• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 5 février 2013

Reconnaître le solitaire du solidaire

Posté par othoharmonie le 5 février 2013

Reconnaître le solitaire et le solidaire en chacun d’entre nous par Yvan Amar

Yvan Amar nous a reçus dans la simplicité du coeur qui lui est propre. Il a bien voulu replacer sa vision de la tradition spirituelle dans le contexte du monde actuel.

  Question : Peux-tu nous parler du parcours spirituel qui est original et différent pour chaque individu ? 

En fait, c’est la source même de la liberté de chacun. Le parcours de chacun est plus qu’original, il est unique et incomparable, et c’est en cela qu’il doit être l’occasion pour chacun de recouvrer sa liberté d’origine. 

Reconnaître le solitaire du solidaire dans AUTEURS A CONNAITRE a-petit-symLe chemin n’est pas un chemin pour aller vers la liberté ; c’est un chemin dont la nature est la liberté, et ce n’est que dans la mesure où, au travers de ce chemin, on peut vivre ce qu’il y a d’unique, d’incomparable, que non seulement on peut témoigner de cette réalité universelle de façon unique, mais aussi entrer en relation vivante avec tous les êtres, tous les témoignages uniques de cette même réalité. 

Quand je reconnais ma propre façon unique, incomparable, de témoigner de la réalité universelle, je peux d’autant mieux accueillir – et entrer en relation avec – tous les autres témoignages uniques existants.

 
La beauté de cette prise de conscience, c’est qu’à la fois elle m’oblige dans la liberté à l’impeccabilité, l’excellence, et la rigueur de ce dont je dois témoigner moi-même, mais elle m’oblige aussi à reconnaître cette même pensée qui anime tous les êtres autour de moi dans leur originalité et leur liberté. 

La conscience du caractère unique de chacun engendre à la fois le respect, la tolérance, et aussi le sentiment de la nécessité de se relier à tous les êtres : qu’on ne peut grandir que tous ensemble. On a quelque chose à assumer en propre, on ne peut l’assumer que seul, mais on ne peut grandir qu’ensemble. Reconnaître le solitaire et le solidaire en chacun de nous voilà le grand paradoxe 

Les faire se rencontrer relève d’un exercice d’équilibre très particulier. Nous connaissons l’équilibre facile ; comment tenir sur un espace restreint. 

Mais celui-là est d’une autre nature ; il est le plus délicat d’entre tous : comment tenir en équilibre sur un non espace ! Il est l’équilibre du Fils de l’Homme. 

Seul le coeur connaît cet équilibre-là. Voilà la leçon importante de toutes les époques : l’égoïsme ne peut jamais être le chemin, qu’il soit individuel ou collectif, scientifique ou religieux. 

La seule façon de témoigner, c’est d’être libre de toutes les croyances illusoires, de toutes les appropriations illusoires, et nous sommes dans une telle confusion spirituelle aujourd’hui. 

Ce n’est déjà pas facile de se sortir du fatras du quotidien égoïste, mais quand on nous propose, pour en sortir, un nouveau fatras spirituel, celui-là, nous passons de Charibde en Scylla, nous passons d’un bazar relativement connu à quelque chose de quasiment pire ! 

Si, à notre époque, il y a un rappel de la dénonciation traditionnelle de l’égoïsme, ce doit être un rappel dans la modernité. La tradition s’actualise toujours en fonction du temps et du lieu où elle s’exprime. La vérité d’un enseignement, fût-il éternel, n’a de valeur que si elle est formulée selon le temps et le lieu où l’on se trouve. 

Seulement il faut faire la distinction entre une modernité traditionnelle et le “Big Bazar” du “New Age” (nouvel âge). Le New Age est trop souvent un fatras d’approches plus ou moins sauvages, sans organisalion ni principe de cohérence, alors que la spiritualité moderne, la tradition dans la modernité, est un langage moderne imprégné d’une rigueur. 

