Le Passeur d’âme de Gabriel Beaulieu

Posté par othoharmonie le 2 mars 2013

 

Je désire souhaiter la bienvenue à tous ceux et celles qui cherchent à en savoir davantage sur les esprits, les âmes errantes et sur la mort en général. Dans ce livre, Le Passeur d’âmes, je raconte mon cheminement de 2004 à 2007. Je sais que c’est une très courte période de temps lorsqu’on parle de cheminement spirituel, mais le travail que j’ai réalisé sur moi-même m’a permis de devenir passeur d’âmes très rapidement et vous comprendrez pourquoi à la lecture de ce livre.

Le Passeur d'âme de Gabriel Beaulieu dans AUTEURS A CONNAITRE passeur-damesJe raconte dans ce premier livre, car d’autres suivront, mes expériences avec les âmes que certains décrivent sous les appellations d’esprits, d’entités ou de fantômes. Ces âmes sont comme nous, la seule différence étant qu’elles sont dépourvues de corps physiques. Dans cet ouvrage, je décris en détail ma façon de procéder et ceux qui connaissent les énergies pourront utiliser la même méthode afin, eux aussi, d’emmener des âmes dans la Lumière. Je raconte comment j’ai pu aider des personnes qui étaient hantées par des parents ou des amis morts. Les lecteurs pourront également prendre connaissance de certaines informations que j’ai recueillies au fil de mes lectures et que je trouvais utile de partager.

 Si vous êtes déjà dans le domaine de la spiritualité ou si vous avez lu et vous êtes documenté sur le sujet, alors vous savez sans doute que la Terre et l’humanité sont en processus d’«ascensionnement». Pour aider la Terre et toute l’humanité dans cette tentative d’accéder à une dimension plus élevée, plus légère, il faut guérir les vieilles blessures de nos vies actuelles et de nos vies passées. Il faut également travailler conjointement avec les Êtres de Lumière et avec notre planète, la Terre, qui est gravement malade et qui crie au secours. En effet, la Terre a bien besoin de nous pour guérir ses blessures, elle aussi. Ce sont pour la plupart des blessures dont nous sommes tous responsables, car nous avons fait certains abus de consommation, nous l’avons polluée de toutes les manières imaginables. Nous n’avons qu’à penser aux produits chimiques et industriels, aux essais nucléaires, aux déchets toxiques déversés dans les mers. Pensons également à toutes les guerres que nous nous sommes livrées et qui ont grandement affecté son corps émotionnel.

La Terre est également victime d’une forme de pollution qui passe totalement inaperçue. En effet, les âmes errantes qui n’ont pu trouver la Lumière doivent, pour subsister, utiliser l’énergie de la planète ou encore l’énergie des personnes qui y vivent. En plus des âmes errantes qu’il y a sur la surface de la Terre, il y a celles qui sont dans le bas astral, pour certaines depuis des milliers d’années, et qui utilisent l’énergie de la Terre pour subsister.

Dans mon deuxième livre vous pourrez prendre connaissance de tous les travaux que j’ai réalisés avec l’assistance de mes amis. Certains d’entre eux furent les initiateurs de quelques-uns de ces travaux. En effet, une bonne douzaine de personnes ont accepté de participer à ces travaux de guérison pour notre mère la Terre. Vous apprendrez comment nous avons œuvré avec les Anges, les Archanges, les Maîtres ascensionnés et avec tous les Êtres de Lumière intra et extra-terrestres pour purifier la Terre. Bien sûr, nous ne sommes pas les seuls sur la planète qui œuvrent pour la Lumière. Un très grand nombre de personnes autour du monde œuvrent à leur façon et c’est très bien. Mais si vous voulez avoir un aperçu de ce que nous avons accompli ces deux dernières années, je vous conseille de revenir sur ce site afin de connaître la date de parution de mon prochain livre et, bien sûr, de vous le procurer après avoir lu Le Passeur d’âmes.

