• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 14 février 2013

Accepter votre corps : méditation

Posté par othoharmonie le 14 février 2013

Méditation guidée pour ‘Accepter votre corps physique’

 

Image de prévisualisation YouTube

 

OSEZ ÊTRE VRAIMENT VOUS ! 

4- Accepter votre corps physique

Ce court enregistrement est une méditation expérientielle tirée de la série originale anglaise ‘Dare to be You! partie 4, de Caroline Cory, diffusée en 2010, et traduite en français. Cet exercice fait suite aux exercices précédents intitulés: ‘Méditation guidée pour ‘Vous souvenir de votre Être véritable’ , ‘Méditation guidée pour Ressentir l’énergie de votre Être véritable’ et ‘Rester en harmonie avec le courant divin’.

Dans cet exercice, nous allons examiner les croyances inconscientes à propos de l’intimité et à propos de votre Être véritable afin que vous puissiez arriver à vous sentir réellement vous-mêmes dans vos relations intimes. Nous allons faire monter à la surface les croyances négatives afin que vous puissiez vraiment les ressentir. Et nous allons ensuite les reprogrammer avec de nouvelles croyances, celles que vous choisirez. Nous allons également recréer un nouveau système de croyance avec une nouvelle énergie à l’intérieur de vous qui vous permettra de graviter autour d’un mode de vie ou un mode d’être qui sera plus cohérent avec votre essence divine véritable.

Dans cette série dont le titre francophone est ‘Osez être vraiment vous!’, Caroline partage des outils pratiques et essentiels pour vous permettre de transformer votre moi humain en votre Moi véritable, ou qui vous êtes vraiment. Le but de cette série est de vous aider à harmoniser tous les aspects de votre réalité matérielle afin de vous maintenir dans le courant d’énergie universelle et divine et de devenir ainsi capable de manifester votre mission de vie véritable.

Vous pouvez lire la série traduite en français ‘Osez être vraiment vous!’ ici : 
http://omnium-daretobeyou.blogspot.com/p/osez-etre-vraiment-vous.html

Vous pouvez écouter la série originale ‘Dare to be You! en anglais ici:http://www.omniumuniverse.com/index.php?content_type=search&top=main&…

Vous pouvez lire la série originale ‘Dare to be You’ en anglais ici: www.omnium-daretobeyou.blogspot.com 

Accepter votre corps : méditation dans Méditation chemin-3-233x300Caroline Cory enseigne les Sciences de la Conscience, la spiritualité et la médecine énergétique. Elle a créé la Méthode OMnium d’Apprentissage et de Guérison. L’expérience de Caroline avec les mondes de la Conscience, de la spiritualité et de la médecine énergétique a commencé dès l’âge de cinq ans, lorsqu’elle a spontanément accédé à une puissante source d’énergie divine. Sa capacité de discerner avec précision l’énergie subtile s’est affirmée avec le temps et elle a finalement réussi à en identifier la nature et la localisation, à savoir, la Source de toutes les formes d’énergie au centre de l’Univers local. Depuis ce lieu, elle put alors percevoir et ramener d’autres informations relatives au plan du multi-univers, à la structure cosmique de la conscience, la configuration universelle du corps physique humain, la conscience humaine et sa mémoire cellulaire, et la construction mentale de la réalité terrestre.

Caroline propose actuellement un télé-enseignement, des séminaires sur l’Internet et des réunions publiques. Sa méthode d’enseignement originale repose sur le transfert d’énergie et l’expérience; elle traite d’un grand nombre de sujets, entre autres: Maîtrise de l’esprit, Harmonisation spirituelle et Connexion à la Source Divine, Perception de l’énergie subtile, Traitement des blocages et déséquilibres physiques et mentaux. Elle dirige également des séances de guérison de groupe sur l’Internet, touchant près d’une centaine de pays et des milliers de gens aux quatre coins du globe. Ces derniers font part régulièrement de leur profonde transformation cellulaire et de régressions spontanées de maladies.

Pour plus d’informations, consulter : www.omniumuniverse.com. Vous trouverez la section francophone en cliquant sur ‘Other languages’.

 

Publié dans Méditation | Pas de Commentaire »

2013 – Année de l’énergie libre Magnétique

Posté par othoharmonie le 14 février 2013

 

L’HYPERSCIENCE APPLIQUEE A L’ENERGIE

Il est plus facile de faire de la bonne psychologie lorsqu’on sait ce que c’est que l’esprit. Il est même difficile d’imaginer qu’on puisse en faire sans cela. C’est pourtant généralement le cas puisque seule la Psychologie Holistique (©) tient compte de la découverte en 1985 de l’origine causale et donc de la nature essentielle de la conscience.

