• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 30 décembre 2011

Un repos nécessaire

Posté par othoharmonie le 30 décembre 2011

Gif bouquetsVous apprendrez de plus en plus que la vraie vie, celle qui n’est pas toujours dirigée par le mental et l’ego, est tellement plus simple, plus facile à vivre, plus facile à comprendre.

Ce sont votre mental et votre ego qui vous freinent, ce sont eux qui faussent le jeu de la vie !  Cependant ils ont aussi leur utilité pour vous permettre de comprendre vos erreurs, de les dépasser et d’évoluer, pour comprendre votre propre fonctionnement, comprendre lorsqu’une action est dictée par votre ego ou par votre âme.

C’est beaucoup plus facile que vous le supposez, seulement vous êtes en perpétuel mouvement, vous ne laissez pas le temps au temps ! Une pensée chasse l’autre en permanence, et vous ne savez plus qui a généré cette pensée, si c’est votre ego, si c’est votre âme (ou votre conscience supérieure qui équivaut à votre âme).

Alors apprenez aussi à vous poser ! Apprenez à consacrer quelques minutes chaque jour pour essayer de faire le vide. Restez assis sans rien faire, sans rien penser.

Au début, bien sûr, ce sera un peu difficile pour vous parce que faire taire votre mental n’est pas aisé pour les humains. Abandonnez-vous simplement !

Vous pouvez rêver, vous pouvez penser à des beaux paysages, à des choses heureuses. A ce moment-là, ce n’est pas votre mental et votre ego qui interviendront mais vos pensées supérieures.

Vous avez besoin d’un repos au niveau de la pensée, d’un repos au niveau des trop grands bavardages de votre mental. Ce repos est nécessaire pour pouvoir intégrer de nouvelles données, pour pouvoir intégrer de nouvelles connaissances ».

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Publié dans Travail sur soi ! | Pas de Commentaire »

Nouvelle Terre et Terre Nouvelle

Posté par othoharmonie le 30 décembre 2011

 

Lundi 6 décembre 2011, la NASA a confirmé la découverte d’une nouvelle planète potentiellement habitable située hors de notre système solaire mais ressemblant à la Terre. Baptisée Kepler-22b, la planète a un rayon 2,4 fois supérieur à celui de la terre et les scientifiques ignorent pour l’instant tout de sa composition. Ils ne peuvent pas encore dire si elle constituée de roche, de gaz ou de liquide. lls supposent toutefois que son atmosphère et la température à sa surface sont également propices à une éventuelle apparition de la vie.

Gif navettesLancée en 2009, la sonde Kepler munie d’un puissant télescope a pour mission de rechercher des planètes soeurs de la Terre susceptibles d’abriter la vie, en observant plus de 100.000 étoiles semblables au Soleil. Début 2010, la NASA avait ainsi annoncé que la sonde avait découvert ses cinq premières exoplanètes, mais toutes étaient trop chaudes pour abriter la vie.

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS, France) avait été le premier en mai à annoncer qu’une des planètes tournant autour de l’étoile naine Gliese 581 pourrait s’avérer « habitable » avec un climat propice à la présence d’eau liquide et à la vie. En août, des astronomes suisses avaient confirmé l’existence d’une autre exoplanète, appelée HD 85512b et située à 36 années-Gif satelliteslumière de la Terre contre 20 années-lumière pour Gliese 581d.

 

L’étoile Gl581 est une étoile naine rouge (de très faible masse). Située à 20,5 années-lumière exactement de la Terre, elle figure parmi les 100 étoiles les plus proches de notre système solaire et sa masse est de moins du tiers de celle du Soleil. Les naines rouges sont des cibles privilégiées pour la recherche de planètes habitables. En effet, ces étoiles étant relativement peu lumineuses, leurs  planètes habitables orbitent près d’elles, et sont alors plus facilement détectables. De plus, les naines rouges sont les étoiles les plus nombreuses de la Galaxie : sur les 100 étoiles les plus proches de nous, 80 font partie de cette famille.

 

 

 

Publié dans Nouvelle TERRE | Pas de Commentaire »

Travail sur Soi !

Posté par othoharmonie le 30 décembre 2011

Par où commencer ?

Nous avons fait le tour de nombreux outils pour accéder au plus profond de l’être émotionnel et en restaurer la cohérence. Alors, concrètement, par où commencer? L’expérience accumulée au Centre de médecine complémentaire à Pittsburgh nous a permis de mettre au point des règles assez simples pour choisir une combinaison appropriée à chaque personne. Les principes en sont les suivants.

Travail sur Soi ! dans Travail sur soi ! 220px-Buddha_statue%2C_Nha_TrangLa première chose à faire est d’apprendre à contrôler son être intérieur. Chacun développe au cours de sa vie des méthodes d’autoconsolation pour gérer les passages difficiles. Malheureusement, il s’agit le plus souvent de la cigarette, du chocolat, de la crème glacée, de la bière ou du whisky, voire de l’anesthésie de la télévision. Ce sont, de loin, les manières les plus courantes de se consoler des aléas de la vie. Si nous avons été en contact avec la médecine conventionnelle, ces toxines de tous les jours ont facilement pu être surclassées par un tranquillisant (comme le Valium, l’Ativan ou le Xanax), ou par un antidépresseur… Si, au lieu d’un médecin, c’est un groupe de lycéens, d’étudiants ou d’amis un peu perdus qui nous donne des conseils, les tranquillisants eux-mêmes auront généralement été remplacés par des méthodes d’autoconsolation plus drastiques encore comme le cannabis, la cocaïne ou l’héroïne.

