situe pas dans l’environnement, ni au niveau du système immunitaire, mais ait plutôt son origine dans le déclenchement de l’activité d’un miasme jusque-là dormant. Dans de tels cas, on ne pourra éliminer les allergies qu’en traitant le miasme lui-même. 

 

L’information est vibratoire et elle nous cherche lorsque nous en émettons la requête. Lorsque je retrouve le chemin qui mène à l’amplification maximale et à l’ancrage maximal de mon Tout Individualisé, lorsque ma vie s’aligne sur la fréquence de mon Essence et que j’ai accès à l’espace sacré des possibilités essentielles, qui réside au centre du vortex du point zéro, je transmets cette information dans le champ morphogénique et je la rends disponible à tous ceux qui comme moi cherchent le chemin vers leur centre. Il n’y a rien à faire, personne à convaincre, c’est une question d’influence vibratoire.

allocestmoi-vip-blog-com-19109le_sel_de_la_vie-112431 dans ADN Démystifiée

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

Interview 1 de Kishori AIRD

Posté par othoharmonie le 3 juin 2011

 

Interview 1 de Kishori  AIRD dans ADN Démystifiée hercolubus    Interview  avec  KISHORI  AIRD 

Le nouveau modèle de l’ADN 

pour le magazine espagnol REVISTA  ATHANOR, mars 2011 

 

 

-      Que savons nous grâce aux dernières découvertes scientifiques sur l’ADN ? 

 

Nous avons la possibilité de nous transformer et d’utiliser l’énergie photonique de l’activité accrue du soleil et de ses tempêtes pour réveiller en nous l’activation des brins d’ADN inactifs, c’est-à-dire dix de plus que maintenant et un treizième qui lui permet d’être au point zéro. 

 

Selon le livre les messagers de l’aube de Barbara Marciniak, les codes pour l’ADN à douze hélices étaient déjà là mais avaient été désactivés.  Au début de mes recherches je me suis basée sur cette hypothèse comme porte d’entrée. Nos biologistes qui n’ont pu jusqu’à présent que partiellement déchiffrer les fonctions de la double hélice de l’ADN et de notre matériel génétique dans son ensemble l’ont qualifié après avoir défini le génome humain ( 3% de l’ADN) d’ADN ( 97%) superflu ou ADN poubelle et dernièrement ADN non codé. 

http://www.athanor.es/ 

 

Cette ADN non codé est un réservoir d’information extraordinaire qui nous influence et nous informe mais auquel nous contribuons également, tout comme le champ morphogénique autour de nous.  Certains scientifiques croient qu’il referme l’histoire de l’humanité. 

 

Notre ADN possède une sorte de conscience, elle réagit à l’intention, communique par réseau et peut se modifier selon les émotions.  Nous pouvons donc, par le pouvoir de l’intention au point zéro reprogrammer notre ADN. 

 

 

-      Que signifie et qu’implique le fait de passer à un modèle binaire de l’ADN (2 hélices) à un modèle basé sur 13 hélices ? 

 

Cela signifie que nous allons pouvoir enfin comprendre la loi de la complémentarité des opposés et se libérer des restrictions de la dualité. C’est l’accès au point zéro. 

 

-      Que signifie le fait que le modèle à 13 hélices est circulaire ? 

 

La troisième hélice n’est pas circulaire elle est convergente.  C’est l’hélice qui ouvre la conscience sur le nouveau paradigme du point zéro. Le point zéro  est une spirale convergente formée de deux côtés dont l’un est positif et l’autre négatif. Chaque fois que nous l’alimentons par une sensation positive ou négative, l’espace convergent à l’intérieur du vortex s’amplifie. Son centre devient de plus en plus accessible et nous conduit directement à l’intérieur vers l’état d’amour et l’Essence qui permet à l’ombre de coexister avec la lumière. 

 

Le point zéro, qui permet la coexistence de l’ombre et de la lumière, est identique à l’espace dynamique convergent à l’intérieur de la double hélice d’ADN. Chacune des torsades représente des forces opposées négatives et positives. Cet enchaînement se fait dans un sens déterminé, opposé à celui de l’autre, formant une spirale qui s’enroule autour d’un axe d’énergie. En périphérie, l’énergie se dissipe, mais lorsqu’elle converge vers le centre, comme dans le cas des tornades ou des vortex, elle s’amplifie. La force négative et la force positive se déplacent constamment le long de cet axe de rotation du point zéro. C’est un enroulement énergétique tendant vers l’infini et l’éternel, puisqu’il est sans naissance et sans fin. Il est la manifestation de l’amour non polarisé dans le bien et le mal, et résulte de la coexistence de ces deux courants

 

-         Quelles sont les répercussions du fait que les gènes influent les uns sur les autres et fonctionnent en réseau ? 

