• Accueil
  • > Archives pour septembre 2012

Flavigny sur Ozerain, ma Bourgogne

Posté par othoharmonie le 29 septembre 2012

Flavigny sur Ozerain, ma Bourgogne dans Ma Bourgogne En détails 3000643041_1_3_auQnC5RY-300x264

Flavigny-sur-Ozerain est une commune française, située dans le département de la Côte-d’Or et la région Bourgogne. Le vieux bourg est classé parmi les plus beaux villages de France. C’est aussi l’unique lieu de fabrication des Anis de Flavigny.

 

Les Anis de Flavigny sont des friandises élaborées à Flavigny-sur-Ozerain en Bourgogne. Chaque bonbon est fait d’une graine d’anis vert enrobée de sirop de sucre aromatisé : anis, violette, rose, menthe, réglisse, oranger…

Graines-anis.jpgCe sont des moines bénédictins qui, lors de la fondation de l’Abbaye de Flavigny en 719, se lancèrent dans la fabrication de ce bonbon en utilisant l’anis rapporté au début de notre ère par le voyageur romain Flavius.

Après la Révolution française, à Flavigny, ce sont huit confiseurs qui se lanceront dans la fabrication de cette friandise selon la recette originelle. Aujourd’hui, une seule fabrique perpétue artisanalement, au sein de l’abbaye, la fabrication des Anis de Flavigny : la maison Troubat.

Géographie

Au cœur de l’Auxois, la cité médiévale de Flavigny-sur-Ozerain est située sur un éperon rocheux, cerné de trois rivières, l’Ozerain, la Recluse et le Verpant.

Histoire 

En 52 avant J.C., Vercingétorix, chef gaulois, dirige la rébellion et conduit une armée contre César. Vercingétorix se replie sur le mont Auxois, et César établit des lignes de défense tout autour de l’oppidum, et défait les armées gauloises. C’est sur la colline de Flavigny où il installe notamment l’un de ses campements militaires. Un général de Jules César, et vétéran romain nommé Flavinius, se voit offrir après le siège d’Alésia (oppidum situé alors sur une colline voisine) et le départ des armées romaines une partie de cette terre, formée de la colline où sera bâtie peu après la cité de Flavianiacum, actuellement commune de Flavigny-sur-Ozerain.

Le village tient aussi son origine d’une abbaye bénédictine fondée en 719 par Wideradus, fils de Corbon, le chef burgonde (peuple germano-scandinave), puis rénovée au XVe siècle par Quentin Ménard, archevêque de Besançon et natif du lieu. C’est la règle bénédictine écrite par saint Benoît de Nursie au VIe siècle qui organise la vie quotidienne des moines. Elle rythme leur temps entre la prière, le travail manuel et le travail intellectuel.

En 1590, Henri IV crée un Parlement rival de celui Dijon, qui ne le reconnaît pas pour roi, à Flavigny, où se rendent les parlementaires qui lui sont fidèles

 dans Ma Bourgogne En détails

Lieux et monuments

 

Flavigny est le lieu de fabrication des Anis de Flavigny. Ce sont des dragées contenant en leur cœur une graine d’anis. Fabriqués simplement avec du sucre, une graine d’anis et des arômes naturels, les Anis sont déclinés en plusieurs arômes naturels : l’anis, la violette, la menthe, le citron, la réglisse, la rose, la fleur d’oranger, le cassis, le gingembre, la mandarine. Les dragéistes successifs sont fidèles à la même recette depuis 1591 et les Anis sont toujours fabriqués dans l’abbaye Saint-Pierre, à Flavigny. Cette fabrique artisanale et familiale a reçu le ruban bleu de l’interprofession Intersuc en 1988 et la reconnaissance des Ministères de la Culture, du Tourisme, de l’Agriculture et de l’Environnement en 1992 avec le titre de Site Remarquable du Goût.

L’abbaye bénédictine Saint-Pierre, fondée à Flavigny au VIIIe siècle, a été reconstruite au XVIIe siècle. Elle comporte des vestiges d’époque carolingienne : la crypte Sainte-Reine.

Il est possible de visiter la crypte carolingienne et l’atelier de dragéification au sein de l’abbaye.

L’église Saint-Genest, édifiée au XIIIe siècle, a été remaniée aux XVe et XVIe siècles. Elle possède de remarquables stalles du XVIe siècle, une tribune centrale de style gothique et une importante statuaire.

L’hôtel particulier du Marquis de Souhey, construit en 1700, est aujourd’hui occupé par les moines bénédictins de l’abbaye Saint-Joseph de Clairval.

Flavigny abrite la Maison des Arts Textiles & du Design, créée par le designer Daniel Algranate, constituée d’un musée retraçant l’histoire du design textile, et d’un jardin botanique composé de plantes à usages textiles

 

                             Voir aussi

 

Publié dans Ma Bourgogne En détails | Pas de Commentaire »

Commarin

Posté par othoharmonie le 29 septembre 2012

Commarin dans Ma Bourgogne En détails Commarin-01

Commarin est une commune française, située dans le département de la Côte-d’Or et la région Bourgogne. C’est un petit village français, situé dans le département de la Côte-d’Or et la région de Bourgogne. Ses habitants sont appelés les Commarinois et les Commarinoises.

La commune s’étend sur 6,4 km² et compte 131 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2007. Avec une densité de 20,5 habitants par km², Commarin a subi une baisse de 8,4% de sa population par rapport à 1999.
Entouré par les communes de Montoillot, Châteauneuf et Semarey, Commarin est situé à 30 km au Nord-Ouest de Beaune la plus grande ville des environs.
Situé à 375 mètres d’altitude, le village de Commarin a pour coordonnées géographiques Latitude: 47° 15′ 24 » Nord
Longitude: 4° 38′ 56 » Est.
La commune est proche du parc naturel régional du Morvan à environ 19 km.
Le maire de Commarin se nomme monsieur Albert CHANCEL.

Lieux et monuments

 

  • À proximité de Châteauneuf, en Côte-d’Or, au centre de la Bourgogne et à 40 km à l’ouest de Dijon, le château de Commarin retient l’attention par son architecture, son parc et son aménagement intérieur richement meublé qui retrace son occupation depuis les origines par la même famille.
  • Le château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 21 septembre 1949

220px-Chateau_de_Commarin2 dans Ma Bourgogne En détails

 

Histoire

Tout d’abord évoqué comme villa romaine, le lieu devient maison forte, puis au XIVe siècle château fort. De cette époque qui a laissé l’organisation générale de l’édifice, subsistent deux larges tours, circulaires ainsi qu’une chapelle englobée maintenant dans l’aile Est. Au XVe et XVIIIe siècles, le château a été progressivement transformé en résidence d’agrément, des modifications importantes ayant été décidées par Marie Judith de Vienne, marquise de Damas d’Antigny, grand-mère du prince Talleyrand.

Le château de Commarin est habité depuis ses débuts par la même descendance, et ses occupants actuels, le comte et la comtesse Bertrand de Vogüe représentent la vingt-sixième génération de propriétaires. Le château n’a jamais été vendu, et par alliances successives, il a pu être associé aux noms les plus nobles de la Bourgogne. Il a échappé aux guerres et aux pillages de la révolution.

Architecture et patrimoine

Cliquez sur l’une des  rubriques ci-dessous pour visiter :

  1. L’histoire du château
  2. Descriptif du château
  3. Diaporama

 

Le château de Commarin est un bâtiment régulier et relativement symétrique à inspiration classique. Le corps de logis central au fronton richement décoré est flanqué de deux ailes (aile Louis XIII à l’Est et aile Louis XIV à l’Ouest) terminées chacune par une grosse tour ronde du XIVe siècle. Une écurie prolonge l’aile Louis XIII. L’ensemble est ceint par de larges douves prolongées de deux pièces d’eau et entouré d’un parc à l’anglaise de cinq hectares avec de beaux communs et de larges perspectives.

Outre ses qualités architecturales, le château de Commarin est remarquable pour le mobilier et la richesse des décorations des XVIIe et XVIIIe siècles, témoignant des différentes générations qui ont habité le lieu. Une collection unique de tapisseries héraldiques et alchimiques familiales du XVIe siècle est également présentée.

 

Le Château de Commarin est habité depuis ses débuts par la même descendance.
Depuis 2001, le Comte et la Comtesse Bertrand de Vogüé, 26ème génération de propriétaires, s’attachent à perpétuer l’aspect vivant & humain d’un monument qui a su traverser les siècles sans être pillé ou vendu.

Commarin est un témoignage précieux du passé, chaque siècle ayant apporté son empreinte, tout en respectant celle des générations précédentes.

Le Château et son parc sont chacun ouverts à la visite, de Pâques à la Toussaint.

Des visites privilégiées peuvent être organisées pour des groupes, sur demande.

Site internet

- www.commarin.com

Les coordonnées du château

Château :

Château de Commarin
21320 Pouilly en Auxois

tel.: 03.80.49.23.67 Fax : 03.80.49.22.43
Email : chateau@commarin.com

 

                                                                                  117582_2010031804503436047_1e-bourgogne

 

 

Publié dans Ma Bourgogne En détails | Pas de Commentaire »

Lectures pour Ouvrir son coeur

Posté par othoharmonie le 28 septembre 2012

Une spiritualité vivante, vécue de l’intérieur, rayonne. Elle nous engage profondément dans la vie. Toute quête spirituelle authentique n’a véritablement de sens que si elle nous relie aux autres par le cœur. Sinon, elle n’est qu’un outil de plus pour courir derrière un bonheur égoïste.

Flavia Mazelin-Salvi

Lectures pour Ouvrir son coeur dans AUTEURS A CONNAITRE amour-coeur-00055

La communication non violente

Le terme sanscrit ahimsa, que l’on peut traduire par « le fait de ne causer de dommage à personne », est au coeur de l’hindouisme et du bouddhisme. Gandhi est le premier à l’avoir mis en pratique, au début du XXe siècle, dans le domaine de la politique en pratiquant la résistance non violente, suivi par Martin Luther King avec son Mouvement pour les droits civiques. Dans les années 1970, c’est Marshall B.Rosenberg, élève du psychologue américain Carl Ransom Rogers, qui s’empare à son tour de ce concept et le théorise dans le domaine de la communication. Il met au point la non violent communication, la « communication non violente » (CNV), qu’il articule autour de trois piliers : comprendre ce qui se passe en soi, s’exprimer d’une manière qui favorise le dialogue et la coopération, accueillir la parole de l’autre. Cette méthode a été reprise en Europe par le psychothérapeute Thomas d’Ansembourg ou le psychiatre David Servan-Schreiber. Mais Marshall B.Rosenberg se distingue de ses homologues sur un point majeur : pour lui, la spiritualité est à la base de la CNV. Elle est une façon de se mettre en lien avec « l’énergie divine ». Ainsi, lorsque nous établissons la communication avec l’autre, ce serait aussi avec le divin que nous communiquons. Une conception qui ne va pas sans rappeler le célèbre verset de l’Évangile : « Oui je vous le dis, chaque fois que vous l’avez fait à l’un des moindres de mes enfants, vous l’avez fait à moi. » (Matthieu, XXV, 40) Communiquer dans le respect de soi et de l’autre, œuvrer à la meilleure façon d’avancer ensemble dans le respect des différences pour « contribuer à la vie avec l’élan du cœur », tel est le message que Marshall B.Rosenberg confie avoir reçu des enseignements du bouddhisme, de l’islam, du christianisme et du judaïsme.

