• Accueil
  • > Archives pour décembre 2012

Etape 2012

Posté par othoharmonie le 1 décembre 2012

Nouvelle étape d’unité convergente

Etape 2012 dans ADN Démystifiée oiseau1À partir de maintenant, dans un monde de densité et de restrictions, après avoir vécu la matrice de la dualité (2) , nous arrivons au point zéro (0), nous retournons vers l’ESSENCE (1) pour commencer une nouvelle forme de complémentarité non duelle (un nouveau 2). Comme je l’ai écrit dans mon livre Convergence, le point zéro ouvre une nouvelle possibilité d’Unité. Dans ce mouvement convergent sans début et sans fin, les polarités cessent d’exister individuellement et se fondent dans une spirale convergente dynamique et puissante qui ouvre la porte de l’espace sacré des possibilités essentielles au centre du vortex. Le point zéro, qui permet la coexistence de l’ombre et de la lumière, est identique à l’espace dynamique convergent à l’intérieur de la double hélice d’ADN.Chacune des torsades représente des forces opposées négatives et positives. 

Cet enchaînement se fait dans un sens déterminé, opposé à celui de l’autre, formant une spirale qui s’enroule autour d’un axe d’énergie. En périphérie, l’énergie se dissipe, mais lorsqu’elle converge vers le centre, comme dans le cas des tornades ou des vortex, elle s’amplifie. La force négative et la force positive se déplacent constamment le long de cet axe de rotation du point zéro. C’est un enroulement énergétique tendant vers l’infini et l’éternel, puisqu’il est sans naissance et sans fin. Il est la manifestation de l’amour non polarisé dans le bien et le mal

Nous revoici actuellement avec un nouveau commencement, au lieu de vivre la complémentarité dans une réalité (une matrice) qui est basée sur la différence et la séparation entre le yin et le yang, le bon et le mauvais, nous pouvons par le passage du point zéro, et l’Essence (le Un), accéder à la nouvelle matrice de l’unité – celle du cœur. C’est comme si nous avions un sablier et que le sable de l’ampoule du haut (matrice de la séparation) se soit complètement écoulé vers celle du bas – c’est le moment zéro : celui de retourner le sablier et de recommencer cette fois-ci dans l’Unité et la coexistence au lieu de la séparation et de l’isolement. Il ne faut pas attendre que l’année 2012 nous apporte un miracle ou une fin du monde. C’est la fin d’un temps de séparation qui s’offre à nous, il ne tient qu’à nous de choisir de vivre dans l’Unité et la Présence aimante de soi. Si nous réalisons que nous ne sommes pas capable de vivre de façon essentielle dans l’état d’amour au point zéro, nous pouvons quand même le choisir même si nous ne savons pas comment faire.

Contact auteur, infos stages :

kishori@kishori.org site : www.kishori.org 

  Stage de l’ADN DÉMYSTIFIÉ et l’ADN et le Choix Quantique 27 au 30 septembre 2012 en France 

 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans ADN Démystifiée, En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaire »

2012, nouvelle matrice de l’Unité

Posté par othoharmonie le 1 décembre 2012

Kishori Aird : Nouvelle matrice de l’Unité : 2012.

Certitude essentielle et présence aimante de soi.

 

Un changement de fréquence s’opère actuellement sur la Terre. L’heure est enfin venue de transformer les vieux paradigmes sur lesquels se fondent nos programmes de séparation et d’isolement pour choisir celui de l’Unité. La séparation, qui était le postulat du monde qui se meurt actuellement, a laissé des coupures profondes avec soi et les autres.

Le sens du code 2-0-1-2

2012, nouvelle matrice de l'Unité dans ADN Démystifiée terreLa cosmologie décrit souvent les lois par lesquelles le monde physique est gouverné selon le code suivant : 0-1-2. Au début il y a le chaos ou le grand chaos cosmique, le Grand Tout – le ZÉRO. Puis, dans le Zéro apparaît un mouvement : le UN (l’Essence). L’Essence est la partie individualisée du Zéro. S’ouvre alors le chemin à travers lequel l’Essence peut se manifester, c’est le Tao. Ce chemin de l’expression du Un essentiel le conduira du non manifesté vers le manifesté. 