 

Après la théorie des supercordes, qui redéfinit la nature de la matière en fonction de son taux vibratoire, voilà que la génétique modifie à son tour son paradigme de base. En effet, cinquante ans après sa découverte, l’ADN nous apparaît maintenant comme un réseau de réactions dynamiques séquentielles, animées et influencées par son environnement. L’article « Sur la piste du code secret de l’ADN », paru dans la revue Science et Vie de décembre 2004, remet en question tous nos a priori sur le sujet

 

L’auteur déclare que « le cadre théorique qui permettait jusqu’ici de peser le vivant ne tient plus. » Dans le modèle standard, chaque molécule d’ADN correspond à une molécule d’ARN spécifique qui produit une protéine spécifique. Or, les scientifiques ont découvert que le modèle actuel ressemblerait plutôt à celui de la physique quantique. Une même molécule d’ARN peut produire différentes protéines; les parties de l’ADN dit “superflu” qui ne comportent pas de gènes ou ne sont pas encore codées, et qu’on appelle aussi « ADN débarras », joueraient un rôle dans l’équation. Mais le plus intéressant, c’est que les gènes peuvent s’influencer mutuellement et fonctionnent en réseau. Dans ce nouveau modèle biologique, l’origine de la réponse génétique résultant d’un signal donné par l’environnement cellulaire n’est pas à sens unique. 

 

Qu’est-ce qui régit ce processus ? Après quinze ans de recherches sur le génome humain, la science commence à concevoir que notre code génétique n’est pas une structure figée. En fait, la dynamique du vivant est interrelationnelle

 

La matière n’est pas figée et les découvertes en biologie continuent de corroborer ce nouveau schéma. « Ce pourrait bien-être un principe de désordre qui régit le déploiement de la vie, entre la microstructure ordonnée des gènes sur l’ADN et la macrostructure ordonnée des organismes vivants. Et ce ne sont pas sur quelques milliers de gènes mais sur les milliards de milliards d’interactions moléculaire » Sur la piste du code secret de l’ADN », Science et vie, décembre 2004, 

 

 

Ce qui me fascine le plus dans ce nouveau schéma, c’est le concept du réseau et de l’interaction des composantes au sein de ce réseau. Plus j’évolue, plus je perçois la réalité comme un réseau de mailles qui peuvent interagir, ou non, en fonction d’un taux vibratoire précis. À l’instar de la physique quantique qui, grâce à la loi des supercordes, a démontré que la matière ne se définit plus en fonction de ses composantes chimiques mais plutôt en fonction de la fréquence et de l’intensité du taux vibratoire de ses éléments, je perçois l’existence en fonction du taux vibratoire (de la fréquence) d’un réseau de probabilités, qui s’entrecroisent et interagissent entre elles. Les fréquences des uns et des autres se repoussent et s’attirent, et nous vibrons simultanément dans un réseau qui se modifie continuellement au gré des fréquences émises

 

Au cours de mes quelques trente années de pratique spirituelle, j’ai senti un changement de fréquence s’opérer sur la planète. J’ai la conviction que l’heure est enfin venue de transformer les vieux paradigmes sur lesquels se fondent nos programmes génétiques humains. Je suis persuadée que nous vivons à une époque où nous devons nous réapproprier l’héritage collectif qui réside au coeur de chacune des cellules de notre corps, et tout indique que les circonstances planétaires actuelles sont propices à cela. Notre changement de fréquence actuel se traduit par un changement d’amplitude vibratoire

 

 

nibiru dans ADN Démystifiée

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

Séances de reprogrammation de l’ADN

Posté par othoharmonie le 3 juin 2011

  

 

Reprogrammer notre ADN engendre des résultats sur tous les plans de notre vie : physique, matériel, émotionnel, mental et spirituel.                                                      

 

« Le test kinésiologique permet de rentrer en contact avec le corps, l’intelligence innée qui est en soi. L’intelligence innée c’est la force vitale qui fait vibrer l’atome. Il y a plus de vide que de matière dans l’atome et c’est dans ce vide que réside l’intelligence innée ». Kishori 

 

J’ai suivi un stage de reprogrammation de l’ADN avec Kishori Aird. Il s’agit d’une technique à appliquer somme toute très simple utilisant les protocoles du livre et le test kinésiologique (étude des mouvements humains).  


Cela demande néanmoins une très grande précision et une très grande conscience des étapes à franchir. Je conseille à toute personne voulant faire une séance, de lire le livre de Kishori Aird Tome 1. Peut-être alors aurez-vous tout simplement envie de tester et de  faire les protocoles tranquillement chez vous. Autrement, je suis disponible pour vous. 

