L’outil sensible

Posté par othoharmonie le 8 mars 2013

L’OUTIL LE PLUS SENSIBLE ET PERFECTIONNÉ QUI SOIT

Vidéo : Image de prévisualisation YouTube

 

L’être humain est composé de différents systèmes qui ont été soigneusement élaborés afin de lui permettre de fonctionner dans la réalité terrestre avec tous les outils nécessaires lui permettant d’évoluer dans un monde matériel tout en étant capable d’apprécier l’expérience de la vie humaine et les possibilités d’évolution et d’expansion qu’elle offre.  Nous sommes des êtres multidimensionnels de par notre Moi universel mais aussi sensoriels de par notre aspect physique humain.  En conséquence, nous sommes équipés de différents outils très perfectionnés pour nous guider et qui se combinent ensemble de multiples façons: l’aspect énergétique et immatériel étant toujours entremêlé à l’aspect physique et sensoriel.  L’un de ces outils, le cœur,  a été spécialement conçu pour guider nos choix et décisions dans notre aventure humaine.

Le cœur est un outil extrêmement sensible et précis dont le rôle est de nous aider à faire des choix, par l’intermédiaire du système émotionnel humain.  Ce sont les façons dont nous choisissions de  répondre à notre environnement qui créent notre expérience. Face à une situation donnée, il y a toujours plusieurs choix possibles – ne rien changer faisant partie des choix possibles…  Le système de base est très simple et vous le connaissez tout probablement déjà.  Dans sa plus simple expression, il est composé de deux sensations opposées: se sentir bien et se sentir mal.  Toutes les émotions se rangent dans une de ces deux catégories. Ainsi lorsque nous nous sentons bien face à quelque chose, cela nous indique que nous sommes sur la bonne voie et lorsque nous nous sentons mal, cela indique que quelque chose ne va pas – il est temps de s’arrêter, de s’interroger et de changer la réponse que nous avons choisie!  Lorsque nous sommes équilibrés et que nous sommes à l’écoute de notre Moi universel, qui communique avec nous entre autres par l’intermédiaire de nos sensations et émotions, ce système est clair et facile à utiliser.  Il suffit simplement d’interroger notre système de guidance, dans un état de calme intérieur et de connexion à notre Moi universel, pour ressentir dans notre cœur les réponses à nos questions.

L'outil sensible dans A Francesca-otho image-96-a1-300x240Cependant dans notre état d’être actuel où nous avons perdu la connexion avec notre Moi universel,  nous sommes souvent confus et nous avons ajouté un tas de fausses-croyances, de peurs et d’insécurités à notre moi humain. Il est plus difficile de nous servir de ce système pour nous guider car les réponses que nous recevons sont souvent teintées par l’influence de nos blocages émotionnels.  Par exemple, lorsque j’ai un choix à faire et que je questionne mon système de guidance, il se peut que j’aie l’impression que ce choix n’est pas positif.  Mais avant d’en arriver à cette conclusion, je dois d’abord m’assurer que ce ressenti dans le centre du cœur n’est pas causé par une peur ou un blocage par rapport à ce choix.   Ainsi un changement de travail ou un déménagement peut être positif, mais nous le percevons comme négatif à cause des nos peurs (comme manquer d’argent, la peur de se tromper, la peur de l’échec, la peur de perdre quelque chose, etc.).

Il est donc nécessaire de réapprendre à nous servir de  ce magnifique système de guidance qui, soit dit en passant, caractérise l’être humain de façon très particulière.  Nous avons besoin de ce système pour faire des choix.  Des neuro-scientistes ont constaté que les individus dont le centre émotionnel avait été endommagé, suite à un accident par exemple, ne sont plus capables de faire des choix mêmes les plus simples comme décider dans quel restaurant manger.  Ils ont compris que même si la raison semble jouer un rôle important,  notre ressenti (ce que l’on aime ou n’aime pas) est primordial pour nous aider dans le processus de prise de décision et que sans cet outil pour nous guider, nous n’avons pas suffisamment de repères pour décider.

Dans l’ancien paradigme, nous avons appris à utiliser la raison pour faire des choix;  nous comparons les pours et les contres, nous estimons les probabilités de réussite, le conformisme aux valeurs culturelles, familiales, religieuses ou sociales, et ainsi de suite.  Et dans ce processus, même si notre cœur nous indique que nous n’aimons pas telle ou telle chose, que ce n’est pas ce que nous désirons vraiment, nous l’ignorons souvent.  Il est temps de prendre conscience que nos choix sont trop souvent conditionnés et influencés par nos croyances et nos peurs – en conséquence, ils ne sont pas faits librement.  Apprendre à utiliser notre système de guidance pour choisir, revient à se sentir libre de créer les expériences que l’on désire!