A lire : Le Développement de la personne de Carl Ransom Rogers (InterÉditions, 2005) / Cessez d’être gentil, soyez vrai! de Thomas d’Ansembourg (Les Éditions de l’Homme, 2001).

                                                         coeur-gif-300x43 dans SPIRITUALITE c'est quoi ?

La danse du coeur

Dans le soufisme – branche mystique de l’islam, hautement poétique -, le cœur désigne le centre de l’âme, le centre de la conscience. Comparée à un jardin, l’âme humaine abrite la « fontaine de vie », incarnée par le cœur. Et la vie ne prend son sens que lorsqu’elle est irriguée par l’amour. Pour communier avec l’univers et se fondre dans l’amour absolu, le mystique soufi médite, prie, écrit de la poésie, fait de la musique, danse… « Pour le soufisme, l’amour est en vérité l’âme de l’univers inscrite dans la tradition soufie, écrit Eva de Vitray-Meyerovitch, spécialiste de l’islam. C’est grâce à lui que l’homme tend à retourner à la source de son être. La musique et la danse, la giration des étoiles et le mouvement des atomes… Tout est dû à l’amour qui est l’astrolabe par lequel se révèlent les mystères. »

A lire : Rûmî et le soufisme d’Eva de Vitray-Meyerovitch (Le Seuil, 2005) / Qu’est-ce que le soufisme ? de Martin Lings (Le Seuil, 1977).

                                                                               bisous dans Travail sur soi !

La compassion

Quatre qualités sont au cœur de la pratique du bouddhisme : l’amour, la compassion, la joie et l’équanimité. « Je ne peux être heureux tant que mes frères humains ne sont pas libérés de la souffrance », telle pourrait être la phrase qui résume le message de cette philosophie, une intention exprimée dans les quatre grands vœux récités quotidiennement par les bouddhistes : « Puissé-je libérer tous les êtres de leurs difficultés; puissé-je éradiquer toutes les passions; puissé-je maîtriser tous les dharmas; puissé-je conduire tous les êtres à la bouddhéité. » De même, dans la pratique tibétaine, les exercices de boddhicitta sont conçus pour ouvrir le cœur et renforcer le sentiment de l’interdépendance parmi les vivants. Dans la transmission de son enseignement et dans ses livres, la moniale Pema Chödrön met particulièrement l’accent sur la dimension altruiste de la spiritualité.

A lire : La voie commence là où vous êtes de Pema Chödrön (Pocket, 2004).

 

A découvrir sur psychologies.com

Apprenez à communiquer en toute sérénité avec l’exercice de Marshall B.Rosenberg !

Apprenez à recevoir et à donner avecl’exercice de Pema Chödrön !

Faites une pause spirituelle avec l’exercice d’Abûl’-Hasan Kharaqânî !

chats-2-300x61

L’exercice d’Anselm Grün

« En chacun de nous se trouve un espace de silence à l’abri du vacarme du monde extérieur, à l’abri des préoccupations et des problèmes quotidiens… écrit Anselm Grün*. Faire l’expérience de l’espace sacré d’une église permet de retrouver en nous-même le sanctuaire intérieur. Toujours et partout il est possible de s’y retirer pour y trouver santé et intégrité… »

Choisissez un lieu de culte qui corresponde à votre culture ou bien à votre sensibilité et passez-y un moment seul. Imprégnez-vous des vibrations du lieu, sollicitez vos sens, savourez la qualité du silence. « L’espace de l’église élargit notre coeur. Nous respirons plus librement… Nous nous sentons entouré de puissances bénéfiques. Nous pressentons un mystère », poursuit Anselm Grün.

Laissez éclore en vous la prière si vous en ressentez le besoin, vous pouvez également penser et essayer de ressentir la présence de toutes les prières et de la foi qui emplissent ce lieu et nourrissent son énergie.

*Anselm Grün : Moine à l’abbaye bénédictine de Münster-schwarzach, en Allemagne, ce penseur chrétien né en 1945 en Bavière a suivi des études de philosophie, de théologie et d’économie. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels Découvre le sacré en toi (Médiaspaul, 2007).

Publié dans AUTEURS A CONNAITRE, SPIRITUALITE c'est quoi ?, Travail sur soi ! | Pas de Commentaire »

Créer son bonheur

Posté par othoharmonie le 26 septembre 2012

Créer son bonheur

Dr Catherine Solano

Le bonheur peut être un cadeau de la vie, et il apparaît alors par surprise, comme une plante sauvage qui a poussé là où on ne l’attendait pas.

Créer son bonheur dans Mythologie/Légende pensée-300x228Mais il peut aussi se cultiver et le travail du jardinier peut lui aussi produire des fleurs magnifiques !

Concrètement, dans une expérience, des psychologues (1) ont demandé à des étudiants de répondre chaque soir, pendant un mois, à la question suivante :

- « Que puis-je retirer comme choses positives de toutes mes expériences de la journée, qu’il s’agisse des meilleures comme des pires, des importantes comme des apparemment insignifiantes ? »

Au bout d’un mois de questionnement, ces étudiants avaient changé : leur résistance psychique était nettement au-dessus de la moyenne. Ainsi, nous pouvons moduler notre capacité à résister aux expériences négatives, à apprécier nos expériences positives, simplement par notre attitude intérieure.

Si vous cherchez toujours à apprendre, vous vous améliorez.
Si vous râlez toujours intérieurement, vous devenez aigri.
C’est simple et évident ? Peut-être, mais dans ce cas, pourquoi ne pratiquons-nous pas tous ?

Pour aller dans le même sens, un de mes patients m’avait émerveillée par cette découverte qu’il avait faite seul, sans attendre ces expériences universitaires :

- « tous les soirs, avant de dormir, je me pose une question : qu’est-ce que j’ai appris aujourd’hui, qu’est-ce que cette journée m’a apporté ? »

Tous les soirs depuis des décennies, il se posait systématiquement cette même question. Le résultat ?… Malgré des conditions de vie très difficiles, c’était un vrai philosophe, ouvert aux autres, avec une écoute et un sens du bonheur extraordinaire !

(1) Barbara Fredrickson, directrice du laboratoire Émotions positives et psychophysiologie de l’université du Michigan (Article paru dans Cerveau et Psycho n° 6).

Publié dans Mythologie/Légende | 2 Commentaires »

La clinique de Dieu

Posté par othoharmonie le 26 septembre 2012

La clinique de Dieu

Auteur Un-connu

La clinique de Dieu  dans Mythologie/Légende devincisJe suis allé à la Clinique du Seigneur pour des contrôles de routine et j’ai constaté que j’étais malade :
Quand le Seigneur a mesuré ma tension, j’ai vu que ma Tendresse était « basse ».

À la vérification de la température, le thermomètre a enregistré 40º d’Anxiété.

J’ai passé un électrocardiogramme et le diagnostic fut que j’avais besoin de diverses transfusions d’Amour, car mes artères étaient bouchées par la Solitude et n’irriguaient plus mon cœur vide.
Je suis allé en orthopédie, étant donné que je ne pouvais plus marcher à côté de mon frère, et ne pouvais pas lui donner une accolade fraternelle, parce que je m’étais fait une fracture en trébuchant sur la jalousie.
On a aussi relevé une Myopie, due au fait que je ne pouvais pas voir au-delà des choses négatives de mon prochain.
Quand je lui ai dit être sourd, le Seigneur a constaté que j’avais négligé d’écouter quotidiennement sa Voix.

Dans sa grande miséricorde, le Seigneur m’a offert une consultation gratuite.

Aussi je m’engage, en quittant cette Clinique, à ne prendre que les remèdes naturels qu’il m’a prescrits à l’occasion de cette heure de Vérité :

  • Au saut du lit, boire un verre de « Reconnaissance ».
  • Avant d’aller au travail, prendre une cuillère de Paix.
  • Chaque heure, Appliquer une compresse de Patience et avaler un bol d’humilité.
  • De retour à la maison, faire une injection d’une dose d’Amour.
  • Et, avant d’aller au lit, prendre deux capsules de Conscience pacifiée.

Publié dans Mythologie/Légende | Pas de Commentaire »

L’éternel et l’absolu…

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2012

Question : l’Absolu n’aurait que faire de quoique ce soit, en réalité ?

L'éternel et l'absolu... dans APPRENDS-MOI 278ad415-150x103L’Absolu n’a effectivement que faire de quoique ce soit parce qu’Il n’est rien de quoique ce soit. Tant que tu crois qu’il y a quelque chose à faire, tu te leurres, tu entretiens ta propre Illusion. Tout le problème vient de l’identité à une forme, à un sac, à une vie, à une idée. Tant que cela existe, tu t’escroques toi-même et tu ne changes pas de point de vue. Pose-toi la seule question, non pas d’où tu viens (parce que tu viens de nulle part) mais ce que tu Es, quand tu dors ? Tant que ton point de vue est centré dans une forme, dans un temps, dans un espace, dans un destin, dans une histoire, dans une perception, il y a escroquerie. Aucune Vérité ne peut exister là-dedans. Et j’entends par Vérité, ce qui n’est affecté ni par un temps, ni par un espace, ni par une idée, ni par un concept, ni par une perception : par aucun sens et par aucune conscience. Celui qui est capable, non pas de méditer, mais de ne plus interférer avec un corps, avec une forme, avec un monde, avec une idée, avec un concept, avec un sens de propriété, quel qu’il soit, est Absolu. Il n’est plus affecté par la forme, il n’est plus affecté par le monde, même si cette forme y est soumise. C’est bien donc un changement de point de vue et de regard : c’est la perte de toute vanité, de tout orgueil, de se croire quoique ce soit.

Question : Qu’est-ce que l’Éternel par rapport à l’Absolu ?

L’Absolu Est l’Éternité. La Source n’est pas l’Éternité. Puisqu’elle part d’un point, elle se nomme : La Source. Tous les processus, spatiaux et temporels, que vous vivez (que ce soit les Vibrations, que ce soit la perception de ce que vous nommez Canal Marial), n’ont qu’un seul but : c’est de faire cesser toute distance et toute séparation. Là est l’Éternité. L’Éternité ne repose sur rien d’éphémère, sur aucun mouvement ni sur un fini, ni sur un infini, mais sur un indéfini. Ce n’est pas la même chose. Parce que dès qu’il y a défini, fini ou infini, définition, il y a séparation.

Texte issu de l’Expression de BIBI : Source : Autres Dimensions

 –Messages à lire Fichier PDF produit par : Les Transformations 2012 

Publié dans APPRENDS-MOI | Pas de Commentaire »

Les protocoles et exercices !

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2012

Question : les protocoles cristallins, les exercices respiratoires qui sont proposés actuellement par les autres intervenants, sont-ils facilitants dans le dévoilement de l’Absolu ?

