Avant l’accouchement

Posté par othoharmonie le 3 janvier 2013

 

Avant l'accouchement dans Sourire au rire fad8d3b3Dans le ventre de leur mère, deux bébés discutent.

L’un est croyant, l’autre athée.

Le Bébé-Athée dit :

« Toi, tu crois à la vie après l’accouchement ? »

Le Bébé-Croyant répond :

« Bien sûr, c’est évident que la vie après l’accouchement existe. Nous sommes juste ici pour devenir forts et prêts pour ce qui nous attend après.

- Tout ça est insensé. Il n’y a rien après l’accouchement. Est-ce que tu peux… t’imaginer, toi, à quoi une telle vie pourrait ressembler ?

- Eh bien je ne connais pas tous les détails. Mais là-bas il y aura beaucoup de lumière, beaucoup de joie. Et par exemple, là-bas, on va manger avec notre bouche.

- Mais c’est n’importe quoi ! Nous avons notre cordon ombilical et c’est ça qui nous nourrit. Et de cette autre vie, il n’y a encore eu aucun revenant. La vie se termine tout simplement par l’accouchement.

- Non ! Je ne sais pas exactement à quoi cette vie après l’accouchement va ressembler mais dans tous les cas, nous verrons notre maman et elle prendra soin de nous.

- Maman ? Tu crois en Maman ? Et où se trouve-t-elle ?

- Mais elle est partout ! Elle est autour de nous ! Grâce à elle nous vivons, et sans elle nous ne sommes rien. Elle veille sur nous à chaque instant.

- C’est absurde ! Tu l’as déjà vue toi ? Moi non plus ! C’est donc évident qu’elle n’existe pas. Et puis, si elle existait vraiment, pourquoi ne se manifeste-t-elle pas ?

- Je ne suis pas d’accord. Car parfois, lorsque tout devient calme, on peut entendre quand elle chante, sentir quand elle caresse notre monde. Je suis certain que notre vraie vie ne commence qu’après l’accouchement.

- Moi je suis convaincu qu’après l’accouchement, il n’y a rien. C’est tout simplement irrationnel. « 

 

De la part d’hélène mon amie !

3-petis-coeurs dans Sourire au rire

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...