• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 26 janvier 2013

Un homme et son chien !

Posté par othoharmonie le 26 janvier 2013

 

Un homme et son chien marchent le long d’une route. L’homme admire le paysage quand tout d’un coup il réalise qu’il est mort. Il réalise aussi que son chien est mort depuis des années. Il se demande où le chemin les conduit.

Ils approchent d’une grosse roche blanche qui ressemble à une bille. Ils avancent encore. Elle est fendue et un lumière éblouissante en jaillit.

Un homme et son chien ! dans SAGESSE enfant-et-son-chien-231x300Puis, ils voient une route en or pur et une porte grandiose. À l’entrée, un homme est assis à une table. Le voyageur lui demande:
– Où sommes-nous?
– Au Paradis
– Wow! Avez-vous de l’eau?
– Bien sûr! Entrez!
– Est-ce que mon chien peut entrer?
– Désolé, nous n’acceptons pas les animaux.

L’homme réfléchit et reprend le chemin. Après une longue marche, il croise une route de terre qui conduit à une porte de grange qui donne l’impression de n’avoir jamais été fermée. Il n’y a pas de clôture. Accoté sur un arbre un homme lit un livre.

– Excusez-moi monsieur, est-ce que vous avez de l’eau?
– Bien sûr, il y a une pompe à l’intérieur.
– Est-ce que mon ami peut venir? 
– Bien sûr, il y a un bol près de la pompe. 

Ils franchissent la porte et voient une vieille pompe avec un bol par terre. L’homme remplit le bol, prend un gorgée et donne le reste au chien. Quand ils eurent fini de boire, il se retourne…

– Comment appelez-vous cet endroit?
– Le paradis.
– L’homme que nous avons rencontré un peu plus tôt dit la même chose.
– Ah vous parlez du chemin en or et de la porte en perle? Non, c’est l’enfer.
– Ça ne vous fâche pas qu’ils utilisent votre nom?
– Non, comme ça, ils éliminent les gens qui abandonnent leurs amis. 

BRIN DE SAGESSE:  bienvenue-6 dans SAGESSE

Parfois, on se demande pourquoi nos amis continuent de nous envoyer des blagues sans nous écrire un petit mot d’accompagnement. Peut-être que ce qui suit peut l’expliquer: 

Quand je suis très occupé(e), mais que je veux quand même garder le contact, devinez ce que je fais…j’envoie des blagues. » 

« Quand je n’ai rien à dire, mais que je veux quand même garder le contact….je fais suivre des blagues. »

« Quand j’ai quelque chose à dire, mais que je ne sais pas quoi ni comment…….j’envoie des blagues. »

« Et pour laisser savoir à quelqu’un que je ne l’oublie pas, que cette personne est encore important(e), qu’elle encore aimé(e) et apprécié(e), et bien qu’est-ce qu’elle reçoit???…… Une blague de ma part. » 

« Alors mes amis(es), la prochaine fois que vous recevrez une blague, ne pensez pas que c’est seulement une blague, mais que quelqu’un a pensé à vous aujourd’hui et que cette personne voulait vous envoyer un sourire. » 

Vive l’internet!

C’est vrai que ça nous permet de garder le contact même lorsque nous sommes très occupés(es). Je crois que l’amitié est plus durable avec cette petite machine.

Auteur(e) inconnu(e)

Publié dans SAGESSE | Pas de Commentaire »

Le lâcher-prise de votre ancien « VOUS »

Posté par othoharmonie le 26 janvier 2013

 

Comme nous l’avons vu, la transition d’une conscience fondée sur l’ego à une conscience fondée sur le coeur progresse selon les étapes suivantes :

1) Etre insatisfait de ce qu’une conscience fondée sur l’ego peut offrir, aspirer à « autre chose » : Le début de la fin.       

2) Prendre conscience de ses attaches à une conscience fondée sur l’ego, reconnaître et se libérer des émotions et des pensées qui les accompagnent : Le milieu de la fin.

3) Laisser mourir en soi les vieilles énergies fondées sur l’ego, se débarrasser du cocon, devenir son nouveau soi : La fin de la fin.

4) L’éveil d’une conscience fondée sur le coeur, motivée par l’amour et la liberté ; aider les autres à faire la transition.

Le lâcher-prise de votre ancien Nous allons maintenant parler de la troisième étape. Mais avant cela, nous souhaitons insister sur le fait que cette transition ne s’effectue pas selon un cheminement strict et linéaire. Par moments, il se peut que vous retombiez à un stade que vous aviez déjà dépassé. Mais cette régression peut aussi vous mener plus tard à un grand pas en avant. Ainsi, certains détours peuvent s’avérer être des raccourcis. Et le chemin spirituel de toute âme est unique et individuel. Donc, voyez ce résumé en quatre étapes que nous vous proposons comme une simple manière d’éclaircir certains moments décisifs du processus. Les résumés et les catégories sont de simples instruments pour rendre visible une réalité qui ne peut être saisie par votre mental.