L’Essence arrive comme un germe ou un œuf dans le manifesté et se déploie selon des lois générales du monde physique qui sont gouvernées par le DEUX, le yin et le yang, l’ombre et la lumière, le féminin et le masculin. Cette dualité agit comme une complémentarité plutôt qu’une opposition. Elle est la base de la manifestation de l’Essence dans la matière. La vie de cette Essence s’exprimera au gré des besoins du temps à travers cette complémentarité au point zéro. 

MAIS DANS LA MATRICE DE LA SÉPARATION le yin et le yang furent séparés l’un de l’autre. La nouvelle MATRICE DE L’UNITÉ est un nouveau départ qui permettra la coexistence harmonieuse et unifiée du yin et du yang sans que l’un soit plus important que l’autre.

L’alignement galactique de notre temps nous amène à l’heure actuelle vers un changement de structure : 2-0-1-2. Nous terminons un cycle d’évolution de la matière dans la séparation le DEUX (le yin et le yang divisés et en opposition). Nous retournons vers le point ZÉRO pour recommencer avec le UN (Essence) dans une nouvelle manifestation d’UNITÉ de la coexistence au point zéro du DEUX (le yin et le yang en coexistence et en unité au point zéro).

 

kishori@kishori.org site : www.kishori.org 

  Stage de l’ADN DÉMYSTIFIÉ et l’ADN et le Choix Quantique 27 au 30 septembre 2012 en France 

 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Publié dans ADN Démystifiée, En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaire »

Moi humain ou Moi Universel

Posté par othoharmonie le 1 décembre 2012

 

Vous êtes-vous déjà demandés ‘qui vous êtes’ ou encore ‘pourquoi vous êtes ici’?  Vous sentez-vous parfois coupés de vos propres émotions devant ce qui vous arrive alors que face à des situations qui ne vous impliquent pas, vous montrez une sensibilité intense?  Ressentez-vous parfois une dissociation entre ce que vous êtes à l’intérieur de vous et la façon dont vous vous permettez de vous exprimer face aux autres?  Savez-vous ce que vous voulez vraiment, ce que vous voulez vraiment faire ou être?

Comment pouvons-nous fonctionner dans la société et créer la vie que nous désirons si nous ne savons pas qui nous sommes, comment nous sommes faits et comment nous avons été créés?  Il  est essentiel d’arriver à comprendre cela si nous voulons parvenir à créer la réalité que l’on désire car nous sommes des êtres multidimensionnels bien plus complexes que ce que la science d’aujourd’hui est capable de percevoir et d’expliquer.  D’un côté, nous avons perdu la mémoire de nos origines et de ce que nous sommes réellement et de l’autre nous méconnaissons le fonctionnement des différents systèmes du corps humain – ce qui a pour résultat que nous nous sentons souvent confus, déconnectés, impuissants, découragés, etc.

Notre premier travail consiste donc à nous rappeler qui nous sommes afin de réunifier toutes les parties de notre être.  Par l’intégration de toutes les parties de notre être, nous pouvons ainsi parvenir à retrouver notre pouvoir intérieur.  Nous ressentons alors que nous sommes profondément et inconditionnellement aimés par notre Créateur et devenons également capables de ressentir la présence de notre famille spirituelle qui est constamment là pour nous guider.  Nous devenons également conscients que nous avons un système de guidance clair et puissant par l’intermédiaire de notre système émotionnel dont le centre réside dans notre cœur.  Lorsque nous sommes conscients de tout cela, il devient plus facile de commencer à utiliser ce  système de guidance qui constitue un outil important de notre être.

