• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 20 décembre 2011

Exercice de centrage

Posté par othoharmonie le 20 décembre 2011

ange « Nous vous demandons de rester centré, de rester aligné le plus possible. Cela s’adresse essentiellement à ce que vous êtes dans vos niveaux de conscience.

 Vous avez en vous deux parties bien spécifiques, une partie d’énergie positive, une partie d’énergie négative ou une partie d’énergie féminine et une partie d’énergie masculine. Il faut que vous essayiez d’harmoniser le plus possible vos deux parties, nommées aussi yin et yang. Si l’une d’elles a une plus grande activité ou émet une plus grande énergie que l’autre, cela vous décentre. Lorsque vous êtes aligné par rapport à vous-même, lorsque vous êtes centré, tout le reste s’équilibre, tous vos centres de force se mettent à l’unisson, en harmonisation, et cela va bien au-delà puisque toutes vos multidimensionnalités se mettent aussi à l’unisson.

 Votre pensée est créatrice mais peut être aussi considérablement déstabilisante pour vos divers corps, tout comme pour vos centres de force. Celui qui est le plus vulnérable, c’est le centre de force émotionnel, c’est celui qui gère une grande partie de votre vie, de vos relations avec vous-même et avec les autres.

 Rester centré nécessite un travail très conséquent sur vous. Lorsque vous n’êtes pas centré, vous vous sentez à côté de vous-même, en mal être intérieur ou dans vos pensées.

 Dans ce cas, éliminez de vous tout ce qui peut être agent de perturbation et visualisez-vous complètement recentré, les deux parties qui forment votre être complètement en unité.

Pour cela, il faut travailler au maximum le lâcher-prise, l’acceptation de toutes les expériences qui vous sont données, il faut que vous soyez tolérants avec vous-même, tolérants avec les autres, et il faut surtout et avant tout que vous ayez beaucoup d’Amour pour vous-même afin que vous puissiez en donner aux autres. Si nous vous le répétons c’est parce que ce sont des clés importantes que nous vous donnons !

 Tout ce que nous vous avons appris, dont nous vous avons parlé et reparlé et dont nous vous reparlerons en permanence, sont des clés qui vous permettent de rester le plus possible centré. Si vous ne mettez pas ces clés en application, vous ne serez pas centré, vous serez toujours en décalage par rapport à un centre de force ou un autre, vous serez aussi en décalage par rapport à votre propre dualité, vous serez en décalage par rapport à vos multidimensionnalités. Il faut donc que vous preniez votre transformation par le bon bout. »

ange Exercice ange

 Voici le petit exercice des « poupées russes » très simple à faire, qui vous permettra de vous recentrer, tout du moins après avoir évacué toutes les turbulences venant de votre mental ou de votre centre émotionnel. Vous ne pourrez jamais vous recentrer, aligner vos centres de force si des turbulences émanent de votre centre émotionnel, de vos pensées.

Visualisez-vous appuyé sur un immense cylindre de lumière dorée . Ce cylindre de lumière s’enfonce dans la Terre et va dans le ciel aussi loin que vous pouvez l’apercevoir.

 Petit à petit, la lumière dorée pénètre par votre colonne vertébrale et dans tous les centres de force comme une tige bien rigide et lumineuse qui les relie à la perfection.

Puis vous voyez partant de votre centre de force coronal cette grande tige de lumière qui va vers vos multidimensionnalités.

 Comment vous représenter vos multidimensionnalités ? Imaginez un autre vous-même beaucoup plus parfait et beaucoup plus lumineux que le premier dans sa forme, dans ses pensées, dans sa façon d’aimer, qui se trouve juste au-dessus de vous. Cette multidimensionnalité est autonome mais cependant totalement reliée à votre corps physique, à votre conscience d’incarnation.

 Au-dessus de cette première multidimensionnalité, visualisez un autre vous-même beaucoup plus beau, beaucoup plus lumineux que le deuxième (puisque le premier est votre corps physique) et continuez comme cela jusqu’à ce que votre conscience ne puisse plus créer tellement le dernier sera parfait.