 

Séances de reprogrammation de l’ADN :
Christine Anrioud

02 96 47 19 66
castel.kerguiniou@wanadoo.fr 

 

Cette technique de Reprogrammation de l’ADN ne saurait être un substitut à un traitement médical ou psychiatrique. 

 

Séances de reprogrammation de l'ADN dans ADN Démystifiée top_fr_02    Saviez-vous que l’ADN possède un champ vibratoire et électromagnétique qui est sensible à l’intention émise par l’être humain? 

 

Saviez-vous que l’analyse du génome humain ne couvre que 3 % de la totalité de l’ADN et que le restant est appelé par les scientifiques ADN superflu ou non-codé ? 

 

Saviez-vous que l’ADN contient non pas deux mais treize hélices et qu’elles peuvent être rebranchées et activées ? signé Kishori Aird

wp00eb5e31 dans ADN Démystifiée

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

Kishori AIRD

Posté par othoharmonie le 3 juin 2011

 Kishori AIRD dans ADN Démystifiée k-airdKishori Aird,  à l’origine de cette méthode de Démystification de l’ADN, est Naturopathe professionnelle et Kinésiologue à Montréal. Elle pratique la Kinésiologie (études des mouvements humains) de reprogrammation depuis 1993 et c’est depuis 1997 qu’elle l’applique plus particulièrement à la reprogrammation de notre ADN. 

Elle  offre des formations de 4 jours tant au Québec qu’en France. Vous pouvez consulter son site se trouve ici : http://www.kishori.org 

« Grâce à la physique quantique, nous savons maintenant que la matière n’est pas aussi  «solide» qu’il y paraît, qu’elle est variable et qu’elle interagit avec la réalité tout comme avec le temps. La science nous apprend en particulier qu’au niveau de l’infiniment petit, la matière n’a plus la même réalité concrète : ce n’est plus de la matière, mais de l’énergie, et la forme (réalité concrète) qu’elle prendra est influencée et même déterminée par l’observateur tout en étant soumise aux lois de la physique. Les scientifiques ont même fini par admettre que l’onde de l’ADN peut se modifier selon l’état d’esprit de l’individu. La spirale peut s’allonger ou se recroqueviller, selon que nous sommes en état de faiblesse ou de déprime, ou au contraire dans un état créatif ou de bonheur. Cela signifie que la science accepte enfin de reconnaître l’influence de nos pensées sur la conformation physique de l’ADN. »

 

« L’ADN se comporte comme un petit moteur électrique et il est sensible au magnétisme. Même l’ADN dit « superflu » est capable de répondre à ce que nous commandons, à nos choix et à nos souhaits et à la qualité de notre énergie. » 

Tout le travail de reprogrammation se fait vibratoirement, au niveau de l’ADN superflu, et les outils en sont l’intention, le test  kinésiologique (ou une autre méthode de test) et ce que Kishori appelle « l’ingénierie » des protocoles : dans son livre « l’ADN démystifié », Kishori Aird a conçu ces instructions ou protocoles de reprogrammation pour transformer et restructurer les programmes fautifs ou inconscients de notre code génétique.

13114470cafe-gif dans ADN Démystifiée

 

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

L’ADN Démystifiée

Posté par othoharmonie le 2 juin 2011

 gif 14 juilletprésentation de l’éditeur du livre de Kishori Aird

    

  

Si vous avez l’impression que seules la science et la technologie donnent accès au code génétique, détrompez-vous ! L’ADN possède un champ vibratoire et électromagnétique qui est sensible à l’intention émise par l’être humain. Ainsi, il est aujourd’hui possible de reprogrammer son ADN grâce à la puissance de l’intention. 

Dans la programmation de l’ADN, l’objectif consiste à installer de nouveaux programmes ou codes à des endroits ou  » adresses  » spécifiques, directement dans les gènes. L’auteure a développé dans cet ouvrage des listes d’instructions qu’elle a appelé protocoles de reprogrammation.  » Notre but ultime n’est pas seulement de réactiver l’ensemble de nos hélices, mais de vivre dans une perspective circulaire comme si nous étions au milieu d’un cercle et que nous regardions chaque situation en tenant compte de treize parts de tarte plutôt que de deux. 

Cette vision circulaire apporte avec elle la compassion, la compréhension, l’abondance, l’humilité et l’amour de soi.  » – Kishori.

 

Votre code génétique vous appartient ! L’heure est venue d’en reprendre pleinement possession et d’en rebrancher les treize hélices. 

Ce livre, je vous en ai déjà parlé sur ce blog, vu que j’ai testé, rappelez-vous… ici ! 