Notre corps physique ainsi que nos corps éthérique, émotionnel et mental – incluant le système des chakras -  ont été amplement décrits par plusieurs.  Nous allons ici plutôt nous attarder à comprendre comment nous avons été créés. De façon très simple,  nous pouvons voir l’être humain comme étant formé de deux aspects principaux. Nous avons un ADN divin, qui est le code originel avec lequel nous avons été créés, et un ADN humain, qui détermine nos caractéristiques  humaines physiques et autres.   Et ces deux aspects sont actuellement séparés chez la plupart des gens ce qui est la source de multiples problèmes émotionnels, psychiques, spirituels et autres;  le but est de reconnaître ces deux aspects en nous et de les intégrer comme une seule entité.  C’est-à-dire que ces deux aspects de notre être doivent arriver à fonctionner ensemble afin de devenir unis dans un tout harmonieux.  Nous allons appeler ces deux aspects le moi humain (avec son ADN humain) et le Moi universel (avec son ADN divin).

Ce que nous appelons l’ADN divin contient une formule qui est unique à chaque être.  Cette formule est composée de l’information suivante: l’énergie de notre conscience telle qu’originellement créée, éternellement reliée à notre Créateur (conscience cosmique), notre lignage spirituel (notre identité ou ce que l’on pourrait aussi appeler notre ‘âme’) et le type d’être que nous sommes (par exemple: archange, messager universel, être céleste, être de lumière galactique  ainsi que d’innombrables autres) avec la forme que nous avons au moment de notre création.

Lorsque nous décidons de nous incarner dans un corps physique humain, nous avons alors aussi un ADN rattaché à notre moi humain.   Notre moi humain est d’abord constitué de notre ADN humain tel qu’il était à notre naissance et contenant toutes les caractéristiques qui nous définissent – de la couleur des cheveux et des yeux à notre taille et tout le reste.  Puis au fil du temps, nous ajoutons à nos cellules d’ADN toutes sortes de nouvelles informations.  Celles-ci proviennent de notre éducation, du conditionnement que nous avons reçu de nos parents, de nos éducateurs, de la société, de la religion, de notre culture, des expériences vécues pendant notre enfance, etc.  Tout ceci crée un ensemble de croyances qui composent notre personnalité et qui nous caractérisent, telles que:  notre religion ou croyance en Dieu; notre perception de nous-même et de nos capacités (je suis nul, je suis ne suis pas assez bon, je n’ai pas de mémoire, etc.);  notre  perception de la société et de ce qu’il est possible de faire ou de ne pas faire dans cette culture; notre histoire personnelle ( j’ai été abandonné par mon père, les relations humaines sont compliquées, l’argent est difficile à gagner, je suis frustré, la vie est injuste); et ainsi de suite.  Ces croyances sont la plupart du temps limitatives et nous enferment dans une manière précise de voir la vie et dans un cycle inconscient d’action-réaction.

Chacun a son histoire personnelle qui a été enregistrée dans ses cellules même, dans son ADN humain.  Il importe ici de voir que notre moi humain est une construction artificielle.   Malgré sa domination constante, ce moi n’a pas de fondement réel car il a été créé de toutes pièces – cela pourrait se comparer à la création d’un personnage d’une pièce de théâtre, on lui attribue un caractère, des qualités, des défauts, des peurs, ainsi que des rêves, des aspirations et ainsi de suite.  Ce personnage est créé de toutes pièces par l’auteur.  Dans ce cas-ci, nous sommes l’auteur de ce personnage, et notre vie est la pièce de théâtre dans laquelle nous évoluons.  D’une certaine façon, on peut dire que tout ce qui arrive à ce personnage est déterminé par les caractéristiques principales que l’auteur lui a attribué.

Le Moi universel quant à lui représente l’aspect originel de notre être, celui qui est constamment relié et en harmonie avec la Source Universelle.  Ce Moi essaie de communiquer avec nous constamment, de nous guider et de se faire entendre.  Mais tant que nous n’en sommes pas conscients et que  nous laissons le moi humain prendre toute la place, nous ne pouvons l’entendre.    Notre Moi universel EST ce que nous sommes vraiment.  Il contient notre essence véritable, comment nous avons été créés (selon notre ADN divin).  Il nous relie en permanence au courant divin, à la Source Universelle.

