• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 4 novembre 2012

Rituel de Purification

Posté par othoharmonie le 4 novembre 2012

Toutes les nations autochtones d’Amérique du Nord font brûler comme encens de la sauge, du cèdre, du foin d’odeur et du genévrier, du tabac pour purifier l’ambiance dans un lieu, autour d’un objet, ou l’énergie d’une personne.

Avant une cérémonie ; avant de méditer, de commencer une réunion importante ou une rencontre à caractère spirituel ; avant d’offrir de l’aide ou une guérison ; pour purifier une nouvelle maison ou appartement avant d’y aménager ; pour purifier un lieu où circule le public par exemple un magasin ou un bureau ; dans la maison après des événements pénibles comme un vol ou une maladie ; dans des lieux où se sont déroulés des événements comportant de la violence et/ou de la colère ; dans les pièces où l’on effectue des thérapies et ceci parfois avant et après chaque client ; etc…

Rituel de Purification dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS feuille-300x300La sauge  » salvia apiana  » une variété de sauge qui pousse librement dans les déserts du sud-ouest américain. C’est le plus masculin des encens amérindiens. C’est un purificateur très puissant.
Le foin d’odeur  » Hierechloe Odorata  » venant de l’est du Québec – cette plante aime pousser près de l’eau, est le plus féminin des encens amérindiens, souvent appelés les cheveux de la Terre-Mère.

Le cèdre canadien  » thuya occidentalis  » aussi appelé l’Arbre de la Paix, comporte un parfait équilibre des polarité masculines et féminines. Il pousse partout au Québec. C’est un excellent purificateur, il prédispose à la prière, à la sérénité et au calme.

Le genévrier  » juniperus scorpuiorum  » qui vient également du sud-ouest américain, est utilisé pour se souvenir des rêves et pour purifier les lieux où l’on dort.

On fait souvent brûler ces encens dans un coquillage. La coquille d’ormeau ou oreille de mer est celle que l’on utilisait traditionnellement. Nous l’employons encore aujourd’hui puisqu’elle est belle, et très résistante à la chaleur. L’emploi d’une coquille, en plus d’être un élément naturel non transformé, symbolise l’élément eau. Dans le processus alchimique de transformation de la fumigation, les quatre éléments sont représentés : le coquillage symbolise l’eau, l’allumette qui embrase l’encens est le feu, les herbes et la cendre sont la terre et enfin la fumée, l’élément air.

Pour faire brûler ces herbes, placez quelques feuilles au centre d’une coquille. Allumer avec une ou deux allumettes de bois, afin de bien embraser le mélange. Si nécessaire, activer la combustion des herbes en éventant avec une plume . Ensuite amener la coquille et la fumée autour de soi, des pieds à la tête, et aussi tout autour dans le dos et sur les côtés. S’il est possible de déposer la coquille devant soi (souvent traditionnellement une personne tient la coquille pendant que l’autre se purifie) l’on amène vers soi la fumée avec ses mains, comme une onde ou une brume purificatrice.

Le rituel des quatre directions Il est traditionnel d’offrir la fumée au quatre directions, en commençant par l’Est et finir au Nord.

Porter la coquille au Père-Ciel et ramener au coeur, ensuite porter la coquille à Mère-Terre et ramener au coeur, ensuite offrez aux quatres directions et purifiez-vous de la tête aux pieds.

Les enseignements Amérindiens disent que la fumée des herbes sacrées amène notre prière dans le monde spirituel ( comme nous voyons tranquillement la fumée se dissiper dans l’air il est dit qu’elle se rend directement dans l’univers de la forme idéale : ce monde spirituel appelé  » Ungawi  » en langue cherokee : Ce monde où réside les Esprits de tous les êtres. Ainsi, en plus d’être une offrande pour laquelle les Esprits sont reconnaissant, la fumée des herbes sacrées porte notre prière au Principe Créateur, le Grand Esprit ou Grand Mystère, l’Être qui a tant de noms dans autant de langues, mais qui est au-delà de notre compréhension humaine. La fumigation étant une activité spirituelle, les cendres qui restent dans la coquille sont sacrées. Nous en disposons de manière respectueuse dans un lieu naturel. Dans certaines nations les cendres sont accumulées toute l’année et remis à la terre dans une cérémonie spéciale.