 

L’auteur : Gabriel Beaulieu 

gabriel dans AUTEURS A CONNAITREJe suis né le 19 octobre 1950 à Saint-Alexis de Matapédia où j’ai grandi dans la foi. J’ai reçu une éducation chrétienne dans une famille de quinze enfants. Un de mes frères est décédé accidentellement, c’est arrivé bien avant ma naissance. Il était âgé de deux ans et demi environ.

Mes parents exploitaient une ferme familiale, mais les revenus étaient restreints. Donc les moyens financiers de notre famille étaient modestes. De plus, le jour de mon premier anniversaire de naissance la maison familiale brûlait complètement. À cette époque, nous avions un poêle à bois ainsi qu’un système de chauffage également au bois. Une étincelle s’était échappée de la cheminée et avait embrasé le bardeau de bois qui recouvrait la maison. Comme mon père était absent, ma sœur a pris le tracteur de ferme pour aller aviser les voisins, à deux kilomètres de chez mes parents. À leur arrivée, il semble qu’ils ont sorti quelques meubles de la maison et se sont assurés que les animaux n’étaient plus dans la grange car le feu menaçait également ce bâtiment qui était situé à peu de distance. C’est tout ce qu’ils ont pu faire, selon ce qu’on m’a raconté. La situation financière de mon père ne s’est donc pas améliorée. Mais grâce au travail et à la contribution de chacun, nous n’avons jamais manqué de l’essentiel. J’étais le treizième de cette famille et mon enfance s’est bien passée en général et je dirais que j’étais un jeune garçon comme il y en a beaucoup d’autres. Je garde de très bon souvenir de mon enfance. En septembre 1956, ma mère avait réussi à me faire admettre à l’école. Je suppose qu’elle devait commencer à trouver lourd de s’occuper des enfants puisqu’il y en avait deux autres plus jeunes que moi.

Publié dans AUTEURS A CONNAITRE | Pas de Commentaire »

Joe Dispenza et Rompre avec soi-même

Posté par othoharmonie le 2 mars 2013

 

 Joe Dispenza et Rompre avec soi-même dans AUTEURS A CONNAITRE rompreavec

  1. Rompre avec soi-même

Pour se créer à nouveau

Nous ne sommes pas condamnés par nos gènes à vivre une certaine forme d’existence. Une nouvelle science permet à tous les êtres humains de créer la réalité qu’ils souhaitent. Dans Rompre avec soi-même, le docteur Joe Dispenza, auteur, conférencier et chercheur reconnu, unit les domaines de la physique quantique, des neurosciences, de la chimie cérébrale, de la biologie et de la génétique pour nous montrer ce qu’il est vraiment possible de faire.

Vous trouverez dans ce livre non seulement les connaissances nécessaires pour modifier tout aspect de votre personnalité, mais aussi les instruments permettant de les appliquer afin d’effectuer des changements significatifs dans les différents secteurs de votre vie. Le docteur Joe Dispenza démystifie les fausses croyances et comble le fossé existant entre la science et la spiritualité. Grâce à ses brillantes conférences sur le fonctionnement du cerveau et à ses ateliers intensifs, des milliers de personnes, dans plus de vingt pays, ont suivi ces principes pour changer leur vie du tout au tout. Une fois que l’on a réussi à perdre l’habitude de l’ancienne personnalité et que l’on a véritablement modifié son état d’esprit, la vie n’est plus jamais la même !

«Rompre avec soi-même est un excellent mélange de science de pointe et d’applications pratiques qui constitue la formule parfaite à utiliser dans la vie quotidienne.»
– GREGG BRADEN, auteur des best-sellers La Divine Matrice et Vérité essentielle listés par leNew York Times.