Les protocoles et exercices ! dans Etat d'être 260px-Learning_Arabic_calligraphy

 Mais l’Absolu ne peut être dévoilé. Tout ce que vous utilisez (le corps, les chakras, les cristaux) ne sont que des amusements. À force de vous amuser, viendra un moment où l’Absolu se révèle. Mais ce n’est pas vous qui allez nulle part. La Conscience (cela a été seriné dans tous les sens), Est une Vibration. Dans l’Univers, tout est Vibration. Dans les Dimensions, tout est Vibration. Dans la Conscience, les consciences, tout est Vibration. L’Absolu n’est pas une Vibration. Mais il vous faut bien expérimenter ce que sont les Vibrations, pour vous rapprocher de l’Infinie Présence. Tout est à sa place. Mais si vous étiez capables de sortir de toute identité, effectivement, vous n’auriez besoin de rien d’autre : mais c’est instantané. Or vous refusez l’instantané, parce que, pour vous, l’instantané, de votre point de vue, est éphémère. Je parle bien de l’instantané, et non pas du temps présent. Or justement, c’est dans l’instantané (dépourvu de toute perception, de toute Vibration, de toute identité et de tout monde) qu’est l’Absolu que vous Êtes. Mais il est plus facile à un observateur qui regarde la scène de théâtre, de penser à sortir du théâtre, pour voir que celui-ci n’existe pas, que pour celui qui joue la même scène sur la scène de théâtre. Parce que celui-là ne peut concevoir, imaginer, percevoir ou envisager que cela n’existe pas. Si vous étiez capables de dormir tout le temps, sans rêve, sans mort, vous seriez Absolu, instantanément. C’est ce que vous Êtes. Toute la problématique relève de la conscience et de l’identité. Encore une fois, rappelez-vous que vous êtes conditionnés par une forme, vous êtes conditionnés par un monde. Mais vous n’êtes ni un monde, ni une forme. C’est une erreur d’appréciation. Vous ne pouvez trouver ce que vous Êtes, autrement que par la réfutation. C’est au moment où cesse tout signal, toute conscience, toute Vibration, toute perception, toute identité et tout monde, que vous êtes Absolu. C’est quand vous vous apercevez (et c’est une métaphore) que, n’ayant plus de forme, n’ayant plus de pensée, n’ayant plus d’identité, n’ayant plus de repère, n’ayant plus de conscience, que vous Êtes, à ce moment-là, Absolu. Là est l’Absolu. Mais tant qu’existe le moindre repère, le moindre sens d’un « je » ou d’un Soi, vous n’êtes pas Libres, puisque vous êtes tributaires de ce « je », de ce Soi. L’instantanéité ne peut être trouvée dans ces circonstances.

 Alors, BIDI vous salue. Au revoir. Source : Autres Dimensions

 Messages à lire Fichier PDF produit par : Les Transformations 2012 

 

 

Publié dans Etat d'être | Pas de Commentaire »

Quitter l’ancien

Posté par othoharmonie le 22 septembre 2012

Partout vous pouvez voir des signes de l’ordre ancien en train de se désagréger

transmis par John Smallman

Quitter l'ancien dans En 2012-2013 et après 2016 logo-ecoloVous êtes à la veille d’une énorme découverte capitale dans votre état de pleine-conscience, qui va vous conduire à des révélations des plus incroyables sur la vie et l’existence. Le fait que vous avez été divinement créés à partir de la Source Unique vous assure et vous garantit le cadeau, l’honneur, le droit et le privilège de l’existence éternelle qui est l’état d’achèvement, d’accomplissement et de perfection à partir duquel il ne manque rien. Vous ne manquez de rien parce que tout ce que vous pourriez jamais imaginer vouloir est instantanément au cœur de votre sphère pour satisfaire votre plaisir.

La pleine conscience est l’état dans lequel vous avez été créés et dans lequel vous avez votre existence éternelle. Vous avez le sentiment d’être limités uniquement parce que vous êtes en ce moment, par votre propre choix, en train d’expérimenter un état de conscience sévèrement limité du fait des insuffisances du véhicule que vous avez choisi d’habiter — un corps humain — et du manque d’environnements dans lesquels il est capable d’opérer qui en découle. À l’origine, lorsque vous avez construit l’illusion, vous aviez la possibilité de vous déplacer largement en son sein, mais avec le temps vous avez lentement réduit la zone dans laquelle vous pouviez voyager librement, pour finir par choisir d’être incarnés et donc extrêmement limités.

Vous étant tellement restreints vous-mêmes, la colère et la frustration se sont développées, et parce que vous aviez oublié que votre situation était simplement le résultat de votre propre choix, vous avez cherché à l’extérieur des raisons auxquelles vous pourriez attacher de la culpabilité pour ce triste état de choses. Ce faisant, vous avez restreint davantage votre conscience et une irritation intense a commencé à provoquer des luttes entre vous. Mais parce que vous étiez tous si faibles et inefficaces il vous est facilement apparu, même avec vos facultés intellectuelles limitées, qu’aucun de ceux qui partageaient votre environnement n’avait le moindre pouvoir ou la moindre influence nécessaires pour provoquer les perturbations chaotiques que vous infligent la météo, les mouvements de terrain et les variations climatiques saisonnières.

Vous avez inventé toute une hiérarchie de dieux dotés de divers pouvoirs et de diverses responsabilités que vous rendiez responsables de votre détresse, que vous flattiez servilement et dont vous léchiez les bottes dans l’espoir de récompenses ou au moins d’un répit dans les effets punitifs des tremblements de terre, des inondations et des éruptions volcaniques. Finalement, lorsque des êtres éclairés vinrent parmi vous, certains d’entre vous en sont venus à comprendre qu’il n’y avait pas de dieux que vous pourriez offenser ou qui vous puniraient. Ces êtres éclairés ont démontré l’amour et vous ont parlé de la Source toute-puissante de la création Qui est Amour, Amour infini et inconditionnel, et Qui se soucie uniquement de votre bien-être éternel.

Cette information trouva un écho en vous parce que vous ressentiez un intense besoin d’être aimés, même si la plupart du temps vous n’en discutiez avec personne parce que le seul amour que vous aviez vécu était conditionnel et n’avait pas duré. Ces illuminés vous ont enseigné à chercher en vous-mêmes ce qui manquait dans votre vie et, avec patience et persévérance, vous avez commencé à découvrir la véracité de ce qu’ils enseignaient. Mais le conflit restait dans votre esprit, parce que les vieilles méthodes de récompense ou de punition étaient tellement ancrées qu’il était difficile pour vous d’accepter le message que Dieu, votre Père céleste, offrait seulement un Amour inconditionnel. D’autant plus que vous étiez entourés de tant de douleur et de tant de souffrance.

Vous êtes maintenant assez nombreux à avoir accepté cette vérité dans vos cœurs, à l’embrasser et à tenter de vivre selon ses préceptes, de sorte que l’énergie de cette connaissance s’est suffisamment intensifiée pour avoir une action déterminante sur la collectivité, en persuadant de plus en plus de gens que l’Amour change tout. Car vous avez désespérément besoin de changement. Beaucoup trop de dégâts et de souffrances ont déjà été provoqués par les points de vue étriqués et bornés sur le sens de la vie qui ont maintenu leur emprise depuis que vous avez construit l’illusion, et cela doit cesser.

Personne sur Terre ne veut maintenant poursuivre selon les vieilles méthodes basées sur la confrontation et qui ne marchent pas, car il est évident qu’elles ne font qu’ajouter à vos problèmes. Une vague d’idées créatives se répand à travers les peuples du monde, inspirant espoir et innovation sur une échelle jamais vue auparavant, et encourageant la formation de groupes d’individus aux idées similaires. Comme ces groupes se multiplient et partagent leurs ressources, la capacité des anciens régimes autoritaires de maintenir leur emprise sur la population est en train de décliner rapidement. Le changement est dans l’air et tous ceux qui le cherchent le ressentent.

Bien que beaucoup de discorde et de peur influencent encore l’humanité, vous pouvez voir à travers toute la planète des signes de l’ordre ancien en train de se désagréger. Il est en proie au désarroi et va continuer à s’effondrer, car le nombre de ceux qui offrent leurs services avec amour et compassion s’accroît de manière exponentielle, en apportant lumière et sagesse à tous les problèmes qui doivent être résolus.

Vous êtes en train de grandir et de mûrir, et ce faisant vous vous préparez à vous extraire du fardeau, de la confusion et du chaos de l’illusion pour entrer dans l’éclat de la Réalité — votre Demeure éternelle. Beaucoup d’entre vous ont des flashes de souvenirs réconfortants, qui les encouragent et les inspirent. La connaissance du fait que vous êtes des êtres divins s’infiltre dans votre conscience, et vous vous honorez les uns les autres car vous vous rendez compte qu’en le faisant vous vous honorez vous-mêmes. C’est véritablement une époque merveilleuse pour expérimenter la vie sur la Planète Terre.

Votre frère qui vous aime,

Traduction AD
Page d’origine :
 http://johnsmallman2.wordpress.com/

Publié par le quotidien qui réunit - lapressegalactique.com - samedi, septembre 22, 2012 

 

Publié dans En 2012-2013 et après 2016, Nouvelle TERRE | Pas de Commentaire »

Je Suis Unique

Posté par othoharmonie le 22 septembre 2012

Je Suis Unique

Dans le monde entier, il n’y a personne comme moi.

Je Suis Unique dans Etat d'être multi-dimentionnal1-215x300Depuis le début des temps, il n’y a jamais eu une autre personne comme moi. Personne n’a mon sourire, mes yeux, mes cheveux, mes mains, ma voix. Je suis unique. Personne n’a mes empreintes digitales, mon écriture. Je suis vraiment unique.

Nulle part ailleurs quelqu’un n’a mes goûts pour l’art, la musique ou la nourriture. Personne ne voit les choses comme je les vois. Depuis que le monde est monde, personne n’a ri ou pleuré comme moi. Et ce qui me fait sourire et m’attendrir ne peut jamais provoquer les mêmes chez un autre, jamais. Personne ne réagit à une situation comme je le fais. Personne n’aime et ne vibre à ma façon. Je suis unique.

Je suis le seul dans toute la création doté de ces capacités. Oh! bien sûr, il y aura toujours quelqu’un de meilleur que moi pour réussir mieux encore l’une ou l’autre chose que je fais déjà bien, mais personne dans tout l’univers ne possède la qualité particulière de l’ensemble de mes talents, idées, habiletés et sentiments. Comme une salle remplie d’instruments musicaux, chacun d’eux, comme tout bon musicien, peut exceller seul En revanche, aucun ne peut rivaliser de splendeur avec la beauté d’une symphonie exécutée dans un parfait ensemble et dans une belle harmonie. Je suis une symphonie.

De toute éternité, personne ne regardera, ne parlera, ne pensera ou ne fera comme moi. Je suis unique. Je suis rare. Et comme tout ce qui est rare, ma valeur est inestimable. Étant donné cette valeur incomparable, je n’ai pas besoin d’essayer d’imiter les autres. J’accepterai… ou plutôt, je célébrerai mes différences.

Je suis unique. Et je commence à réaliser que le fait d’être unique n’est pas accidentel. Je suis sur terre pour une raison très spéciale. Il doit y avoir une mission pour moi que personne d’autre ne peut faire aussi bien que moi. De tous les millions d’aspirants à ce rôle, un seul dispose des qualifications requises, un seul possède la combinaison adéquate et les qualités nécessaires pour mener à bien cette mission personnelle. 

