• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 28 mai 2013

Rééduquer la mémoire cellulaire

Posté par othoharmonie le 28 mai 2013

VENEZ ME REJOINDRE SUR LE FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Rééduquer la mémoire cellulaire grâce à l’Écoute Imaginaire

Par Sylvain Bélanger

 Rééduquer la mémoire cellulaire dans Exercices simples vv

Et si la mémoire cellulaire était reliée à un univers psychique dans lequel baigne la mémoire de l’humanité entière ?

L’aura est programmée par nos expériences passées 
Il existe un rayonnement qui se manifeste autour du corps physique que l’on appelle aura. Les recherches du physicien Popp ont démontré que ce rayonnement provient d’une activité cellulaire. Mes observations en tant que thérapeute intuitif depuis près de 25 années, me permettent d’affirmer que la mémoire cellulaire est observable dans l’aura. Elle se manifeste sous la forme d’empreinte mémorielle associées à des souvenirs d’expériences positives et négatives, que la personne a vécue depuis la naissance. Ces événements n’ont pas été vécus de façon harmonieuse d’où la présence d’une empreinte mémorielle dans l’aura. L’ensemble de ces souvenirs constitue une programmation qui va faire en sorte que l’individu, malgré lui, va attirer d’autres individus, ou situations, qui vont favoriser la réactualisation de sa programmation. Ce processus se poursuivra tant que l’individu ne parviendra pas à s’harmoniser aux besoins inassouvis qui animent ces énergies mémorielles. Par exemple, si vous avez une énergie mémorielle de victime dans votre aura, vous allez attirer à vous des individus qui sont animés par des énergies mémorielles de bourreau. Ce processus a pour but de vous rendre conscient de la programmation que vous avez créée. Toutefois, comme vous n’êtes pas conscient des mémoires qui animent votre aura, vous aurez tendance à les réactualiser sans prendre conscience de leur véritable raison d’être. C’est un peu comme si vous traîniez de très lourds bagages dans votre aura.

L’aura est étroitement reliée à la mémoire de l’humanité entière 
Chaque être humain génère des énergies mémorielles qui s’accumulent dans son aura. L’ensemble des échanges énergétiques entre les êtres humains forme un véritable univers psychique. Un thérapeute intuitif qui développe la perception de cet univers, constate que l’humanité entière se trouve inter-reliée par une trame dans laquelle s’accumulent les mémoires de tous les êtres humains ayant vécu sur terre. Cette trame s’apparente à une autoroute d’information qui circule entre les être humains sans qu’ils en soient conscients. Pour parvenir à se libérer de son histoire personnelle, il est nécessaire de se rendre compte que nos mémoires personnelles résonnent avec une multitude d’expériences mémorielles provenant de l’histoire humaine. Ces expériences mémorielles errent dans cet univers car elles n’ont pas découvert la raison d’être de leur existence. C’est seulement lorsqu’il y a une résonance avec un individu vivant sur terre que l’énergie mémorielle est réactivée. Il s’ensuit un échange énergétique grâce auquel la mémoire collective va se nourrir de l’énergie d’une personne. Cette résonance favorise la réactualisation de l’événement à l’origine de la mémoire qui perturbe l’aura de la personne. Ce processus se répètera tant que l’individu n’aura pas résolu la raison d’être du bagage mémoriel qui l’anime. Voyons un exemple. Supposons qu’une énergie mémorielle qui se sent abandonnée résonne avec une mémoire collective d’un soldat de la Grèce antique qui a un sentiment similaire. Ce soldat se sent abandonné car il pose souvent des actions téméraires qui ne sont pas valorisées par ses coéquipiers. Il meurt lors d’un combat parce qu’il n’a pas respecté les consignes de retraite ordonnées par son chef. L’individu qui résonne avec cette mémoire se comporte dans sa vie courante de façon similaire à celle-ci. Cette personne, d’un naturel téméraire, pourrait se retrouver dans des situations où son entourage l’abandonne. Cet abandon pourrait être vécu comme un sentiment de trahison où il a l’impression que son entourage assiste à sa mort sans intervenir. Si l’individu ne développe pas d’habileté pour communiquer avec son énergie mémorielle, il ne pourra pas déprogrammer le schéma de comportement qu’il subit.