 « Le message véhiculé par ce manuel divertissant et extrêmement accessible qui permet de renouveler nos circuits émotionnels et mentaux est très simple : nos pensées présentes déterminent notre vie future. »
– LYNNE McTAGGART, auteure des best-sellersLe Champ de la cohérence universelleLa Science de l’intention et Le Lien quantique.

dispenza dans AUTEURS A CONNAITREL’AUTEUR / Joe Dispenza a étudié la biochimie à l’université Rutgers. Il détient un baccalauréat ès sciences avec une spécialisation en neurosciences de l’université d’État Evergreen d’Olympia, dans l’État de Washington. Il a également reçu un doctorat en chiropratique de l’université Life d’Atlanta, en Géorgie.

Au nombre des scientifiques, des chercheurs et des enseignants apparaissant dans le film primé Que sait-on vraiment de la réalité !? (paru aux éditions Ariane) , le docteur Joe Dispenza a prononcé des conférences dans de nombreux pays pour informer les gens sur les fonctions du cerveau humain.

Son dernier livre : Rompre avec soi-même

 NOMBRE DE PAGES | ISBN

376 | 978-2-89626-122-2

Février 2013

26,95 $

Catalogue - Livres à venir - Série Ariane

Publié dans AUTEURS A CONNAITRE | Pas de Commentaire »

Au-delà de notre mental

Posté par othoharmonie le 1 mars 2013

[Eckhart Tolle - Extraits de son livre "QUIÉTUDE" Ed Ariane]

La condition humaine, c’est d’être immergé dans la pensée. La plupart des gens restent toute leur vie prisonniers des limites de leurs pensées. Ils ne dépassent jamais un sentiment de soi personnalisé, construit par le mental et conditionné par le passé.

Tout comme en chaque être humain, votre conscience comporte une dimension beaucoup plus profonde que la pensée. C’est votre essence même. On peut l’appeler présence, attention, conscience inconditionnée. Dans les enseignements anciens, c’est le Christ intérieur, votre nature de Bouddha.

Au-delà de notre mental dans APPRENDS-MOI image-73-300x198Découvrir cette dimension vous libère, ainsi que le monde, de la souffrance que vous vous infligez, de même qu’aux autres, lorsque le « petit moi » définit tout votre bagage et mène votre vie.

Chaque fois que vous êtes plongé dans la pensée compulsive, vous évitez ce qui est.

Vous ne voulez pas être là où vous êtes. Ici. Maintenant.

Le domaine de la conscience est trop vaste pour être saisi par la pensée. Lorsque vous ne croyez plus tout ce que vous pensez, vous sortez de la pensée pour voir clairement que le penseur n’est pas votre être essentiel.

Les dogmes – religieux, politiques, scientifiques – naissent de la croyance erronée selon laquelle la pensée peut englober la réalité ou la vérité. Ils sont des prisons conceptuelles collectives. Le plus curieux, c’est que les gens adorent leur cellule, car elle leur donne un sentiment de sécurité et la fausse impression de savoir.

Rien n’a infligé à l’humanité plus de souffrance que ses dogmes. Tout dogme finit tôt ou tard par s’effondrer, oui, car la réalité finit par révéler sa fausseté ; mais si l’on n’en voit pas l’illusion fondamentale, il sera remplacé par d’autres. Quelle est cette illusion fondamentale? L’identification à la pensée.

S’éveiller sur le plan spirituel, c’est s’éveiller du rêve de la pensée.

Comme le mental dépend de l’insuffisance, il est toujours avide d’avoir davantage. En vous identifiant au mental, vous tombez très facilement dans l’ennui et l’agitation. L’ennui signifie que le mental a faim de stimuli, de stimulations intellectuelles, et que son appétit  n’est pas satisfait.

Lorsque vous vous ennuyez, vous pouvez satisfaire la faim du mental en ouvrant un magazine, en faisant un appel téléphonique, en allumant votre téléviseur, en naviguant sur le Web, en vous rendant dans une boutique ou – ce qui n’est pas rare – en transférant sur le corps cette impression mentale de manque et ce besoin d’avoir plus, que vous comblez brièvement par l’ingestion d’aliments.

