• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 12 septembre 2012

Un monde équilibré

Posté par othoharmonie le 12 septembre 2012

… En direction d’un monde équilibré …

Un monde équilibré dans Etat d'être faceprofilJe trouve que dans notre société, l’action et le faire sont trop valorisés par rapport à l’être. Comment peut-on être quand on est pris dans une ribambelle d’activités et d’obligations, avec des journées trop remplies. Je pense notamment à ces parents obligés de courir depuis qu’ils conduisent leurs enfants à la garderie ou à l’école  le matin jusqu’au soir où ils les couchent, sans avoir eu de vrais moments à eux. 

Lorsque je suis dans l’obligation de faire beaucoup de choses les unes après les autres (par bonheur, c’est maintenant assez rare), je constate que le temps psychologique vient occuper mon espace intérieur. Je me sens alors poussé à commencer ceci, à vite finir cela, etc., sans pouvoir apprécier l’activité du moment. Connaissant combien la pression temporelle est présente dans le monde du travail (et par répercussion à la maison), je ne me surprends pas de voir autant de personnes mal dans leur peau, en quête de bien-être et de reconnaissance. 

Car, coupé de son identité véritable, de son être intérieur, comment ne pas se sentir perdu ?

Pour moi, et nous sommes des millions à le penser, la société dite de consommation est une aberration. Elle a conduit à un profond déséquilibre, avec notre environnement que nous détruisons, c’est une évidence, mais avec nous-mêmes d’abord, ce que nous ne réalisons pas toujours. Car, en tant qu’êtres humains, nous avons besoin pour être bien de ce contact avec notre source nourricière intérieure. Or, une vie menée à un rythme effréné ou orientée principalement vers la performance extérieure nous éloigne de nous-mêmes. Il n’y a qu’à regarder autour de nous pour voir que le monde ne tourne pas rond.

J’ai décidé il y a une dizaine d’années de réviser mes priorités, et de gérer mon temps et mes activités en conséquence. Pour moi, cela signifiait revenir à l’essentiel, ce qui passe par le cœur. Ça a demandé du courage au début, celui de se sentir un peu marginal, mais comme je suis heureux d’avoir fait ce choix. Le bilan est très positif et je constate avec le recul que « la vie », sous ses multiples visages, m’a soutenu dans cette démarche.

Imaginez un monde où toutes les personnes vivent une vie équilibrée. Ce monde serait forcément équilibré lui aussi ! 

Et il n’est pas une utopie. Il est en construction, l’ancien étant déjà en déconstruction. Alors, que les changements et la déconstruction de l’ancien ne vous effraient pas. Rappelons-nous qu’ils sont annonciateurs de renouveau, un passage vers plus de liberté, de paix et d’abondance pour tous.

Michel A. Découvrez tous les annonceurs en visitant le site : www.terre-de-lumiere.com

Publié dans Etat d'être, Nouvelle conscience, Nouvelle TERRE | Pas de Commentaire »

L’acceptation

Posté par othoharmonie le 12 septembre 2012

J’apprends à accepter les choses telles qu’elles sont 

L'acceptation dans Auto-Guérison aulne« J’ai deux ados que j’adore et qui me rendent régulièrement hystérique; un amoureux, leur père,  dont je me demande cycliquement si c’est bien l’homme de ma vie; une famille nombreuse; des amies  précieuses; un boulot unique; le tennis; et la Grimbergen, mon péché mignon. Je ne suis ni mystique, ni  végétarienne, ni zen, ni chauve, ni sage. Ce à quoi je rattachais jusque-là toute forme de méditation. 

Mais depuis quelque temps, ça cloche. Je suis en permanence dans le « j’aurais dû faire » et l’appréhension de ne pas réussir à faire. Je cours mais ne parcours aucune distance, je ressasse, je m’obstine à vouloir  les choses différentes de ce qu’elles sont, je m’épuise, je pleure. Je ne vais pas bien. 

La dernière fois que j’ai franchi la porte de son cabinet, Yasmine m’a dit : « Vous voulez faire une tarte aux fraises, mais vous n’avez que du chocolat. Alors, faites un bon gâteau au chocolat et goûtez-le pleinement. » Je me suis inscrite à son séminaire de pleine conscience. Deux heures par semaine pendant huit semaines. 

J’ai appris « ici » et « maintenant ». C’est simple et complexe. C’est prendre mon petit-déjeuner en me concentrant sur ce que je bois et mange : la couleur, la texture, le goût… Ramener avec bienveillance mon esprit qui part ailleurs. Consacrer dix minutes par jour au moment présent, assise sur une chaise ou en tailleur, droite, fière, et me réserver cet instant unique. 

Le stage est terminé, je suis débutante et pas encore assidue. J’utilise les exercices de méditation guidés par la voix. Le plus dur est de trouver dix minutes. Ce devrait être rien et c’est énorme. Pourtant j’aime  ces instants. J’apprends à accepter les choses telles qu’elles sont. C’est un gros progrès. »

Source : L’histoire de Manon dans la Revue Clés

Publié dans Auto-Guérison, Chemin spirituel, Humeur | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...