Il y a une vérité éternelle qui est la tradition, et pour que la spiritualité ait un sens aujourd’hui, il faut qu’avec les éléments du monde moderne, il y ait constamment la présence d’une intelligence, d’une cohérence, d’une rigueur qui relèvent de l’expérience de cette dimension éternelle. Seule cette qualité-là peut constamment ramener à une exigence, à une intégrité, à une qualité jamais corrompue, jamais corruptible. Ce qu’elle énonce en priorité, c’est ce qui est au-delà de la corruption, qui est incorruptible. Quand Jésus bazarde les marchands du Temple, il rappelle un nettoyage que l’on doit faire à l’intérieur de nous-mêmes. Ce principe premier “JE SUIS” doit “bazarder” tout ce qui, en nous, peut corrompre cette qualité d’origine. Le temple que nous sommes doit être complètement débarrassé de tout ce qui peut corrompre cette dimension d’origine. 
Il est important dans le cheminement de faire la part de ce qui relève en nous de la concession à la mécanique corruptrice, car on est très complice de cette corruption-là. On est ravi de se laisser corrompre par les peurs, les habitudes, les acquis de toutes sortes. 

Il n’y a qu’une seule façon de pouvoir dénoncer cette corruption, c’est d’être en contact intime, soit avec cette intelligence en nous, soit avec cette intelligence vivante dans un homme qui, lui, peut nous obliger à la voir en nous. Cet homme-là ne nous permet pas de la voir, il nous oblige à la voir. Et c’est dans la mesure où l’on veut bien coopérer, où l’on veut bien faire face, dans cette vision, à ce qui en nous est la corruption d’origine, qu’un travail authentique peut s’accomplir. 

Dans le grand supermarché de la spiritualité New Age, si ce principe n’est pas là, nous sommes à nouveau avec les marchands du temple ; toutes les corruptions, toutes les déformations sont possibles. 

Dès lors, on prête le flanc à toutes les critiques du monde que l’on prétend transformer. On prête le flanc à toutes les accusations, parce que nous-mêmes ne nous comportons pas de la façon digne et impeccable dont ce principe doit témoigner dans le monde. Cela est important et doit être dit, surtout dans le cadre d’un journal d’annonces où tant est proposé. Et il est important qu’il y ait là, plus que n’importe où, une immense rigueur. 

Nous sommes sur un chemin de transformation, tout notre itinéraire, c’est la transmutation du plomb en or. Il y a une chose que la pierre philosophale nous fait découvrir, dès qu’on entre en contact avec elle : c’est que le plomb, c’est de l’or. devenir de l’or ; le plomb révèle l’or qu’il est déjà. L’or, c’est le plomb qui a grandi. Ce n’est pas du plomb qui a changé de nature. C’est du plomb qui a déployé sa nature d’origine. Le plomb est un moment du grandir de l’or. Le plomb c’est de l’or “premier âge’’, et en fait, quand on rencontre la pierre philosophale, elle nous fait reconnaître que l’on est de l’or, même si, apparemment, on en témoigne qu’au niveau du plomb. C’est là que commence ce que j’évoquais précédemment  : la nature même du chemin est liberté. 

Quand on reconnaît, grâce à la pierre philosophale, qu’on est déjà de l’or, cette reconnaissance-là apporte une très grande liberté. Mais y sont associées aussitôt deux choses : la première, une responsabilité. Suis-je prêt à assumer cette vision : je suis de l’or qui doit grandir ? Vais-je faire ce qu’il faut pour faire grandir cet or-là, et non pas simplement dire : « le plomb c’est déjà de l’or », et vivre au niveau du plomb que je suis. 
Et la seconde, c’est que la pierre philosophale est en même temps élixir de vie. De même le sage, par la vision de sagesse, nous dit ce que l’on est, et par la vision de compassion s’adresse à notre souffrance ; il ne fait pas que parler de réalité ultime, il vient souffrir avec nous. 

La pierre philosophale, la “poudre de projection” est jetée dans le feu, dans le creuset, en même temps que le plomb. Le maître de compassion vient avec nous dans la souffrance. Il vient souffrir avec nous pour pouvoir nous réconcilier avec l’état du grandir que l’on est ; la souffrance dans laquelle on se trouve, parce que cette souffrance-là, seule, est notre porte d’accès à la réalité. Notre plomb est notre seule porte d’accès à l’or. 