La rééducation 
Comment cette personne peut-elle se libérer de ce schéma de comportement ? Mon expérience m’a amené à comprendre la dynamique énergétique sous jacente à la mémoire qui pollue notre aura. À la base de toute énergie mémorielle, il y a toujours une incapacité de l’individu à assumer une partie de lui-même. Pour se protéger d’une souffrance associée à l’énergie qu’il ne peut assumer, l’individu va la rejeter. Cette énergie mémorielle va résonner avec des énergies similaires provenant de l’histoire humaine renforçant le rejet de celle-ci. Cette énergie mémorielle n’a pourtant qu’un seul désir, c’est de revenir à sa source. J’ai développé l’Écoute Imaginaire dans le but d’aider les gens à se réapproprier l’énergie dont ils s’étaient dissociés afin qu’ils assument pleinement tous leurs potentiels. Si on revient à notre exemple, l’Écoute Imaginaire permettrait de communiquer avec l’énergie mémorielle d’abandon. Il est fondamental ici de comprendre que toute énergie mémorielle possède une autonomie propre et qu’il est possible pour un intuitif entraîné d’engager un dialogue avec celle-ci. Et étant donné que l’énergie mémorielle a pour but de se réunifier à sa source, le thérapeute intuitif pourra entrer en communication avec l’énergie mémorielle et dévoiler à la personne qui consulte le chemin vers la réunification. Poursuivons notre exemple : Le thérapeute en Écoute Imaginaire perçoit dans l’aura de la personne une énergie mémorielle de son enfance. Cet enfant explique au thérapeute qu’il agit de façon impulsive car il est convaincu qu’il n’est pas aimé par son entourage. D’autres scènes de l’enfance surgissent de l’aura montrant l’enfant ridiculisé par ses parents… L’enfant explique qu’il est révolté de ce manque de support et c’est pourquoi il agit de façon téméraire pour ne pas montrer ses peurs. Lorsque le thérapeute comprend la raison d’être de l’énergie mémorielle, il a pour objectif de favoriser une entente entre celle-ci et la personne aidée. Le but thérapeutique étant que l’énergie mémorielle se réintègre à la personne. Pour conclure, l’Écoute Imaginaire est une approche intuitive et énergétique permettant de décoder les énergies mémorielles qui animent l’aura et de favoriser leur réintégration dans le champ d’énergie. Parmi les bienfaits ressentis, on dénote une augmentation de l’énergie vitale, un sentiment d’être en harmonie avec soi et de faire les actions justes.

  Sylvain Bélanger est le créateur de l’Écoute Imaginaire et il propose une formation personnelle à l’aide de cd-audio, d’appels-conférences et d’un stage et une formation professionnelle pour devenir thérapeute. Des consultations en personne et téléphoniques sont également disponibles.   Il est auteur des livres : L’Écoute Imaginaire et Devenez Intuitif. 
  e-mail : sbelanger@ecouteimaginaire.com 
  Site : www.ecouteimaginaire.com

Publié dans Exercices simples, Guérir en douceur, Travail sur soi ! | Pas de Commentaire »

Les Origines de la maladie

Posté par othoharmonie le 28 mai 2013

Les Origines de la maladie dans Auto-Guérison uu

Par Sylvain Bélanger

Selon certaines approches thérapeutiques, la maladie proviendrait d’un désordre énergétique. Selon d’autres, elle proviendrait plutôt d’une perturbation psychique. Et si tout était juste ?

Les approches énergétiques 
Les approches énergétiques reconnaissent l’existence d’une structure qui permet à l’énergie vitale de circuler dans l’organisme afin de préserver la santé. Lorsque l’énergie circule librement dans cette structure, la santé existe et est optimale. Lorsque ce flux est interrompu ou congestionné à quelque endroit que ce soit dans le corps, la communication cellulaire est perturbée et il peut en résulter un problème de santé. Les tenants de ces approches affirment qu’il suffit de rétablir la circulation de l’énergie pour recouvrer la santé. Malheureusement, cet équilibre énergétique ne sera que temporaire si une cause psychique lui est sous-jacente, ce qui est souvent le cas. 