Vous pouvez rester dans l’ennui et l’impatience, tout en observant ce sentiment d’ennui et d’impatience. Lorsque vous portez votre conscience sur ce sentiment, il s’entoure soudainement d’espace et de calme, pour ainsi dire. D’abord un peu, puis, à mesure que grandit ce sentiment d’espace intérieur, l’ennui diminue en importance et en intensité. Ainsi, même l’ennui peut vous enseigner qui vous êtes et qui vous n’êtes pas.

Vous découvrez que cette « personne qui s’ennuie » n’est pas votre nature essentielle. L’ennui n’est qu’un mouvement d’énergie conditionné qui vous habite. Vous n’êtes pas non plus cette personne en colère, triste ou craintive. L’ennui, la colère, la tristesse ou la peur ne sont pas « à vous » ; ils n’ont rien de personnel. Ce sont des états d’esprit. Ils vont et viennent.

Rien de ce qui va et vient n’est vous.

 » Je m’ennuie.  » Qui sait cela?

 » Je suis en colère, je suis triste, j’ai peur.  » Qui sait cela?

Vous êtes le fait de connaître et non l’état connu.

Tout préjugé implique l’identification au mental. Il signifie que vous ne voyez plus l’autre humain, mais seulement l’idée que vous en avez. Ramener à un concept la vitalité d’un autre humain constitue déjà une forme de violence.

Si elle n’est pas enracinée dans la conscience, la pensée devient égoïste et dysfonctionnelle. L’ingéniosité dépourvue de sagesse est extrêmement dangereuse et destructrice. C’est l’état actuel de la majeure partie de l’humanité. L’amplification de la pensée par la science et la technologie, ni bonne ni mauvaise en soi, est elle aussi devenue destructrice, car, souvent, la pensée initiale n’est pas enracinée dans la conscience.

La prochaine étape de l’évolution humaine consistera à transcender la pensée. C’est notre tâche urgente. Cela ne veut pas dire cesser de penser, mais tout simplement ne pas être identifié à la pensée, ni possédé par elle.

Sentez l’énergie de votre corps intérieur. Le bruit du mental ralentit alors ou cesse immédiatement. Sentez-la dans vos mains, vos pieds, votre abdomen, votre poitrine. Sentez la vie que vous êtes, la vie qui anime ce corps.

Ce corps devient alors une ouverture, en quelque sorte : il donne accès à un sentiment plus profond de vitalité, sous les émotions fluctuantes et l’activité mentale.

Il y a en vous une vitalité que vous pouvez sentir de tout votre Être et non uniquement dans la tête. Chaque cellule vit dans cette présence qui vous dispense de penser. Cet état n’exclut pas la pensée si elle est nécessaire à des fins pratiques. Le mental fonctionne encore, et d’une façon magnifique, quand l’intelligence supérieure que vous êtes l’utilise et s’exprime par lui.

  DISPONIBLE ICI - Cliquer l'imageDISPONIBLE ICI – Cliquer l’image

 

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais de brèves périodes de « conscience sans pensée » se produisent déjà d’une manière naturelle et spontanée dans votre vie. En vous livrant à une activité manuelle, en traversant une pièce, en attendant au comptoir de la ligne aérienne, vous pouvez être si complètement présent que les parasites mentaux habituels se calment pour laisser place à une présence consciente. Vous pouvez aussi regarder le ciel ou écouter quelqu’un sans faire de commentaire mental intérieur. Vos perceptions deviennent claires comme du cristal, limpides et dépourvues de pensée.

Pour le mental, cela ne compte pas, car il a d’autres chats à fouetter. De plus, comme ce ne sont pas des moments mémorables, vous ne les avez pas remarqués. En réalité, c’est ce qui vous arrive de plus important. C’est le début du passage de la pensée à la présence consciente.

Acclimatez-vous avec aisance à l’état de « non-savoir ». Il vous permet de dépasser le mental, qui essaie toujours de conclure et d’interpréter, craignant de ne pas savoir. Ainsi, lorsque vous êtes à l’aise dans le non-savoir, vous dépassez déjà le mental. De cet état surgit alors une certitude plus profonde, non conceptuelle.

