• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 19 janvier 2013

L’usage des protocoles a changé

Posté par othoharmonie le 19 janvier 2013

POURQUOI L’USAGE DES PROTOCOLES A-T-IL CHANGÉ ?

Kishori Aird  Nous dit :

Je m’interroge sur la différence entre : se mettre au point zéro et effectuer un protocole.

La même question se posera pour moi lorsqu’il s’agira de mettre « quelque chose » dans les 4 D.

Pour quoi le point zéro plutôt qu’un protocole ?

 

L'usage des protocoles a changé dans ADN Démystifiée kishori_aird1-123x150Les protocoles avaient comme but de régler un problème.  Tandis que les 4 dimensions de l’Unité sont une direction et non un but.  Si tout ce que je croise sur ma route, me sert à bâtir l’unité, j’aurai obtenu beaucoup plus que la solution à un seul problème.  L’unité me permettra de contacter l’amour, de retrouver ma place essentielle sur terre et dans les univers.  En gardant cette direction sans changer de voie je pourrai en recevoir les bienfaits. 

En Restant avec nous-mêmes au lieu de se perdre dans l’histoire et d’essayer de la régler protocole par protocole, mène à la sérénité. C’est une direction qui est constamment disponible et qu’on peut choisir à tout instant.

 Je cite ici le priver Présence en page 85 

Lorsque nous tentons de nous améliorer, nous avons une direction vers un devenir qui ne nous permet pas de respirer et d’être présents à ce qui est ici et maintenant et de lui donner une Présence aimante, couche par couche. Il vaut mieux maintenir les quatre dimensions que d’analyser nos sensations, nos actions et nos pensées en tentant de remédier à la situation. En ayant l’intention d’avoir une Présence aimante de nous-mêmes dans ce qui est tel quel et de pratiquer les quatre dimensions, nous pourrons découvrir l’Unité qui inclut tout ce que nous sommes, la peur de ne pas être assez, le plaisir que nous pouvons identifier dans le moment présent et l’ennui qui nous accable en même temps. Le bien-être qui découlera de ce moment tel quel va nous permettre de manifester l’état d’amour dans nos vies. C’est alors que nos réussites, nos non-réussites, nos amours, nos non-amours, nos libérations et nos échecs, ne seront plus des prisons car nous pourrons enfin nous sentir unis avec notre Tout Individualisé sans jugement dans une acception et un amour inconditionnels. (page 85)

 

Kishori Aird  À lire sur http://www.kishori.org/

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

Après l’activation du code génétique

Posté par othoharmonie le 19 janvier 2013


Extrait du livre « l’ADN démystifié » de Kishori Aird –  page  211

 

 Après l’activation de notre code génétique, nous nous sentons davantage intuitifs, moins démunis et moins limités par des processus interminables. Certains font même état d’un rajeunissement et d’une santé meilleure. Notre ADN n’est pas statique et c’est là la grande découverte de notre siècle. En changeant notre façon d’être, nous allons créer une nouvelle race ou revenir à la race originelle.

Après l'activation du code génétique dans ADN Démystifiée lumier10-225x300 J’ai rencontré un jour, en Arizona, une thérapeute qui travaillait sur l’ADN. C’est d’ailleurs elle qui m’a donné l’idée du tableau des 13 hélices. Elle ne travaillait pas avec la Kinésiologie, mais elle posait des questions aussi saugrenues que les miennes, sinon plus, et les réponses lui étaient transmises par la prière et l’intention . Quand je suis arrivée chez elle, elle m’a dit qu’elle était vraiment contente de me rencontrer, car elle avait rarement l’occasion de faire la connaissance d’une personne dont toutes les hélices étaient rebranchées et qui  en était consciente. Elle semblait recevoir ses informations par canalisation, mais comme nous le savons déjà, mois je ne communique qu’avec ma bonne vieille intelligence innée ! Elle m’annonça que j’étais initiée au troisième niveau de Melchisédech et que je pouvais faire de la guérison à distance, la nuit dans mon sommeil, avec le monde astral ! Elle m’a demandé si je le savais et j’ai répondu que je n’en avais aucune idée. Sans même la savoir, c’est tout simplement en travaillant avec la reprogrammation de l’ADN que j’y étais arrivée et que je pouvais faire une reconnaissance de mon moi multidimensionnel pour qu’il se fusionne avec ma mission. L’ADN est puissant lorsqu’i commence à être rebranché !

Depuis déjà plusieurs années, je pratique le Tantra. J’y parvenais avec plus ou moins de succès jusqu’à ce que j’aie installé mes 13 hélices. Après cela, j’ai pu atteindre les niveaux spirituels décrits dans les textes sacrés comme appartenant aux grands initiés. C’est avec aisance que j’ai pu voyager avec mon conjoint dans l’univers circulaire de l’orbite cosmique sans aucune restriction entre la 12è hélice qui nous lie à la source et la 13è qui nous ancre dans la noirceur.

Notre but ultime n’est pas seulement de réactiver l’ensemble de nos hélices, mais de vivre dans une perspective circulaire comme si nous étions au milieu d’un cercle et que nous regardions chaque problème en tenant compte de treize parts de tarte plutôt que de deux. Cette vision circulaire apporte avec elle la compassion, la compréhension, l’abondance, l’humilité et l’amour de soi.

