Votre corps a une mémoire

Posté par othoharmonie le 23 mai 2013

Venez me rejoindre sur le forum  http://devantsoi.forumgratuit.org/ 

 

 

Par M. Brousse et F. Chabrier

 Votre corps a une mémoire dans Auto-Guérison corps-memoire

 

Notre concept en mémoire cellulaire est issu des recherches de Mère et Sri Aurobindo. Il repose sur le principe que notre corps, composé de cellules vivantes, a engrammé un continuum d’expériences individuelles et collectives. Ces mémoires s’expriment et s’amplifient tant qu’elles ne sont pas conscientisées. Elles mènent une vie autonome par un dialogue cellulaire permanent avec nos ancêtres. Elles nous conduisent à adopter des comportements aberrants. Ces comportements aberrants nous font souffrir, et sont un obstacle à l’expression de notre être essentiel.

Le principe 
Dès notre conception, s’imprime en nous tout ce que nous vivons, au plus profond de notre être, dans nos cellules qui portent aussi l’histoire de nos parents et de nos lignées, (ne sommes-nous pas nés de la rencontre de deux cellules, elles-mêmes nées de la rencontre de deux cellules…. etc.) Ce vécu personnel et l’héritage familial, imprimés comme une meurtrissure, agissent à notre insu sous forme de mémoires qui s’activent cycliquement ou sous l’effet de stimuli subtils, déclenchant en réponse de notre part des comportements automatisés, inadaptés et sources de souffrances. Alors que nous croyons vivre, nous rejouons, répétons, reproduisons, sans même en être conscients. Les nombreuses recherches comportementales effectuées sur les receveurs de greffe du cœur sont venues étayer nos propres résultats de manière incontestables. Sans en être conscient, les perceptions, les goûts du receveur se trouvent modifiés. Après contrôle sur le donneur, on s’aperçoit que ces hologrammes mémorisés lui appartiennent. Ces mémoires stockées dans les cellules du cœur sont traitées et réinterprétées par le receveur. Certaines s’imposent à lui, alors même qu’il sait qu’elles ne lui appartiennent pas.

Finalité 
Comprendre et transformer ce qui doit l’être dans cette vie. Faire naître l’homme au cœur de l’humain. Que chacun retrouve en lui l’individualité et l’unité, seule voie pour espérer bâtir l’Unité Humaine.

L’objectif 
Déchiffrer ces mémoires qui nous manipulent et les rencontrer sur les différents plans où elles agissent pour les désactiver et retrouver notre élan vital : avancer d’un pas alerte et vrai dans la vie.

La démarche 
La reconquête de ces mémoires inconscientes ne s’opère pas du seul fait de notre volonté. Les outils qu’utilise le praticien en Mémoire Cellulaire (grille des cycles de vie, astrologie, biorésonnance cellulaire, arbre généalogique, pratique de la descente dans le corps, astrologie en mémoire cellulaire etc…) éclairent d’un jour nouveau les évènements de notre vie : ils prennent sens lorsqu’on y repère les comportements aberrants et les schémas répétitifs issus de nos mémoires : voir ces mémoires et les accepter, c’est le début du chemin.

Grille des cycles de vie biologiques mémorisés 
Ils sont issus des recherches de Marc Fréchet et ont fait l’objet d’une thèse de doctorat en psychoclinique. La grille permet à chacun de se réapproprier son histoire, de faire des liens entre des dates et des évènements apparemment indépendants. Elle nous permet de revenir plus facilement et plus rapidement sur les évènements de « première ligne » par l’utilisation de techniques reposant sur la connaissance des rythmes et des cycles vibratoires (quinte, quarte, tierce, etc…)

Biorésonnance cellulaire 
Chacun a de nombreuses croyances sur ce qu’il croit être. Or, celui qui sait de manière sûre et qui mémorise toutes nos expériences, c’est le corps. Interface avec le corps, la biorésonnance cellulaire permet de mettre en évidence les programmations négatives empêchant la réalisation de nos objectifs. Interroger le corps directement permet d’inhiber le mode de traitement de l’information caractéristique de l’hémisphère dominant et verbal. Il constitue un extraordinaire « garde fou » pour éviter les fausses pistes et préciser celles qui doivent l’être. Il ne s’agit pas d’en rester au constat. La thérapie par la parole ne suffit plus.

Le but 
Le but ultime est la désactivation de ces mémoires : il s’agit de les rencontrer en vérité par la descente au plus intime de soi dans le corps, où elles sont inscrites. « Le chemin est dans le corps » disait la Mère.

L’une des spécificités du travail proposé par l’EMC réside dans le thérapeuticum : plusieurs praticiens peuvent intervenir ensemble pour accompagner le consultant, l’aidant à identifier le sens de sa vie et les moments où, sous l’action des ces mémoires personnelles ou trans-générationnelles, se sont joués des « contre-sens ». Ce repérage est indispensable à leur désactivation dans le corps. De la convergence des informations fournies par les outils, de la confrontation du regard des intervenants, naît une synergie : l’énergie mise en oeuvre par chacun est démultipliée au service du consultant. Cette synergie opère de façon particulièrement active durant les séminaires. La relation d’aide proposée par l’EMC s’attache particulièrement à rendre le sujet responsable, à l’accompagner dans une neutralité et une bienveillance totale, en dehors de toute connotation idéologique, politique ou religieuse et dans le respect absolu de ce qu’il est. Le thérapeuticum en est l’une des garanties.<

  L’ECOLE DE MEMOIRE CELLULAIRE vous propose une exploration de vos mémoires pour vous transformer et vivre enfin dans le cadre de : 

• Séances individuelles (sur rendez-vous avec un praticien). 
• Séminaires axés sur différents objectifs (« Renaître », « Se reconcevoir », etc) 
• Ecole de Vie 
• Enseignements et Ateliers : Pratique de la descente dans le corps art sacré, Biorésonnance cellulaire, Cycles Biologiques Mémorisés, Massage sensitif, Décodage biologique, Arbre généalogique , Astrologie en mémoire cellulaire. 
• Formation des Praticiens en Mémoire Cellulaire : à l’issue d’un travail personnel approfondi, certains pourront choisir de devenir à leur tour acteurs de cette relation d’aide. Un diplôme sera délivré après soutenance d’un mémoire. Cette distinction est très importante car les praticiens de l’EMC doivent avoir suivi le chemin pour pouvoir accompagner les autres. Ils ont expérimentés par eux même pendant de longues années la nécessité de la « Reliance » et de la maîtrise des outils pour rester sur la ligne fragile du » réel ,concret et vérifiable ».

  Nous contacter : 
  ECOLE DE MEMOIRE CELLULAIRE 10 rue Pérignon 75007 – PARIS 
  Tél : 01 47 34 09 11 
  www.ecoledememoirecellulaire.com

 

 

 

Laisser un commentaire

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...