L’androgynie

Posté par othoharmonie le 25 février 2012

 

Psyche Cupidon Canova.jpgNous cherchons un équilibre. Si vous observez autour de vous, vous êtes à la fois mâle et femelle, et toute l’histoire de votre identité et de votre création se trame sur la réalité des deux forces réunies pour vous ; lorsque vous recherchez un équilibre à l’intérieur de vous entre les aspects mâle et femelle, vous attirez idéalement à vous un partenaire similairement équilibré. L’équilibre intérieur signifie que vous êtes votre propre source, et la prochaine étape consiste à unir à une autre, votre source afin de ressentir et de devenir une source plus vaste. Vous n’avez pas nécessairement besoin d’un partenaire. Votre évolution naturelle est toutefois de construire quelque chose ensemble – d’unir vos clés en tant qu’aspects mâle et femelle. Ces aspects possèdent leurs correspondances physiologiques qui vous amèneront dans les domaines spirituel et émotionnel.

 L’androgynie représente un aspect divin de l’intégration du mâle et de la femelle. En chacun de vous subsiste la force que l’on nomme kundalini, une expression de l’énergie de la création. Une vaste majorité de gens sur cette planète ne comprennent cependant pas qu’une force existe en eux.

 L’idéal visé par tout ceci est d’atteindre à l’équilibre mâle-femelle. En tant qu’hommes et en tant que femmes, vous possédez cette force vitale de la kundalini en vous. Elle se dote de son propre cycle naturel, avec des pointes d’activité importantes. Vous devez laisser cette force vitale se manifester dans tous vos corps de façon à pouvoir rencontrer l’énergie de la Déesse et à provoquer un rétablissement, une transformation et une réalisation. Cette énergie est comparée au serpent assoupi à la base de l’épine dorsale –elle se disperse dans votre corps tout en montant dans l’arbre de votre colonne vertébrale.

 Nous ne pouvons bouger parce que vous ne pouvez bouger. Bous ne pouvez bouger parce que nous avons empêché votre évolution en procédant à une modification génétique. Nous avons procédé ainsi pour que vous n’obteniez pas les facultés dont nous sommes doués et que vous ne les utilisiez pour usurper notre pouvoir. Aujourd’hui, un demi-million d’années plus tard, nous nous trouvons dans une situation critique. Nous savons que nous avons commis une terrible erreur, si l’erreur existe.

 Bientôt, vous allez découvrir votre aptitude à créer la vie et à être des dieux. Quarante ans durant, vos scientifiques ont prétendu être des dieux alors qu’ils créaient la vie dans des laboratoires souterrains, comme la répétition d’un cours de tragédie atlantéenne. Dans l’idéal, l’infusion de la Déesse rétablira la valeur morale et la valeur de la vie parce que la Déesse aime ses enfants, dont les reptiles, les insectes, le peuple-chat et toutes les formes de vie. Ensuite, nous vous observerons et nous verrons si, lorsque vous créerez la vie, vous la limitez. Craindrez-vous que la vie que vous créez ne vous surpasse ? Souhaiterez-vous interdire à la vie que vous créez toute interaction avec l’Arbre de la Connaissance et l’Arbre de la Vie ? Ou alors, encouragerez-vous les vies que vous créez, qui seront vos enfants – la race future des enfants indigo à évoluer, à chercher et à changer, et leur offrirez-vous tout ce que vous connaissez ? Si vous le faites, ils vous enseigneront tout en retour.

 Fichier:Lecteur - statuette pierre.jpgNous n’avons pas réalisé en vous créant que nous avions quelque chose à apprendre de vous. Vous étiez des esclaves, des ramasseurs d’or. Quelques dieux sont toujours sous l’emprise de l’illusion. Mais certains d’entre nous évoluent toutefois, grâce à ceux parmi vous transplantés ici sur la Terre afin de nous aider dans cette tâche capitale.

 Vous devez maintenant transférer votre mémoire dans les profondeurs de la densité de la Terre vers ceux qui ne veulent pas se souvenir, ceux qui sont emprisonnés ici, en apparence pour l’éternité, par la modification génétique. Tous doivent comprendre et pardonner la tragédie de l’histoire ; la galvanisation de la Déesse suscitera un formidable sentiment de guérison.

 La Déesse, dans sa compassion, permet. Epouser l’énergie de la Déesse à l’intérieur de vous vous amènera tous à une compréhension autre de la vie, à lui accorder une nouvelle valeur et  un amour nouveau et plus profond pour toute la création. Epouser la Déesse vous ouvrira la Bibliothèque vivante et vous enseignera les secrets enfouis dans le sien de la Mère Terre, car qui est donc la Mère Terre sinon la Déesse elle-même ?

 Extrait de Terre, clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante – Les Pléiadiens canalisés par Barbara Marciniack page 109.

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...