• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 4 mai 2013

3 bonnes raisons de découvrir l’EFT

Posté par othoharmonie le 4 mai 2013

Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/t53-experience-de-l-eft

 

 

L’EFT permet de se libérer de ses émotions négatives.
L’EFT peut se pratiquer seul
L’EFT est simple à apprendre
 
3 bonnes raisons de découvrir l’EFT dans Guérir en douceur eft

 EFT, Emotional Freedom Technique, techniques de Libération Émotionnelle, Gary Craig
AUTEUR : Adrien Lemay

L’EFT est une technique pour vous libérer des émotions qui vous bloquent dans la vie de tous les jours. Là où d’autres thérapies ont échoué, l’EFT a prouvé son efficacité ! A votre tour de découvrir les raisons de son succès.

L’EFT (Emotional Freedom Technique) est une technique basée sur de petits tapotements répétés avec les doigts ou la main, pour libérer les émotions négatives. Cette technique, qui a commencé à faire parler d’elle dans les années 90, commence un connaître un réel succès. En effet, quel que soit le problème dont vous souffrez, l’EFT peut permettre de le résoudre. 

Cette technique permet ainsi de traiter des problèmes liés à des émotions négatives (la peur, le stress, la mélancolie, la dépression, le dégoût, la honte, la faiblesse…) mais aussi des problèmes d’ordre physique (maladies de peau, douleur, surpoids, etc.), des addictions (alcool, tabac, drogue, nourriture) ainsi que les TOC (troubles obsessionnels compulsifs), le bégaiement, etc.
Une fois que vous avez pris connaissance de l’utilisation de l’EFT, il vous sera facile de le pratiquer seul. Vous n’aurez plus besoin de passer par un spécialiste puisque vous aurez toutes les clés en main pour être autonome. 

Une fois que vous aurez effectué une ou plusieurs séances d’EFT et que vous aurez réglé votre problème, celui-ci aura disparu pour toujours. En effet, vous serez libéré définitivement de cette émotion négative. 

Pour pratiquer l’EFT, il suffit de connaître la technique de base. Pour cela, vous pouvez par exemple : 

- consulter un professionnel en cabinet ; 
- lire des livres spécialisés sur l’EFT ; 
- vous renseigner sur des sites spécialisés sur Internet ; 
- participer à des séminaires d’EFT

Une fois que vous aurez pris connaissance des quelques étapes à effectuer pour pratiquer l’EFT, vous le verrez, vous l’intégrerez très rapidement. 

Outre les séances chez un spécialiste ou les formations, qui ne sont pas très coûteuses, l’EFT ne demande aucun investissement. De ce fait, cette méthode peut se réaliser gratuitement. 

A la maison, vous pouvez mettre en pratique rapidement toutes vos connaissances. L’EFT s’effectue au calme en tapotant du bout des doigts et dans l’ordre 14 points situés sur le corps. Cette séance, qui peut être effectuée plusieurs fois, se réalise en quelques minutes. C’est pour cette raison qu’il est possible de réaliser une séance d’EFT n’importe où (dans la voiture, dans la chambre, …)  

Vous désirez pratiquer une séance d’EFT à la maison… Rien de plus simple ! Découvrez en quelques clics la méthode à suivre avec les conseils de notre spécialiste en EFT, Jean-Michel Gurret. Avant de vous lancer dans une séance d’EFT, sachez qu’il est important de passer par une étape de préparation divisée en plusieurs parties : 

J’identifie mon problème 

  1. Si vous partez en vous disant « Je n’arrive pas à mincir », cela ne suffit pas. Il faut avant tout rechercher le problème qui est lié à votre mal-être du moment. Pour cela, il faut vous poser les bonnes questions. 


  1. Laissez-vous guider par Jean-Michel Gurret qui vous explique en détail comment réussir à identifier votre problème. 


  1. Je formule ma phrase 


Une fois les deux premières étapes franchies, c’est le moment de formuler votre phrase en y insérant votre problème. Cette phrase se construit de la manière suivante : 

« Même si (votre problème), je m’accepte totalement et complètement tel que je suis. » 

Découvrez un exemple concret dans cette vidéo de Jean-Michel Gurret.

Je me prépare 
Pour mettre en condition votre corps, vous allez commencer votre séance d’EFT en tapotant fortement le point karaté qui se situe sur le tranchant de votre main. En même temps, vous allez répéter trois fois la phrase que vous avez constituée. 

Pour mieux situer ce point karaté et pour mieux comprendre la démarche à suivre, suivez les instructions de Jean-Michel Gurret.  

  1. J’effectue la ronde des tapotements 
    Lors de votre séance d’EFT, il vous faudra tapoter sur les différents points suivants tout en raccourcissant votre phrase de départ : 

    – Début du sourcil 
    – Coin de l’œil 
    – Sous l’œil 
    – Sous le nez 
    – Sous la bouche 
    – Sous la clavicule 
    – Sous le sein 
    – Sous le bras 
    – Coin de l’ongle du pouce 
    – Coin de l’ongle de l’index 
    – Coin de l’ongle du majeur 
    – Coin de l’ongle de l’auriculaire 
    – Point Karaté 
    – Point de gamme 

Vous pouvez tapoter avec le bout de votre index et de votre majeur. Ainsi la zone de tapotement est plus large et les vibrations toucheront le bon point même si vous n’êtes pas exactement dessus. 