La purification pour purifier une maison, nous ouvrons une porte et une fenêtre dans toutes les pièces et partons d’un côté de la porte pour suivre le mur, en étant attentif à envoyer de la fumée dans tous les coins, les armoires et les garde robes. Éventuellement nous arriverons de l’autre côté de la porte et notre maison aura été entièrement purifiée. Pour purifier une autre personne il faut demander a cette personne de se tenir debout devant nous et amener la coquille des pieds à la tête et ensuite dans son dos.

Une aînée de la nation Apache a voulu vérifier cette technique de purification en laboratoire. Avec l’aide des scientifiques elle a découvert que la fumée de ces herbes avait le potentiel de saisir l’ion positif, une charge électrique dans la molécule d’air, et de l’emporter à l’extérieur. C’est pourquoi il ne faut pas oublier d’ouvrir une fenêtre quand on fait brûler ces herbes. S’il n’y a pas d’ouverture, vous ne pourrez pas vraiment chasser les éléments nocifs de la pièce. Lorsque les ions positifs sont en forte concentration cela est nocif pour la santé. On les retrouve nombreux dans l’air des lieux fortement pollués ou renfermés depuis longtemps et sans aucune aération. En revanche, l’ion négatif est bénéfique à la santé. Après un orage, il se retrouve en abondance, car les éclairs libèrent des milliards d’ions négatifs dans l’air. C’est pourquoi l’air est si vivifiant après un orage. Ils sont également présents en grande quantité dans les forêts de conifères, sur les montagnes formées de granit et près de la mer. Il y a sur le marché, aujourd’hui, des purificateurs d’air qui génèrent des ions négatifs qui ont la possibilité de diminuer la pollution ; les ions négatifs annulent les ions positifs qui maintiennent la pollution en suspension dans l’air, et cette pollution se dépose alors sur le sol ou les surfaces environnantes. Ainsi on peut voir après quelques mois d’utilisation, lorsqu’on déplace ces machines, leur silhouette, les saletés ayant laissé des traces sur le mur autour du purificateur.

L’encens amérindien emporte les ions positifs et laisse la place aux ions négatifs. Il est ainsi prouvé que faire brûler de la sauge, du cèdre, du foin d’odeur ou du genévrier chasse les ions indésirables ou « mauvais esprits ». Les énergies de nature lourdes, néfastes, maléfiques ou nocives ont besoin d’un véhicule pour se transporter, et ce véhicule est l’ion positif que l’on retrouve dans la molécule d’air. Il en résulte donc qu’il est bénéfique pour notre environnement de faire brûler l’encens amérindien.

 

etoiles-00052 dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS Puisse nos prières prendre Vie en nos Coeurs…etoiles-000521

Publié dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | Pas de Commentaire »

Prières des Druides

Posté par othoharmonie le 4 novembre 2012

Prière des Druides

 

Prières des Druides dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS chevalier

Accordez nous Déitées
votre protection
Et avec votre protection,
la force
Et avec la force,
la compréhension
Et avec la compréhension,
le savoir
Et avec le savoir,
le sens de la justice
Et avec le sens de la justice,
l’Amour
Et avec l’Amour,
celui de toutes les formes de vie
Et dans l’amour de toutes forme de vie
L’Amour des Dieux et des Déesses

Les vœux sacrés

Nous jurons de nous tenir en paix, nous présenter avec amour
Cœur contre cœur, joue contre joue
Ecoutez nous ô Déités
Entendez donc nos vœux sacrés
A cet instant renouvelés

Prière pour la Paix

Paix profonde, blancheur pure de la lune à nous 
Paix profonde, vert pur de l’herbe à nous 
Paix profonde, brun pur de la terre à nous 
Paix profonde, gris pur de la rosée à nous 
Paix profonde, bleu pur du ciel à nous 
Paix profonde de la vague qui court à nous 
Paix profonde de l’air qui coule à nous 
Paix profonde de la terre tranquille à nous

9c7e71be dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS

Publié dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | Pas de Commentaire »

Rituel Druidique

Posté par othoharmonie le 4 novembre 2012


Rituel Druidique dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS automnedelindienne-300x225Lors d’un rituel il s’agit de retrouver l’harmonie primordiale, cette position traditionnelle d’être un être parmi les êtres, un Etre Humain dans le cosmos. Recréation de ces espaces primordiaux, positionnement des Energies Premières et donc toujours incarnées, reprise de conscience de notre place au sein de ce cosmos, rond et carré mais aussi vertical.