Quand les gens me disent que j’ai une bonne vie, des enfants extraordinaires et que je me porte bien, je réponds toujours que c’est l’ADN et l’intention qui m’y ont amenée. Il pourrait sembler que c’est facile pour moi, par comparaison avec d’autres personnes. Pourtant, j’ai quatre enfants, un chien et je dois encore faire la vaisselle. Je vis les aléas des tempêtes de neige en hiver. J’ai froid en hiver et j’ai chaud en été. Je peux m’esclaffer de rire et pleurer sans raison. En fait, je n’ai même pas de preuve de l’infaillibilité des programmes de l’ADN comme certains peuvent en produire (ils n’ont plus de cheveux gris ne sont plus jamais malades, etc..). Toutefois, la vraie preuve dont je peux témoigner est celle de l’harmonie, de notre aisance à nous parler des vraies choses et des quantités d’événements synchronisés qui se produisent dans notre vie. Ma vitalité est bien meilleure et je n’ai plus d’épisode de déprime.

Depuis que je suis très jeune, je sais intuitivement que la réalité telle qu’elle est n’est pas la seule option. Je suis la dernière d’une famille de sept enfants et je suis née sous le signe du bélier avec le neuf comme chemin numérologique. Je suis venue ici pour les nouveaux départs et la fin des vieux cycles. Maintenant que mes 13 hélices sont rebranchées, je peux enfin dire que JE SUIS DIEU/DEESSE, car mon plan originel et ce que j’en ai récupéré jusqu’à maintenant m’en donnent l’assurance. Ce sera la même chose pour vous.

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

Au-delà de la dualité des 2 hélices

Posté par othoharmonie le 19 janvier 2013


 

Extrait du livre « l’ADN démystifié » de Kishori Aird – Chapitre 4 page  123 (ADN)

L’agenda planétaire actuel est de retrouver notre souveraineté et d’en finir avec la polarisation de la dualité. La polarisation de la dualité veut dire que si je crée à partir de la lumière seulement, j’ai forcément généré ailleurs une force négative créatrice. Dans notre évolution, nous en sommes parvenus à l’étape où nous devons intégrer ces deux polarités. Pour y arriver, il faut cesser d’avoir un parti pris pour l’une ou l’autre des polarités et aller au-delà de la polarité positive la lumière) et de la polarité négative (la noirceur).

 Au-delà de la dualité des 2 hélices dans ADN Démystifiée kishori_aird-246x300Or, nous sommes constamment tiraillés entre la lumière et la noirceur, le bien et le mal, le positif et le négatif. Voilà tout le dilemme de l’incarnation humaine. Les Chinois ont d’ailleurs un proverbe : « Ce qui monte doit descendre ! » Et l’histoire en est cousue d’exemples. Nous passons constamment d’une polarité à l’autre. La seule façon de cesser cette oscillation incessante passe par la fréquence de l’amour au point zéro. Mais notre société n’est pas basée sur l’amour et il est difficile de trouver une période dans l’histoire de l’humanité qui ait baigné dans l’amour. On y observe de grandes périodes de conquêtes et d’aisance, mais la politique, les conflits et les guerres de toutes sortes semblent y occuper bien plus de place que les odes à l’amour ! On dirait bien – c’est du moins mon sentiment – que le programme de l’amour fait partie de ceux qui ont été désamorcés dans notre ADN. Cette fréquence de l’amour ou, pour dire mieux, cet état d’amour n’a rien à voir avec les chocolats de la Saint-Valentin (quoique j’aime bien en recevoir), ni avec l’amour que je peux éprouver pour ma sœur, par exemple. L’état d’amour est un espace situé au-delà des polarités positive et négative. Dans cet espace, le bien et le mal, la lumière et la noirceur, le bon et le mauvais et toutes autres manifestations de la dualité coexistent au point d’équilibre appelé le point zéro. Le point zéro n’est pas un état neutre. Le point zéro n’est pas statique. Il est multidimentionnel, en mouvement continu et il se maintient au centre d’un changement perpétuel. Si le point zéro est constamment en mouvement, c’est que la force positive de la lumière  et la force négative de la noirceur y cohabitent sans s’annuler, même si elles sont de polarités opposées.

 Selon moi, la meilleure façon de s’imaginer visuellement le point zéro est d’utiliser l’image d’un ballon d’anniversaire rempli d’eau, flottant au milieu de l’océan, balloté et bousculé en tous sens en raison des aléas climatiques et du mouvement des bagues. Le point zéro se situe au milieu de ce ballon. Un point constamment en équilibre, au centre du ballon, malgré la turbulence extérieure.

 Il est aussi possible d’imaginer le point zéro comme un point fictif au milieu d’une ligne droite ayant de chaque côté une polarité négative et une polarité positive, mais je préfère utiliser l’image d’une sphère. Au point zéro, la force positive s’avère optimale en raison de son potentiel mis en action par la présence de la force négative correspondante, les deux étant maintenues ensemble dans un équilibre parfait. Nous allons donc imaginer que deux forces opposées peuvent coexister dans le même espace sans qu’elles aient à s’unifier, comme le pôle Sud et le pôle Nord d’un même aimant.

 

Publié dans ADN Démystifiée | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...