• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 2 septembre 2012

La Sagesse de Bouddha

Posté par othoharmonie le 2 septembre 2012

 

La Sagesse de Bouddha dans SAGESSE movie27-210x300Le Bouddha avertit ses disciples que tout ce à quoi ils accorderaient leur attention et leur amour s’épanouirait dans leur existence. Il assimilait la vie et le monde à un jardin nécessitant la lumière du soleil, de l’engrais et de l’eau pour fleurir. Dans ce jardin reposent les semences de la compassion, du pardon, de l’amour, de l’engagement, du courage et de toutes les qualités qui nous affirment et nous inspirent. Dans le même jardin, aux côtés de ces semences, se trouvent celles de la haine, du préjugé, de la vengeance, de la violence et de toutes les attitudes nuisibles et destructrices. Ces semences et bien d’autres se côtoient au sein de cet espace fertile.

Celles qui se développeront sont celles auxquelles nous aurons accordés notre attention. Cette faculté est comme l’eau et le soleil, et les semences que nous cultivons croîtront et rempliront notre jardin. Si nous investissons notre attention dans les semences de la pénurie – l’acquisition, l’accumulation, l’avidité et tout ce qui en découle -, alors la pénurie remplira l’espace de notre vie et de notre univers. Si nous accordons plutôt notre attention aux semences de la suffisance et que nous employons notre argent comme de l’eau pour les nourrir d’une intention noble, nous obtiendrons alors une moisson merveilleuse.

Il n’y a pas plus différents que les Sept Magnifiques Bangladais, Audrey ou James, mais tous ont pu, grâce au pouvoir de l’appréciation, intensifier et étendre leur expérience de la véritable richesse et de leur être profond. Dans le contexte de la suffisance, chacun a découvert une liberté nouvelle dans son rapport à l’argent et celle-ci les a conduits à la prospérité. Pour chacun d’entre nous, dans le terreau fertile de l’appréciation, de nouvelles possibilités prennent racine, qui croîtront sans fin à la lumière constante de notre attention.

 

Extrait du livre L’Ame de l’argent … page 156 

 

Publié dans SAGESSE | Pas de Commentaire »

Trouver sa voie

Posté par othoharmonie le 2 septembre 2012

Comment faire pour trouver sa voie ? 

Trouver sa voie dans SAGESSE marque-pages-collection-feerie-jean-baptiste-monge-105x300Quand tu dis ça, cela suppose que tu ne l’as pas encore trouvée car quand on y est, on ne se pose pas ce genres que questions, on le sait tout simplement. Trouver sa voie, du point de vue professionnel, c’est associer métier et plaisir. C’est travailler dans la joie et c’est à mes yeux le plus important. En effet un métier qui est fait sous la contrainte, sans joie, sans motivation est un métier qui ne sert à rien pour l’épanouissement de la personne. 

Pour chaque personne il y a un chemin, pour chaque personne il y a un domaine où celle-ci est particulièrement heureuse de travailler, d’y passer du temps et de l’énergie. Mais dans une société où il faut d’abord travailler pour éviter d’être au chômage, il n’y a pas la place pour l’individu de se questionner sur ses propres choix, sur ce dont il a envie vraiment. C’est très important de faire un métier qui vous plait, c’est un épanouissement important car vous y passez plusieurs heures par jour donc c’est essentiel dans votre vie. 

Si au bout de plusieurs années vous en avez marre de votre travail c’est que vous avez besoin de changement. Ne vous enfermez pas alors derrière des  » je suis trop vieux/vieille pour changer « , dites vous bien que si vous trouvez exactement ce qui vous correspond des portes s’ouvriront à vous et vous y serez dirigez sans problème. N’ayez pas peur de changer, n’ayez pas peur d’être vous-même. Le changement, quand il est fait avec le cœur est toujours bénéfique et juste pour l’âme. 

Trouver sa voie, c’est arriver à voir ce qui nous correspond à un moment donné. Ensuite il est important de se donner les moyens d’y arriver. Comme chacun, vous avez une mission, lorsque vous voyez ce que c’est, l’Univers, vous-même arrivez à en voir le chemin qui se dirige vers cette voie. Tout est très bien organisé. Patience et persévérance. Voyez de façon juste en vous-même et puis surtout, écoutez-vous. Ecoutez ce que dit votre âme. Ne l’étouffez plus à cause de préjugés, de pressions sociales ou familiales, libérez-vous comme une fleur s’ouvre aux premiers rayons de soleil. Car votre âme veut que vous l’écoutiez. Alors ouvrez les oreilles et faites lui confiance, si elle vous dit ce qui est bon pour vous alors, vous n’avez pas à douter car elle sait mieux que quiconque et encore mieux que votre mental, même sûrement mieux que lui, pour savoir quelle route prendre pour être heureux et épanoui.

Article 64 © GDL – source-lumiere.net – 2002-2008 http://www.source-lumiere.net/serendipity/archives/96-trouver-sa-voie.html

Publié dans SAGESSE | Pas de Commentaire »

Le choix de la gratitude

Posté par othoharmonie le 2 septembre 2012



J’ai lu dernièrement un message très intéressant sur la gratitude. Ce message nous invitait à faire le choix de la gratitude… par choix. Pourquoi ?

Parce que ressentir de la gratitude est extrêmement positif et bénéfique. 

Le choix de la gratitude dans Beaux textes 62227-122x300Rappelez-vous la dernière fois que vous avez éprouvé ce sentiment. Que s’est-il passé en vous ?

Comme moi j’imagine que votre cœur s’est dilaté, vos pensées se sont orientées vers la plénitude et votre chimie intérieure a généré des hormones de bien-être. 

Alors, pourquoi ne pas faire toujours le choix de la gratitude ?

Devons-nous attendre une bonne surprise ou un cadeau pour ressentir de la gratitude ?

Théoriquement non. Cependant, nous sommes souvent influencés par l’extérieur qui agit 
fortement sur le baromètre de nos humeurs. C’est humain, direz-vous. Mais qu’il serait bon et si libérateur de pouvoir choisir souverainement notre état intérieur. Ce qui ne signifie pas pour moi nier les difficultés ou la détresse du monde. 

Non, je vois cela comme retrouver la maîtrise de notre être.

Un soir que les circonstances extérieures faisaient pencher mon baromètre intérieur vers le bas côté, je me suis rappelé ce message.

Mais comment choisir la gratitude quand la vie semble aller à contresens du bonheur ?

J’ai simplement essayé. J’ai regardé l’endroit où j’étais, j’ai tourné la tête de droite à gauche puis inversément en disant : 
« Merci la Vie, merci la Vie, merci pour tout ce que tu me donnes. »

Ça a eu pour effet de faire taire mon mental plein de jugements sur les derniers événements et de me ramener au moment présent. Tout un bénéfice déjà ! Ensuite, ça m’a donné un peu de recul. Et là, je me suis sentie stupide. Stupide de voir comment l’ego en moi avait tout ramené à lui, avec une étroitesse flagrante. Stupide aussi de constater combien il est facile de tomber dans un fonctionnement limité et égocentrique, sans s’en rendre compte.

Avais-je co-créé toutes ces situations insatisfaisantes ?

Je le crois oui. Par bonheur, il nous est donné de pouvoir faire de nouveaux choix à chaque instant.

Et je le dis, la gratitude en est un excellent !

Michel de l’infolettre du site : www.terre-de-lumiere.com

Publié dans Beaux textes | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...