Il est facile de distinguer avec quelle énergie (humaine ou universelle) nous fonctionnons en utilisant nos émotions pour nous guider.  Lorsque nous nous laissons envahir par nos émotions négatives, nos peurs, nos insécurités; lorsque nous consommons des aliments ou de la nourriture transformés, sans vie et plein de produits chimiques;  lorsque nous prenons des médicaments, des drogues, de l’alcool ou que nous fumons, etc., nous abaissons le taux vibratoire de nos cellules.  Nous pouvons ressentir une restriction ou des serrements au niveau du cœur. Cette zone de fréquence énergétique correspond à notre moi humain.

Par contre, lorsque nous sommes capables d’élever notre taux vibratoire afin d’être en contact avec notre Moi universel, nous arrivons alors à ne plus ressentir les limitations et les peurs de notre moi humain.  Notre état de conscience s’élargit et nous sommes capable de ressentir que nous sommes un avec l’univers.  La peur disparaît, nous n’avons plus de ‘besoins’, nous nous sentons en harmonie avec l’univers, serein et paisible.   Au niveau du cœur, nous pouvons ressentir une expansion,  une grande chaleur ou énergie se dégager.  C’est comme cela que l’on peut reconnaître que  nous sommes dans le champ énergétique correspondant à notre Moi universel.  Notre travail consiste à prendre conscience de cet aspect de nous qui est réellement nous afin de lui redonner la direction de notre vie.  Ce n’est plus le moi humain qui nous guide, mais bien plutôt notre Moi véritable.

Voici un exercice guidé pour vous aider à ressentir les différentes fréquences vibratoires du champ énergétique humain: 

 Image de prévisualisation YouTube

Pour arriver à maintenir un niveau vibratoire élevé de façon constante, dans toutes les situations de notre vie, nous devons observer constamment nos pensées, nos croyances, nos sentiments et nos émotions.  Nous pouvons nous exercer à  porter notre attention sur des pensées créatives, des émotions positives et nous devons aussi prendre soin de notre corps physique.  Tout cela nous conduit inévitablement à faire le nettoyage des blocages, des peurs et des fausses-croyances.

Et alors que nous laissons aller les vieux conditionnements et les vielles croyances  qui ne nous servent plus et qui n’amènent pas les résultats que nous désirons dans notre vie, en même temps, nous reprogrammons nos cellules afin qu’elles contiennent l’information que nous avons choisie, celle qui nous représente véritablement et qui nous permettra d’amener à manifestation les projets que nous choisissons.  Essentiellement, on peut dire que  nous devons devenir conscient de chaque moment de notre vie et de chaque choix que l’on fait afin de cesser de réagir de façon automatique et inconsciente.

Lorsque nous élevons notre niveau vibratoire de façon consciente, nous nous relions à notre Moi universel et nous lui permettons de nous guider.  Cela demande de la constance et de la clarté, mais avec le temps, nous arriverons à inverser la situation afin de faire en sorte que notre Moi universel devienne en charge de notre vie et non le contraire.

Lire directement sur le site

 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Publié dans En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaire »

Explorateurs de l’ombre

Posté par othoharmonie le 1 décembre 2012

Explorateurs de l'ombre dans En 2012-2013 et après 2016 serrureJe considère que nous, humains, sommes des Explorateurs de l’Ombre Nous sommes partis en mission pour en sonder les profondeurs tout comme l’a fait Jacques Cousteau pour les océans. Il s’agit d’une vibration émotionnelle, l’essence même de l’âme, qui a besoin de se révéler au monde spirituel. Il est donc essentiel d’exprimer la tonalité authentique de nos émotions profondes, quelles qu’elles soient. Sinon, comment les êtres non incarnés pourront-ils nous comprendre puisqu’ils ne sont jamais allés eux-mêmes exploré l’Ombre? Et comment pourront-ils nous aider s’ils ne nous comprennent pas?