Vous pouvez écrire à Kishori ICI

 
Le site de Kishori Aird peut être visité ICI

Les livres de Kishori Aird peuvent être commandés ICI 


 

L'ADN Démystifiée dans ADN Démystifiée adn_demystifie_tome_1

  

 

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

Qu’est-ce que l’ADN

Posté par othoharmonie le 2 juin 2011

gifs arc en cielADN est l’abréviation d’Acide DésoxyriboNucléique.

C’est la molécule de l’hérédité présente dans toutes les cellules vivantes, et qui renferme l’ensemble des informations nécessaires au développement et au fonctionnement. Elle contient, sous forme codée, toutes les informations relatives à la vie d’un organisme vivant, du plus simple au plus complexe, animal, végétal, bactérien, viral. 

La fonction de l’ADN est de fabriquer les protéines dont l’organisme a besoin. Les protéines ainsi  formées ont différentes fonctions que l’on peut simplifier en les ramenant à deux essentielles : 

*       l’autonomie de l’organisme (sa croissance, sa défense)  

*       sa reproduction  

L’ADN contient donc toutes les informations susceptibles de créer et de faire vivre un organisme. Si le contenu de l’ADN humaine était mis sous forme d’une encyclopédie, il faudrait à peu près 500 volumes de 800 pages chacun. 

 CLIC là     Qu'est-ce que l'ADN dans ADN Démystifiée fleche-gif-029Image interactive 3D d’un fragment de l’ADN  

ADN dans ADN Démystifiée

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

La mécanique de l’ADN

Posté par othoharmonie le 2 juin 2011

 gifs arc en cielPOUR mieux COMPRENDRE, voici un article de Laurent Sacco, paru dans Futura-Sciences 


 

Des biophysiciens, dont des membres de l’Institut Niels Bohr, ont découvert de nouvelles propriétés mécaniques des brins d’ADN et construit un nouveau modèle du comportement de l’ADN soumis à des forces de tensions. Celui-ci rend bien compte de ce qu’on appelle la dénaturation ou fonte de l’ADN. 

 

·À découvrir : l’ADN dans tous ses états, en image  

 

La physique statistique est une discipline fascinante où l’on cherche à décrire le comportement des gaz, liquides et solides à partir des propriétés moyennes des positions et vitesses d’un grand nombre d’atomes soumis à des forces. On peut s’en servir pour calculer l’élasticité du caoutchouc ou le comportement des polymères. Tout naturellement, on cherche à l’appliquer au plus fascinant des polymères biologiques, l’ADN. 

 

Mais la physique théorique de l’ADN n’est pas facile à explorer et c’est pourquoi des expériences sont nécessaires afin de révéler certaines propriétés clés que l’on peut ensuite introduire dans un modèle pour y voir plus clair. En particulier, les chercheurs s’interrogent sur le comportement mécanique de l’ADN lorsqu’il est soumis à des forces qui l’étirent, le plient, etc. Il s’agit donc de comprendre ses propriétés élastiques. 

 

Un groupe de chercheurs de l’Institut Niels Bohr, de la VU University à Amsterdam et de l’ESPCI, autrefois dirigée par Pierre-Gilles de Gennes, vient de publier dans Nature Physics un article sur ce sujet. Ils se sont servis de pinces optiques pour étirer une molécule d’ADN en la soumettant à différentes forces. 

 

Un nouveau modèle pour le comportement élastique de l’ADN

 

Les résultats ont parfois été étonnants, remettant en cause ce que l’on croyait savoir sur le comportement mécanique de l’ADN lorsqu’il est soumis à des forces comme celles que l’on trouve liées à la machinerie de la cellule. La biophysicienne de l’Institut Niels Bohr, Lene Oddershede, révèle : « Nous avons constaté que, de manière très surprenante, lorsque l’ADN s’étend, il se tord sur lui-même. Avec des forces faibles, il se tord dans le sens de la double hélice de l’ADN, mais à des forces d’intensité supérieures il se détord ». 

 

Les mesures des biophysiciens les ont conduits à construire une variante du modèle de Kratky-Porod, encore appelé worm-like chain (WLC) model en anglais. Le nouveau modèle donne une meilleure compréhension de la dénaturation, ou fonte de l’ADN, un processus transformant un double brin d’ADN en deux simples brins, par rupture des liaisons hydrogène entre les bases azotées qui les lient entre elles.

 

Toujours selon Lene Oddershede : « Les nouveaux résultats sont particulièrement intéressants parce qu’ils contredisent la littérature antérieure à un certain degré et révèlent de nouvelles propriétés de l’ADN qui sont très importantes pour les mécanismes cellulaires ».

 

La mécanique de l'ADN  dans ADN Démystifiée adn_helice

 

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

123
 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...