La création artistique, le sport, la danse, l’enseignement, l’aide aux personnes: la maîtrise de n’importe quel champ d’activité implique que le mental n’est plus engagé ou, du moins, qu’il occupe une place secondaire. Il devient une force et une intelligence plus grandes que vous, et pourtant essentiellement unies à vous. Il n’y a plus de processus décisionnel ; la bonne action s’exerce spontanément, sans que « vous » en soyez l’acteur.

La maîtrise de la vie est le contraire du contrôle.

Vous vous alignez sur la conscience supérieure, qui agit, parle, effectue le travail.

Un instant de danger peut susciter une cessation temporaire du flux de la pensée et, ainsi, vous donner un aperçu de ce que veulent dire la présence, l’éveil, ou la conscience.

La Vérité dépasse largement ce que le mental peut comprendre. Nulle pensée n’englobe la Vérité. Au mieux, elle peut l’indiquer. Par exemple, celle-ci: « Toutes choses sont intrinsèquement Une. » C’est là une indication, non une explication. Comprendre ces paroles, c’est sentir au fond de vous la vérité qu’elles indiquent.

Eckhart Tolle

[Extraits de son livre "QUIÉTUDE" Ed Ariane]

Publié dans APPRENDS-MOI, Méditation, Travail sur soi ! | Pas de Commentaire »

Les Formes de communications

Posté par othoharmonie le 1 mars 2013

Vous ne communiquez pas avec les mots !

Publié par  

par Taryn Crimi

Les Formes de communications dans Channeling image-96-a-300x240

Aujourd’hui, nous aimerions attirer votre attention sur le thème de la communication. De nombreuses personnes, à cette époque, ont beaucoup de mal à communiquer leurs véritables croyances, pensées et sentiments avec ceux dont ils sont les plus proches. Beaucoup de gens pensent que, pour communiquer, ils doivent utiliser des mots. Vous avez appris que, pour comprendre quelqu’un d’autre, vous devez écouter, mais en réalité, vous devez ressentir pour comprendre. C’est notre intention aujourd’hui de faire la lumière sur ce sujet et de discuter de certaines idées fausses sur la façon dont on peut communiquer.

L’utilisation du langage par les mots a été utilisé sur votre planète pendant des milliers et des milliers d’années; sachez cependant que ce n’était pas toujours le cas et cela n’est pas nécessaire pour que la communication ait lieu. Vous pouvez observer le règne animal qui n’a pas développé un langage parlé comme le vôtre, et pourtant vous pouvez regarder une volée d’oiseaux qui s’envolent en même temps, une embardée de poissons qui manœuvrent dans l’eau comme une seule unité, et les éléphants qui communiquent leur position à d’autres à des kilomètres de distance.Beaucoup diront que les animaux communiquent par des sons qui sont naturels pour eux, et nous sommes d’accord que, oui, les animaux utilisent le son comme une forme de communication, mais ce que nous disons, c’est que les sons vocaux ne font pas nécessairement partie de la communication. La communication est partagée par l’énergie, par le biais de fréquences.

Peu importe, que vous en ayiez l’intention ou non, tous les êtres partagent leur énergie avec les autres. Les pensées que vous avez créent une vibration, une fréquence spécifique qui est alors perçue par les autres autour de vous. C’est aussi pour cela que vous êtes en mesure de détecter si quelqu’un est sincère et authentique dans les mots qu’il prononce; vous sentez instinctivement les pensées et les vibrations que l’autre personne dégage. Quand les mots d’une personne et ses pensées ne correspondent pas, vous pouvez le percevoir. Ce processus complexe de traduction est fait inconsciemment. Tout comme vous n’avez pas à donner vos instructions précises sur la façon dont le coeur doit pomper le sang dans tout votre corps, vous n’avez pas besoin de savoir consciemment comment traduire la fréquence de quelqu’un d’autre pour que vous perceviez son énergie.

