La Kabbale, c’est quoi !

Posté par othoharmonie le 7 avril 2013

 

Qu’est-ce que la Kabbale

La Kabbale, c'est quoi ! dans SAGESSE 3-petitPour certains, les champs magiques ne sont que des flux d’énergie que l’on peut utiliser comme « matière première » pour lancer des sortilèges. Ceci est en partie vrai, et la longue expérience des Nephilim en matière de Magie en est la preuve directe. Ces énergies peuvent, en étant correctement manipulées, avoir des effets spectaculaires sur les mondes physique et magique.

Cependant, cette vision des choses est très limitée, car les champs magiques sont bien plus que de simples flux d’énergie. Ils sont habités. En fait, ce sont de véritables mondes à part entière, emplis d’une vie qui leur est propre. Des myriades de créatures magiques peuplent ces mondes insoupçonnés, et pourtant présents depuis l’aube de l’Univers.
La Kabbale est la science occulte qui veut explorer ces mondes. En effet, le Kabbaliste est celui qui a compris que la connaissance de ces mondes recèle la clef vers l’Agartha. Ces mondes sont nés en même temps que les éthers, ils sont l’expression même du Grand Tout. Qui parvient à faire siens les mondes de Kabbale parvient à comprendre l’Univers et devient Eclairé.

Bien sûr, cette quête est lente et difficile. Ces mondes sont très difficiles à atteindre, et le Kabbaliste devra pour commencer faire venir à lui de faibles créatures depuis ces mondes. Ce seront d’ailleurs des créatures vivant très près de la « frontière » entre notre monde physique et les mondes de Kabbale. Mais peu à peu, il parviendra à communiquer avec des créatures vivant dans des régions de plus en plus reculées, et elles lui parleront de leur monde toujours plus en détail. Jusqu’au jour béni où enfin il pourra lui-même entrer dans ces mondes et commencer l’ultime étape de sa quête, la plus difficile sans doute, celle où il prendra lui-même connaissance des secrets qu’ils recèlent.

La Kabbale est une science occulte qui peut être divisée en quatre domaines d’activité :

  • la Kabbale pratique, qui est celle que pratiquent les Nephilim et qui sera développée en détail dans cet exposé, notamment dans le chapitre  Pratiques et rituels, puisqu’elle concerne justement tout ce qui est rituels pratiques, voyages astraux, construction de talismans, etc. Sa connaissance est reflétée par la compétence Kabbale (Science Occulte).
  • la Kabbale littérale, qui est un art que pratiquent humains et Nephilim, et dans lequel nombre d’humains sont passés maîtres. Elle est elle-même subdivisée en trois grands domaines d’activité : la Gématrie, le Notariqon et la Temurah. Elle sera abordée dans la deuxième partie de cet exposé, Kabbale littérale, et sa connaissance est reflétée par la compétence Kabbale (Tradition).
  • la Kabbale orale, qui est la transmission de la tradition hébraïque par la voie orale. C’est la première des formes historiques de Kabbale (n’oublions pas que le mot même de Kabbale désigne en hébreu la « tradition orale »), et elle ne peut bien sûr pas être abordée dans un tel exposé.
  • la Kabbale dogmatique, qui concerne les fondements théoriques de la Kabbale pratique, au même titre que la Kabbale littérale. Elle a été développée dans de nombreux ouvrages, écrits par des Nephilim ou des humains (cf Bibliographie), et établit des notions telles que l’Arbre de Vie, la cosmologie, les significations sephirothiques. Elle sera abordée notamment dans les chapitres l’Arbre de Vie, les 32 Chemins de la Sagesse et Daath, l’Abîme. Sa connaissance est elle aussi reflétée par la compétence Kabbale (Tradition).

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...