 Petit à petit, ramenez toutes vos multidimensionnalités dans leur perfection les unes dans les autres et faites-les pénétrer au centre de vous-même, et vous êtes la perfection.

Votre partie la plus parfaite a purifié et transformé toutes les autres jusqu’à venir dans votre corps physique pour le transformer, pour le transmuter .

 Si vous ne voulez pas faire l’exercice des poupées russes (*), faites simplement l’exercice de la colonne lumineuse, et laissez pénétrer en vous la lumière dorée et visualisez-vous totalement centré par rapport à elle. »

 (*): les poupées russes ou matriochkas sont des poupées de bois creuses qui s’emboîtent les unes dans les autres.

  Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

ange

 

Publié dans Exercices simples | 1 Commentaire »

Enfant intérieur, es-tu là ?

Posté par othoharmonie le 20 décembre 2011

Je vous recommande d’amorcer ce contact avec votre enfant intérieur en créant un temps et un espace sereins, sans danger et reposants. Je suggère également qu’au début, vous vous exprimiez à voix haute en énonçant vos intentions.

 angeVoici, par exemple, à quoi cela pourrait ressembler ; « J’invoque Dieu, l’Esprit et l’amour divin afin qu’ils emplissent mon être. Je demande en toute pureté de faire apparaître mon enfant intérieur ». Employez des paroles qui ont un sens pour vous. Il ne s’agit pas d’une déclaration religieuse, mais d’une affirmation de vos sentiments spirituels intimes afin de démontrer que, dans cette quête de trésor potentiel, votre intention est sans tache.

 Je pense aussi qu’il est important de faire table rase, pour ainsi dire. Donc, informez votre enfant intérieur que vous amorcez désormais une nouvelle forme de communication avec lui. Demandez-lui pardon pour les moments où vous l’avez ignoré, où vous ne l’avez pas protégé, où vous l’avez abandonné. Avouez tout ce que vous croyez que cette partie de vous veut et a besoin d ‘entendre. Peut-être souhaiterez-vous aussi lui pardonner tous les maux et toutes les douleurs physiques qu’il vous aura infligés ainsi que les blocages qu’il a semés dans votre vie. Ne précipitez pas cette étape du processus puisque la communication, la clarté et la confiance contribueront au succès de l’entreprise.

 Lorsque vous sentez que la mise en scène est achevée – verbalement ou silencieusement – et que vous êtes prêt à dialoguer, demandez d’abord le nom de votre enfant intérieur. Accueillez la première chose que vous entendrez, pressentirez ou comprendrez ; ne vous étonnez de rien. Poursuivez cette conversation par des requêtes simples, par exemple son mets préféré, la couleur qu’il aime. Parlez de tout et de rien. En d’autres mots, passez du temps à apprendre à communiquer et tissez une atmosphère de confiance. Avec le temps, vous pourrez entamer des investigations plus en profondeur et plus révélatrices. Votre rôle consiste à entourer cet enfant d’un sentiment de sécurité et à l’assurer de votre amour et de vos soins. Il contribuera grandement à éveiller la joie, l’harmonie, la santé et le bien-être en vous, et même à susciter quelques miracles si vous leur ouvrez la porte.

 Passez au moins un petit moment à imaginer la manière dont vous auriez aimé être traité dans votre enfance. Vous découvrirez ainsi des clés valables qui vous permettront d’être un parent aimant et efficace pour votre propre enfant ou tout autre jeune dont vous avez la charge. Je vous garantis que tout effort consacré à cet enfant intérieur sera porteur de grands bienfaits pour tous. Si votre indigo vous met à l’épreuve, appliquez ces nouvelles aptitudes afin d ‘établir une communication plus claire. Si vous êtes un parent merveilleux à ses yeux, songez à ce que vous faites pour lui et que vous négligez peut-être de faire pour votre enfant intérieur.

 Encore une fois, je souligne que l’importance de ce travail réside dans votre croissance personnelle, de même que dans l’harmonie de votre foyer et du monde.

 Extrait du livre Célébration des Enfants Indigo par Lee Carroll et Jan Tober aux Editions Ariane – pages 148.

Publié dans Exercices simples | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...