Les approches psychiques 
Quant aux approches psychiques, elles soutiennent que la psyché est à l’origine de la maladie. Un déséquilibre survient lorsque l’information psychique n’est pas bien accueillie par le cerveau. Ce déséquilibre ne favorise ni la santé, ni l’expression des capacités d’un individu. Le déséquilibre demeurera présent tant et aussi longtemps qu’il y aura un conflit entre le cerveau et les demandes du corps. Selon ces approches, le rétablissement passe par une prise de conscience des chocs émotionnels à l’origine du problème de santé. La faiblesse de ces approches est que souvent elles ne tiennent pas compte de la réalité énergétique et corporelle. Ainsi un individu affaibli énergétiquement ne pourra s’adapter à une nouvelle situation entraînée par une résolution de conflit. 

Rétablir la relation psyché-corps 
Pour soigner cette personne, il sera nécessaire de considérer l’énergétique et le psychique et de comprendre la dynamique entre les deux. L’Écoute Imaginaire est une des rares approches qui travaillent sur ces deux aspects. L’Écoute Imaginaire repose sur l’idée que l’imaginaire est un langage permettant de communiquer avec la sagesse animant les énergies subtiles. 
Un déséquilibre énergétique est perçu en Écoute Imaginaire comme une modification du rayonnement cellulaire du corps. Pour comprendre ce qui se passe, le thérapeute va faire une écoute intuitive des organes où le rayonnement semble anormal et interagir dans l’imaginaire avec ces organes. Cela lui permettra de comprendre la dynamique énergétique perturbatrice. Il pourra ainsi adapter le soin en tenant compte des besoins énergétiques que le corps exprime. 

Un déséquilibre psychique est perçu en Écoute Imaginaire sous la forme de personnages se trouvant dans des scènes représentants un contenu psychique avec lequel la personne aidée n’est pas en harmonie. En interagissant dans l’imaginaire, le thérapeute peut identifier la raison d’être de leur présence dans le champ de l’individu. Lorsque les énergies psychiques sont en harmonie avec la personne, cela signifie que l’information circulent librement vers le cerveau et vice-versa. À l’inverse, lorsqu’une énergie psychique est en conflit avec la personne, cela signifie qu’il y a coupure entre le cerveau et le corps et que la région concernée est dévitalisée. Lors d’un soin, le thérapeute va tenir compte de ces deux aspects afin de rétablir l’équilibre psychique et énergétique. L’accueil des nouvelles informations par la personne aidée favorisera une nouvelle vision du monde plus en harmonie avec elle-même. 

  Pour en connaître davantage : Sylvain Bélanger, créateur de l’Écoute Imaginaire sera de passage en France pour salons, conférences, entrevues radio, enseignement et consultations. Pour communiquer avec lui visitez le site internet : www.ecouteimaginaire.com  

Publié dans Auto-Guérison | Pas de Commentaire »

La maladie, une alliée non désirée ?

Posté par othoharmonie le 28 mai 2013

 

 

Venez me rejoindre sur le forum  http://devantsoi.forumgratuit.org/ 

 

Par F. Lewin et M. Gablier :

« La maladie se manifeste sur notre chemin d’évolution pour nous aider à adopter de nouveaux fonctionnements. »

La maladie, une alliée non désirée ? dans Auto-Guérison llLa santé est un bien précieux souhaité par tous. La maladie inconfortable, source de peine et de douleur, percute notre routine et nous demande de modifier notre organisation. Pourtant derrière ces aspects dérangeants et désagréables, nous avons tendance à négliger son utilité, ses fonctions et ses messages. La maladie peut être là, entre autre, pour nous éviter de trop souffrir psychiquement, et pour nous appeler à mieux écouter notre âme. C’est une alliée encombrante, non désirée, mais qui peut être correctrice et initiatique. 

Le corps peut soulager la souffrance psychique 
Face à une perte trop grave, un conflit insoluble, une souffrance récurrente, le corps inhibe les perceptions liées à ces situations pour soulager l’Être. Le conflit passe alors du niveau psychologique au niveau physiologique. Ce processus va atteindre une fonction corporelle : le système digestif, le rythme cardiaque, la vision… qui va se retrouver perturbée dans son fonctionnement et pourra engendrer une somatisation. Les symptômes physiologiques ou les maladies qui apparaîtront seront le résultat de cet effort du corps pour réduire et résoudre la souffrance psychique. Au cours de notre pratique thérapeutique, cette émergence du sens est fréquente. 

