Le Rocher des Corbeaux

Posté par othoharmonie le 14 octobre 2012

 La Roche des Corbeaux et le col du Bon Dieu

Le rocher des Corbeaux fait partie d’un ensemble rocheux adossé au flanc de la partie de montagne dominant le fond du vallon de la Grande Verrerie (parcelle domaniale N°2, lieu-dit du Krappenfels). Cet ensemble se présente sous la forme de deux grandes murailles verticales dont l’une est composée de plusieurs étages, avec le rocher situé aux abords du chemin du Taennchel où se trouvent l’ange en grès et la source anciennement dénommée Wesserfelsen. Plus haut, à l’écart du sentier qui monte vers la crête, dans un rocher portant une cavité, se trouve scellée une statue de Vierge. Au fond de cette cavité qui visiblement laisse apparaître des traces de burins, on peut voir une mystérieuse inscription à peine visible et le millésime 1503.

Sa forme recourbée remarquable permet de reconnaître la Roche des Corbeaux dans les vallées environnantes, elle est à l’origine de son nom altéré par une incompréhension phonétique. Les deux autres lignes de faîte suivent un axe nord-est et un axe nord-ouest à partir du sommet du cône. La première rejoint le col du Bon Dieu à 562 mètres qui se situe après un parcours sinueux à l’est. La seconde descend au col de la Crenée à 550 mètres proche à moins de 300 m à vol d’oiseaux.

La roche des Corbeaux n’a aucun lien avec l’oiseau que ce soit par la tradition ou la légende ancienne. L’ancien français aide à saisir la nuance par le roc ou massif recorbeillé ou recourbé. Le lac des Corbeaux est aussi à rapprocher des courbées ou du reliefs en courbes qui caractérise les abords de sa cuvette de rétention.

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...