• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 25 août 2012

Tout se vit de l’intérieur

Posté par othoharmonie le 25 août 2012

 

Tout se vit de l'intérieur dans Méditation 5-300x272Lorsque l’esprit se tourne vers l’intérieur, vers lui-même, et qu’il abandonne toute saisie, les phénomènes semblent irréels. On peut donc dire que lorsque nous percevons toute chose comme illusoire, nous sommes dans la réalité, tandis que lorsque nous percevons toute chose comme réelle, nous sommes dans l’illusion. Les bouddhistes déclarent :

 « Ne cherchez pas à trancher la racine des phénomènes, mais à trancher la racine de l’esprit. Si vous tranchez la racine de l’esprit, vous éliminerez une chose et par cela éliminerez toute forme de souffrance »

 Et encore :

« Ne cherchez pas à connaître la racine des phénomènes, mais à connaître la racine de l’esprit. Si vous trouvez la racine de l’esprit, vous connaîtrez une chose et par cela comprendrez tout. Sinon, vous connaîtrez tout, mais ne comprendrez rien ».

 D’après Sogyal Rinpoché :

 « Nous sommes ce que nous pensons, c‘est nos pensées qui créent le monde. Nous recherchons le bonheur, et produisons les causes de la souffrance : c’est cela le Samsara. Le fait de conquérir l’esprit engendre le fait de conquérir la perception, qui engendre le fait de conquérir toutes les apparences, toutes les expériences. »

 

Qui fait l’expérience du samsara ou du nirvana ? C’est l’esprit. Le samsara et le nirvana n’existent donc pas véritablement ; la seule chose qui existe véritablement c’est l’esprit. Le samsara est inclus dans le nirvana, qui est lui-même inclus dans l’esprit. Le monde (le monde extérieur) est né du moi (le monde intérieur), qui lui-même est né de l’esprit. Toutes nos perceptions naissent de la pensée « je suis ce corps », qui elle-même naît de l’esprit. La grande erreur est de considérer le monde comme une menace et le moi comme un refuge, car notre refuge est en réalité notre prison. Nous devons cesser de vouloir protéger le monde intérieur du monde extérieur, notre ego de la réalité.

 Car, en agissant ainsi, nous créons une frontière, un mur, une séparation entre l’intérieur et l’extérieur, qui devient la base de toutes nos souffrances. En effet, dès ce moment, le samsara, le nirvana et l’esprit semblent exister (comme 3 choses différentes) et la dualité apparaît. Alors que si il n’y a pas de séparation, seul l’esprit semble exister (le samsara, le nirvana et l’esprit ne font plus 3 mais 1). Pour faire une analogie, on peut dire que Paris, la France et la Terre sont 3 choses différentes, mais on peut aussi dire que Paris étant une partie de la France, qui est une partie de la Terre, il n’existe en fait qu’une seule chose : la Terre.

 Retrouver le texte en son entier ici : http://www.terre-inconnue.ch/

 

Publié dans Méditation | Pas de Commentaire »

Entrer en communication avec la nature

Posté par othoharmonie le 25 août 2012

- Quelle méditation faut t-il pratiquer pour rentrer en communication avec la nature ?

Entrer en communication avec la nature dans Méditation 330px-JOHAN_Krouthen22-300x203AB : Entrer en communication avec la nature c’est aussi naturel que respirer, tu le fais déjà en réalité sans t’en rendre compte.  Il ne faut pas attendre une réponse mentale, intellectuelle, ça ne vient jamais par là mais bien dans tes sentiments, dans ton ressenti. Avec le temps le mental apprend à décoder le ressenti, mais si tu cherches avec le mental, tu n’obtiens rien. En fait, pour être plus précis, la véritable communion vient de la perception holistique. C’est dans l’unité de tous tes corps, le physique qui observe la nature et remarque une infinité de détails, l’émotionnel qui peut décoder une infinité d’informations dans un seul sentiment, le mental qui permet de le communiquer et d’étendre le ressenti dans une variété d’activités et d’expériences et le spirituel qui permet de ressentir les innombrables ramifications de ces connaissances. Toutes ces perceptions dans un mode holistique s’intègrent dans un seul instant de compréhension. Rien ne peut égaler cette capacité de compréhension. Même tous les super ordinateurs de la terre jumelés en réseau ne parviendraient pas à ce qu’un seul être humain peut comprendre dans un instant. Dans cette expérience de communion avec la nature tous les sens sont sollicités : odorat, goût, toucher, ouïe, vision, ainsi que les mémoires olfactives, tactiles, sonores, visuelles, et gustatives. Les aptitudes supérieures sont intégrées : intuition, clairvoyance, clairaudience, précognition, mémoire ancestral et perceptions inter dimensionnelles.  Et tout cela, très simplement, sans avoir besoin de faire ou de pratiquer quoi que ce soit.  Tout est possible dans la disponibilité de l’instant présent. Il ne faut pas chercher à faire, à communiquer, mais être cette communion.

Je vous entends : « ouaille, ouaille, facile à dire, mais comment faire? »

2 choses sont essentielles.  Premièrement, prendre le temps d’être dans la nature régulièrement et de manière détendue sans activités précises, juste y être; 2e prendre l’habitude de regarder vos pensées, de réfléchir, de vous détendre et relaxer seul avec vous-mêmes. Comme le disait un ami éveillé : « celui qui ne sait pas être seul n’a rien à partager ». Ainsi, le temps qu’on prend pour soi ce n’est pas seulement le WE mais à tous les jours.  Prendre le temps d’être, prendre le temps de ne rien faire, juste regarder ce qui se passe intérieurement et suivre ce courant interne là où il nous mène.  

Leonard Orr, l’inventeur du Rebirth ou renaissance, technique de purification avec le souffle, disait que l’illumination c’est d’être complètement et entièrement dans le moment présent.  Effectivement, si nous savons être disponible au monde, nos sens subtils, notre perception holistique, peuvent se déployer.  Mais souvent, sans le savoir, notre potentiel et notre disponibilité au présent sont limités par nos conditionnements, nos programmations, nos traumatismes et nos activités incessantes. C’est pourquoi les diverses pratiques spirituelles sont enseignées. La pratique spirituelle permet de s’exercer à être dans le moment présent et à dissoudre les obstacles du passé.

J’aurai dans les saisons qui viennent, un site web d’enseignements pour ceux qui désirent suivre une pratique amérindienne qui permet de s’harmoniser avec la nature. Par contre, nul besoin d’attendre. Il est assez simple d’être dans la nature et de se donner un temps quotidien pour se détendre et réfléchir. Commençons par ces 2 activités et le reste viendra aussi surement que viennent le jour et la nuit.

Paix et Lumière

Texte de Aigle Bleu du site : http://www.aiglebleu.net/article-la-meditation-question-d-un-lecteur-108833784.html

Publié dans Méditation | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...