Tous ces sages, ces maîtres qui sont venus depuis la nuit des temps, parlent-ils dans le vide quand ils ne s’adressent qu’à notre nature spirituelle? Les peuples n’ont pas encore arrêté de s’entre-tuer. Les couches profondes de l’Ombre où nous vivons ont à peine été touchées et transformées par le message de Lumière et d’Amour. Pourquoi? Sous notre verni « civilisé » ou « spirituel », nous portons toujours en nous ce saboteur de la Lumière et de l’Amour. Et c’est lorsqu’il est poussé à bout qu’il se révèle, lors d’une crise où l’énergie chaotique renverse nos contrôles habituels. Et cet état de crise est de train de devenir la norme pour beaucoup en cette transition du nouveau millénium.

Définitivement, il nous faut apprendre à plonger, pour rencontrer ce « démon » intérieur qui est l’envers de notre présentation consciente. Non, nous ne pouvons pas vraiment l’exorciser ce « démon »; il finit toujours par revenir, car il fait partie de nous. Avant de se transformer, il a à s’exprimer, à nous faire part de sa vibration, à être accueilli.

En laissant vibrer en moi cette partie sans lumière qu’est mon Ombre, dans un amour inconditionnel, je transmets au monde spirituel invisible le contenu de cet océan du subconscient que je suis venue ici pour explorer. Et c’est tout! Le Grâce fera le reste! Les moisissures ne survivent pas à la lumière et à la chaleur du Soleil. Notre « démon » accueilli par notre conscience aimante se montrera alors sous un autre « jour », comme la face cachée de la Lune, ou comme un trésor sorti du ventre de la Terre-Mère.

Personne d’autre que nous, humains, pouvons explorer cette Ombre et en faire rapport au Créateur. Nous sommes des porteurs de Lumière, mais en plein jour nos chandelles ne sont pas nécessaires. C’est quand nous apportons cette Lumière dans l’Ombre que se produit cette expansion de la Lumière et de l’Amour, cette Évolution, cette Transformation. Parfois, notre petite chandelle s’éteint presque sous le souffle froid de la nuit. Nous risquons gros, mais l’enjeu a une grande importance puisque nous avons accepté de venir ici, dans des conditions si difficiles.

Cette petite planète bleu-vert aux confins de notre galaxie, elle fait face au noir de l’espace, alors que derrière elle les êtres lumineux des étoiles attendent de la voir se transformer en étoile elle-même, afin d’élargir le cercle de Lumière.

Oui, c’est bien nous, ces explorateurs du bout du monde, où personne n’est jamais allé. Mais ce monde est en nous, ce 85% de notre potentiel qui nous échappe encore. Au lieu de courir après la Lumière en fuyant l’Ombre, nous avons à devenir cette Lumière qui vient éclairer l’Ombre.

Même Dieu ne peut transformer ou « sauver » cette partie de nous qui est fermée à sa Lumière et à son Amour. Car c’est nous qui en possédons la clé. Il nous l’a donnée dès l’origine, mais nous ne le savions même pas.

Cette clé, elle n’est pas dans les rituels compliqués, ni dans les pratiques religieuses, ni dans les discours spirituels; ni dans les psychanalyses; elle n’est pas dans la souffrance, ni dans le plaisir, ni dans l’engourdissement ou l’évasion; elle n’est pas dans la science, ni dans la technologie, ni dans la médecine; ni dans l’abondance, non plus que dans le détachement ou la pauvreté. Nous avons déjà tout essayé, sauf une chose – l’exploration de l’Ombre.

Bercer cet enfant « noir » qui est en nous et lui parler de Lumière et d’Amour, mais d’abord et surtout, l’écouter. Il est peut-être difficile de reconnaître que nous avons quelque chose à apprendre de l’Ombre. Du haut de notre supériorité (15% de conscience), nous voulons lui « enseigner à vivre ».

Ce sont les richesses cachées au fond de l’océan qui vont permettre à l’humanité de survivre dans l’avenir, quand nous aurons cessé d’abuser nos sols arables, nos forêts et nos minerais.

C’est le message caché au fond de l’Ombre (subconscient) qui va permettre à notre espèce d’évoluer enfin au-delà de la maladie, de la guerre et de la mort.

Lire directement sur le site

 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaire »

2012 – Sommet du matérialisme

Posté par othoharmonie le 1 décembre 2012

 

Le calendrier maya commence en 3113 av. JC et se termine en 2012. Et alors ?!