Il est évidemment essentiel de substituer à ces méthodes peu efficaces – et le plus souvent toxiques – des techniques qui utilisent les capacités d’autoguérison du cerveau émotionnel et qui permettent de rétablir l’harmonie entre la cognition, les émotions et un sentiment de confiance dans l’existence. À Pittsburgh, nous encouragions chacun à découvrir sa capacité de cohérence cardiaque et à apprendre à entrer dans cet état de cohérence au moindre stress (ou lorsque la tentation apparaissait de se reposer sur une méthode moins saine – et moins efficace – pour gérer la tension du moment).

Ensuite, il faut identifier, si possible, des événements douloureux du passé qui continuent d’évoquer des émotions difficiles dans le présent. Le plus souvent, les patients sont les premiers à sous-estimer l’importance des abcès émotionnels qu’ils portent encore en eux et qui conditionnent leur approche de la vie, ravivant à chaque instant 1a douleur ou limitant le plaisir. La plupart des praticiens traditionnels ont tendance à ne pas y prêter attention ou bien ne savent pas comment aider 1es patients à s’en libérer. Or il suffit généralement de quelques séances d’EMDR [ http://iis13.domicile.fr/essentiaco/EMDR%20votre-sante%20-1203.htm ] pour nettoyer les conséquences de ce lourd passé et donner ainsi naissance à une perspective nouvelle et plus harmonieuse sur la vie.

220px-Dharma_Wheel.svg dans Travail sur soi !Il faut toujours faire l’inventaire des conflits chroniques dans les relations affectives les plus importantes : autant dans la vie personnelle – parents, enfants, époux, frères et sœurs – qu’au travail – patron, collègues, employés. Ces relations conditionnent notre écosystème émotionnel. Assainies, elles nous permettent de recouvrer notre équilibre intérieur. Si elles polluent continuellement le flux de notre cerveau émotionnel, elles finissent par bloquer ses mécanismes d’autoguérison. Parfois, le simple fait de résoudre les conséquences des traumatismes du passé permet aux relations affectives de prendre un nouvel élan. Libéré de spectres qui n’ont rien à faire dans le présent, chacun peut alors inventer une manière entièrement nouvelle d’entrer en relation avec les autres. Apprendre à contrôler sa cohérence cardiaque permet aussi de mieux gérer ses relations affectives. La communication émotionnelle non violente est aussi une méthode directe et remarquablement efficace pour harmoniser les relations affectives et retrouver l’équilibre de soi. Nous devrions tous continuellement nous entraîner à une meilleure communication émotionnelle. Si la formation à ces méthodes par un thérapeute averti ne suffit pas, il faut s’engager dans le processus plus complexe de la thérapie de couple ou de la thérapie familiale (lorsque les conflits les plus importants appartiennent au domaine de la vie personnelle).

Presque tout le monde bénéficiera d’une modification de son alimentation permettant de retrouver un équilibre adéquat entre les acides gras oméga-3 et les acides gras oméga-6, et fournissant ainsi au corps et au cerveau la matière première idéale pour se reconstituer. Nous savons aujourd’hui que ce régime dit « crétois » permet non seulement de combattre le stress et la dépression, mais aussi d’augmenter la variabilité cardiaque. Chacun devrait donc, au minimum, envisager de rééquilibrer son régime de tous les jours en faveur du poisson – voire de prendre des oméga-3 en suppléments alimentaires – et de diminuer l’apport des oméga-6 dans son alimentation.

180px-Buddha_KopfInitier un programme d’exercice physique est aussi une option ouverte à chacun et qui ne nécessite presque aucun investissement si ce n’est les vingt minutes nécessaires trois fois par semaine. De même, nous devrions tous nous demander si nous pourrions sans trop d’effort changer notre manière de nous réveiller le matin. Puisqu’il suffit, pour commencer à re-régler son horloge biologique, de remplacer son réveil par une lampe programmée pour simuler l’apparition de l’aube, l’effort est minimum et les bienfaits potentiels importants. L’acupuncture, par contre, représente un investissement en temps et en argent bien plus conséquent. Je la recommande surtout à ceux qui souffrent de problèmes physiques – principalement de douleur – en plus de leur souffrance émotionnelle. Dans cette situation, les aiguilles chinoises permettent habituellement de traiter les deux problèmes en même temps (et il est difficile de soulager la dépression de quelqu’un qui souffre continuellement dans son corps… ).

Et finalement, pour atteindre la véritable paix intérieure, il est souvent essentiel pour nous de trouver un sens plus profond au rôle que nous jouons dans notre communauté, au-delà de notre famille immédiate. Ceux qui ont la chance de découvrir une telle source de sens sont en général propulsés plus loin qu’un simple retour au bien-être : ils ont le sentiment de puiser leur énergie dans ce qui donne un sens à la vie elle-même…

David Servan-Schreiber

 

Publié dans Travail sur soi ! | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...