(Extrait de Petites douceurs pour le cœur, p. 14)

Publié dans Etat d'être, PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | Pas de Commentaire »

Langage du corps

Posté par othoharmonie le 22 septembre 2012

Enseignement du Maître Aïvanhov :

gifs étoiles    Aux insatisfactions qu’ils ressentent, les humains ont tendance à donner des réponses physiques. gifs étoiles
Ils font comme si ces insatisfactions venaient du corps physique.

Alors, ils lui présentent de quoi manger, boire, fumer, se distraire, ils le promènent, ils lui procurent tous les plaisirs, et le corps physique repu, saturé, suffoque et se plaint :  » Arrête, tu vas me faire mourir, et ce n’est pas en me gavant ainsi que tu te sentiras mieux ! «  

Mais les humains ne comprennent pas le langage de leur corps. 
Ils s’obstinent en se disant que s’ils n’arrivent pas cette fois à trouver ce qu’ils cherchent, ils y arriveront sans doute la fois suivante. 

Malheureusement, la fois suivante, c’est la même chose : le vide. 

Mais ils continuent… En réalité, il faut très peu de choses pour satisfaire le corps physique ; les réclamations en nous viennent de l’âme et de l’esprit qui ne cessent de prier, de supplier : « J’ai besoin de pureté, de lumière, d’espace… J’ai besoin de contempler le soleil… J’ai besoin de m’unir au Seigneur, de travailler à l’avènement de son Royaume afin que la paix règne un jour parmi les humains… »

Voilà les voix que nous devons distinguer en nous et bien écouter leurs demandes afin de leur donner satisfaction.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans APPRENDS-MOI | Pas de Commentaire »

UNIR les forces

Posté par othoharmonie le 21 septembre 2012

 

UNIR les forces dans Chemin spirituel multi-dimentionnal-215x300Si nous voulons que la conscience vienne éclairer l’homme et la femme de sa lumière, nous devons être nombreux à nous préparer afin de l’accueillir. Ce n’est que sous cette gouverne que la société peut espérer un jour vivre par elle.

— Ce message doit être entendu partout sur la Terre. Ceux qui adhèreront à cette nouvelle connaissance devront vivre de celle-ci et prêcher par l’exemple. Plus il y aura d’initiés et plus rapide sera l’élévation de la conscience. Ce travail de conscientisation de masse doit être fait tout en douceur et doit être exempt de toute contrainte. Chacun doit être libre de consentir et libre de décliner s’il le désire. Car le libre arbitre de chacun doit être respecté pour que la survenue de la conscience se fasse de la bonne façon. La nature humaine étant ce qu’elle est, nous devons respecter la décision et l’opinion de chacun.

 Maintenant, mon ami, as-tu des questions? Je dois te préciser, par contre, que le temps nous est encore une fois compté.

 — Pour ce qui est de ce monde, j’en aurais plein de questions. Toutefois, j’imagine que nous y reviendrons très bientôt n’est-ce pas ?

— Tu as tout à fait raison. L’enseignement sur le nouveau monde n’est pas encore terminé.

— D’accord, alors dis-moi, si je ne brûle pas les étapes, dis-moi, pouvons-nous  espérer en tant qu’individu détaché de la masse, pouvons-nous espérer atteindre dans cette vie la fusion avec la conscience?

— Il est difficile de répondre à cette question… Disons que (pour ne pas donner  de réponse directe à ta question) si jamais il y avait des hommes et des femmes qui avaient accès à cette conscience et étaient capables d’ordonner à la matière grâce à celle-ci, ces hommes et ces femmes devraient garder le silence absolu sur cela. Car si ceux qui maintiennent actuellement le pouvoir venaient à savoir qu’une telle puissance est réalité sur la Terre en ce moment, celui qui détient ce pouvoir et qui l’utilise le perdrait. Ce secret ne peut pas encore être révélé au grand jour. Si une telle chose arrivait et que l’homme en tant qu’humanité détenait ce secret, dans l’état actuel de la « conscience » humaine sur la Terre, l’être humain poussé par la folie en viendrait assurément à s’autodétruire. De toute façon, jamais, dans l’état actuel des choses, l’humanité ne pourra avoir accès à cette conscience. Elle lui serait de toute manière refusée. Cela dit, lorsque  l’humanité aura atteint l’évolution nécessaire, c’est-à-dire lorsqu’il y aura suffisamment d’individus conscientisés à cette vérité, le canal s’ouvrira et atteindra les hommes et les femmes qui se seront préparés à recevoir cette conscience. C’est alors que les détenteurs de ce savoir se révéleront, iront dans le monde et enseigneront afin que les générations futures puissent en profiter à leur tour. Seulement, pour le moment ce n’est qu’une vision utopique pour l’humanité. Mais pour l’homme et la femme en tant qu’individus qui se dissocient de la masse, peut-être que cette image de l’avenir n’est pas aussi irréaliste que nous pourrions le penser…

 extrait du livre LE MESSAGER : http://expressorion.com/Le_Messager.pdf

 

 

Publié dans Chemin spirituel, En 2012-2013 et après 2016, Nouvelle TERRE | Pas de Commentaire »

Respecter toutes formes de vie

Posté par othoharmonie le 21 septembre 2012

 

Respecter toutes formes de vie dans Beaux textes philo-coquillagessLe respect de la vie représente un des pas les plus importants que l’être humain doit franchir. Sans le respect de celle-ci, nous ne pourrons jamais commander la matière.

— Vous devez reconnaître que la matière, qu’elle soit fleur, eau, poisson ou pierre, fait partie intégrante de votre être. Si vous voulez atteindre un niveau de conscience qui vous permet d’interagir directement avec elle, vous êtes dans l’obligation de la considérer d’égal à égal, car vous faites partie tous deux de la même source de vie.

Dès que l’être humain reconnaîtra cela, c’est-à-dire dès qu’il ne se situera pas au-dessus de la nature, mais bien au même niveau qu’elle, le travail de fusion avec elle commencera sur la Terre. Quand « vous », habitants de la planète Terre, lirez cela, ce travail aura déjà commencé. Car à partir du moment où l’être humain aura accès à cette connaissance, cette dernière établira des ponts entre elle et lui.

— Mais comment pouvons-nous espérer changer les choses sur la Terre au point de pouvoir un jour atteindre un si haut niveau de conscience?

 

extrait du livre LE MESSAGER : http://expressorion.com/Le_Messager.pdf

 

Publié dans Beaux textes, Chemin spirituel | Pas de Commentaire »

Le Secret de 2012

Posté par othoharmonie le 19 septembre 2012

ENSEIGNEMENT – Gregg Braden, le secret de 2012, un nouveau monde se profile

 

Image de prévisualisation YouTube

Activer la mémoire de nos origines, de notre histoire et de notre destinée

Lorsque de nouvelles découvertes mettent en question des croyances existantes, il est temps de repenser ces croyances !

Un monde nouveau émerge sous nos yeux tandis qu’un monde ancien et non viable lutte pour persister. Ces deux mondes reflètent les croyances du passé.Ils coexistent, mais seulement pour l’instant. Lequel choisirez-vous ?

Gregg Braden, scientifique visionnaire et auteur à succès, affirme que les grandes questions qui nous divisent et qui semblent sans lien entre elles – la guerre, le terrorisme, l’avortement, le suicide, le génocide, la peine de mort, la pauvreté, l’effondrement économique et la guerre nucléaire – sont en fait liées. Elles découlent toutes des fausses hypothèses d’une science désuète qui nous ont conduits au bord du désastre et ont failli nous faire perdre tous les précieux acquis de notre civilisation.

LA VÉRITÉ ESSENTIELLE nous fournit la preuve irréfutable que :

- l’évolution ne peut expliquer à elle seule notre existence;
- nous habitons la Terre depuis plus longtemps que l’histoire conventionnelle ne le reconnaît;
- nous sommes « programmés » pour la paix et non pour la guerre;
- nous nous trouvons à un point tournant de notre histoire.

Ces découvertes nous donnent des raisons de nous percevoir autrement. Selon cette nouvelle perception de nous-mêmes, les solutions deviennent évidentes et les choix deviennent clairs ! Gregg Braden rassemble ici en une vision cohérente pour l’avenir de l’humanité les messages inspirants contenus dans ses œuvres précédentes.

Examinant le rôle de la spiritualité dans la technologie, GREGG BRADEN, auteur à succès au palmarès du New York Times, a été le conférencier principal de plusieurs congrès internationaux et a fait l’objet de nombreux reportages médiatiques partout dans le monde. Dans ses ouvrages innovateurs comme L’Éveil au point zéro et L’Effet Isaïe, il s’aventure au-delà des frontières traditionnelles de la science et de la spiritualité afin de présenter des solutions intelligentes aux problèmes de notre époque.

www.greggbraden.com …. ou procurez-vous son livre ICI

Publié dans En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaire »

Solliciter notre âme…

Posté par othoharmonie le 18 septembre 2012

Solliciter notre âme et notre Partie Divine

par Monique Mathieu

« Pour vous, humains, l’âme est inconsistante, invisible. Vous n’arrivez ni à savoir ni à comprendre ce qu’elle peut représenter.

Nous allons vous dire ceci : votre âme est la somme de toutSolliciter notre âme... dans En 2012-2013 et après 2016 9782080700216es les expériences que vous avez vécues depuis que vous êtes descendus dans la matière. Votre âme est cette partie d’énergie de vie qui vous donne la possibilité, en tant qu’êtres humains, de vivre dans un corps de matière. Elle inonde tout votre corps physique, et elle peut également se concentrer dans une petite partie de votre corps. Elle peut aussi s’expanser dans vos corps de lumière, dans vos corps d’énergie.

Plus vous solliciterez votre âme, mieux vous la comprendrez et mieux vous l’entendrez ! Votre âme n’est pas quelque chose qui n’existe pas, votre âme c’est vous, tout comme votre Divin, seulement vous êtes dans la densité, vous êtes dans la matière, et votre âme et votre Divin se trouvent dans l’incréé, dans des mondes d’énergie.

Donc plus vous essaierez de vous unir à cette autre partie de vous-mêmes, plus vous élèverez la fréquence vibratoire de votre corps et plus vous fusionnerez avec ce que vous êtes !

En fait, ce qu’il faut que vous arriviez à demander à votre âme tout comme à votre Divin, c’est tout simplement de vous aider, de vous montrer le chemin de Lumière qui mène à votre Divin et à votre âme, et leur dire :

« Je suis toi en manifestation, alors toi mon Divin et toi mon âme, vous qui avez beaucoup plus de capacités que moi, petite conscience humaine, aidez moi ! Aidez-moi dans mon incarnation et mes expériences ! Au lieu de travailler séparément, unissons-nous afin que les expériences dans la matière soient profitables pour nous trois : moi en tant que petite conscience humaine, toi en tant qu’âme qui sera imprégnée de ce que la partie investie de la matière va apprendre et expérimenter, et toi mon Divin qui va recevoir l’essence de tout ce que moi, partie humaine, a pu expérimenter et pu transmettre à mon âme qui te le retransmet ».

Au lieu de vous voir dans la séparation voyez-vous dans l’unité, voyez le chemin de Lumière ou le sas dans lequel, de plus en plus, vous vous retrouverez avec ce que vous êtes en tant qu’être humain, conscience humaine, âme et divinité.

Pourquoi parlons-nous de cela ? Parce que lorsque vous serez dans des dimensions de Lumière, sur le nouveau monde qui vous attend, il n’y aura plus de séparation, le sas sera ouvert en permanence. Il faut donc commencer à vous familiariser, ne plus mettre d’un côté ce qui appartient à l’incréé mais qui est vous et de l’autre côté ce qui appartient à la matière que vous voyez. Il faut les unifier.

