Tout est une question d’attitude

Posté par othoharmonie le 25 septembre 2011

   Propos recueillis de Diane Leblanc, alias : www.biancagaia.com 



Je me plais à raconter autour de moi que le bonheur et la réussite, c’est 99% d’attitude et 1% d’effort. 
Partant du principe que la vie nous traite comme nous nous traitons nous-mêmes, nous aurons beau déployer tous  les efforts inimaginables, utiliser tous les moyens et toutes les ressources connues, si nous n’avons pas d’abord foi en la vie et confiance en nous-mêmes, il y a fort à parier que les résultats extérieurs seront seulement  proportionnels aux limites que nous nous sommes imposés.

 

Voici, à ce sujet, un exemple fort convaincant. Durant les premières années de notre mariage, mon mari nourrissait  beaucoup d’insécurité sur le plan matériel. Avec quatre enfants en bas-âge et un seul salaire pour assumer toutes les dépenses, chaque fin de mois prenait, à ses yeux, l’allure d’une course à obstacles. Il faut dire qu’il ne supportait  pas d’avoir un découvert sur son unique carte de crédit.

 

Aussi, lorsque nous avons envisagé la possibilité d’emménager à la campagne pour que nos enfants puissent grandir dans un environnement favorable, Serge s’est empressé d’aller consulter son banquier pour évaluer son potentiel de crédit … Bien entendu, il s’est laissé dire que nous n’avions pas les moyens de nous acheter une nouvelle maison ce qui,  en soit, était totalement absurde : nous avions déjà un bon capital investi dans notre maison de l’époque, notre voiture était déjà payée et nous n’avions aucun autre emprunt figurant à notre dossier. De plus, les prix des maisons sont beaucoup moins élevés à la campagne qu’en banlieue, près d’un grand centre.

 

Il n’y avait donc, à mon avis, aucune raison de voir le prêt hypothécaire refusé, mis à part que les craintes de mon mari se soient communiquées à son gérant de banque. Je lui ai alors proposé un défi : changer son attitude !

 

Je lui ai suggéré de modifier son mode de fonctionnement : plutôt que d’aller demander un prêt à une banque en particulier, pourquoi ne pas aller négocier son prochain emprunt ? Nous avons convenu ensemble de prendre rendez-vous dans au moins deux institutions bancaires différentes, en expliquant à chaque conseiller rencontré que nous évaluions de faire affaire avec  celui qui nous offrirait les meilleures conditions hypothécaires …

 

Vous auriez dû voir le comportement des banquiers : tout sucre, tout miel, chacun nous vantait les mérites de son institution, allant même jusqu’à nous proposer de diminuer le taux d’intérêt afin de concurrencer son compétiteur. Aucun d’entre eux,
ne remit en question notre capacité à rembourser le prêt, au contraire, ils se montraient disposés à nous fournir un  montant 20% plus élevé que notre emprunt d’origine.

 

Preuve que l’attitude fait toute une différence dans la façon dont les autres réagissent autour de nous ….

Source : Bienvenue dans la 5e dimension de Diane Leblanc   www.biancagaia.com 

Tout est une question d’attitude  dans Expériences ttc

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...