• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 5 janvier 2013

Tarot : Référentiel de Naissance

Posté par othoharmonie le 5 janvier 2013

 

de Georges Colleuil

« Le Tarot ne sert pas à lire l’avenir mais à le construire » Passionné par les sciences de l’homme et le langage de l’âme, Georges Colleuil mène une recherche originale sur les propriétés thérapeutiques des symboles. Cet ancien professeur de philosophie a mis au point des outils révolutionnaires comme le Référentiel de Naissance pour accompagner des milliers de personnes dans leur processus d’auto-guérison. Dans son cinquième ouvrage « Tarot, l’île au Trésor », il met à la portée de tous, la somme de ses années d’expérience et de recherche. Pour Soleil Levant, Georges Colleuil nous fait part de la philosophie humaniste qui anime le Tarot de Marseille et nous offre un aperçu du Référentiel de Naissance.

Tarot : Référentiel de Naissance dans Entre amis boules-2Depuis plus de vingt ans, je développe et affine ma recherche sur le contenu symbolique du Tarot et je me bats pour le nettoyer des préjugés qu’il subit. Le Tarot fait partie du patrimoine culturel de l’humanité. Les images fortes qu’il contient ont toujours fasciné les hommes. Elles ont fait l’objet d’études scientifiques, archéologiques, sémiologiques et sociologiques. Elles ont inspiré de grands esprits, philosophes, artistes, écrivains. Elles sont des archétypes, des images originelles. Travailler les archétypes et le symbolisme revient à s’intéresser à ce qu’il y a d’universel dans l’homme.

Le Tarot n’est pas ésotérique, il est humaniste ! Quant au Référentiel, sa fonction essentielle consiste à actualiser la dimension universelle des Arcanes du Tarot, dans l’expérience individuelle de chacun. Le Référentiel de Naissance est donc devenu avec l’expérience et les années une méthode « d’apprentissage d’être », fondée sur la sagesse et la symbolique du Tarot de Marseille. Il a d’ores et déjà sa place dans l’outillage de la psychothérapie, du coaching et des ressources humaines. Je reste persuadé, qu’avec les années, le Référentiel prendra un grand essor, développant des fonctions thérapeutiques, énergétiques et sociales.

Créé en 1983, le Référentiel de Naissance permet de vivre le symbole mais aussi de l’intégrer et de l’exprimer. En aucun cas, il ne peut être assimilé à un destin, à un horoscope. Il s’agit plutôt d’un contrat avec soi-même. Un moyen dynamique d’évolution et de développement personnel. D’ailleurs, les symboles rencontrés ne doivent pas être pris dans un sens figé, mais faire miroir avec nos ressentis et notre vécu. Par exemple, un Hermite dans un Référentiel de Naissance pourrait évoquer une prédisposition à la solitude ou à la sagesse selon le vécu de chacun.

Structure générale du Référentiel de Naissance : les quatorze Maisons

Pour composer son Référentiel, il est nécessaire de faire coïncider 14 Arcanes obtenus par un calcul numérologique avec les 14 Maisons (emplacement des Arcanes dans le Référentiel correspondant à différents aspects de l’existence). Les lames sont disposées le long de quatre axes formant une croix.

Chaque Maison concerne un domaine de l’activité humaine et les calculs sont obtenus à partir de la date de naissance. Les réductions pour le Référentiel se font toujours entre 1 et 22. Quand une soustraction donne 0, on utilise le Mat.

Modes de calcul

Maison 1 : le jour de naissance : La personnalité

Maison 2 : le mois de naissance : la quête

Maison 3 l’année de naissance : les préoccupations de la pensée

Maison 4 la somme du jour, du mois et de l’année de naissance. On réduit à la fin du calcul : l’orientation concrète de l’existence

Maison 5 la somme des Maisons 1, 2, 3, 4 : le passage obligé

Maison 6 la somme des Maisons 1 et 2 : les qualités

Maison 7 la soustraction entre les Maisons 2 et 3 : les défis

Maison 8 la somme de la Maison 6 + l’année concernée réduite entre 1 et 9, sauf 11 et 22 qui ne se réduisent pas : la météo de l’année

Maison 9 la somme des Maisons 6 et 7 : le soi

Maison 10 la différence entre la Maison 9 et le nombre 22 : les expériences

Maison 11, la somme des Maisons, 7, 3 et 10 : le projet parental inconscient

Maison 12, la somme des Maisons 6, 2 et 4 : la guérison

Maison 13, la somme des Maisons 12, 1, 5, 3, 11, constituant l’échelle de Jacob ajoutée à la somme des Maisons 4, 5, 2 et 9, formant la ceinture. On ne réduit qu’à la fin. On observe qu’il faut compter deux fois la Maison 5 : la problématique.

