• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 13 décembre 2012

Ancrage

Posté par othoharmonie le 13 décembre 2012

 

Extrait du livre Ancrage de Kishori Aird :  2012.

Ancrage dans ADN Démystifiée pecheDans le livre Essence, j’avais abordé le concept de la fréquence vibratoire individualisée et de l’Amour de soi. J’ai expliqué comment nous pouvions atteindre l’Ascension consciente en faisant coexister la fréquence de notre Essence et celle de l’Amour de soi pour pouvoir avoir accès au réservoir cosmique de notre Essence que je nomme l’Âme centrale. J’ai expliqué que c’était à ce point de notre évolution que nous commencions à percevoir la vérité sur l’Âme centrale qui donne naissance à la fréquence de l’Essence en cherchant à se manifester harmonieusement dans notre vie terrestre. Nous pouvions diriger nos changements en cherchant à activer notre onde vibratoire. Cette nouvelle étape nous offrait la possibilité d’expérimenter la création intentionnelle. Si nous recréions notre vie à partir de notre fréquence individuelle, nous ne pourrions plus oublier qui nous étions vraiment. Petit à petit, nous découvririons notre magnificence et notre unicité.

 Au cours du processus d’amplification et d’ancrage, j’ai médité sur le concept du Un et de l’Unité et j’ai eu la chance d’en faire l’expérience kinesthésique à l’intérieur de moi. En effet, le GRAND TOUT, dans son élan créateur, s’est exprimé en multiples étincelles toutes porteuses d’une vibration unique essentielle. Chacune de ces étincelles a donné naissance à une Âme centrale qui est la source infinie de son onde vibratoire essentielle. C’est à partir de ce réservoir que jaillissent toutes les incarnations porteuses de la même signature vibratoire. L’Essence peut s’incarner à volonté grâce à la Loi du libre arbitre. Il existe des milliards de vibrations différentes. Le bassin de chacune d’elles est représenté par l’Âme centrale. Chaque être humain possède sa fréquence qui le relie à son Âme centrale. De même, chaque Âme centrale possède sa propre fréquence qui la relie au GRAND TOUT.

Chaque Âme centrale est un immense réservoir de l’une de ces vibrations qui s’exprime dans la Création à travers différentes incarnations et en définit la nature essentielle. C’est ainsi que chacun porte en soi les codes qui composent son individualité telle que conçue par la fréquence de son Essence émergeant de l’Âme centrale. Toutes nos incarnations sont imprégnées de cette fréquence. C’est la signature vibratoire de notre existence qui détermine la vibration de notre matrice.

 Dans le processus d’amplification et d’ancrage de mon Essence et de l’Amour de soi, qui coexistent à l’intérieur de moi avec tout ce qui est figé et fixe et que j’appelle l’Abîme cosmique, j’ai pris conscience de cette dynamique de l’harmonique des deux vibrations mobiles de l’Essence et de l’Amour de soi, soutenues par le pôle opposé non mobile. Je l’ai nommé le TOUT INDIVIDUALISÉ qui permet au GRAND TOUT de s’exprimer dans notre existence de façon circulaire, en y incluant nos pôles positif et négatif. Puis j’ai saisi comment le GRAND TOUT se déployait à travers des matrices qui forment des réseaux de possibilités accomplies ou non accomplies. J’ai vu mon existence comme une matrice plutôt que comme une voie temporelle rectiligne. J’ai par la suite visualisé la matrice de l’Âme centrale, et celle de la Matrice cosmique : la première étant un réservoir infini de la fréquence de mon Essence et la seconde, un flux cosmique d’où jaillissent les vibrations originelles formant les différentes Âmes centrales.

Ce concept de la matrice m’a permis de saisir le sens de l’existence et de la coexistence, puis de comprendre l’impact et la puissance des choix et du libre arbitre. En visualisant notre vie comme une matrice, un réseau ou une toile où chaque décision influe sur le GRAND TOUT, j’ai décidé d’ancrer de façon constante et continue la fréquence de mon TOUT INDIVIDUALISÉ dans cette nouvelle conscience globale.

 La matrice est une toile. Pour illustrer ce constat, imaginons une feuille de papier quadrillée qui flotte au vent et qui pourrait se replier sur elle-même pour ensuite se déployer de nouveau selon l’onde qui la traverse et les intentions émises. En voulant ancrer la fréquence de mon Essence, j’ai pris pleine conscience de son terrain d’expression qu’est la matrice existentielle.

J’ai compris que la matrice existentielle est mon terrain de jeu pendant que je vis cette incarnation et que j’en suis la maîtresse. Il y a des codes dans ce grand jeu : la matrice est disponible et comprend des milliards de possibilités; son seul but est l’expression de la vibration essentielle de l’Âme centrale sur Terre, ici et maintenant. Chaque incarnation possède une matrice existentielle dans laquelle elle peut se déployer. Il n’existe qu’un code secret, qu’une seule clef pour activer correctement la matrice et c’est l’onde de notre Essence et de l’Amour de soi, supportée par le non-mouvement de l’Abîme cosmique. Cette combinaison des trois notions se nomme le TOUT INDIVIDUALISÉ. Dans ce livre, au lieu d’utiliser le terme «Essence», j’emploierai le terme « TOUT INDIVIDUALISÉ » qui comprend les trois notions, car l’une ne va pas sans l’autre.