De même, il est plus facile de produire de l’énergie lorsqu’on sait ce que c’est. Et l’Hyperscience dit aussi quelle est l’origine et la nature réelle de l’énergie. Chose qu’évidemment on ne peut pas préciser en Physique puisque l’énergie n’est pas un processus physique. C’est purement métaphysique, et les manifestations physiques ne sont que des conséquences apparentes. Les étudier ne permet aucune compréhension.

2013 - Année de l'énergie libre Magnétique dans En 2012-2013 et après 2016 oies-300x225

La Métaphysique est la Science des CAUSES premières, la « Science du Pourquoi », et son but premier est précisément d’expliquer ce que c’est que l’énergie, puisque tout est énergie. L’univers est énergie. La matière est énergie. Quand on a dit cela on n’a fait qu’enfoncer une porte ouverte, par contre expliquer rationnellement pourquoi il y a ce phénomène de mouvement, de changement, d’évolution, qui répond de l’univers comme de nos vies, c’est une tout autre affaire. Et expliquer, cela devrait toujours être expliquer à partir de rien. A partir du néant. Sinon, si on explique à partir de quelque chose, on ne fait que décrire une transformation, et décrire n’est pas expliquer, même si cela peut être vrai.

L’origine de l’énergie a été découverte en même temps que l’origine de l’esprit, car l’énergie c’est tout simplement l’esprit « vu de l’extérieur ». Le centre s’oppose à l’infini. Et pour le centre, cet « infini » se dit « énergie ». Et lui seul, le « centre », où qu’il soit (partout), se considère comme esprit. C’est ce qui nous caractérise tous, chacun se situant au centre de son univers, unique conscience entourée de ce qu’on appelle « matière ». Les autres ne sont jamais esprit. L’esprit, c’est SOI.

La connaissance ne consiste pas à savoir des choses. Elle consiste à se connaître soi-même. L’ignorance ne consiste pas à ignorer des choses. Elle consiste en ne pas savoir ce que l’on est. Il n’y a que soi qui mérite d’être étudié, soi qui soit source de connaissance, soi qui soit source de paix et de bonheur. De la paix et du bonheur, on n’arrête pas de s’en souhaiter dans nos vœux de début d’année, autant dire « je vous souhaite de comprendre ce que vous êtes ». C’est la seule méthode efficace.

Remarquez bien que je ne dis pas « qui » vous êtes, mais « ce que » vous êtes. Car il n’y a pas de sujet. Nous ne sommes pas quelque chose ou quelqu’un. Nous sommes un processus éternel, tous le même et unique. Et ce SOI, on l’a déjà expliqué, c’est la manifestation d’un BUT inexorable et inaccessible, autrement dit une ENERGIE. Et par suite, chaque fois qu’on trouve de l’énergie quelque part dans l’univers, c’est en fait l’Etre qui exprime une plus grande liberté, et non pas de l’énergie qu’on arriverait à « extraire » de la matière. Quant on brûle du pétrole, on ne crée aucune énergie. L’énergie est toujours présente, elle est enfermée dans un contexte matériel que le feu élimine, ce qui « libère l’énergie ». Idem pour l’atome etc. L’Etre est chacune de ces particules atomiques qui provisoirement se croient figées dans une forme, mais la forme est de toute façon provisoire. Tôt ou tard l’énergie s’en libère pour se figer dans une autre forme. L’énergie s’incarne et se réincarne toujours, elle ne peut faire autrement sinon, si elle ne s’incarnait pas, cela voudrait dire que le BUT (inaccessible) serait atteint : l’amour (nécessité d’unité) serait sans limites. On sait que c’est impossible. On voit donc bien que c’est un processus purement métaphysique. Il n’y a rien de physique dans l’énergie.

a-yeux-300x180 dans En 2012-2013 et après 2016Il en découle l’ « AIMANT » cette étrange créature qui attire autant qu’elle repousse, qui a deux pôles qui n’ont en fait aucune différence entre eux (car il n’y a pas un pôle attractif et un pôle répulsif, le même pôle attire et repousse tout autant, c’est juste un choix de l’instant dans la relation avec un autre aimant qui va définir qui s’attire et qui se repousse). L’aimant est le modèle premier de l’Etre, et on expliquera petit à petit dans nos chroniques comment cet être devient « matière » sous forme atomique et planétaire, inexorablement (cette création de l’atome, elle aussi est totalement inexplicable physiquement car le monde n’est pas physique, ce n’est que le résultat apparent de toute cette vie métaphysique – et ceci n’est pas une hypothèse mais une conclusion).

