• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 16 septembre 2012

Atteindre le Bonheur…

Posté par othoharmonie le 16 septembre 2012

 

Ce que nous ne devons jamais oublier…

Si nous voulons sans cesse devenir plus heureux et plus prospères, nous ne devons pas oublier un seul instant :

— que les pensées sont des choses, et les choses des pensées manifestées : que, par conséquent si nous désirons de bonnes choses, il nous faut nourrir de bonnes pensées ;

— que nous sommes poussés à devenir ce que nous pensons avec prédilection, étant donné que chaque pensée tend à se réaliser ;

— que la santé de notre corps et de notre âme dépend de nos pensées et de nos sentiments, et qu’il n’est pas de meilleur remède que la pensée et le sentiment de la vérité, de l’amour et de la confiance ;

— que notre vie est telle que nous la voyons et que chacun trouve toujours ce qu’il cherche et attend ;

— que rien ne nous atteint qui ne soit conforme à quelque disposition de notre nature, et que toutes nos expériences ne sont que des reflets de nos pensées ;

Atteindre le Bonheur... dans Beaux textes man-religion-41x300— que chacune de nos pensées contribue à former notre destin ou le destin d’un autre, dans le bien comme dans le mal, et que nous assumons ainsi une responsabilité, d’autant plus large que nous sommes davantage conscients de nous-mêmes ;

— que chaque pensée de haine, d’envie, d’amertume ou d’égoïsme augmente les difficultés et les misères de tous et contribue à les prolonger ;

— que, par contre, le bonheur s’approche de nous et de nos semblables si nous affirmons le bien de tout et l’espérons ;

— que les choses sont par elles-mêmes sans influence sur nous, mais seulement par l’idée que nous nous faisons d’elles ;

— que nos pensées font notre peine ou notre joie, et ainsi le choix de nos pensées décide de notre bonheur ou de notre malheur ;

— qu’il importe d’être toujours en éveil car il n’est rien qui soit indifférent pour nous et que notre devoir ne soit pas d’améliorer ;

— que le monde est toujours tel qu’il nous apparaît : ainsi l’âme lumineuse voit le monde ensoleillé, tandis que pour l’âme morose, le même monde semble plongé dans les ténèbres ;

— que la sérénité d’âme, maintenue en toutes circonstances, triomphe facilement des difficultés, et arrive plus vite au but que l’humeur sombre et craintive ;

— que la sérénité d’âme est la conséquence naturelle d’un mode de penser lumineux, et que, par conséquent, nous ne saurions mieux faire que d’accueillir en nous les pensées claires et joyeuses ;

— que chaque pensée lumineuse attire à nous des amis et des circonstances favorables, et écarte les pierres de notre chemin ;

— que la pauvreté et la misère que nous voyons autour de nous doivent d’abord être abolies en pensée et changées en esprit, et que nous devons reconnaître et affirmer le bonheur et la richesse comme un droit héréditaire et les seules réalités ;

— qu’ainsi, si nous voulons modifier des conditions pénibles, nous ne devons pas commencer par les circonstances extérieures qui sont des effets, mais remonter aux causes et changer d’abord notre manière de voir les choses, car les choses ne sont en elles-mêmes ni bonnes ni mauvaises, c’est notre pensée qui les fait fastes ou néfastes ;

— qu’il n’est pas de mal inévitable, parce qu’un mal, quel qu’il soit, cède devant le bien contraire si nous l’affirmons comme s’il était déjà là ;

— que chacun est l’artisan de sa destinée, s’il a appris à gouverner ses pensées, étant donné que l’homme est maître des circonstances dans la mesure où il est maître de lui! 

 

Publié dans Beaux textes | Pas de Commentaire »

Le Rocher de la Garde

Posté par othoharmonie le 16 septembre 2012

 

  • Le rocher de la Garde ou Wachtfelsen, selon la légende, aurait été un point d’observation et un poste de surveillance qui servaient aux Celtes pour surveiller la plaine pendant la période des grandes invasions.

La commune de la Garde tient son nom de son rocher qui, dès l’Antiquité, a servi de poste de guet.La Garde possède des vestiges de l’Antiquité et de la période romaine.