Vous pouvez de plus en plus le faire car votre fréquence vibratoire s’élève, car votre conscience s’éveille et les voiles épais qui obscurcissaient votre conscience ont tendance à s’enlever.

C’est important, et nous en reparlerons parce qu’il faut que vous preniez réellement conscience de votre dimension, de votre réalité. Il faut que vous preniez conscience de votre puissance, même en tant que conscience humaine, être humain, puisque votre partie divine est toute puissante, qu’elle peut créer.

Votre partie humaine n’est pas coupée, ses deux autres réalités lui sont simplement occultées, mais à partir du moment où vous ouvrez ce sas, toute la puissance qui est en vous et qui demeure dans votre âme et surtout dans votre partie divine peut se manifester par la pensée humaine et créer des miracles en vous, notamment en ce qui concerne les problèmes de santé de votre corps de matière.

Tous les jours, pendant quelques instants, demandez à votre partie divine de prendre bien soin de votre corps de matière, de le régénérer, de le ré harmoniser, de lui donner toute la force et l’énergie qui lui sont nécessaires pour son parfait fonctionnement. Dites-lui que votre partie humaine est aussi une partie d’elle-même, et qu’en vous aidant, elle en retire aussi un bénéfice.

De plus en plus, lors de vos méditations, reliez-vous aux deux autres parties de vous-même  ! Vous verrez que des petits miracles s’accompliront les uns à la suite des autres dans votre vie. Vous serez tellement heureux que vous n’aurez même plus une seule pensée de dysharmonie par rapport à votre corps physique.

Si vous visualisez le prolongement de votre divinité dans la densité, si vous le visualisez parfait, il ne pourra être que parfait, parce que dans votre Soi Divin tout est parfait !

Dans votre âme tout est parfait, mais parfois demeure l’imprégnation des expériences difficiles vécues dans la densité. Considérez que l’âme est l’ordinateur. Tout est imprégné en elle ; ensuite elle fait une synthèse de toutes les expériences. Quand elle a suffisamment évolué, qu’elle a fait maintes et maintes expériences dans la matière, elle peut évacuer d’elle-même tout ce qui a été souffrance, peur, doute, pour ne pas êtres encombrée d’énergies inférieures.

Les âmes qui commencent leur chemin d’évolution ne sont pas suffisamment fortes. Tout y est imprégné, le bon comme le moins bon, le difficile comme le facile, l’Amour comme la peur, comme la souffrance. Elle ne fait pas de distinction entre ce qu’elle doit conserver et ce qu’elle doit transcender. C’est au fur et à mesure des expériences qu’elle arrive à comprendre ce qu’elle peut nettoyer, mais il faut pour cela que la conscience humaine soit d’accord avec elle afin qu’elle nettoie tout cela.

A ce sujet, nous vous disons tout simplement ceci : certains êtres humains vivent en permanence avec leurs souffrances. La souffrance étant une énergie, elle est imprégnée dans l’âme. Comment voulez-vous que l’âme puisse s’en départir, puisse la transcender, si elle est nourrie en permanence ? Alors ne nourrissez pas ce qui ne vous appartient plus ! Libérez-vous de tout ce qui n’est plus utile, et projetez-vous le plus souvent possible vers le monde sur lequel vous souhaiteriez vivre.

Vous verrez que le monde dans lequel vous souhaitez vivre se manifestera de plus en plus dans votre monde actuel, c’est-à-dire que plus vous penserez à la santé parfaite, plus vous penserez à l’harmonie, à la joie, à la sérénité, à la bonté, à la fraternité et à l’Amour, plus ils prendront racine en vous et plus vous les manifesterez.

C’est ainsi que cela se passe ! Votre pensée devenant de plus en plus créatrice et ayant de plus en plus d’importance se mettra au service de ce que vous penserez, c’est-à-dire qu’elle restituera dans votre corps et dans votre vie ce que vous aurez créé par la pensée ».

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Publié dans En 2012-2013 et après 2016, Nouvelle TERRE | Pas de Commentaire »

Atteindre le Bonheur…

Posté par othoharmonie le 16 septembre 2012

 

Ce que nous ne devons jamais oublier…

Si nous voulons sans cesse devenir plus heureux et plus prospères, nous ne devons pas oublier un seul instant :

— que les pensées sont des choses, et les choses des pensées manifestées : que, par conséquent si nous désirons de bonnes choses, il nous faut nourrir de bonnes pensées ;

— que nous sommes poussés à devenir ce que nous pensons avec prédilection, étant donné que chaque pensée tend à se réaliser ;

— que la santé de notre corps et de notre âme dépend de nos pensées et de nos sentiments, et qu’il n’est pas de meilleur remède que la pensée et le sentiment de la vérité, de l’amour et de la confiance ;

— que notre vie est telle que nous la voyons et que chacun trouve toujours ce qu’il cherche et attend ;

— que rien ne nous atteint qui ne soit conforme à quelque disposition de notre nature, et que toutes nos expériences ne sont que des reflets de nos pensées ;

Atteindre le Bonheur... dans Beaux textes man-religion-41x300— que chacune de nos pensées contribue à former notre destin ou le destin d’un autre, dans le bien comme dans le mal, et que nous assumons ainsi une responsabilité, d’autant plus large que nous sommes davantage conscients de nous-mêmes ;

— que chaque pensée de haine, d’envie, d’amertume ou d’égoïsme augmente les difficultés et les misères de tous et contribue à les prolonger ;

— que, par contre, le bonheur s’approche de nous et de nos semblables si nous affirmons le bien de tout et l’espérons ;

— que les choses sont par elles-mêmes sans influence sur nous, mais seulement par l’idée que nous nous faisons d’elles ;

— que nos pensées font notre peine ou notre joie, et ainsi le choix de nos pensées décide de notre bonheur ou de notre malheur ;

— qu’il importe d’être toujours en éveil car il n’est rien qui soit indifférent pour nous et que notre devoir ne soit pas d’améliorer ;

— que le monde est toujours tel qu’il nous apparaît : ainsi l’âme lumineuse voit le monde ensoleillé, tandis que pour l’âme morose, le même monde semble plongé dans les ténèbres ;

— que la sérénité d’âme, maintenue en toutes circonstances, triomphe facilement des difficultés, et arrive plus vite au but que l’humeur sombre et craintive ;

— que la sérénité d’âme est la conséquence naturelle d’un mode de penser lumineux, et que, par conséquent, nous ne saurions mieux faire que d’accueillir en nous les pensées claires et joyeuses ;

— que chaque pensée lumineuse attire à nous des amis et des circonstances favorables, et écarte les pierres de notre chemin ;

— que la pauvreté et la misère que nous voyons autour de nous doivent d’abord être abolies en pensée et changées en esprit, et que nous devons reconnaître et affirmer le bonheur et la richesse comme un droit héréditaire et les seules réalités ;

— qu’ainsi, si nous voulons modifier des conditions pénibles, nous ne devons pas commencer par les circonstances extérieures qui sont des effets, mais remonter aux causes et changer d’abord notre manière de voir les choses, car les choses ne sont en elles-mêmes ni bonnes ni mauvaises, c’est notre pensée qui les fait fastes ou néfastes ;

— qu’il n’est pas de mal inévitable, parce qu’un mal, quel qu’il soit, cède devant le bien contraire si nous l’affirmons comme s’il était déjà là ;

— que chacun est l’artisan de sa destinée, s’il a appris à gouverner ses pensées, étant donné que l’homme est maître des circonstances dans la mesure où il est maître de lui! 

 

Publié dans Beaux textes | Pas de Commentaire »

Le Rocher de la Garde

Posté par othoharmonie le 16 septembre 2012

 

  • Le rocher de la Garde ou Wachtfelsen, selon la légende, aurait été un point d’observation et un poste de surveillance qui servaient aux Celtes pour surveiller la plaine pendant la période des grandes invasions.

La commune de la Garde tient son nom de son rocher qui, dès l’Antiquité, a servi de poste de guet.La Garde possède des vestiges de l’Antiquité et de la période romaine.

Le Rocher de la Garde dans Connaître les PIERRESCité en 1056 sous le nom de Guarda, le château fut fief des évêques de Toulon au xiiie siècle, des Castellanes au xve, puis seigneurie des Glandevès puis des Thomas. Aujourd’hui, il n’en reste que la chapelle et une tour d’angle.

Vigie de Toulon au Moyen Âge, La Garde a subi de nombreuses invasions mais aussi les guerres de religion. Elle fut saccagée en 1707 par les troupes de Savoie alors qu’elle était connue sous le nom de La Garde lès Toulon.

Saint Maur, patron de la commune, est en fait un dénommé Maur qui passa par là en 542. Affamé lorsqu’il entra dans le village, une vieille femme lui donna pour du pain et des oignons.Maur les bénit et décida qu’à partir de ce jour, les oignons de La Garde auraient la douceur de la pomme.

Ancien centre agricole prospère, la Garde est devenue banlieue urbaine de Toulon. Du rocher d’andésite on a extrait les pavés de Toulon.

Plus récemment, pour « punir » la ville de Toulon de s’être livrée aux Anglais, Napoléon Bonaparte transféra le quartier de Ste Marguerite au village de La Garde. C’est pourquoi il y a une mairie annexe dans ce quartier, un peu éloigné du centre-ville administratif de la commune.

Publié dans Connaître les PIERRES | 2 Commentaires »

Le Rocher du Coucou

Posté par othoharmonie le 16 septembre 2012

Le Rocher du Coucou dans Connaître les PIERRESLe rocher du Coucou fait partie du massif de l’Altenberg et est situé à 856 mètres d’altitude sur le territoire de la commune de Neubois. C’est un sommet qui est visible de très loin. Sur l’un des contreforts, à proximité se trouve le château du Frankenbourg. Sur ce sommet on aperçoit un relais de télévision et de radiodiffusion appartenant à Télédiffusion de France qui « arrose » la région de Sélestat, le Val de Villéet le Val de Lièpvre.

La légende : À l’extrémité du sommet du rocher du Coucou on aperçoit une grosse pierre que l’on a coutume d’appeler « pierre à sacrifice » comportant sur sa face supérieure une cupule épousant la forme d’un corps humain. Selon la légende cette cupule servait pour recueillir le sang des victimes qui étaient sacrifiées. Le culte de cette pierre remonte à l’an 575 av. J.-C.