  1.  Plus de précisions 
    Il se peut qu’après toutes les explications fournies, il vous reste quelques questions pratiques auxquelles vous aimeriez bien avoir une réponse. C’est pour cette raison que Jean-Michel Gurret a créé une vidéo sur les questions les plus fréquemment posées. 

L’EFT permet de soigner la peur

Emotion que l’on ressent en présence ou en perspective d’un danger. Ce sentiment peut également surgir lorsque l’on appréhende une situation ou des animaux. Dans ce cas, on parle de phobie. 

 L’EFT permet de soigner la colère

Emotion que l’on ressent suite à une blessure, une frustration ou un manque. Ce sentiment peut se traduire par diverses manifestations qui entraînent le corps à l’action ou au combat. 

 L’EFT permet de soigner la tristesse

Emotion pénible et douloureuse qui empêche de se réjouir. Ce sentiment peut être le résultat d’un événement qui affecte la personne comme la perte d’un proche ou d’un objet. 

L’EFT permet de soigner le dégoût

Emotion qui entraîne la répugnance pour une personne, un aliment ou encore une odeur. Ce sentiment peut arriver par exemple lorsqu’une personne a été déçue par une autre personne. 

 L’EFT permet de soigner l’envie

Emotion que peut ressentir une personne car elle désire obtenir ou faire quelque chose. Ce sentiment peut être compulsif suite à la vision ou à la pensée d’une action ou d’une chose, ou alors il peut être permanent jusqu’à ce que cette envie soit assouvie par la réalisation. 

 L’EFT permet de soigner la jalousie

Emotion d’envie devant ce que d’autres personnes ont de plus. Ce sentiment peut également être lié à un amour exclusif ou possessif qui pousse une personne à avoir peur d’être trompée ou délaissée. 

 L’EFT permet de soigner la faible estime de soi

Emotion d’une auto-évaluation personnelle qui est négative. Ce sentiment est lié à un baromètre qu’une personne se donne en fonction des actions qu’elle mène. Avoir une faible estime de soi correspond à dévaloriser ses propres actions. 

 L’EFT permet de soigner la honte

Emotion qui est pénible pour la personne qui la ressent. Ce sentiment peut être lié soit à une humiliation soit à une prise de conscience douloureuse de son indignité pour avoir pensé ou agi malhonnêtement.

 L‘EFT permet de soigner la culpabilité

Emotion que peut ressentir une personne lorsqu’elle se sent coupable. Ce sentiment peut arriver lorsqu’une personne a fait quelque chose qu’elle ne devait pas faire. Il est possible de se sentir coupable par exemple lorsque l’on fait un régime et que l’on mange des sucreries.

L’EFT permet de soigner l’angoisse

Emotion qui peut survenir lorsqu’une personne se trouve face à un danger réel ou supposé. Ce sentiment peut entraîner un malaise, un sentiment de crainte qui parfois s’accompagne de troubles physiques. 

Pour en savoir plus, découvrez le livre Maigrir et rester mince avec l’EFT de Jean-Michel Gurret

Publié dans Guérir en douceur | Pas de Commentaire »

Dépression saisonnière ?

Posté par othoharmonie le 4 mai 2013

 Dépression saisonnière ? dans Guérir en douceur f

Connaissez-vous la dépression saisonnière ? 

La dépression saisonnière, connue sous le nom de « Blues de l’hiver » ou « winter blue », commence habituellement au début de l’automne ou de l’hiver pour se terminer au printemps.

Elle affecte surtout les personnes qui vivent dans l’hémisphère nord, lorsque la période d’ensoleillement diminue. On estime que 4 à 6% de la population est affectée par le trouble affectif saisonnier, et que les femmes sont quatre fois plus susceptibles d’en souffrir que les hommes. Ce type de dépression survient généralement au début de la vingtaine et l’incidence de la maladie tend à diminuer avec l’âge.

Les symptômes suivants surviennent toujours à la même période de l’année, d’octobre à mars, 
mais surtout en novembre, en décembre et en janvier. Ils disparaissent progressivement au printemps ou spontanément durant un voyage sous le soleil.

Symptômes les plus courants :

  Un état de fatigue chronique et de la somnolence durant le jour.
Une irritabilité ou une tristesse, une perte d’intérêt et un manque d’initiative.
Un degré plus élevé de stress : cet état peut engendrer des comportements compensatoires tels que la consommation accrue d’alcool ou des envies incontrôlables d’aliments sucrés pouvant entraîner une prise de poids. Un besoin accru de sommeil. Une baisse de productivité aux études ou au travail. Une baisse de la libido. Une tendance à s’isoler. Malaises physiques (plusieurs personnes ont l’impression d’avoir la grippe tout l’hiver)

Trois trucs pour mieux traverser les mois d’hiver

– Prendre une marche quotidienne à la lumière du jour, de préférence le matin, permet de bénéficier à la fois de la lumière (autant qu’une séance de luminothérapie) et de l’activité physique qui a aussi un effet antidépresseur.

– Buvez une tisane à la lueur des chandelles.
Boire une tisane à la lueur des bougies réchauffe le corps et l’esprit. La lumière jaune de la flamme déclenche des processus biologiques dans l’épiderme et le cerveau : cette couleur stimule le métabolisme, apaise et incite à la réflexion.

– Prendre durant les mois d’automne et d’hiver un bon supplément de vitamine D. 
Privilégiez la colécalciférol encore appelée D3 ou vitamine D naturelle. Pensez égalementà mettre au menus à chaque semaine une belle variété de poissons (saumon, thon, sardines).

Publié dans Guérir en douceur | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...