Vivre en conscience

Posté par othoharmonie le 27 août 2012

Il suffirait des fois de si peu de choses pour que le Monde dans lequel vous vivez soit davantage spirituel. Il suffirait de 5 minutes en plus dans votre journée pour vous tourner vers vous-même, vers votre étincelle divine. 5 minutes pour prier et se reconnecter à votre source. Ce n’est pas beaucoup 5 minutes mais cela peut changer beaucoup de choses au niveau des énergies de la Terre et de vos propres énergies. C’est en méditant que l’on comprend le pourquoi d’une méditation. Avant, ce Vivre en conscience dans Nouvelle conscience 6n’est qu’un concept qui reste dans le domaine du mental. Une fois des méditations effectuées, vous comprendrez le bienfait que cela a sur vous. Mais comme beaucoup de domaines dans la spiritualité, il faut être patient et persévérant. 

Le coeur humain est trop souvent pris par ses passions, ses soucis, ses angoisses, ses colères, qu’il en oublie l’essentiel : lui-même. A force de se laisser mener par ses émotions, l’Homme oublie qui il est et oublie qu’il peut agir sur ses émotions, non pas en les brimant mais en apprenant à les connaître pour les maîtriser ensuite à leur racine. Le coeur humain, trop souvent ignoré, laissé de côté par votre train-train quotidien, manque d’une nourriture spirituelle. Or votre être, dans sa globalité, contient un domaine spirituel important. Négliger ce côté-là de sa vie, c’est occulter une partie importante de sa personne. Et cela s’en ressent dans votre vie de tous les jours.

Qui cherche un sens à sa vie ? Qui a compris les tenants et les aboutissements de sa vie ? Qui sait et comprend pourquoi il vit telle ou telle situation ? Qui se prépare au passage de l’au-delà ? Toutes ces questions se sont pas anodines. Tôt ou tard, vous vous les poserez mais souvent il est trop tard et c’est sur votre lit de mort que vous vous direz : »Je suis passé à côté de l’essentiel, je suis passé à côte de la Vie ». Cela peut paraître dur de dire ça alors que c’est un fait qui est malheureusement bien triste à constater. Qui a oeuvré dans sa vie avec un objectif qui soit divin ? Quelle place a le divin dans votre vie ? Car au moment du passage, vous verrez que c’est cela qui était finalement le plus important. Alors bien sûr, vous avez accompli une vie qui a ses côtés plus ou moins bons, en vous efforçant d’avoir fait de votre mieux, mais avez-vous vécu en conscience cette vie ?

C’est la conscience de qui nous sommes qui fait que Dieu peut s’exprimer par nos paroles et nos actes. Il ne s’agit pas de faire des choses extraordinaires mais de vivre en conscience votre nature divine, d’être vous-même et de vous exprimer tels que vous êtes. Ainsi, une fois votre vie terminée, vous ne regretterez rien car vous aurez vécu tel que devrait vivre votre être profond.

Ne remettez pas à plus tard ce que vous pouvez changer maintenant. Plus vous serez prêt à affronter la Vie et la Mort, plus vous serez prêt à vivre votre nature divine et plus vous connaîtrez la joie. Car se préparer à la mort, ce n’est pas vivre de façon triste et angoissée. Au contraire, considérer la mort comme un processus naturel de toute vie, c’est accepter notre état impermanent. c’est arriver à lâcher prise.

Article 97 – source-lumiere.net – 2002-2008 

 

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...