Un autre exemple de votre capacité à transformer l’énergie est la communication qui est faite entre les humains et les animaux.Vous ne parlez pas la même langue et pourtant il y a une compréhension commune entre l’homme et son animal de compagnie. Non pas parce que l’animal a appris votre langue, mais parce que les animaux et les êtres humains sont doués pour percevoir et interpréter l’énergie autour d’eux. Cependant, parce que les animaux ne sont pas devenus dépendants d’une langue parlée pour communiquer, leur capacité à interpréter les pensées des autres est beaucoup plus précise.

Quand nous envoyons des informations à notre messager (ndr= Taryn Crimi, la channel qui reçoit les messages), nous ne parlons pas une langue particulière et pourtant, notre énergie est traduite dans la langue anglaise. Nous envoyons simplement l’énergie et elle est traduite par la glande pinéale dans le cerveau dans la langue anglaise, parce que c’est la langue que parle notre messager. Toutefois, c’est le centre du cœur qui est responsable de la perception de l’énergie des autres. L’esprit ne peut que traduire l’énergie dans les mots disponibles qui existent dans l’esprit conscient de la personne, mais le cœur peut «parler» toutes les langues. C’est ce que vous faites tous quand vous «communiquez» avec quelqu’un d’autre. Dans de nombreux cas, deux êtres humains qui ne parlent pas la même langue peuvent déchiffrer le message général qui est «communiqué». Pas parce qu’ils peuvent comprendre la langue qui est parlée, mais parce que les mots ne sont pas ce qui est véritablement utilisé pour communiquer. C’est l’énergie qui est transportée par les mots.

En fait, vous ne communiquez pas avec des mots, ils sont tout simplement le moyen que vous utilisez pour envoyer et recevoir des messages. Les mots sont tout simplement transporteurs d’énergie, ils ne sont pas eux-mêmes le message. Cela vaut à la fois pour les mots écrits et parlés, tous deux transportent simplement l’énergie. Les mots en eux-mêmes sont neutres, c’est seulement l’énergie que vous leur donnez qui détermine le sens derrière eux.

Dans les royaumes supérieurs, il n’est pas nécessaire de parler une langue. Nos pensées sont partagées instantanément avec les autres. Nous ne choisissons pas de rester dans une réalité physique, et nous n’avons donc pas une voix physique pour parler et nous n’avons pas d’oreilles physiques pour «entendre». Nous percevons notre réalité comme non-physique. Les cinq sens physiques sont quelque chose que les humains prennent souvent pour acquis, mais quand vous revenez dans les royaumes supérieurs, vous n’avez plus un corps physique au-delà de la 5ème dimension.

Sans l’utilisation d’un langage parlé, nous ne ressentons pas les malentendus qui se produisent lorsqu’ils s’appuient autant sur une langue parlée pour livrer nos messages. Les limites qui existent dans une langue parlée ne sont pas en mesure d’exprimer pleinement tout ce que le cœur ressent. De nombreuses disputes en résultent dans votre monde, pas nécessairement à cause de la différences d’opinions, mais plutôt le vif désir de chaque personne d’être «entendue» et comprise. Quand tous les êtres pourront vraiment se comprendre sur votre planète, vous n’expérimenterez plus la «nécessité» de guerres.

Votre dépendance à l’égard d’une langue parlée sera lentement remplacée par la capacité à communiquer de nouveau clairement par la pensée seule. Nous trouvons que la langue parlée est très contraignante, car souvent, il n’y a pas de mots disponibles qui puissent bien communiquer l’ampleur de certaines émotions. La grande profondeur et la variété d’émotions que vous êtes en mesure de vivre dans votre monde ne peut pas être exprimée à travers vos paroles, mais plutôt par la forte énergie que vous ressentez, et par conséquent émettez pour que les autres la perçoivent. Par exemple, les mots ne peuvent véritablement décrire l’amour que vous éprouvez pour votre enfant, mais au lieu de cela, votre enfant ressent l’amour que vous lui portez. Les pensées sont ressenties, pas entendues.