Pour illustrer ceci, voici deux exemples. Un adulte, lors d’une séance de Végétothérapie (technique d’amplification des signaux corporels et émotionnels) retrouve les sensations initiales qui ont amenées la surdité de son oreille droite. Il lui vient à la mémoire cette période où enfant, sa famille était plongée dans un conflit qui générait beaucoup de cris quotidiens. Il prend conscience alors que cette surdité lui permettait de dormir l’oreille saine sur l’oreiller avec l’autre devenue sourde pour ne pas entendre les cris. Un autre cas, une petite fille de 11 ans avait une à deux fois par jour, de soudaines absences. Deux ans plus tôt, elle avait eu une méningite. Il apparaît que le couple parental est constamment en menace de séparation. Notre analyse était que cette situation d’incertitude insupportable pour l’enfant, a tout d’abord créé l’inflammation des méninges par sur-activation du cerveau en quête de solution. Son corps a ensuite trouvé la solution de décrocher de la situation en s’absentant. Le travail a été de mettre en conscience la souffrance face à cette insécurité, et de trouver d’autres issues de secours. A la question « Est-ce qu’il y a un moment où tu es très heureuse en famille ? », la réponse immédiate a été « En vacances en Savoie ». Trois alternatives aux absences ont alors été expérimentées avec l’enfant : penser à la Savoie en respirant les yeux fermés pour ressentir le plaisir de ses vacances, s’isoler pour laisser sortir sa rage en frappant un coussin de toute sa force, ou encore exprimer aux parents  » J’ai mal quand vous vous disputez ». A la séance de contrôle cet enfant n’avait quasiment plus d’absences. A la question « Qu’as-tu utilisé ? », elle répondit « Les vacances en Savoie ». 

La maladie nous indique la nécessité d’un changement 
La maladie se manifeste sur notre chemin d’évolution pour nous aider à adopter de nouveaux fonctionnements, quelquefois en opposition avec nos attitudes habituelles. Nous recevons des patients très actifs qui perdent leur capacité à se dépenser (fatigue, jambe cassée, maladie…). Cet empêchement les invite alors à découvrir un espace plus intériorisé et à apprendre à mieux écouter leurs limites et leur besoin réels. Une dépression qui rend toutes choses sans goût peut laisser la place à une contemplation profonde et un re-alignement sur de nouvelles valeurs. Si l’on regarde la maladie dans ce qu’elle nous invite à, ou nous empêche de faire, elle est alors un aiguillon pour se transformer. Quand quelque chose de nouveau apparaît dans nos fonctionnements, cela peut paraître étrange. C’est souvent vécu comme une anomalie. Ce changement impose un lâcher prise des vieilles habitudes et l’acceptation des nouvelles données. Sachant limiter nos excès, ou au contraire, nous forcer à explorer une réalité par delà nos limitations et notre caractère, la maladie permet souvent de franchir des étapes importantes pour notre évolution. Elle est à la fois un garde-fou et un guide. 

La psychologie Biodynamique, à l’écoute de l’âme dans le corps 
L’émergence du sens des symptômes est une porte pour guérir les marques des souffrances, oubliées et graves dans le corps et pour retrouver le mystère intérieur qui cherche à éclore. La psychologie Biodynamique par son regard intégratif et sa compréhension des liens psyché-soma, cherchera à entendre dans les « maux » un appel de l’Etre et un potentiel pour une transformation. Le thérapeute biodynamique est formé à percevoir l’émotion contenue dans les tissus. Tel une sage femme, il accueille l’émergence des matériaux enfouis, pour permettre au noyau sain de s’épanouir. Les outils tel que les Massages Biodynamiques, la Végétothérapie, les Rêves Eveillés, les mobilisations corporelles, accompagnés de la compréhension Biodynamique des processus du vivant, permettront la clôture de cycles émotionnels restés en suspens et l’apparition d’une profondeur parfois insoupçonnée. Le symptôme, d’obstacle encombrant, se transforme en indicateur aidant et stimulant, jusqu’à sa disparition complète s’il n’a plus lieu d’être. 

  François Lewin -Formateur, superviseur et directeur de l’Ecole Biodynamique Miriam Gablier -Présidente de l’APPB 
  Ecole Biodynamique Paris Montpellier Lyon www.psychologie-biodynamique.com 

Publié dans Auto-Guérison | Pas de Commentaire »

 

katoueluv |
jeanneundertheworld |
darkangelusmag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | debbyka
| nouvelles du front ... en a...
| Les ateliers d'Anissina Tur...