Après que vous ayez accepté vos blessures intérieures et guéri les parties traumatisées de votre conscience, ainsi que nous l’avons décrit au chapitre précédent, votre énergie change. Le lâcher-prise d’un ancien « vous » est en cours. Vous faites de la place pour une manière d’être et de vivre entièrement nouvelle. Dans ce chapitre, nous aimerions vous expliquer ce qu’il se passe énergétiquement lorsque vous lâchez-prise de la conscience fondée sur l’ego. Lorsque vous passez de la domination de l’ego à la conscience fondée sur le coeur, le chakra du coeur prend la préséance sur la volonté, le troisième chakra.

Les chakras sont des roues d’énergie en rotation, localisées le long de votre colonne vertébrale. Chacun de ces centres d’énergie est  relié à un thème de vie spécifique ; par exemple, la spiritualité (chakra-couronne), la communication (chakra de la gorge), les émotions (chakra du nombril). Les chakras participent d’une réalité matérielle jusqu’à un certain point, car ils sont reliés à des endroits précis de votre corps. Mais ils ne sont pas visibles à l’oeil physique, alors on peut dire qu’ils sont quelque part entre l’esprit et la matière ; ils forment un pont entre les deux. Ils sont la porte d’accès de votre esprit (la conscience de votre âme), lui permettant ainsi de prendre une forme physique et de créer les évènements de votre vie.

Le chakra du coeur, localisé au centre de votre poitrine, est le siège de l’énergie de l’amour et de l’unité. Le coeur porte des énergies qui unifient et harmonisent. Lorsque vous mettez votre attention quelques instants sur ce centre, vous allez ressentir de la chaleur ou de l’ouverture. Si vous ne ressentez rien, laissez, essayez peut-être plus tard.   

Le chakra en-dessous du coeur, le « plexus solaire », est situé près de votre estomac. C’est le siège de la volonté. C’est le centre qui focalise votre énergie en une réalité physique. C’est donc le chakra connecté aux questions de créativité, de vitalité, d’ambition et de pouvoir personnel.

L’ego et la volonté sont intimement liés. La faculté de volonté vous permet de vous focaliser sur quelque chose, soit au-dehors, soit au-dedans. Votre perception de la réalité, à la fois de vous-même et des autres, est très influencée par ce que vous voulez, par vos désirs. Vos désirs sont souvent entremêlés de peur. Souvent, vous voulez quelque chose parce que vous avez l’impression que vous en avez besoin. Il y a là derrière une sensation de manque ou de besoin. A cause des peurs présentes dans nombre de vos désirs, le plexus solaire est souvent mené par l’énergie de l’ego. L’ego s’exprime surtout par le plexus solaire.

A travers la faculté de volonté, l’ego met littéralement une pression sur la réalité. Celle-ci doit entrer de force dans ce que l’ego veut que vous croyiez. L’ego se comporte selon un ensemble de suppositions de base sur la façon dont la réalité fonctionne, et qui reposent toutes sur la peur. Il vous présente une image de la réalité très sélective, puisque sa façon de regarder est orientée vers ses besoins et ses peurs. De même, il a besoin d’émettre des jugements sur tout ce qu’il remarque. Il n’y a pas de place pour simplement constater les choses. Tout doit être divisé en catégories, être étiqueté bon ou mauvais.

Quand on vit selon le coeur, il n’y a pas de critères fixes pour évaluer ou interpréter les faits. On ne se cramponne plus à de fortes convictions. On devient davantage un observateur. On reporte tout jugement moral car il se pourrait bien que l’on n’ait pas tout compris d’une situation. Les jugements ont toujours quelque chose de définitif mais les définitions n’intéressent pas le coeur. Il essaie toujours d’aller au-delà de ce qui semble sûr et certain. Le coeur est ouvert, il explore, il est prêt à réexaminer et à pardonner.

Quand vous utilisez la force de volonté centrée sur l’ego, vous pouvez ressentir un tiraillement sur le chakra de votre plexus solaire. Cet usage de votre volonté est un fait énergétique dont vous pouvez avoir conscience, si vous le voulez. Lorsque vous ressentez ce tiraillement, accompagné d’un désir intense que les choses aillent comme vous le voulez, c’est que vous essayez de modeler la réalité selon vos desideratas. Vous essayez d’imposer vos croyances à la réalité.

Quand vous agissez à partir du coeur, vous accompagnez le cours des choses tel qu’il se présente ; vous ne poussez ni ne forcez.

Si vous travaillez très dur pour accomplir quelque chose et que vous échouez de façon récurrente, s’il vous plaît, demandez-vous de quel chakra, de quel centre énergétique cela provient. Vous pouvez aussi vous mettre à l’écoute de votre coeur et demander pourquoi cela ne marche pas ou pourquoi vous devez y mettre autant d’énergie.

Vous essayez souvent de réaliser des objectifs sans être vraiment allé en vous et avoir vérifié si cela vous sert réellement sur votre chemin vers la sagesse et la créativité. Et même si vos objectifs représentent vos désirs les plus sincères, il se peut que vous ayez des attentes irréalistes au sujet de leur déroulement  temporel. Il se peut que vous soyez sur une ligne de temps qui n’est pas celle du coeur mais celle de la volonté personnelle.