Strictement rien dans ce que nous connaissons des Mayas ne permet de penser que quoi que ce soit de particulier pourrait se passer à la fin de ce cycle. Aucune source maya n’annonce un quelconque bouleversement au sein de l’humanité ou d’une partie de celle-ci. 
Objectivement, le fait que le calendrier maya se termine en 2012 n’est porteur d’aucune prédiction particulière. 

2012 - Sommet du matérialisme dans En 2012-2013 et après 2016 maya-300x195Les Mayas étaient un peuple intelligent et très versé en astronomie. 
S’ils ont pu percevoir que l’humanité élèverait un jour sa conscience et effectuerait un profond changement de civilisation, ils n’ont jamais exprimé que ce changement s’effectuerait précisément au cours de l’année 2012, et encore moins le 21 décembre 2012, date précise récemment avancée par certains. 

L’esprit humain est ainsi fait qu’il a régulièrement besoin d’inventer des concepts pour expliquer une réalité éminemment spirituelle. C’est une pathologie particulièrement répandue aujourd’hui, mais on a l’humanité a déjà connu la peur de l’an 1000, et la peur de l’an 2000… 

Aujourd’hui, voilà donc « l’espoir » en 2012 ! 
Cette tendance est le fait de personnes fortement orientées astralement (l’astral, dans la constitution occulte de l’homme est le domaine de l’illusion et le corps des émotions). Dans les cas les plus graves, elles sont adeptes de sectes millénaristes, apocalyptiques, annonçant le Jugement dernier, l’inversion des pôles de la planète, ou la migration des élus de l’espèce humaine vers une planète plus avancée… 

En plus « soft », il y a les milliers/millions de personnes bien intentionnées qui font un amalgame entre leur rêve d’un monde meilleur, et la rumeur qui s’est développée autour du calendrier maya. 

Tout cela procède de ce que l’on peut appeler le matérialisme spirituel. Avec un inconvénient majeur : projeter la pensée vers une date fatidique dans l’avenir empêche de vivre le moment présent. Les adeptes de la théorie de 2012 vivent dans un rêve illusoire qui limite leur capacité à être actifs et efficaces au jour le jour pour aider au progrès de l’humanité et donc au leur. Beaucoup pensent même que le seul fait d’être au courant (de « ce qui va se passer en 2012 » !) fait d’eux des élus, et leur confère spontanément un niveau de conscience supérieur. La chute n’en sera que plus dure. Mais chacun est libre de choisir son chemin d’évolution… 

Croire que quelque part (au ciel ?!), tout est écrit dans le détail, avec des dates précises, est la négation de la première loi de l’évolution : le libre arbitre. 
Elle montre aussi l’ignorance du fait que le temps n’existe pas dans les hautes sphères. 
Le plan du Logos n’est pas soumis aux circonstances du temps des hommes, et il n’est donné à aucun être humain de connaître la date de son accomplissement. C’est par l’exercice du libre-arbitre que l’homme évolue, en choisissant à tout moment ce qu’il va penser, ressentir, dire et faire, et en s’enrichissant des expériences créées par ses décisions. 

Les Mayas ont interrompu leur calendrier simplement parce que leur grande civilisation s’est éteinte. Ils ont succombé aux maladies introduites par les européens et s’ils avaient survécu, ils n’auraient pas manqué de prolonger leur calendrier ! 

Le 22 décembre 2012 au matin, le soleil se lèvera comme il l’a toujours fait, et la vie continuera pour tous les habitants de cette planète, dans la joie pour certains, dans la peine pour d’autres. 

La planète vit un accouchement douloureux mais porteur des plus grands espoirs. Il est en cours, et les signes de son progrès sont visibles en permanence. 
Ne nous égarons pas dans la vaine attente d’échéances aussi fatidiques qu’illusoires. Chaque minute, ici et maintenant, est une bénédiction et un émerveillement. Bienheureux ceux qui ont des yeux pour voir… 

Bernard Clavière 
contact@DocteurNature.org

Publié dans En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaire »

123
 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...