Le Rocher de la Garde dans Connaître les PIERRESCité en 1056 sous le nom de Guarda, le château fut fief des évêques de Toulon au xiiie siècle, des Castellanes au xve, puis seigneurie des Glandevès puis des Thomas. Aujourd’hui, il n’en reste que la chapelle et une tour d’angle.

Vigie de Toulon au Moyen Âge, La Garde a subi de nombreuses invasions mais aussi les guerres de religion. Elle fut saccagée en 1707 par les troupes de Savoie alors qu’elle était connue sous le nom de La Garde lès Toulon.

Saint Maur, patron de la commune, est en fait un dénommé Maur qui passa par là en 542. Affamé lorsqu’il entra dans le village, une vieille femme lui donna pour du pain et des oignons.Maur les bénit et décida qu’à partir de ce jour, les oignons de La Garde auraient la douceur de la pomme.

Ancien centre agricole prospère, la Garde est devenue banlieue urbaine de Toulon. Du rocher d’andésite on a extrait les pavés de Toulon.

Plus récemment, pour « punir » la ville de Toulon de s’être livrée aux Anglais, Napoléon Bonaparte transféra le quartier de Ste Marguerite au village de La Garde. C’est pourquoi il y a une mairie annexe dans ce quartier, un peu éloigné du centre-ville administratif de la commune.

Publié dans Connaître les PIERRES | 2 Commentaires »

Le Rocher du Coucou

Posté par othoharmonie le 16 septembre 2012

Le Rocher du Coucou dans Connaître les PIERRESLe rocher du Coucou fait partie du massif de l’Altenberg et est situé à 856 mètres d’altitude sur le territoire de la commune de Neubois. C’est un sommet qui est visible de très loin. Sur l’un des contreforts, à proximité se trouve le château du Frankenbourg. Sur ce sommet on aperçoit un relais de télévision et de radiodiffusion appartenant à Télédiffusion de France qui « arrose » la région de Sélestat, le Val de Villéet le Val de Lièpvre.

La légende : À l’extrémité du sommet du rocher du Coucou on aperçoit une grosse pierre que l’on a coutume d’appeler « pierre à sacrifice » comportant sur sa face supérieure une cupule épousant la forme d’un corps humain. Selon la légende cette cupule servait pour recueillir le sang des victimes qui étaient sacrifiées. Le culte de cette pierre remonte à l’an 575 av. J.-C.

 

300px-Neubois_C_018 dans Connaître les PIERRESLe rocher du Coucou fait partie de la commune de Neubois. Une route forestière goudronnée permet de se rendre jusqu’au sommet, mais elle reste seulement accessible aux techniciens de TDF (Télédiffusion de France) propriétaire des installations émettrices pour la maintenance. Cette route reste cependant ouverte du 15 juillet au 15 août pour les randonneurs. La montée jusqu’au rocher du Coucou se déroule sur un sentier assez raide dont les environs sont parsemés de gros blocs de pierres de différentes tailles. La balade dans la forêt est assez agréable. Arrivé sur le sommet, on peut jouir d’une très belle vue : on aperçoit depuis ce sommet les ruines du château du Frankenbourg, la plaine d’Alsace, la région de Sélestat, et la Forêt-Noire. En jetant un coup d’œil vers la droite on aperçoit leHaut-Koenigsbourg dans toute sa splendeur. On peut aussi se rendre au rocher du Coucou depuis un chemin forestier à partir du village de Neubois. Laissez la voiture sur le parking de l’église Saint Materne, puis marcher en direction de la rue du cimetière. Prendre ensuite sur la gauche la rue Allmend et suivre les indications du Club vosgien. La direction du rocher du Coucou est indiquée par une croix bleue avec à côté un triangle bleu. Ces deux indications donnent la direction à prendre pour se rendre soit au rocher du Coucou soit à La Vancelle en longeant le chemin forestier qui passe par la statue de la Madone, le chemin de croix et la sanctuaire de la source. Suivre ensuite à l’intersection la croix bleue qui indique la direction du rocher du Coucou qui se trouve à 1h30 de marche de cet endroit. Le même endroit passe par l’oratoire de la source qui se trouve à 10 minutes et du château du Frankenbourgqui lui est situé à 0h50 de marche. Le chemin indiqué par un triangle bleu signale que le village de La Vancelle peut-être rejoint en 1h10 de l’endroit.

 

 

 

Publié dans Connaître les PIERRES | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...