Il y a un rythme naturel pour toutes choses et ce n’est pas nécessairement celui que vous pensez être désirable. La réalisation de vos objectifs requiert un changement dans l’énergie. Les changements d’énergie  prennent souvent plus de temps que vous ne vous y attendiez ou le souhaitiez. En fait, les changements d’énergie ne sont rien d’autre que votre changement.

Quand vous aurez atteint vos objectifs, vous ne serez plus le même. Vous serez devenu une version agrandie de votre soi actuel, empli de plus de sagesse, d’amour et de force intérieure. Le temps nécessaire pour accomplir vos objectifs est celui qui est nécessaire pour changer votre conscience de façon à ce que la réalité désirée puisse entrer dans votre réalité effective. Donc si vous voulez accélérer les choses, mettez votre attention sur vous et non pas tant sur la réalité.

Bien souvent, il vous faut même lâcher-prise de vos objectifs, pour vous ouvrir à recevoir. Cela peut sembler paradoxal. Mais en fait nous disons simplement que vous avez besoin d’accepter complètement votre réalité  actuelle avant de pouvoir faire un pas en avant dans une nouvelle réalité. Si vous n’acceptez pas votre réalité actuelle et que vous vous cramponnez à vos objectifs de façon crispée, vous n’avancez pas.

Rien ne quittera votre réalité, à moins que vous ne l’aimiez. Aimer équivaut à  libérer.

A moins que vous n’étreigniez votre présente réalité et que vous l’acceptiez comme votre création, elle ne peut pas vous quitter, sinon vous reniez une partie de vous-même. Vous dites « non » à la partie de vous qui a créé cette réalité pour vous. Vous aimeriez couper cette partie dont vous ne voulez plus et avancer.

Mais ce n’est pas possible de créer une réalité qu’on aime mieux à partir de la haine de soi. Vous ne pouvez pas vous faire entrer de force dans une nouvelle réalité en repoussant les parties dont vous ne voulez plus. Ce dont vous avez besoin, c’est d’entrer en contact avec votre coeur. Les énergies de compréhension et d’acceptation sont les matériaux requis pour construire une réalité nouvelle et plus plénifiante.

Quand vous avez des interactions avec la réalité à partir du coeur, vous permettez à la réalité d’être ce qu’elle est. Vous n’essayez pas de la changer ; vous constatez simplement et attentivement ce qu’elle est.

Quand le coeur devient le régisseur de votre être, le centre de la volonté (le plexus solaire) l’accompagne. L’ego (la faculté de volonté) n’est pas éliminé, car il sert naturellement d’énergie de transmission de la conscience à la réalité physique. Quand cette transmission ou manifestation est guidée par le coeur, l’énergie de la volonté crée et circule sans effort. Il n’y a pas de pression ni de forçage. C’est là que se produit la  synchronicité : une coïncidence remarquable d’évènements qui accélère grandement la réalisation de vos objectifs. Lorsque les choses s’arrangent ainsi, cela vous semble miraculeux. Mais en fait, c’est ce qui arrive  tout le temps lorsque l’on crée à partir du coeur. L’absence d’effort est la caractéristique de la création à partir du coeur.                                                                         

 

Issu du livre de Pamela Kribbe :   De L’ego au coeur tome III : www.jeshua.net/fr


 

Publié dans Guérir en douceur | Pas de Commentaire »

Interprétation du nombre ascendant familial

Posté par othoharmonie le 26 janvier 2013

EXEMPLE AVEC Le 2:

LE 2 comme nombre Ascendant, de par votre rattachement à une tradition familiale, définie par le nom, vous donne un tempérament robuste prédestiné aux excès de table (d’où acide urique, goutte, désordres métaboliques), mais au physique généreux, qui peut donc comme on disait autrefois « se purger de ses humeurs » (les homéopathes préfèrent parler de « drainage », c’est-à-dire de stimulation des émonctoires, peau, reins, organes d’élimination) par l’exercice et le sport, pourvu que ces derniers soient réguliers, c’est-à-dire quotidiens. Assez gourmand ou gourmet, attaché à la bonne cuisine, vous l’êtes aussi à tout ce qui est solide et traditionnel. Aimant perpétuer les choses, vous êtes patient et persévérant, doté d’une voix jeune et chaleureuse, les relations entre les sexes ne pouvant pas, d’après vous, s’abstaire de la sexualité. Un peu attaché au confort, réalisateur, vous aimez le luxe et la libéralité que donne la richesse. Il ne vous déplait pas d’être envié.

Diplomate, pouvant vous intéresser à la nature, la peinture, la musique, dans la mesure où votre éducation a intégré ces éléments, il vous sera nécessaire pour être heureux d’avoir de l’espace, une grande liberté, un jardin et les perspectives d’une carrière évolutive, où compteront beaucoup les relations avec les autres. Sur le plan santé, soignez particulièrement votre dentition et faites de longues marches dans la compagne.

 CLIC UN CHIFFRE….

le 1

le 2

le 3

le 4

le 5

le 6

le 7

le 8

le 9

 

 

Publié dans Numérologie | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...