Cela est le deuxième aspect de renseignement : c’est d’être réconcilié avec sa propre souffrance, d’être réconcilié avec son propre mensonge, parce que le chemin de la vérité passe par notre mensonge conscient. C’est donc de travailler sur ce que l’on est, mais avec le principe de cohérence et la rigueur issus du témoignage ultime. 

Voilà à quoi nous oblige une démarche, voilà à quoi nous oblige la rencontre avec le réel.

Fondateur des Editions du Relié 
www.editions-du-relie.com 

Yvan AMAR (1950-1999) est un philosophe novateur considéré comme un des sages qui ont éclairé la fin du XXème siècle. 

  Il a publié au Relié : 

“Les béatitudes” 
“Les nourritures silencieuses” 
“La pensée comme voie d’éveil” 
“L’Obligation de conscience” 
“La conscience corporelle” 
“L’Alchimie de l’homme”. 

  Chez Albin Michel : 
“L’effort et la grâce” 
“Les dix commandements intérieurs” 
“Le maître des béatitudes”. 

Marie de Hennezel lui a consacré un livre entier : “Mourir les yeux ouverts” réédité chez Pocket.

Publié dans AUTEURS A CONNAITRE, SAGESSE, SPIRITUALITE c'est quoi ? | Pas de Commentaire »

L’évolution est simple

Posté par othoharmonie le 5 février 2013

Comment intégrer au mieux notre vie subtile dans notre vie concrète, dans nos activités de tous les jours ?

« La réponse est un peu toujours la même ! En faisant descendre la Lumière de votre propre divinité dans votre conscience humaine, en ayant beaucoup plus conscience de ce que vous faites, de l’instant présent

Plus vous communiquerez avec votre âme, plus elle vous parlera ! Plus vous aurez conscience du Divin en vous, plus cette force d’Amour se manifestera !

L'évolution est simple  dans Channeling a-petit-carteVotre travail au quotidien est de laisser s’exprimer au maximum les Energies tellement magnifiques générées par l’Amour Inconditionnel, l’Amour de votre Moi Supérieur, de votre propre Divinité, dans tout ce que vous faites, dans tous vos actes et dans vos pensées.

Cependant, nous allons vous dire ceci : c’est facile à dire et pour nous c’est facile à faire puisque nous avons conscience de notre divinité et faisons sans arrêt « descendre » l’énergie qui nous est nécessaire, même pour aider les planètes et les mondes en évolution. Pour vous, humains, c’est beaucoup plus difficile, parce que vous n’avez encore pas conscience de ce que vous êtes.

Vous êtes dans la situation de croire un jour en ce que vous êtes, et le lendemain d’être totalement dans votre partie humaine et de vous dire  : » il faut que je fasse ceci ou cela pour mieux intégrer l’énergie », mais avec des doutes profonds.

Nous vous demandons donc ceci : soyez simples, ne compliquez pas la vie outre mesure ! La vie est très simple dans l’univers ! Même si la vie est mathématique parce que la Source est le plus grand mathématicien qui existe, la vie est simple ! Vous, humains, avec votre mental, compliquez toujours ce qui est simple, et cela vous plaît parce que c’est votre manière d’essayer de comprendre et d’évoluer. Plus c’est compliqué, plus vous avez l’impression d’évoluer, mais ce n’est pas la vérité !

Encore une fois, l’évolution est simple ! Evitez de tout compliquer en permanence !

Nous comprenons très bien vos interrogations existentielles, nous comprenons très bien que parfois vous souffrez de la souffrance du monde, nous comprenons très bien votre désir profond d’avancer dans l’Amour, dans la Lumière, dans la Fraternité, dans la Sagesse et dans la Connaissance, mais lorsque vous êtes sur ce chemin, au lieu de vous y tenir vous vous en écartez un petit peu parce que votre mental vous donne d’autres sujets de réflexion tels que : pourquoi se passe-t-il telle ou telle chose dans une partie du monde ? Pourquoi y a-t-il tant d’être malheureux ? Pourquoi y a-t-il tant d’êtres qui meurent de faim ?

Cela est-il votre réalité ? Vous n’êtes plus totalement dans votre propre évolution  ! Bien sûr, ce que nous vous disons peut paraître totalement à l’opposé de l’Amour ! Certes, c’est à l’opposé de l’amour terrestre ! Le vrai Amour, l’Energie Amour, n’a pas les mêmes considérations. Le vrai Amour accomplit des miracles grâce à la transformation des êtres qui le vivent !