On appelle réduction le nombre formé par l’addition des chiffres qui composent un nombre donné. Exemple 34 = 3 + 4 = 7

Pour comprendre le fonctionnement d’un Référentiel de Naissance, prenons l’exemple du Référentiel de Naissance de Bob Marley né le 6 février 1945. Les deux Amoureux présents en Maison 11 et 1 encadrent parfaitement le Soleil en Maison 3 et l’Hermite en passage obligé (Maison 5).

En effet, la Maison 11 peut souvent être interprétée comme un projet parental inconscient qui pré-orienterait le cheminement d’une personne. Si on regarde les origines du chanteur, on distingue déjà dans l’Amoureux de la Maison 11 le sentiment d’être pris entre deux cultures avant même de venir au monde. Né d’un père blanc, officier de marine, et d’une paysanne jamaïcaine noire, Bob Marley découvre très vite la difficile condition des métis et l’incroyable misère de la Jamaïque. Si on ajoute que son père a abandonné sa femme et son fils parce que ses propres parents désapprouvaient sa relation avec une noire, on comprend que l’enfance et l’adolescence du jeune Bob se soient déroulées dans des questionnements douloureux. Le racisme, l’absence du père et la position de métis furent le ferment de son humanisme et de sa rébellion qu’illustrent la plupart de ses 250 chansons.

L’Amoureux, notamment en Maison 11, symbolise souvent cette difficulté à trouver sa juste place lorsque l’on est tiraillé entre deux cultures. Lawrence d’Arabie, JF.Kennedy, Daniel Cohn Bendit, Marilyn Monroe, ont dû aussi ressentir, avec un Amoureux en Maison 11, les tensions et les forces contradictoires qui conduisent les êtres à s’engager sur d’autres voies que celles désignées au départ par leur lieu ou leur programme de naissance. Á moins qu’il s’agisse de s’engager dans le processus de conciliation des contraires ! Amour, choix et engagement, sont les trois mots clés de l’Amoureux ! Bob Marley réussit cette synthèse avec un Amoureux en Maison 1, signe de grand charisme et de capacité à distribuer beaucoup d’amour autour de lui. Si avec un Amoureux en Maison 11 Bob Marley peut se sentir écartelé entre deux mondes qu’il ne comprend pas, avec le Soleil en Maison 3 il est animé d’un profond désir de réconciliation de ces mondes. Le Soleil en Maison 3 est, rappelons-le, le signe d’un grand désir d’humanisme, de fraternité et d’égalité sociale. Nelson Mandela a lui aussi cet aspect dans son Référentiel : Soleil en Maison 3 !

Georges Colleuil a étudié le Référentiel de Naissance d’environ 500 personnalités, artistes hommes politiques. Ses analyses ont ainsi mis en évidence l’adéquation entre les propositions de leur Référentiel et la réalisation des potentialités inscrites dans les différentes maisons. Vient de paraître : Le Référentiel de Naissance, « Tarot, l’île au trésor », aux éditions Arkhana Vox

www.georgescolleuil.com

Publié dans Entre amis, Tarots et tirages Cartes | 2 Commentaires »

Les 10 Séphiroth

Posté par othoharmonie le 5 janvier 2013

Les 32 Chemins de la Sagesse

 

            Premiers des trente-deux chemins vers la sagesse, émanations numériques de l’Unique, les sephiroth expriment les différents stades de création de notre monde tel que l’a voulu l’Unique. C’est seulement en comprenant, à rebours, la signification et la symbolique profonde de ces différentes étapes successives que le Kabbaliste pourra toucher à la compréhension ultime, celle de l’Unique.

Les 10 Séphiroth dans SAGESSE cheminNous allons décrire chaque sephirah l’une après l’autre, en commençant par Kether pour terminer par Malkut, en adoptant à chaque fois le même format de description : d’abord le nom hébraïque de la sephirah, puis l’idée à laquelle elle préside, enfin le ou les noms divins associés à la sephirah, noms divins qui sont aussi les noms de l’entité régnant sur la sephirah (les invocations de ces terribles entités sont compilées dans le très célèbre Zohar). Nous mentionnerons ensuite, pour chaque sephirah, le nom de l’archange qui veille sur les Kabbalistes dans cette sephirah. Ces archanges, au nombre de dix, sont tous des créatures de l’olam de Briah et dépendent de la sephirah Tipheret, la sephirah centrale de l’Arbre de Vie. Ils sont les lieutenants à travers l’Arbre de Vie de l’entité régnant sur Tipheret. Chacun d’entre eux a plus particulièrement en charge de veiller sur telle ou telle sephirah. Après le nom de l’archange sera indiqué le nom des chœurs angéliques, autrement dit le nom générique que l’on donne souvent aux anges (les créatures de Yetzirah) de cette sephirah. La couleur canonique de la sephirah sera également mentionnée, ainsi que le commandement de la Torah correspondant. La planète associée dans Yetzirah, le monde planétaire, sera également citée, avant une courte description de la sephirah.

