L’Esthésiologie…

Posté par othoharmonie le 21 octobre 2012

 

 Les principes de base de l’esthésiologie :

1-    La maîtrise émotionnelle et réactionnelle par la non réaction.

2-    Différencier les sensations dont l’origine vient de l’émotionnel et la somatisation des sensations ressenties par les effets de la transition (l’étude de la sensorialité multiple)

3-    Apprendre à se transmettre l’énergie pure L’esthésiologie va nous permettre de comprendre et vivre en acceptation avec ce qui se manifeste dans notre structure physique durant cette période de transition que nous vivons actuellement.

L'Esthésiologie... dans Etat d'être 51dvzUqgTJL._SL500_AA300_Nous savons que le champ magnétique de la terre baisse considérablement et de ce fait, celui de l’être humain. Nous transitons d’un stade où le champ magnétique de la Terre était très élevé avec une fréquence basse (ce qui retenait l’homme dans l’émotionnel) pour descendre progressivement vers le point zéro, là où le champ magnétique sera au plus bas et qui permettra à la Terre de vivre avec des fréquences plus élevées et à l’homme de se spiritualiser.

Depuis des millénaires, nous vivions dans l’espace à trois dimensions (tout ce qui se voyait) : longueur, largeur et profondeur mais, en même temps, dans un champ magnétique très élevé et une fréquence de la Terre très basse, ce qui ne permettait qu’une seule alternative à l’être humain : vivre dans la conscience émotionnelle.

La conscience émotionnelle est limitée par la vision réductrice de notre cerveau filtre. C’est le domaine du contrôle mental avec ses masques interchangeables, l’analyse constante et la dualité.

Actuellement, le champ magnétique baisse et la fréquence de la terre s’élève, ce qui nous permet d’évoluer vers un espace-temps à vibrations supérieures : la quatrième dimension. Derrière la longueur, la largeur, la profondeur visible, il y a l’invisible : le temps qui lui, ne se voit pas mais se ressent. Bien que l’individu ait encore besoin de l’espace à trois dimensions pour transiter vers la quatrième, l’être humain, dans cette nouvelle dimension, dépasse les limitations occasionnées par le cerveau filtre. Il a accès à des informations plus subtiles par l’énergie lumière qui se manifeste par un changement vibratoire au niveau de la cellule, dans tout le corps et également par une nouvelle conscience. L’intuition se développe, les pensées se concrétisent plus rapidement, l’empathie remplace la rancœur et la vengeance.

Comme le champ magnétique de l’être humain baisse de la même manière que celui de la terre, cela génère un changement dans la conscience et un nouveau fonctionnement universel. Les mémoires émotionnelles retenues n’ont plus le même espace qu’avant, elles restent confinées dans un champ magnétique qui devient de plus en plus restreint. L’énergie lumière, en spiritualisant la cellule, oblige ses mémoires à se déprogrammer ; elles ne peuvent pas s’évacuer directement dans le cosmos et doivent subir une « dé-création » par le mental puisque l’homme vit encore en trois dimensions. Ces mémoires, en ressurgissant dans la conscience, provoquent des désagréments, des sensations désagréables, de l’irritabilité et la résurgence de souvenirs douloureux qu’il faut accepter comme une libération.

L’esthésiologie va nous permettre de mieux vivre ce processus de transition, en accélérant la déprogrammation des mémoires cellulaires et en vivant en conscience cette libération émotionnelle. Pour cela, il est indispensable de bien connaître votre fonctionnement actuel, en trois dimensions.

Vos angoisses, vos émotions et vos pensées négatives se traduisent toujours au niveau du corps par des somatisations (sensations physiques), avec plus ou moins d’intensité suivant les déclencheurs en présence. L’esthésiologie va vous permettre de maîtriser, transformer, gérer vos émotions ainsi que certains troubles du comportement, soulager et guérir vos maladies psychosomatiques ; de prendre également conscience de l’intensité de votre système réactionnel qui est différent selon chaque individu.

Il s’agira dans une première étape, de travailler impérativement sur la maîtrise de vos réactions. Par la suite, vous saurez rapidement faire la différence entre les désagréments sensoriels liés aux excès d’hormones (somatisation) de ceux liés à la réception de l’énergie pure pendant la transition.

Le but principal sera la maîtrise du mental par la non réaction afin d’équilibrer le passage d’excès d’hormones dans le cerveau émotionnel. Cet excès d’hormones entraîne un déséquilibre du pH sanguin qui s’avère aussi déséquilibrant pour le corps quand il est trop acide ou trop alcalin.

L’acidité s’évalue de 7 à 0, l’alcalinité s’évalue de 7 à 14, la neutralité étant 7.

Nous savons maintenant que l’émotionnel et le stress prolongé ont une incidence sur ce déséquilibre acide alcalin qui provoque toutes sortes de maladies psychosomatiques, comme les douleurs physiques, la transpiration excessive, la dépression, l’arthrose, la perte des cheveux, la fatigue chronique, etc. La maîtrise mentale permettra la neutralité (pH7) et ainsi, la réception de l’énergie lumière, ce qui provoquera un changement vibratoire à la cellule et accélérera la déprogrammation des mémoires cellulaires. Lorsque votre esprit sera suffisamment maîtrisé par la pratique de la non – réaction vous pourrez facilement reconnaître les désagréments sensoriels associés à la libération des mémoires cellulaires, les manifestations sensorielles provoquées par la transition comme : légère oppression au sommet de la tête dues à la réception de l’énergie pure, suivie de sensations subtiles (béatitude) ou sensations de picotement et de gène à la gorge, provoquées par l’accélération de la rotation des chakras, gorge sèche etc. et les différencier des sensations qui se manifestent par vos somatisations .

L’objectif est de créer un moi conscient de la réalité dans une conscience unifiée, par une technique basée sur la maîtrise réactionnelle (la non réaction) et en transformant progressivement l’habitude réactionnelle en conscience active. L’esthésiologie prend en compte l’importance du ressenti sensoriel (ressentir sans réagir).

LIRE LA SUITE SUR CHOIX REALITE.org 

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...