Un être qui a réalisé sa totalité peut générer autour de lui des miracles sur la santé, sur l’éveil, et même transformer la violence en apaisement total.

C’est bien d’avoir des pensées généreuses ! Ce n’est pas nourrir en permanence les humains de choses matérielles qui vous est demandé. Ce qui vous est demandé c’est de vous transformer pour rayonner ensuite ce que vous êtes, et de cette façon aider, par loi de résonance, à transformer les êtres qui vous entourent.

Vous prenez peut-être les choses de façon trop humaine, et vous oubliez toujours l’immense pouvoir qui est en vous ! Bientôt, vous comprendrez la façon dont vous fonctionnez et ce que vous pouvez apporter aux autres, non d’une façon humaine comme vous le concevez, mais d’une façon spirituelle !

Nous vous donnons un exemple :

Auprès de vous, se trouve une personne qui a des difficultés à s’assumer. Donc vous l’aider une fois, vous lui donnez à manger, vous l’aidez à tous les niveaux, puis cette personne ne comprend pas, elle trouve que finalement il est très agréable de se faire porter par l’autre… Vous lui donnez encore à manger, vous l’aidez de nouveau, et elle ne comprend toujours rien. Donc vous vous posez la question suivante : est-ce réellement cela que je dois faire ? Ne dois-je pas apprendre à cette personne à devenir autonome, lui apprendre à s’assumer elle-même ? N’est-ce pas le vrai service que je peux offrir à ceux qui en ont besoin ?

Vous pouvez l’aider en lui offrant cette éducation, mais à un niveau supérieur vous pouvez l’aider à travers de votre propre rayonnement !

Bientôt, vous comprendrez et vous agirez avec une conscience différente, et vous comprendrez que ce que vous croyiez juste n’était que de l’illusion. Vous irez vers une vraie réalité, vous ne serez plus dans l’illusion, vous serez dans la vérité !

Pour conclure, dans votre monde tout est illusion ! Vous êtes illusion ! Votre vraie réalité n’est pas ce corps de matière, votre vraie réalité se trouve dans votre Soi Divin. C’est une autre réalité que, pour l’instant, vous ne pouvez pas encore comprendre et atteindre.

Nous dirons aussi ceci : nous sommes heureux que les humains commencent à s’interroger ! Nous sommes heureux que les humains commencent à bouger et à désirer autre chose que leur petite vie qui peut certes leur procurer de la joie mais qui ne les remplit pas intérieurement ! Nous sommes heureux que les humains se tournent de plus en plus vers la vraie recherche spirituelle, celle qui les fera réellement évoluer, comprendre et s’éveiller !

Vous avez l’impression que vous n’avancez pas. Nous qui vous voyons, nous vous dirons ceci : vous avez beaucoup avancé, cependant vous avez encore le voile qui vous cache votre propre réalité !

Nous vous voyons au-delà de la forme. Nous sentons votre fréquence vibratoire, nous percevons vos énergies, que ce soit celles qui émanent de votre corps physique ou celles qui émanent de vos corps spirituels et de vos corps énergétiques. Nous percevons également ce que vous êtes au niveau de vos multidimensionnalités, et c’est pour cela que nous vous disons : vous êtes des êtres extraordinaires qui ont un grand courage, car il faut un grand courage pour venir expérimenter la vie dans la densité.

D’une certaine manière, nous n’aimerions pas être à votre place, et c’est pour cela que nous avons un immense Amour pour vous et que nous vous aidons en permanence. Vous ne vous en rendez pas vraiment compte ! Lorsque nous vous évitons de grosses difficultés, des accidents, lorsque nous solutionnons certains problèmes, vous vous dites : » il y a eu un miracle » … et vous en restez là ! Vous ne vous rendez pas compte que ce miracle peut tout simplement venir de l’aide que nous vous apportons, de la protection que nous vous donnons !

Sachez que nous sommes près de vous, que nous vous aidons et que nous vous guidons en permanence ».

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site   http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Publié dans Channeling, SPIRITUALITE c'est quoi ? | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...