 

300px-Neubois_C_018 dans Connaître les PIERRESLe rocher du Coucou fait partie de la commune de Neubois. Une route forestière goudronnée permet de se rendre jusqu’au sommet, mais elle reste seulement accessible aux techniciens de TDF (Télédiffusion de France) propriétaire des installations émettrices pour la maintenance. Cette route reste cependant ouverte du 15 juillet au 15 août pour les randonneurs. La montée jusqu’au rocher du Coucou se déroule sur un sentier assez raide dont les environs sont parsemés de gros blocs de pierres de différentes tailles. La balade dans la forêt est assez agréable. Arrivé sur le sommet, on peut jouir d’une très belle vue : on aperçoit depuis ce sommet les ruines du château du Frankenbourg, la plaine d’Alsace, la région de Sélestat, et la Forêt-Noire. En jetant un coup d’œil vers la droite on aperçoit leHaut-Koenigsbourg dans toute sa splendeur. On peut aussi se rendre au rocher du Coucou depuis un chemin forestier à partir du village de Neubois. Laissez la voiture sur le parking de l’église Saint Materne, puis marcher en direction de la rue du cimetière. Prendre ensuite sur la gauche la rue Allmend et suivre les indications du Club vosgien. La direction du rocher du Coucou est indiquée par une croix bleue avec à côté un triangle bleu. Ces deux indications donnent la direction à prendre pour se rendre soit au rocher du Coucou soit à La Vancelle en longeant le chemin forestier qui passe par la statue de la Madone, le chemin de croix et la sanctuaire de la source. Suivre ensuite à l’intersection la croix bleue qui indique la direction du rocher du Coucou qui se trouve à 1h30 de marche de cet endroit. Le même endroit passe par l’oratoire de la source qui se trouve à 10 minutes et du château du Frankenbourgqui lui est situé à 0h50 de marche. Le chemin indiqué par un triangle bleu signale que le village de La Vancelle peut-être rejoint en 1h10 de l’endroit.

 

 

 

Publié dans Connaître les PIERRES | Pas de Commentaire »

PRIERE pour l’Amour de Soi

Posté par othoharmonie le 15 septembre 2012

Cette prière m’a été envoyée généreusement par un membre du forum ; Merci à toi Flamme Viollette !  

Aujourd’hui, je m’accepte tel (le) que je suis, sans me juger.
J’accepte mon esprit tel qu’il est, avec toutes mes émotions, tous mes espoirs et mes rêves, ma personnalité, ma façon d’être unique.
J’accepte mon corps tel qu’il est, dans toute sa beauté et sa perfection.
Que l’amour que j’ai envers moi-même soit si fort que jamais plus je ne me rejette, ni ne sabote mon bonheur, ma liberté et mon amour.
Désormais, que chacune de mes actions, de mes réactions, de mes pensées et de mes émotions soit fondée sur l’amour.
J’accrois mon amour pour moi-même, jusqu’à ce que tout le rêve de ma vie soit transformé et que la peur et les drames cèdent la place à l’amour et la joie.
Que la puissance de mon amour pour moi soit assez forte pour briser tous les mensonges qu’on m’a programmé à croire, tous ceux qui m’ont fait croire que je ne suis pas à la hauteur, pas assez fort(e), pas assez intelligent(e), et que je ne m’en sortirai pas.
Que la puissance de mon amour pour moi soit si forte que je n’aie plus besoin de vivre ma vie en accord avec l’opinion d’autrui.
J’ai une confiance totale en ma capacité à effectuer les choix que je dois faire.
Paré de mon amour pour moi je n’ai plus peur de faire face à quelque responsabilité que ce soit dans ma vie, ni à quelque problème dont je trouve la solution quand il se présente.
Quoique je veuille accomplir, puissé-je le faire avec la puissance de mon amour pour moi-même.
A partir d’aujourd’hui, je m’aime tellement moi-même que je ne fais plus rien contre moi.
Je peux vivre ma vie en étant moi-même et non en prétendant être quelqu’un d’autre dans le but de plaire à autrui.
Je n’ai plus besoin que les autres me disent du bien de moi, car je sais qui je suis.
Grâce à mon amour pour moi, je prends désormais plaisir à l’image que me renvoie le miroir de moi-même. Qu’un sourire illumine mon visage et qu’il accroisse ma beauté intérieure et extérieure.
Je ressens un tel amour pour moi que ma propre présence m’est toujours un plaisir.
Je m’aime sans jugement car lorsque je me juge, il en résulte des reproches et de la culpabilité puis le besoin de me punir, de sorte que je perds de vue mon amour.
Je fortifie ma volonté de me pardonner en cet instant.
Je nettoie mon esprit de tout poison émotionnel et de tout jugement afin de vivre dans la paix et l’amour.
Que mon amour pour moi-même soit la force qui change le rêve de ma vie !
Armé de ce nouveau pouvoir dans mon cœur, le pouvoir de l’amour de soi, je transforme chacune de mes relations à commencer par celles que j’ai avec moi-même.
Je me libère de tout conflit avec autrui.
Je suis heureux(se) de passer du temps avec ceux qui me sont chers et je leur pardonne toute injustice encore ressentie en moi.
Je m’aime tellement que je peux pardonner quiconque m’a blessé(e) dans mon existence.
J’ai le courage d’aimer ma famille et mes amis sans conditions et de modifier mes relations de la façon la plus positive et la plus empreinte d’amour.
Je crée de nouveaux canaux de communication dans mes relations, de manière à ce qu’il n’y ait plus de guerre de pouvoir, ni de perdant ou de gagnant.
Je peux travailler en équipe, pour l’amour, pour la joie et pour l’harmonie.
Mes relations avec ma famille et mes amis sont fondées sur le respect et la joie, afin de ne plus ressentir le besoin de leur dire comment penser ou se comporter.
Mes relations romantiques sont les plus merveilleuses.
La joie m’envahit chaque fois que je partage mon amour avec mon partenaire.
J’accepte les autres tels qu’ils sont, sans jugement, car lorsque je les rejette, je me rejette moi-même. Et quand je me rejette, on me rejette.
Aujourd’hui, je prends un nouveau départ.
Je recommence ma vie en ce jour avec la puissance de l’amour de soi.
J’apprécie ma vie, j’apprécie mes relations, j’explore la vie, je prends des risques, je suis vivant (e), je ne vis plus dans la crainte de l’amour.
J’ouvre mon cœur à l’amour qui est mon droit de naissance.
Je deviens Maître de la Gratitude, de la Générosité et de l’Amour afin de pouvoir jouir de toutes les créations à tout jamais.
Extrait de : « La maîtrise de l’amour» par Don Miguel Ruiz

Publié dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | Pas de Commentaire »

La querelle de Bourgogne

Posté par othoharmonie le 14 septembre 2012

La querelle de Bourgogne dans Ma Bourgogne En détails 320px-Dijon_mosesbrunnen3Le mariage par procuration de Maximilien avec la duchesse Anne de Bretagne contraint Charles VIII à réagir. Il rompt avec Marguerite pour épouser l’héritière de Bretagne mais il doit renoncer à la dot promise. Par le traité de Senlis il rend la Bourgogne comtale aux héritiers de Marie de Bourgogne ainsi que l’Artois, le Charolais et d’autres acquisitions réalisées par les ducs. Le duché de Bourgogne devient une région frontière. Les Autrichiens ne se résignent d’ailleurs pas au partage de la succession bourguignonne et des conflits éclatent. Les Suisses, en conflit avec la France, incités par Maximilien, menacent Dijon en 1513. La ville subit leurs attaques obligeant Louis II de La Trémoille à négocier. En 1522, un pacte de neutralité, un accord d’intérêt, entre duché de Bourgogne et Comté est signé le 8 juillet 1522 à Saint-Jean-de-Losne. Mais l’épineuse « querelle de Bourgogne » subsiste. Le traité de Madrid (1526), conséquence de la défaite lors de la bataille de Pavie livre la Bourgogne à Charles Quint. Les États de Bourgogne, réunis le 3 juin 1526, et les États particuliers refusent de ratifier le traité et affirment leur volonté de « demeurer perpétuellement soubz la très noble et très heureuse couronne de France. » Il faut attendre les traités de Crépy (1544) et du Cateau-Cambrésis (1559), pour obtenir le renoncement dernier de Charles Quint à ses droits sur le duché. Seul le Charolais reste à la maison d’Autriche. En 1678, le traité de Nimègues consacre le rattachement définitif de la Franche-Comté à la France et la Bourgogne cesse définitivement d’être une province frontière.

Publié dans Ma Bourgogne En détails | Pas de Commentaire »

La Bourgogne annexée

Posté par othoharmonie le 14 septembre 2012

Entre Charles le Mauvais et Jean le Bon, les deux prétendants au duché, l’un roi de Navarre et l’autre de France (le premier ayant aussi prétendu au trône du second), c’est le vaincu de Poitiers qui a la faveur des Bourguignons. Jean de Boulogne, son ami Fresque du « Dict des trois morts et des trois vifsintime, président du Conseil ducal, prépare le règlement de la succession à son profit. Par lettres patentes, le roi déclare succéder à Philippe par droit d’héritage et rattache la Bourgogne à la couronne. Toute opposition découragée, Jean le Bon peut prêter serment à Saint-Bénigne le 28 décembre 1361 et les États de Bourgogne tiennent une réunion solennelle. Le roi quitte la Bourgogne et confie à Jean de Tancarville le soin de régler les affaires. Sans heurt, le roi de France vient d’annexer le duché. Mais la Bourgogne ne glisse pas dans le sein de l’unité française. Selon les fermes paroles prononcées par les États en réunion solennelle, « le duché entend rester duché et ne veut pas devenir une province qui tombe dans le domaine royal, [...] ». Renonçant à donner la Bourgogne à la couronne, l’idée de refaire un duc de Bourgogne germe dans l’esprit du roi. Par un acte tenu secret, passé avec son beau-frère, l’empereur Charles IV de Luxembourg, le roi obtient de l’empereur, pour son fils Philippe dit Le Hardi, l’investiture de la Franche-Comté, fief de mouvance germanique. L’acte impérial trahit les projets de son père. L’installation de Philippe dans le duché est chose décidée, il lui est donné en apanage quelques mois plus tard. Les Grandes Compagnies ravagent toujours le duché. Le 6 avril 1362 Jacques de Bourbon, auxiliaire de Tancarville, subit contre ces routiers, à la bataille de Brignais une retentissante défaite. Les États de Bourgogne refusent à Tancarville les aides nécessaires. Le roi le destitue et donne le 27 juin 1363 la lieutenance générale du duché à son fils Philippe II de Bourgogne, lui laissant le soin d’éliminer les bandes d’aventuriers. Pressé de faire la preuve de son efficacité le fils de Jean le Bon convoque le 3 juillet 1363 les États de Bourgogne, qui lui accordent les aides refusées à Tancarville. La voie est toute tracée pour faire de Philippe un nouveau duc de Bourgogne.

Publié dans Ma Bourgogne En détails | Pas de Commentaire »

Mes compagnons à 4 pattes

Posté par othoharmonie le 14 septembre 2012

Sous l’oeil adressant de leur maîtresse, mes compagnons ont bien voulu poser une nouvelle fois pour mon plus grand plaisir….

 

Tout d’abord voici Louxor :

Mes compagnons à 4 pattes dans Photographies P1030260-640x480-300x225

 

 

 

Sous l’oeil attendrissant de mon gros Radjah

Radjha-09.12-640x480-300x225 dans Photographies

 

 

Et mon petit Domino, qui lui, à part renifler les herbes, ne se prête pas du tout à la dégustation !

 

P1030265-640x480-300x225

 

 

 

MERCI A VOUS D’ETRE LA LES PETITS AMIS !!

Pourquoi-ce-coeur-vert-150x136

Publié dans Photographies | 1 Commentaire »

Origine de l’homosexualité

Posté par othoharmonie le 13 septembre 2012

Lumière enfin dévoiler sur l’origine de l’homosexualité jusqu’à aujourd’hui.

CE MESSAGE A ETE PUBLIÉ EN TROIS PARTIES.

