• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 22 avril 2013

Accélération des transformations intérieures

Posté par othoharmonie le 22 avril 2013

 

par Monique Mathieu

Accélération des transformations intérieures dans Channeling 20« Nous vous avons beaucoup parlé du nouveau cycle, nous vous avons beaucoup parlé de la transition, nous vous avons beaucoup parlé de ce que vous allez devenir, et nous vous demandons d’être encore beaucoup plus attentifs avec vous-mêmes car vos propres transformations vont s’accélérer de façon très conséquente.

Ces transformations se manifesteront en vous par des moments de vertige pendant lesquels vous aurez du mal à garder votre équilibre. Le fait d’avoir progressivement accès à toutes vos facultés naissantes pourra un peu perturber certains de vous. Il faudra donc sans arrêt vous recentrer dans votre cœur, vous recentrer dans la partie lumineuse et divine de votre être.

Soyez certains que les Etres de Lumière ont pour mission de vous aider dans cette transformation, vos guides également, mais d’une façon totalement différente ».

Devant moi je vois un être humain. Ils me montrent ses centres de force dont les proportions sont beaucoup plus grandes que celles des êtres humains actuels.

Tout s’accélère au point de vue de tous ces centres de force qui intègrent toutes les nouvelles énergies. Ils n’ont plus tout à fait la même coloration que celle que nous avons l’habitude de voir. Je ne peux pas décrire précisément les couleurs, car dans certains centres de force il y a plusieurs couleurs.

Le centre de force cardiaque comporte la couleur verte, la couleur rose et de plus en plus de couleur dorée. Ce sont des couleurs qui sont surtout des lumières. Il y a aussi une lumière indéfinissable que je ne sais pas la définir. Ces couleurs ne se mélangent pas. C’est comme si elles avaient chacune un rôle bien distinct dans ce centre de force spécifique.

« Le centre de force cardiaque aura de plus en plus d’importance dans votre futur développement. C’est un centre de force qui sera beaucoup plus en activité, car il vous sera demandé beaucoup plus d’Amour pour vous-mêmes, beaucoup plus d’Amour pour la vie et pour tout ce qui vous entoure.

Ces différentes couleurs vous aideront à intégrer et à restituer toutes les énergies d’Amour, celles qui viennent de vous et aussi celles que vous recevez de l’extérieur, des plans de Lumière, des mondes et des soleils ».

Ils me montrent encore cet être humain, et je me rends compte à quel point le corps humain est réellement un habit car je le vois maintenant de plus en plus flamboyant. Je vois les centres de force principaux et tous les réceptacles d’énergie. Dans tout le corps, il y a des capteurs, des réceptacles d’énergies ; chacun d’eux capte en même temps plusieurs lumières, plusieurs couleurs.

Ce qui me paraît drôle c’est que l’être qui est devant moi ressemble plus à un sapin de Noël qu’à un être humain, car il a des couleurs de partout. Il y a tellement de lumières et de couleurs que je n’arrive même plus à voir sa masse corporelle, son véhicule de manifestation.

« Nous montrons à notre canal ce qui, pour l’instant, ne peut pas encore être perçu par vos yeux. A partir du moment où vous arriverez à percevoir toutes ces lumières en vous, vous ne serez plus du tout dans la même dimension et vous aurez une beaucoup plus grande capacité de perception ».

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

    qu’il ne soit pas coupé
    qu’il n’y ait aucune modification de contenu
    que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
    que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Publié dans Channeling | Pas de Commentaire »

Phénomène Channeling

Posté par othoharmonie le 22 avril 2013

 

l’improbable dialogue

Prêter son corps et sa voix à des entités désincarnées, c’est ce qu’on appelle le « channeling », qui séduit des millions de lecteurs.

Décryptage d’un phénomène.

Lire quelques passages ici 

Phénomène Channeling dans Channeling 12

A plus de 70 ans, Neale Donald Walsch incarne le phénomène du « channeling », sa popularité comme ses ambiguïtés. Originaire du Wisconsin, animateur radio puis journaliste avant de monter sa propre société de relations publiques, il a été sans domicile fixe pendant un an. Alors qu’il avait retrouvé un petit boulot dans une radio locale, il s’est réveillé en pleine nuit, à la veille de ses 50 ans, en proie à une angoisse profonde. « Tout foutait le camp, ma relation amoureuse, ma santé ; et je me suis dit : se lever le matin, aller au boulot, payer ses factures, autant rester dans la rue. Quel est le sens de tout cela ? Que dois-je faire, mon Dieu, pour devenir un bon être humain ? » C’est alors que Dieu lui a répondu, ou du moins une voix si présente qu’il dit avoir mis un certain temps avant de réaliser qu’il était seul dans la pièce. Il a pris un crayon sur sa table de nuit et s’est mis à noircir des pages sous la dictée. Rassemblées dans le premier tome de Conversations avec Dieu, l’ouvrage paru en 1995 a été traduit en trente-sept langues et vendu à 7,5 millions d’exemplaires.

Suivront huit autres tomes de conversations, auxquels s’ajoutent une douzaine de produits dérivés : questions et réponses, méditations, guides d’utilisation, etc. Inspiré par ces conversations, Neale Donald Walsch a signé, sans être en channeling, près d’une vingtaine d’ouvrages ayant trait à la spiritualité. Il a fondé une école, et parcourt le monde pour répandre les messages des Conversations. Tournées, best-sellers en série, ateliers et conférences, tout cela n’est-il pas devenu un business ? « Je comprends qu’on puisse le penser. Mais si c’est un business, c’est le business de Dieu, y en a-t-il de meilleur ? », interroge Neale Donald Walsch avant d’ajouter : « Quinze millions de personnes ont lu mes livres. Quand vous pensez que vous avez touché quinze millions de personnes de manière positive, vous vous dites que c’est vraiment arrivé pour une raison. »

Cette raison, justement, interroge. Pourquoi des millions de gens accordent-ils du crédit à des écrits émanant de parfaits inconnus ? Sans doute parce que le phénomène exerce une forme de fascination. Dans la version nord-américaine moderne que représente Neale Donald Walsch, le channeling – littéralement canalisation – désigne un contact avec une « entité » qui s’exprime par la voix de son « channel », momentanément incarnée. L’approche est différente de la médiumnité classique qui consiste à entrer en relation avec l’esprit d’un défunt. Cette « entité » peut se présenter, à travers les propos du channel, comme une énergie, un être d’autres dimensions, voire un groupe à l’origine indéterminée.

Qui parle ?

Le canadien Pierre Lessard, collaborateur du psychanalyste Guy Corneau, canalise le maître Saint Germain,« un principe énergétique qui a toujours accompagné les êtres humains à travers le temps, en particulier les grands changements d’étape. C’est comme s’il y avait dans l’air, dans l’atmosphère, une lumière, une pure connaissance qui parlaient par une voix intérieure. » Selon lui, le channel entend ces voix et les retransmet ; consciemment ou inconsciemment. « Je vais parler un moment, me laisser guider dans une improvisation, en état d’éveil, puis canaliser en état altéré ; je ne suis alors plus conscient. »

Pour cet ancien professeur de gestion, la nouvelle compétence n’a pas été facile à accepter…

article de http://www.inrees.com/articles/Une-nouvelle-conscience/

Publié dans Channeling | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...