La langue parlée est, à bien des égards, limitante  et pour cette même raison, il vous est difficile de pleinement exprimer vos sentiments vrais avec des mots justes. Dans les royaumes supérieurs, bien qu’il existe encore des opinions différentes, vous êtes en mesure de bien comprendre la profondeur de l’opinion d’autrui et pourquoi il en est venu à cette conclusion. Nous considérons la différence des opinions comme simplement une autre façon de percevoir la réalité que nous partageons. L’opinion d’autrui ne signifie pas la négation de la validité de notre point de vue, il ne fait qu’ajouter à celui-ci. Lorsque vous ne dépendrez plus d’une langue parlée pour communiquer, vous allez réellement communiquer entre vous bien plus que vous ne l’auriez jamais fait auparavant.

Les êtres humains se sont depuis longtemps considérés comme étant plus intelligents que les autres êtres. Le développement de la langue parlée et écrite a été utilisée à plusieurs reprises pour renforcer cet argument, mais cependant en développant et en s’appuyant si lourdement sur l’utilisation de la langue, vous avez laissé se détériorer votre capacité naturelle à bien communiquer par télépathie. Les animaux, bien qu’un bon nombre d’entre eux n’a pas développé un langage parlé, ils ont maintenu leur capacité innée à communiquer leurs émotions et pensées exactes avec l’autre en un instant. Les baleines, dauphins, singes et les éléphants ne sont que quelques-uns des animaux qui ont développé une forme de langage vocal mais ce n’est jamais une nécessité pour eux de l’utiliser dans le but de communiquer, il s’agit plutôt simplement d’une préférence qu’ils peuvent utiliser à volonté.

Chaque être humain naît avec la capacité de communiquer pleinement toutes ses pensées et sentiments sans l’usage d’une langue parlée, de la même façon que chaque être humain est également né avec la capacité innée de percevoir les pensées et les sentiments des autres autour de lui. Cette capacité n’est généralement pas cultivée au fil du temps et avec l’introduction de la langue parlée dont ils deviennent alors fortement tributaires pour tous les moyens de communication, cette capacité s’estompe.Toutefois sachez qu’elle ne disparaît jamais complètement, elle  s’affaiblit tout simplement parce qu’elle n’est pas utilisée. Bien que seulement quelques-uns aient gardé la capacité consciente de communiquer par télépathie à pleine capacité, vous avez tous la capacité de détecter l’énergie chez un autre être. Une personne n’a pas besoin de vous parler pour que vous vous aperceviez qu’elle est en colère, triste, heureuse ou en paix. Vous êtes en mesure de discerner l’émotion générale chez l’autre en étant simplement en sa présence. Le temps reviendra où les êtres humains n’auront pas «besoin» de se parler pour exprimer leurs pensées, mais ce sera simplement une préférence qu’ils choisiront mais ce ne sera plus une nécessité.

Au fur et à mesure que vous continuez à développer votre conscience et à retrouver vos capacités qui sont restées en sommeil, nous vous demandons de vous rappeler que les mots ne sont pas le message, ils sont tout simplement le moyen qui est utilisé pour transmettre le message. Pour écouter il suffit d’entendre les mots qui sont prononcés, mais pour véritablement comprendre l’autre, vous devez ouvrir votre cœur. C’est là que réside la vraie communication.

Nous espérons que ce message vous a, d’une certaine façon, servi.

Dans l’amour et la lumière, nous sommes vos guides angéliques. 

 

 

 

Copyright © 2012-2013 par Taryn Crimi. Tous droits réservés.L’autorisation est donnée de copier et distribuer ce matériel, à condition que le contenu soit copié dans son intégralité et sans modification, soit distribué gratuitement, et cette notification de copyright et les liens soient inclus.http://AngelicGuides.wordpress.com

Traduction http://spiraledubienetre.fr/vous-ne-communiquez-pas-avec-les-mots/

Publié dans Channeling, Etat d'être | Pas de Commentaire »

12
 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...