Personne mieux que Mircea Eliade n’a décrit la réalité d’un rituel primordial. Personne mieux que soit même ne peut en éprouver la force, le bonheur et la sagesse. La particularité du Druide est de faire avec les forces en présence. Toute la symbolique retrouvée et utilisée par les anciens Druides trouve un écho parfait lorsqu’on ritualise aujourd’hui.

 

L’espace Sacré :

Le lieu du rituel est à la fois très important et à la fois pas du tout. En un certain sens tout lieu est sacré puisqu’il se trouve sur la Terre Mère et sous nos pieds, sous le Ciel. Ainsi un rituel peut être fait dans une pièce, au milieu d’une cité. Bien sûr nous préférons de loin pouvoir ritualiser à l’extérieur et dans la Nature.
L’idéal serait de pouvoir choisir le lieu en fonction du rituel à réaliser. Mais ces lieux tant convoités sont souvent domaine de l’Etat, voire encore plus souvent domaine de l’Eglise Catholique et en France il est bien difficile de composer avec ces entités pour avoir la permission de ritualiser.

Il est important que le lieu du rituel soit tranquille, nous nous assurons que personne ne viendra nous déranger, mais aussi que nous ne dérangeons personne. Le stress généré par une situation de non tranquillité nuirait considérablement à notre rituel.
Ce lieu doit aussi être choisis en fonction soit de son âme historique (quand nous pouvons le faire) ou en tous cas nous convenir, nous devons nous y sentir bien, et le trouver beau, agréable, le moindre malaise est interprète comme un signe de non convenance.

Repérons de manière sûre où se trouve l’Est, le Sud, l’Ouest et le Nord, , les ressentir mais aussi y mettre des fleurs et/ou des objets les symbolisant, les représentant (une pierre au nord, une plume à l’Est, un bâton d’encens au sud, voire un petit feu, une bougie, une coupe d’eau à l’ouest. Au centre il est possible avoir un foyer (quand les feux sont autorisés) ou une bougie le respect de la forêt est tel que si le feu représente un danger nous n’hésitons pas à le remplacer par un symbole. Nous travaillons à replanter des arbres, ce n’est pas pour y mettre le feu !

Au centre de votre carré qui est lui -même dans le cercle ce trouve l’axe du monde, l’Arbre primordial ou quoi que ce soit qui peut nous aider à vous sentir relié au ciel et à la terre. Et qui peut être symbolisé

Les Druides entrent par l’Est en général mais si le lieu ne s’y prête pas (rond de pierre avec entrée dans une autre direction) ou si le thème du rituel semble nécessiter autre chose nous entrons par une autre direction.

L’ouverture

Une fois l’espace sacré établi, la création du cercle et du carré dans le cercle, leur consécration par l’eau et le feu, l’appel à la paix, les appels à l’esprit du lieu, sont autant de mise en condition, intérieure et extérieure

Partie Centrale du rituel

Méditation, initiation, rituel de guérison, quels sont les raisons de faire un rituel ? C’est ici qu’elles vont être incarnées, symbolisées. Elles peuvent être de différentes sources:

  • Rituels de guérison (pour soi-même ou d’autres, pour la Nature …)
  • Rituels de ressources e d’acceptation : lorsque nous avons besoin de prendre des forces, de retrouver l’équilibre et l’énergie pour un effort particulier ou d’accepter, trouver la force dans certaines situations difficiles.
  • Les Rites de passages : marquer, consciemment réaliser les transitions que ce soit Baptisme, passage à l’âge d’homme, mariage, décès …
  • Rites de Bénédictions : les maisons, les lieux, les gens …
  • Rituels de Vénération de la Nature, des Dieux et des Déesses, remerciement, dévotions
  • Célébration des cycles, commémoration de dates, les fêtes Celtiques, les Equinoxe et les Solstices.

Elle peut inclure les Vœux des Druides et bien sur le chant de l’Awen qui permet de faire vibrer la Foi en une ouverture de la Terre vers le Ciel..

La Clôture du rituel

Clairement identifiée la fin du rituel est aussi importante que son ouverture.. Fermer le Cercle, remercier l’Esprit du lieu, les Energies des Directions. Comme nous nous sommes mis en condition, nous et notre environnement, nous sortons de cette condition, de cet état pour revenir au quotidien avec le chaud souvenir de notre poésie active …

Publié dans PENSEE MAGIQUE - LEITMOTIV et RITUELS | 1 Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...