Ce que nous vivons en 2012

Posté par othoharmonie le 21 octobre 2012

par gilles sinquin

 

Nous savons que nous vivons actuellement dans l’espace temps à trois dimensions mais parallèlement nous commençons à vivre dans la quatrième dimension.

Ce que nous vivons en 2012 dans Chemin spirituel grotte-177x300Durant cette période l’homme vit toujours dans l’énergie mentale : l’émotionnel le passionnel, la réaction, l’ego, le matérialisme. L’homme est multiple il est fractionné en plusieurs personnalités qui ne sont que des créations mentales, il retient tout, il ne veut pas lâcher ses différentes personnalités (ceux sont les masques sociaux qu’il installe suivant les situations, pour plaire ou se protéger des autres). Il refoule ses comportements névrotiques et sa vision personnelle de la réalité est la recherche permanente du plaisir, ce qui le plonge continuellement dans la frustration, le poussant à la recherche constante de nouveaux plaisirs, qui ne lui apporteront que de nouvelles frustrations. Il cherche à amasser des biens matériels pour se sécuriser ce qui n’est qu’illusion. Il ne peut pas être heureux de cette manière car, la peur de manquer et la frustration le plongent constamment dans le tourment.

Simultanément pendant cette période de transition, le champ magnétique de la terre baisse ce qui permet à l’énergie information lumière de spiritualiser les cellules humaines par les centres énergétiques ou chakras, dont la rotation est plus rapide, au fur et à mesure que nous approchons de 2012. Ceci entraîne la libération des mémoires émotionnelles, mais provoque des déséquilibres et des troubles sensoriels. (L’homme se retrouve confronté à l’incompréhension de ce qui ressurgit et se manifeste à sa conscience). En se libérant de ses peurs et de ses frustrations, l’ego qui avait pour habitude de tout contrôler, vacille et plonge l’individu dans un déséquilibre constant, alternant moments de dépression et d’irritabilité, associés à des colères inexplicables. Ce sont les désagréments de la transition.

Les différentes manifestations sensorielles que nous rencontrons pendant la transition.

Trois sortes de manifestations

Les désagréments sensoriels

Ils sont associés à la libération des mémoires cellulaires lorsque l’énergie lumière spiritualise les cellules. En ressurgissant à la conscience les mémoires peuvent libérer des traumatismes anciens, des peurs et provoquer de l’irritabilité ainsi que différentes sensations corporelles (picotements, démangeaisons etc.). Il faut accepter cette résurgence et ressentir ces désagréments sensoriels sans les refuser pour s’en libérer.

Les manifestations sensorielles

Ce sont des sensations qui se perçoivent lors de la réception de l’énergie pure ex : – Picotements dans les mains, surtout au bout des doigts – Sensations de chaleur dans les mains – Ouie plus développée, on entend des sons inhabituels – Soif intense, besoin de boire de l’eau en permanence, la gorge est très sèche – Démangeaisons dans Les yeux comme des brûlures – Sensation d’énorme fatigue, envie de dormir plus longtemps – Sueurs nocturnes abondantes (se réveiller totalement trempé) – Petites manifestations de douleurs ressenties dans tous les chakras dues à l’accélération de leur rotation (ils tournent beaucoup plus rapidement au fur et à mesure que nous approchons de 2012).

Les effets subtils ressentis lors de la transition.

L’intuition se développe on a le sentiment de pouvoir deviner, voir anticiper les choses. Le téléphone sonne, nous savons qui est au bout du fil, car quelques secondes auparavant, nous étions en train de penser à la personne. Les pensées et les projets deviennent vite une réalité car, ils ne sont plus freinés par un champ magnétique trop dense. Les rêves deviennent intenses et sont quasi permanents. Lorsque l’énergie descend en abondance sur le chakra coronal, il se passe comme une anesthésie du cerveau suivie d’un état de ravissement. Nous avons remarqué avec Florence que lorsque nous recevons en abondance l’énergie, pendant sa descente, nous sommes comme anesthésiés. Il s’en suit parfois de l’irritabilité, alternée avec des états de petite mort imminente qui se transforment en un état d’enchantement. Maintenant, ces périodes deviennent plus en plus courtes dans l’irritabilité et de plus en plus longue dans le ravissement.

Ce que nous vivons en 2012 !

Nous avons relaté le troublant passage de l’apocalypse de Saint-Jean qui fait allusion au fait que lorsque nous atteindrons la quatrième dimension (aux environs de 2012), le passage sera très difficile à vivre pour tous ceux qui non informés n’auront pas commencé leur transformation intérieure. L’être humain va se retrouver confronté à une descente colossale d’énergie pure venant du cosmos, qui se placera dans toute la création. L’homme vivra un moment obscur, ressentant toutes ses mémoires émotionnelles ressurgir ensemble, comme une force destructrice dans sa conscience, car aucune force magnétique ne pourra les retenir. Ce sera le grand lâcher prise, l’abréaction*. Ce défoulement sera vécu comme une délivrance pour tous ceux qui auront suffisamment et rapidement évolués. Ils feront l’expérience de la résurrection, s’engageant à l’avenir dans la loi du UN (l’unité). Les autres le vivront comme une crise infernale s’ils ne veulent pas lâcher prise. (* terme psychanalytique qui veut dire libération émotionnelle)

 

LIRE LA SUITE SUR CHOIX REALITE.org 

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...