Notre cœur a son propre cerveau, son propre système d’exploitation.  C’est par le cœur que nous sommes reliés à notre Moi universel, c’est donc par le cœur que nous pouvons ressentir l’essence ou la vérité de quelque chose.  Rappelez-vous que tout est énergie et donc que tout émet une vibration.  Le cœur est l’outil par lequel nous pouvons percevoir les différentes vibrations et en ressentir la nature véritable.  Une façon extraordinaire d’apprendre à ‘ressentir’ l’essence véritable de toute chose, est d’utiliser notre cœur.  Il devient alors possible d’arriver à discerner ce qui est vrai et juste, ce qui est harmonieux ou pas à travers la somme d’information gigantesque à laquelle nous avons accès chaque jour.  Chaque être et même chaque objet a non seulement une énergie et une vibration mais aussi une conscience.  Tout cela peut être clairement compris et saisi par l’intermédiaire de notre cœur.  Nous devons réapprendre comment l’utiliser et à faire confiance en notre système de guidance!

Nous cherchons sans cesse des réponses et des confirmations à l’extérieur de nous car nous ne faisons pas confiance à notre propre ressenti, à notre système de guidance personnel provenant de notre cœur et de nos émotions.  Et pourtant, c’est le système le plus perfectionné qui soit, mais on nous a appris qu’on ne pense pas avec le cœur…

Lorsque nous nous sentons bien, il ne viendrait à l’esprit de personne de douter que ce que nous faisons en ce moment, ce qui nous fait nous sentir bien et heureux a besoin d’être changé, n’est-ce pas?  Se sentir bien et heureux dans une situation donnée est un signe indéniable que nous faisons quelque chose qui nous plaît, que ce que nous avons choisi est en harmonie avec tout notre être.  Mais que fait-on lorsque l’on se sent mal dans une situation, dans une relation ou encore avec soi-même? Ne devrait-on pas immédiatement s’efforcer de trouver la cause qui provoque cette désagréable sensation pour l’éliminer afin de se sentir plus en harmonie avec notre être intérieur et notre environnement?  Cependant, la plupart du temps, nous évitons de nous questionner par ignorance ou pour ne pas être confrontés à nos peurs ou nos faiblesses.  Et pourtant, notre ressenti et nos émotions forment le système de guidance le plus sophistiqué qui soit pour nous indiquer ce que nous devons changer en nous!

Ainsi lorsque nous nous sentons mal (fâché, malheureux, triste, confus, etc.), nous devons nous poser des questions afin de comprendre pourquoi nous ressentons cela. À chaque fois que nous ne nous sentons pas parfaitement bien dans une situation (travail, relation, famille, etc.), nous pouvons trouver à la racine de notre choix que celui-ci n’a pas été fait parce que c’était notre désir profond ou parce qu’il correspondait à ce que nous sommes vraiment.  L’avons-nous fait par besoin de sécurité, par sentiment d’obligation ou de responsabilité envers d’autres, par peur de manquer de quelque chose ou encore pour se sentir accepté ou aimé?  Pire encore!  Bien souvent, nous croyons que nous n’avons pas le choix!  Nous croyons qu’il n’y a pas d’autre choix que de rester dans la situation dans laquelle nous sommes et de s’y résigner. Cependant, nous pouvons toujours choisir notre réaction, notre attitude face à une situation –  par ce simple changement, nous faisons une grande différence dans notre fréquence vibratoire et dans ce que nous attirerons vers nous.  Nos émotions négatives sont donc une indication claire que quelque chose dans notre vie n’est pas en harmonie avec notre être intérieur, notre Moi universel et que nous devons donc faire certains ajustements.

En apprenant à nous servir de nos émotions pour nous guider, nous apprenons à nous faire confiance et devenons des êtres libres et indépendants.  En devenant capable de discerner par soi-même ce qui est vrai, bon, harmonieux et en alignement avec l’énergie universelle, nous laissons alors notre Moi universel communiquer avec nous et nous guider dans nos décisions et nos choix.  Nous retrouvons notre pouvoir intérieur et c’est ainsi que nous arrivons à manifester une toute nouvelle expérience dans la réalité terrestre physique.

Vous êtes invités à faire l’expérience de cet exercice pour vous aider à ressentir différentes fréquences vibratoires :

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 LaPresseGalactique.org,  

Vous pouvez partager ce texte à la condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source et l’auteur.

© 2012, Dominique Lacroix. All rights reserved.

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...