Et cette brique de base de l’existence qu’est l’aimant constitue toute chose. Toutes les particules de l’univers ne sont que des aimants complets munis de leur double polarité. En aucun cas il n’y a de particules « positives » et de particules « négatives », de protons ou d’électrons. Cette invention de Maxwell au XIXe siècle n’a jamais été remise en cause car elle est très pratique « matérialistement » parlant.

Cette « particule » unique, mais toutes différentes car aucune n’a la même taille ou la même « densité » qu’une autre, n’est que le moyen de concilier le « paradoxe de l’Etre » dont on parlait précédemment. Il n’y a d’ailleurs pas d’autre moyen de délimiter un être dualiste (conscience qui sépare, amour qui réunit) qui a vocation à être infini mais ne le peut pas, que sous forme atomique.

Donc nous tous, et cet ordinateur sur lequel je tape, et la planète, et ces papillons qui folâtrent deux par deux quand ils sont plus romantiques qu’affamés, tout cela ce ne sont que des aimants, des aimants complets, constitués d’autres aimants complets, constitués d’autres aimants complets etc., de façon « fractale ».

Je suis constitué d’aimants et je suis donc un aimant car des aimants associés en forment toujours un autre, plus gros. J’ai un pôle « Nord » et un pôle « Sud », une tendance innée et ontologique à attirer et à repousser (j’aime d’un côté, j’ai « conscience » de l’autre, ce qui s’appelle aussi Yang et Yin, avec deux polarités physiquement situées (un dos une face, un haut un bas, un dedans un dehors etc.) que je le veuille ou non et que je l’accepte ou non. Il y a moi et il y a tout le reste que je crois ne pas être moi : les autres, l’univers. Je donne et je reçois. Je ne peux faire autrement. Si je donne plus que je ne reçois, je ne suis plus un aimant équilibré, je finis par tomber malade après mainte difficulté psychologique. Si je reçois plus que je ne donne, idem. Le seul modèle vraiment viable c’est l’aimant parfait, image physicalisée de l’Absolu.

Et l’énergie dans tout ça ? Elle est la RELATION elle-même, plus ou moins équilibrée, d’attraction et de répulsion, de recevoir et de donner. Elle n’est pas « contenue » dans l’aimant. Elle « manifeste » les deux aimants en relation qui sont deux apparences. Seule la relation est réalité.

De même, lorsque je suis en relation avec quelqu’un, en fait ni moi ni la personne ne sommes des réalités. Ce qui est une réalité, c’est la relation qui engendre les deux pôles. Le physicien David Bohm, collaborateur d’Einstein, disait un peu la même chose sans comprendre le pourquoi : « la relation est mutuellement constitutive ». Il avait mille fois raison.

Pas facile à intégrer pour tout un chacun.

Car comprendre suppose par conséquent de renoncer à l’ego.

C’est pourquoi ce questionnement métaphysique auquel personne n’échappe est une invitation à la réalisation spirituelle. Tôt ou tard il faut y passer.

Et tôt ou tard, notre civilisation devra s’en remettre au magnétisme des aimants pour toutes ses technologies. Aujourd’hui on les utilise très peu, mais un jour, comme c’est le cas sur toutes la planètes avancées, le magnétisme est l’énergie unique utilisée dans tous les domaines, que ce soit pour la production d’énergie, les transports, les communications ou la médecine. Parce que c’est la plus simple, la plus fondamentale, la plus universelle. Tout le reste ce sont des technologies provisoires.

Sur nos sites, vous pourrez voir la description des appareils de démonstration de Léon Raoul Hatem qui mettent en évidence la création d’énergie dans l’univers, dans l’atome, comment le magnétisme engendre la gravitation, et comment on peut utiliser ces principes fondamentaux pour faire de l’électricité (il y a de nombreuses videos disponibles à ce sujet). On pourrait faire bien d’autres choses aussi, mais jusqu’à présent, notre monde a souffert énormément des approches matérialistes et spéculatives de l’énergie, avec le nucléaire et les énergies fossiles, il y a donc une priorité à changer cet état de fait. Même si ce n’est pas forcément pour tout de suite.

D’ailleurs, il n’y aura probablement plus de progrès écologique et économique tant que la production d’énergie restera centralisée. Que les grandes unités soient nucléaires, thermiques, solaires ou éoliennes, elles sont souvent dangereuses ou dénaturent l’environnement. Le magnétique est seul à être individualisable facilement, sans danger, et permet un rendement bien plus grand que le solaire ou l’éolien. La centralisation ne se justifie que pour une volonté de pouvoir et de domination sur la population.

Publié dans En 2012-2013 et après 2016 | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...