VOICI LA PREMIÈRE PARTIE 1 DE 3

Pour commencer l’année 2009 en beauté, ce message  toujours d’actualité vous informe sur l’origine de l’homosexualité et par son enseignement, TOUS LES PRÉJUGÉS ET TABOUS TOMBERONT CAR LA LUMIÈRE DE LA VÉRITÉ EST DITEceux et celles qui s’identifient homosexuel pourront faire enfin connaitre cette vérité dans le but d’aider tous ceux et celles qui nourrissent des jugements ou comportements inappropriés pour laisser place à une douce lumière de compréhension et laisse chacun libre de continuer sa recherche de sa vrai identité spirituel.

Image de prévisualisation YouTube

 

LUKE & NOAH 103 (1/2) : HOMOPHOBIE

Comprendre pourquoi l’origine de l’homosexualité jusqu’à aujourd’hui.

Aujourd’hui, l’homosexualité n’est pas comprise par une bonne majorité, ce comportement a sa raison d’être. Avec les explications qui s’en viennent, vous serez en mesure de bien comprendre la raison de ce comportement. Les homosexuels sont très normaux et c’est tout à fait normal pour ces gens de se faire écouter, ils prennent des moyens controversés comme les parades gais pour faire passer leur message.

Si vous êtes dans ce cas, ce texte vous expliquera pourquoi vous avez ce comportement car avant de l’accepter il ou elle ont passé par des moments très difficile, il n’est pas évident d’avoir de l’attirance pour l’autre sexe quand toi tu fais parti du même sexe.

Le lecteur hétérosexuel comprendra pourquoi qu’il y a des personnes qui ont cette forte attirance pour des gens du même sexe. Après cette lecture, tous les lecteurs prendront conscience et ils devront respecter tous et chacun vivant dans cette forme humaine au même titre que les autres formes humaines se disant normaux selon les règles de la société.

Dans ma canalisation, j’ai eu ce message de Flot-Rah pour transmettre cette information qui viendra expliquer pourquoi ce genre de comportement arrive afin que tous et chacun passe à autre chose. Beaucoup trop de gens sont impliqués dans cette bataille entre les orientations des sexes et ils dépensent leurs énergies pour se faire comprendre, une partie qui ne veule rien savoir et l’autre impose à l’autre sa version, cette guerre entre ses différents partis n’en finissent plus, il est temps de ramener la paix et passer à autre chose.

Il faut comprendre à la base, dans mes messages précédents je vous explique que nous sommes des êtres divins qui venons apporter la lumière dans le monde de la matière à très forte densité.

À notre arriver dans cette forme humaine, la densité de la matière était trop lourde pour recevoir notre partie divine, le mental n’a pas eu le choix de créé l’égo pour apprendre et survivre dans ce nouveau monde et réapprendre le processus de la divinité, sa partie divine a resté en retrait jusqu’à ce que l’égo par son apprentissage des leçons de vie atteigne un niveau vibratoire qui lui permet un processus d’éveil à sa divinité.

Tous et chacun ont une essence divine dans leur forme humaine, ce véhicule nous permet d’accumuler de l’information et d’enregistrer ces renseignements sur un cristal et chacune de vos vies sont enregistrés, une vie représente une empreinte sur ce cristal, ce même cristal est entreposé à un autre niveau vibratoire. Cette essence divine a les deux aspect en elle, père/mère.

Vous êtes tous et chacun des enfants du Grand Soleil Central père/mère, Dieu. Il vous a créé à son image, vous êtes des maitre accomplis, c’est vous même qui avez décidé de relever le défi de venir apporter la lumière d’amour du Grand Soleil Central père/mère, Dieu.

À votre arriver sur ce nouveau monde de la matière vous avez été contraint de laisser une partie de vous qui l’empêchait d’être entièrement dans votre forme humaine, cette partie est votre essence divine qui a reçu en héritage toute la connaissance et vérité. Elle essaie par tous les moyens d’entrer en contact avec vous et d’augmenter votre fréquence d’amour pour permettre au processus d’éveil de s’enclencher et de renouer avec votre essence divine.

Dans votre forme actuelle avec lequel la grande majorité de la planète s’identifie et sous l’emprise de votre égo créé par votre mental. Vous êtes pris avec les lois universelles de Dieu, du Grand Soleil Central père/mère, dans ce monde de dualité et de densité, l’énergie consacrée réponde à une loi, vous êtes tous des créateurs et la plus part en n’est même pas conscient de leur pouvoir, trop occupé à discipliné leur égo par ses propres valeurs et ses propres règles, tout ça a été créé par vous et vous êtes seul responsable de votre création.

Vous êtes amour absolu et vous émettez une vibration à un niveau vibratoire, chaque vibration que vous émettez attire vers elle l’énergie créatrice, cette même énergie s’unisse avec d’autres pour atteindre leur maturité et elle se concrétise. Cette concrétisation retourne au créateur de cette vibration émise par vous, en d’autres termes, toutes vos pensées et paroles se regroupent dans une masse individuel et collective car tous et chacun a ce pouvoir de créé et vous tous avez reçu en héritage les connaissances et vérités du Grand Soleil Central père/mère, Dieu. Vous tous et chacun former un tout avec Dieu.

Ce regroupement de paroles et de pensées s’unissent pour devenir des formes pensées et quand ils atteignent leur maturité ceci se concrétise dans la matière et retourne aux expéditeurs qui ont émis cette vibration. Le monde de la matière est créé à partir de cette énergie créatrice, le monde que vous voyez ce n’est que la concrétisation de cette énergie créatrice. Dieu, le Grand Soleil Central produit cette énergie créatrice et c’est pour cette raison que les univers naissent et prennent de l’expansion. Notre univers est né de cette façon et nous sommes les porteurs du flambeau de lumière du grand Soleil Central pour apporter cette lumière, l’amour absolu dans cet univers et sur notre planète Gaïa.

Votre forme humaine a été créé par cette énergie créatrice, dû à la densité votre partie divine est à un niveau de vibration plus élevé car elle ne pouvait pas descendre dans cette vibration dense, elle lui faut une fréquence d’amour plus haute pour être en mesure de descendre dans votre forme humaine. Votre mental a créé cet ego pour réapprendre le processus de la divinité et par ses expériences, ses règles et valeurs pour atteindre une fréquence d’amour qui permettra ce processus d’éveil et de renouer avec votre essence divine. Votre essence divine est toujours en contact par vos chakras et par les rêves pour vous aider à atteindre ce processus d’éveil.

Lorsque j’écrivais ce message, je canalisais la force d’amour de mon essence divine Flot-Rah, qu’elle plaisir de vous l’avoir partagé.

« J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité, mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition qu’il ne soit pas coupé, qu’il n’y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à son groupe facebook.com

Flot-Rah canalisé par Régis Violette

Publié dans La Sexualité Sacrée | Pas de Commentaire »

Un monde équilibré

Posté par othoharmonie le 12 septembre 2012

… En direction d’un monde équilibré …

Un monde équilibré dans Etat d'être faceprofilJe trouve que dans notre société, l’action et le faire sont trop valorisés par rapport à l’être. Comment peut-on être quand on est pris dans une ribambelle d’activités et d’obligations, avec des journées trop remplies. Je pense notamment à ces parents obligés de courir depuis qu’ils conduisent leurs enfants à la garderie ou à l’école  le matin jusqu’au soir où ils les couchent, sans avoir eu de vrais moments à eux. 

Lorsque je suis dans l’obligation de faire beaucoup de choses les unes après les autres (par bonheur, c’est maintenant assez rare), je constate que le temps psychologique vient occuper mon espace intérieur. Je me sens alors poussé à commencer ceci, à vite finir cela, etc., sans pouvoir apprécier l’activité du moment. Connaissant combien la pression temporelle est présente dans le monde du travail (et par répercussion à la maison), je ne me surprends pas de voir autant de personnes mal dans leur peau, en quête de bien-être et de reconnaissance. 

Car, coupé de son identité véritable, de son être intérieur, comment ne pas se sentir perdu ?

Pour moi, et nous sommes des millions à le penser, la société dite de consommation est une aberration. Elle a conduit à un profond déséquilibre, avec notre environnement que nous détruisons, c’est une évidence, mais avec nous-mêmes d’abord, ce que nous ne réalisons pas toujours. Car, en tant qu’êtres humains, nous avons besoin pour être bien de ce contact avec notre source nourricière intérieure. Or, une vie menée à un rythme effréné ou orientée principalement vers la performance extérieure nous éloigne de nous-mêmes. Il n’y a qu’à regarder autour de nous pour voir que le monde ne tourne pas rond.

J’ai décidé il y a une dizaine d’années de réviser mes priorités, et de gérer mon temps et mes activités en conséquence. Pour moi, cela signifiait revenir à l’essentiel, ce qui passe par le cœur. Ça a demandé du courage au début, celui de se sentir un peu marginal, mais comme je suis heureux d’avoir fait ce choix. Le bilan est très positif et je constate avec le recul que « la vie », sous ses multiples visages, m’a soutenu dans cette démarche.

Imaginez un monde où toutes les personnes vivent une vie équilibrée. Ce monde serait forcément équilibré lui aussi ! 

Et il n’est pas une utopie. Il est en construction, l’ancien étant déjà en déconstruction. Alors, que les changements et la déconstruction de l’ancien ne vous effraient pas. Rappelons-nous qu’ils sont annonciateurs de renouveau, un passage vers plus de liberté, de paix et d’abondance pour tous.

Michel A. Découvrez tous les annonceurs en visitant le site : www.terre-de-lumiere.com

Publié dans Etat d'être, Nouvelle conscience, Nouvelle TERRE | Pas de Commentaire »

L’acceptation

Posté par othoharmonie le 12 septembre 2012

J’apprends à accepter les choses telles qu’elles sont 

L'acceptation dans Auto-Guérison aulne« J’ai deux ados que j’adore et qui me rendent régulièrement hystérique; un amoureux, leur père,  dont je me demande cycliquement si c’est bien l’homme de ma vie; une famille nombreuse; des amies  précieuses; un boulot unique; le tennis; et la Grimbergen, mon péché mignon. Je ne suis ni mystique, ni  végétarienne, ni zen, ni chauve, ni sage. Ce à quoi je rattachais jusque-là toute forme de méditation. 

Mais depuis quelque temps, ça cloche. Je suis en permanence dans le « j’aurais dû faire » et l’appréhension de ne pas réussir à faire. Je cours mais ne parcours aucune distance, je ressasse, je m’obstine à vouloir  les choses différentes de ce qu’elles sont, je m’épuise, je pleure. Je ne vais pas bien. 

La dernière fois que j’ai franchi la porte de son cabinet, Yasmine m’a dit : « Vous voulez faire une tarte aux fraises, mais vous n’avez que du chocolat. Alors, faites un bon gâteau au chocolat et goûtez-le pleinement. » Je me suis inscrite à son séminaire de pleine conscience. Deux heures par semaine pendant huit semaines. 

J’ai appris « ici » et « maintenant ». C’est simple et complexe. C’est prendre mon petit-déjeuner en me concentrant sur ce que je bois et mange : la couleur, la texture, le goût… Ramener avec bienveillance mon esprit qui part ailleurs. Consacrer dix minutes par jour au moment présent, assise sur une chaise ou en tailleur, droite, fière, et me réserver cet instant unique. 

