Vishnou

Posté par othoharmonie le 8 juillet 2011

 

Image illustrative de l'article Vishnou   Vishnou ou Vichnou (en sanskrit, en tamoul, விஷ்ணு), également appelé Hari, est le deuxième dieu de la trimourti (également appelée la « trinité hindoue »), avec Brahma et Shiva. La trimourti incarne le cycle de manifestation, conservation et dissolution de l’univers dont Brahma est le créateur, Vishnou le protecteur et Shiva le destructeur. 

Vishnou est généralement représenté assis ou se reposant sur un lotus. Sa parèdre est Lakshmi, la déesse de la richesse et de la bonne fortune, sa monture Garuda, l’aigle

 

Les avatars de Vishnou 

 

Vishnou  dans Légendes Indiennes 220px-Dashaavathaaram...%E0%B4%A6%E0%B4%B6%E0%B4%BE%E0%B4%B5%E0%B4%A4%E0%B4%BE%E0%B4%B0%E0%B4%82...

Porte de temple décrivant les 10 avatars de Vishnou à Goa. 

Selon la tradition, Vishnou s’incarne régulièrement, lorsque le monde est menacé par le chaos. Ses plus célèbres incarnations (avatars) sur Terre sont Rāma et Krishna. La Bhagavad-Gita évoque dix avatars : 

 

  1. Matsya, le poisson 

  2. Kurma, la tortue 

  3. Varâha, le sanglier 

  4. Narasimha, l’homme-lion (Nara = homme, simha = lion) 

  5. Vamana, le nain 

  6. Parashurama 

  7. Râma 

  8. Krishna (signification « obscurité » ou « noir ») 

  9. Siddhartha Gautama, Bouddha (quelques versions considèrent que Balarâma est le neuvième avatar). L’intégration de Bouddha dans le panthéon hindou est apparue assez tardivement, probablement au VIIIe siècle comme une expression de la contre-réforme brahmanique au bouddhisme, entamée au IIe siècle av. J.-C.

  10. Kalkî (« temps ») est une figure apocalyptique. C’est irrémédiablement l’incarnation « à venir ». 

 

Il est difficile de dater précisément l’origine du culte de Vishnou. Dans les Vedas, Vishnou n’est encore qu’une divinité mineure, associée à Indra, alors que Varuna, Mitra et Aryaman sont les premières divinités majeures auxquelles succéderont Vayu, Agni et Surya. C’est plus tard dans l’histoire hindoue qu’il est devenu un membre de la trimurti et l’une des divinités les plus importantes de cette religion. 

 

Vishnou est le dieu principal du vaishnava. Chaitanya y est considéré comme avatar de Vishnou en tant qu’incarnation de Krishna. 

 

La Terre, Bhūmi ou Bhû Devi, est également parfois considérée comme son épouse. Vishnou la sauva en effet des eaux sous son avatar de Varâha. Ses liens matrimoniaux lient le dieu à la royauté, la Terre (Bhūmi) et la fortune (Lakshmi) étant les deux principes attachés au roi. En effet, un des termes pour désigner le roi en sanskrit est bhūpati, ce qui peut signifier « maître » ou « époux » de la Terre, le terme pati étant ambivalent. La mitre dont il est coiffé confirme cette fonction royale et démontre que dans l’hindouisme post-védique, même si Indra possède toujours le titre de roi des dieux, c’est de fait Vishnou qui opère vraiment cette fonction. Cette prééminence est d’ailleurs confirmée par de nombreux mythes où Vishnou ou un de ses avatars humilie Indra. C’est notamment le cas dans l’épisode de Krishna soulevant le mont Govardhana

 

Source Wikipedia…..

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...