 Kether : la Couronne          Torah : Tu n’adoreras pas d’autre Dieu

Nom divin : Ehieh Astrologie : l’univers, le primum mobile, Pluton

 Couleur : blanc Archange : Metatron            Anges : Chaoyt-Ha Kadesh

Kether est la sephirah ultime, dont la compréhension est le but de la quête kabbalistique tout entière. Les créatures de Kether sont les émanations les plus proches de l’Unique, ce sont les empereurs des différents mondes de Kabbale (Aresh, Sohar, Zakaï, Meborack, Pachad), les créatures les plus puissantes d’Atziluth et les princes les plus puissants de l’Arbre de Vie.

Hokmah : la Sagesse            Torah : Tu n’adoreras point d’idoles

Nom divin : Iah, Iod Tetragrammaton, YHVH       Astrologie : les étoiles, le zodiaque, Uranus

 Couleur : gris    Archange : Raziel     Anges : Ofanim

Hokmah est la sephirah première du pilier de la miséricorde, parfois appelé pilier de la sagesse par identification. Elle est l’énergie pure, créatrice mais chaotique, le grand-père qui engendre mais peut dévorer ses enfants. Elle incarne l’aspect le plus primordial de la colonne de la miséricorde, l’énergie pure. Le Kabbaliste qui parvient à Hokmah a compris les principes qui ont présidé à la création de l’univers, il possède l’énergie et la sagesse des deux piliers nécessaires à toute création.

Binah : l’Intelligence            Torah : Tu ne jureras point

Nom divin : Ieve, YHVH Elohim    Astrologie : le système solaire, l’axis mundi, Neptune

 Couleur : noir   Archange : Tzafkiel  Anges : Aralim

Binah est la sephirah première du pilier de la rigueur, parfois appelé pilier de l’intelligence par identification. Elle est la matrice, la grand-mère nourricière, celle qui canalise l’énergie pour donner la vie, mais peut aussi l’absorber. Comme Hokmah, elle incarne l’aspect le plus primordial de sa colonne, celle de la rigueur, la forme pure. Le Kabbaliste qui parvient à Binah comprend comment l’univers a pu être formé et, à ce titre, Binah est aussi la sephirah de la compréhension intime des mécanismes primordiaux de toute chose. Elle est souvent improprement associée à Saturne, qui est la planète associée à la blessure, à l’épreuve et à la difficulté présentes juste avant Binah et juste après Hesed : le gouffre de Daath. En effet, Binah est la première sephirah de l’olam d’Atziluth, l’olam du dernier cercle de Kabbale, le cercle des Clefs. Sa compréhension est donc rendue plus difficile par le saut initiatique que représente Daath.

Hesed : la Miséricorde         Torah : Tu honoreras le jour du Seigneur

Nom divin : El      Astrologie : Jupiter

 Couleur : bleu   Archange : Tzadkiel Anges : Chashmalim

Hesed est la sephirah centrale du pilier de la miséricorde, dont elle porte le nom. Moins primordiale et primitive que Hokmah, Hesed est le père qui donne la vie. Miséricordieux, il incarne les puissances créatrices raisonnées, il est le roi, le magicien, le prêtre, la puissance juste et généreuse.

Geburah : la Rigueur          Torah : Tu honoreras ton père et ta mère

Nom divin : Elohim Gibor    Astrologie : Mars

 Couleur : rouge                         Archange : Kamaël Anges : Seraphim

Geburah est la sephirah centrale du pilier de la rigueur, dont elle porte le nom. Moins primordiale et primitive que Binah, Geburah est la mère qui façonne la vie, l’éduque. Souvent violente, elle incarne les puissances qui forment le corps et l’esprit, la guerre et la rigueur militaire.