 Le pouvoir de la matrice est latent et dépend de notre intention consciente. Grâce au pouvoir du point zéro, qui inclut l’ombre et la lumière, nous pouvons commander à notre matrice de s’aligner sur la fréquence de notre TOUT INDIVIDUALISÉ même si nous nous sentons impuissants. La matrice, qui n’attendait que cette décision de notre part, répondra à cette impulsion essentielle et commencera son alignement. En s’activant, elle s’unit à la Substance universelle qui nourrit le cosmos et vient du GRAND TOUT. Elle devient alors abondante et lorsque nous choisissons que toutes nos décisions soient alignées sur la fréquence de notre TOUT INDIVIDUALISÉ, qui est l’expression naturelle de la Pensée du GRAND TOUT, nous purifions la matrice, la libérons d’influences en désaccord avec son taux vibratoire, lui redonnons ses lettres de noblesse et accédons à une abondance sur tous les plans.

Voilà la règle du jeu suprême dont nous sommes les maîtres et que nous allons ancrer pour qu’il puisse enfin s’enraciner en physicalité et ainsi, ouvrir la porte au GRAND CŒUR de l’univers.

La force d’une telle décision est incommensurable. En réveillant le pouvoir latent de la matrice au lieu de contribuer à une réaction en chaîne en désaccord avec notre nature profonde, nous avons le pouvoir d’instaurer et d’ancrer un ordre harmonieux dont les répercussions sont extrêmement avantageuses : elles vont rayonner dans notre vie et se transférer dans les matrices de notre entourage, de notre société et de notre monde. Tout ce dont nous avons besoin existe déjà sous forme de possibilités dans la matrice. La nature essentielle réalisée devient alors une corne d’abondance puisqu’elle puise ses ressources directement dans la réserve infinie de l’Âme centrale, qui tend vers l’expression parfaite de sa nature vibratoire dans le cosmos, selon la Pensée du GRAND TOUT.

Contact auteur, infos stages :

kishori@kishori.org site : www.kishori.org 

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

Le Point Zéro Spirituel

Posté par othoharmonie le 13 décembre 2012

 

Le Point Zéro Spirituel dans ADN Démystifiée tapis-volant« L’heure est venue de retrouver notre « pouvoir essentiel » et d’en finir avec la polarisation inhérente à la dualité. Cette polarisation sous-entend que, lorsque je crée uniquement à partir de la lumière, je génère forcément une force négative ailleurs. Nous sommes parvenus à l’étape de notre évolution où nous devons intégrer ces deux polarités. Pour y arriver, nous devons cesser d’avoir un parti pris pour l’une ou l’autre polarité et aller au-delà de la polarité positive (la lumière) et de la polarité négative (la noirceur). La coexistence des polarités opposées est ce que j’appelle le Point Zéro. Le Point Zéro est une expérience magnétique dans laquelle nous choisissons d’accueillir simultanément les aspects négatifs et positifs de nos expériences.

Pour mieux comprendre le Point Zéro, pensons au tai chi. Pour les pratiquants de cette discipline, tout le corps est en fluidité et en mouvement. Oublions pour un moment la personne qui pratique cette discipline et suivons le parcours de ses mains. Absorbons-nous dans leur danse fluide et gracieuse. C’est ainsi que l’on peut se représenter le Point Zéro : comme deux polarités en mouvement qui communiquent entre elles et s’équilibrent sans qu’aucune des deux ne prédomine.

Imaginons que l’une des mains décide brusquement de prendre le contrôle et s’immobilise ou décide de bouger indépendamment de sa partenaire. Finie la fluidité, envolés l’équilibre et la grâce ! Le mouvement sera automatiquement déséquilibré et il finira par se figer. C’est cela être polarisé : la main qui prend le contrôle, telle une polarité prédominante, interrompt la chorégraphie et le courant ne sera rétabli que lorsque les deux mains seront de nouveau en interaction.

Nous connaissons tous des moments où nous nous figeons. Cela est dû à un programme inconscient et peut survenir dans de multiples situations. Il en est ainsi lorsque le processus que nous traversons est polarisé par la honte ou la peur : nous devenons paralysés, et la seule façon de nous remettre en mouvement est d’unir la honte ou la peur avec sa polarité opposée, par exemple, la confiance en soi. Même si nous vivons dans un monde polarisé, nous pouvons rester fluides grâce à la coexistence au Point Zéro. Nous pouvons unifier nos intentions et nos commandes et vivre dans l’état d’amour au Point Zéro.

L’état d’amour se situe au-delà des polarités positive et négative. Dans cet état, le bien et le mal, la lumière et la noirceur, le bon et le mauvais et toutes les autres manifestations de la dualité coexistent en un point d’équilibre appelé le Point Zéro. Le Point Zéro n’est pas un état neutre. Le Point Zéro n’est pas statique. Il est multidimensionnel, en mouvement continu et il se maintient au centre d’un espace qui change continuellement. Si le Point Zéro est constamment en mouvement, c’est que la force positive de la lumière et la force négative de la noirceur y cohabitent sans s’annuler, malgré leurs polarités opposées.

En équilibrant les deux polarités en nous, nous choisissons de vivre dans la compassion et l’amour. Si nous parvenons à intégrer les charges positive et négative de notre vécu, nous nous créerons inévitablement une vie équilibrée et harmonieuse. Parce que nous avons déjà maintes fois expérimenté le déséquilibre des polarités, je crois que nous sommes prêts, désormais, à intégrer celles-ci et à créer une nouvelle réalité fondée sur l’état d’amour au Point Zéro.

Extrait du livre : ESSENCE de Kishori Aird :  2012.

Contact auteur, infos stages :

kishori@kishori.org site : www.kishori.org 

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...