Le stage est terminé, je suis débutante et pas encore assidue. J’utilise les exercices de méditation guidés par la voix. Le plus dur est de trouver dix minutes. Ce devrait être rien et c’est énorme. Pourtant j’aime  ces instants. J’apprends à accepter les choses telles qu’elles sont. C’est un gros progrès. »

Source : L’histoire de Manon dans la Revue Clés

Publié dans Auto-Guérison, Chemin spirituel, Humeur | Pas de Commentaire »

Ambassade de lumière pour la nouvelle Terre

Posté par othoharmonie le 9 septembre 2012

Concernant les nombreuses recherches actuelles d’un lieu de vie collective,

ou communauté, qui soit comme une ambassade de lumière pour la nouvelle terre

Issus de la newletter de JACQUES DORVAL  

 gifs étoiles

Ambassade de lumière pour la nouvelle Terre dans Nouvelle conscience jacques-dorval-225x300Dans mon travail de recherche, je vous livre ici ce que j’ai vu avec surprise lors d’une méditation récente: une vision joyeuse et très éclairante sous forme de parabole. Je la partage ici avec vous.

Jusque là je n’avais pas fait la distinction entre deux espaces de créations très distinctes, mais complémentaires. Il y a la création selon mes besoins, rêves et options, dans mon espace de vie ou terre intime. Il ya aussi la création d’un nouvel espace collectif ou aménagement de la nouvelle matrice collective dont la structure du gros œuvre est déjà établie. Notre double existence naturelle dans un corps individuel et un corps commun se précise. Ce concept nous était jusque là étranger car le collectif était exclusivement entre les mains occultes d’une petite organisation puissante et sombre. Aujourd’hui nous pouvons envisager d’avoir une voix au chapitre collectif terrestre.

Dans ma vision je vois un groupe d’humains engagés et au travail. Tous ont déjà une bonne expérience de création terrestre. Ils viennent de recevoir des circulaires d’informations concernant un changement de vie imminent et demandant une réforme complète de leur espace de vie. Ils planchent dessus. L’énergie dégagée est impressionnante car une aura arc-en-ciel s’en dégage. Ils reçoivent ces plans par méditation depuis d’autres espaces beaucoup plus vastes et lumineux encore. L’effervescence est à son comble. Ils vont réformer l’économie, la finance, la politique, la nourriture, la santé, les loisirs, la production, l’enseignement, les échanges, les ressources etc..tout ce qui compose la vie humaine en société. Super génial !

 Ce travail de pré-réformes étant maintenant établi, une délégation demande à rencontrer un certain haut responsable élu de l’administration, car il serait, lui, très favorable à cette transformation. Celui-ci vient à leur rencontre et subitement la relation se tend. Après un long moment de silence pesant, celui-ci, visiblement contrarié, leur déclare ceci :

 <<  Vous auriez dû m’en parler bien avant de développer un aussi gros travail. C’est pathétique car vous êtes mal informés ou avez mal compris quel est le projet global, même si votre idée de départ est très juste. Votre intention est très bonne, mais vous ne saviez pas que tout l’espace ici va être démonté sur une période déjà programmée. Personne n’a osé vous le dire officiellement, mais l’espace où vous vivez quotidiennement, et auquel beaucoup se sont parfaitement adaptés, hélas pour eux, était en fait comme une prison géante et autonome dans un vaste espace libre. Or cette établissement très ancien va fermer demain et n’enfermera plus personne parce que sa structure hermétique sera ouverte. Quelques vieux nostalgiques voudront rester pour témoigner et faire une visite guidée des ruines.

 

Avant ça il y aura d’abord une période de déménagement et de transfert, même si la plupart des meubles, rénovés ou neufs, ne sera plus utilisable dans la nouvelle structure. Tout votre effort aujourd’hui devrait porter sur l’information de ce transfert et de ce transbordement de vos affaires personnelles dont la plupart seront vite inadaptées. Ne réparez plus vos vêtements, ni ne confectionnez, car le climat sera très différent. N’acheter plus de nouveaux outils car ils ne seront pas utilisables à cause du voltage. Ne vous formez plus sur les techniques habituelles très adaptés au confort de l’espace étroit de cette prison. Tous vos actuels efforts de bien être deviendront inutiles car votre joie sera permanente et sera le pilier de votre bonheur. Préparez vous au transfert et à construire des bases provisoires et mobiles car votre espace sera encombré, pour un temps, d’une masse de gravas en cours de déblaiement. Travailler à organiser ce nettoyage avant de penser à reconstruire. Vous n’avez même pas encore les plans des nouveaux espaces qui sont gigantesques. Pourquoi repeindre des murs de cellules qui vont être abattus demain ? Pendant le temps de la démolition les conditions de vie au quotidien seront plus dures et inconfortables qu’avant, mais vous serez heureux parce que libérés. La soupe ne sera pas toujours servie à la même heure et vous devrez aller la chercher, mais vous serez heureux.

 

Concernant la reconstruction qui s’en suivra ensuite, nous vous enverrons des ingénieurs spécialisés pour établir vos cahiers des charges et faire vos choix en fonction des nouvelles possibilités dont le problème pour vous sera le gigantisme comparé aux anciens trous à rats que sont vos cellules. Des ingénieurs de construction, envoyés vers vous, vont chercher des partenaires parmi vous pour travailler en équipe à bâtir une cité adaptée au nouvel espace, car ils n’ont aucune expérience de la mentalité et des besoins des ex-prisonniers que nous sommes tous. Ils ne connaissent que les humains libres et parfaits des autres espaces. Vous-mêmes tout seuls en seriez incapables car vous n’avez aucune expérience des plans, du matériel et des matériaux dans le nouvel espace devenu cosmique sous la loi de l’UN.

 

Arrêtez donc vos actuelles expériences de formation et de réformes, ainsi que tous vos plans sur la comète, car hormis le travail de nettoyage et inventaire de votre cellule, une petite valise personnelle avec vos souvenirs et livret de famille, vos intentions pures et une bonne forme physique et mentale, vous n’avez aujourd’hui aucune idée du possible hors de ce monde qui va être démoli. Le monde qui s’ouvre à vous est au delà de vos rêves.

 

A l’inverse informez bien, avec délicatesse, tous vos semblables de cette situation, c’est déjà un très gros travail quotidien sur une courte période. Sans cela vous ne pourrez éviter la panique. Invitez le plus de gens possible à tranquillement monter sur les terrasses supérieures de notre établissement afin d’embarquer sur les canots, car il faudra au début se contenter d’un arche avant d’arriver au Mont Ararat. C’est une image prise dans notre histoire.

 

Si nous n’avons pas dit cette vérité plus tôt, c’est pour ne pas traumatisé plus ceux qui sont ici bien installés, très adaptés, et très satisfaits hélas des bénéfices qu’ils en retirent. Déniant leur état carcéral, ils jouissent de ce qu’ils pensent être leur réussite, comparativement à la masse. Nous ne ferons pas de ségrégation au mérite dans ce transbordement. La réforme actuelle que vous préparez depuis que vous savez qu’elle est possible ne sera pas applicable dans le nouvel espace. Seule la cueillette abondante de vos intentions pures sera utile pour établir les cahiers des charges. Cette récolte consciente de vos aspirations se retrouvera dans les plans de vos nouvelles cités sous la loi de l’UN.

 

La nourriture même bio ne sera plus adaptée car l’agriculture sera différente et votre digestion aussi. La santé verra son domaine étendu à des ressources inédites. La politique disparaîtra avec la hiérarchie, de même que la monnaie et le concept de travail rémunéré. La spiritualité, la philosophie, la psychologie et la religion seront obsolètes car l’esprit et la matière, le conscient et l’inconscient, ne seront plus séparés. Demandez donc à votre entourage de ne plus restaurer leur quotidien mais de se préparer à changer toutes leurs habitudes avec l’arrivée progressive de nouveaux outils. Ne réformez pas en profondeur les statuts actuels de votre société, car ils vont devenir sans objet. Pourquoi travailler à transformer cette prison en paradis alors qu’elle va tout naturellement s’ouvrir sur le  paradis déjà en place ? Ne soyez pas trompés par ceux qui souffrent cruellement de cette perspective de l’arrêt de leur prison où ils ont investis tant d’énergie. Ils cherchent comment la reconstruire sous forme de paradis. Voilà où est l’illusion créé par les nostalgiques de l’ancien établissement.  La prison est rendue inactive et vous allez être ré-adaptés à la liberté de vie. Ne prenez pas vous-même en charge ce travail collectif. Accepter en premier de sortir et d’être soignés et guidés. Les cadres qui sont en charge de ce transfert n’en demandent pas plus. Vous ne pourrez déménager et vous adapter à votre nouvel espace qu’en partenariat avec les ingénieurs accoutumés qui commencent à arriver ici.>>

fin de la citation de l’élu favorable.

 Voilà j’ai un enseignement très claire. Il y a bien ma propre création selon mes propres choix et options, selon mes aspirations profondes. C’est mon vote personnel, mon billet numéroté dans la nouvelle matrice. Il y a donc bien aussi, en plus, concernant le collectif, une autre création de service à la communauté. Elle passe par un contrat (volontaire et facultatif) avec les Etres du Triangle d’Or, ou aussi d’autres Etres constructeurs comme les généticiens, tous ingénieurs du vivant, jusque là inconnus de gifs la marine nous, ayant tous la maîtrise de la construction dans les matrices de la vie cosmique. Nous avons connu déjà le collectif Kryeon, puis Soria, et nous pouvons accueillir dés aujourd’hui d’autres collectifs de guidance et d’enseignement. Ce sont nos amis d’en haut et d’en bas aussi.Pour ceux qui sont chamans ils travaillent déjà avec les puissants esprits de la nature.

 Je comprends mieux enfin les grognements récents de mon lézard à gueule menaçante (Le totem en bois qui incarne mon inconscient profond). Il me force depuis le début de cette année à incarner la rupture avec les anciens paradigmes , car la construction de la nouvelle société libre ne pourra pas s’établir sur la prolongation, le raffinement, l’amélioration ou la réforme des pratiques et schémas anciens. Reconstruire c’est d’abord accepter le déménagement depuis l’ancienne matrice, pour ensuite ré-apprendre la vie de fond en comble, dans un autre esprit et dans un autre espace libre.  

 En conséquence je suis appelé à me déplacer vers le nouveau monde,  qui sera toujours terrestre mais dans une autre dimension,  avec le moins de bagage possible et à cesser de demander que de nouveaux pouvoirs soient installés dans ma vie ancienne pour la transformer. Mon disque dur doit d’abord être formaté.  Le nouveau ne guérit pas l’ancien, c’est une grave erreur d’installer ce faux et dangereux concept dans sa vie et de vouloir l’enseigner. L’ancien meure de sa belle mort cyclique. Le nouveau lui succède et les humains changent de bord en laissant leur passé derrière eux. Le nouveau ne vient pas réformer l’ancien. Le bateau ne montera pas sur le quai. Voilà ce que je nomme la rupture. 

Je suis sincèrement désolé si je scandalise ici l’un des destinataires qui ne serait pas sur cette voie.

Bises de Jacques – du site http://www.la-grande-revelation.com/espace-presse-a2167499

Publié dans Nouvelle conscience, Nouvelle TERRE | Pas de Commentaire »

12
 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...