Tipheret : la Beauté Torah : Tu ne tueras point

Nom divin : Eloah, YHVH Eloah va Daath Astrologie : Soleil

 Couleur : jaune, or                    Archange : Raphaël Anges : Malakim

Tipheret est la sephirah située au centre de l’Arbre de Vie. À l’exception notable de Malkut, elle est reliée par des chemins à toutes les autres sephiroth. Elle est la première sephirah de l’olam de Briah, la sephirah-carrefour à partir de laquelle le Kabbaliste rencontre nettement plus de difficultés à s’orienter dans l’Arbre. C’est à partir de Tipheret qu’il appréhende les niveaux les plus profonds des mondes de Kabbale. Associée à la lumière, sa symbolique est celle de la convergence des énergies magiques, du carrefour, et beaucoup de créatures qui habitent Tipheret remplissent le rôle de guides. En particulier, les lieutenants d’Eolah va Daath, l’entité qui règne sur Tipheret, sont les Archanges de Tipheret, les dix archanges qui guident le Kabbaliste à travers l’Arbre de Vie.

Netzah : la Victoire  Torah : Tu ne commettras pas d’adultère

Nom divin : Tétragrammaton Sabaoth, YHVH Sabaoth     Astrologie : Vénus

 Couleur : vert   Archange : Ariel / Haniel     Anges : Elohim

Netzah, la sephirah située au pied du pilier de la miséricorde, évoque les aspects les plus concrets de cette miséricorde. Elle est la sephirah du réconfort, elle est aussi la donneuse de vie. Associée aux divinités nourricières, elle est également la guérison et nombreuses sont les créatures de Netzah capables de soigner le corps et l’esprit.

 Hod : la Splendeur   Torah : Tu ne voleras point

Nom divin : Elohim Sabaoth Astrologie : Mercure

 Couleur : orange                       Archange : Michael Anges : Beni Elohim

Hod, la sephirah située au pied du pilier de la rigueur, évoque les aspects les plus concrets de cette rigueur. En l’occurrence, il s’agit de rigueur intellectuelle, d’analyse et de compréhension théorique. Cette sephirah, souvent associée à la compréhension des Champs magiques, est souvent rapprochée de divinités telles que Mercure, Hermès et Thot, des divinités qui mettent en avant l’intellect.

arbre-chakra dans SAGESSEYesod : la Fondation           Torah : Tu ne mentiras point

Nom divin : Shaddaï, Shaddaï el Shaï         Astrologie : Lune

 Couleur : violet                         Archange : Gabriel  Anges : Kerubim

Yesod est la sephirah située au pied du pilier de l’équilibre. Elle est la presque réalisation de notre monde physique, une ébauche qui n’est restée qu’au stade de l’idée. Sephirah de l’illusion et des émotions, Yesod est la première sephirah de l’olam de Yetzirah, la première véritable difficulté que rencontre le Kabbaliste sur le chemin de sa quête. Il devra commencer par apprendre à voir au-delà des apparences. Tel est l’enseignement de Yesod, la sephirah des illusions.

Malkut : le Royaume           Torah : Tu ne convoiteras pas

Nom divin : Adonaï, Adonaï ha-Eretz         Astrologie : Terre

 Couleur : brun, ambre               Archange : Sandolphan      Anges : Ashim

Malkut est le royaume, la sephirah la plus proche de notre monde physique. Elle est la seule de l’olam d’Assiah et, à ce titre, la plus facile à interpréter pour le Kabbaliste débutant. Les paysages des univers de Malkut, comme les créatures qui peuplent cette sephirah, sont les plus proches de ce qu’on peut contempler dans notre monde physique. Malkut comporte bien souvent des univers qui sont la copie exacte, la contrepartie dans les Champs magiques de mondes situés dans notre univers physique.

Publié dans SAGESSE | Pas de Commentaire »

Travail = reprendre notre pouvoir

Posté par othoharmonie le 5 janvier 2013

Reprenons notrpouvoir

Étienne ChouardCet homme a LES solutions très simples

ça va vous étonner !!!!

né le 21 décembre 1956 à Paris, est un enseignant en économie et en droit dans un lycée 

Passer de la propriété lucrative à la propriété d’usage

Finance = gangsters en costard

« Il faut pouvoir refuser le travail dégradant, pénible, ennuyeux ou inutile
Publiée le  7 nov. 2012 par RevenudeBaseFR
Etienne Chouard explique pourquoi il faut libérer les Hommes de la quête nécessaire de l’argent par le travail marchand, facteur de soumission du peuple à ceux qui détiennent l’argent. Avec un revenu de base inconditionnel, on libérerait ainsi la créativité humaine, et on permettrait aux citoyens de se consacrer à ce qui leur semble bon et juste.
Rejoignez-nous ici pour former un mouvement citoyen :http://revenudebase.info/
Voir l’interview complète : http://youtu.be/WKBj8rtiL6Q
* * * * * * * * * * * * *
Faire suivre SVP
1ère partie
Image de prévisualisation YouTube
2ème partie
Image de prévisualisation YouTube
MERCI ! 
Faire suivre SVP !!!
*****************************

Publié dans Méditation, Nouvelle TERRE | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...